Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

Pour en revenir aux oiseaux , chez certaines ( rares ) espèces animales , lorsqu'elles sont en surnombre leur instinct les poussent à se jeter en masse à l'eau afin de réguler leur nombre . N'y aurait-il pas un dérèglement qui poussent les oiseaux à se tuer en masse ? Pourquoi l'homme lui continue à proliférer ? La nature aura vite fait de remettre l'espèce humaine à sa place ... en tout cas je délire surement beaucoup trop mais cela m'amuse comme tout le monde de parler de complot de fin du monde et de plein d'autres petites choses ....

Tiens , je ne savais pas que des oiseaux se tuaient pour réguler leur nombre , ça me semble un peu étrange quand même , surtout que l'instinct primaire chez tout être vivant est de survivre

Et puis je ne vois pas par quelle situation un oiseau va se tuer pour sauver son espèce alors que la plupart des espèces animales sont justement en menace d'extinction

tu as un lien ou une source stp ? ça m'interesse

sinon des chutes d'oiseaux il y en a déja eu avant , et dans le passé on retrouve aussi des cas semblables , il faut dire qu'avec internet l'information circule à vitesse grand V

maintenant les causes possibles il y en a plein , mais personne a evoqué un virus ou agent pathogène particulier

Sinon comme dit Elnino , les hommes qui s’entre tuent ça date de la nuit des temps ça

Modifié par dj-snow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tiens , je ne savais pas que des oiseaux se tuaient pour réguler leur nombre , ça me semble un peu étrange quand même , surtout que l'instinct primaire chez tout être vivant est de survivre

Et puis je ne vois pas par quelle situation un oiseau va se tuer pour sauver son espèce alors que la plupart des espèces animales sont justement en menace d'extinction

tu as un lien ou une source stp ? ça m'interesse

sinon des chutes d'oiseaux il y en a déja eu avant , et dans le passé on retrouve aussi des cas semblables , il faut dire qu'avec internet l'information circule à vitesse grand V

maintenant les causes possibles il y en a plein , mais personne a evoqué un virus ou agent pathogène particulier

Sinon comme dit Elnino , les hommes qui s’entre tuent ça date de la nuit des temps ça

Pas dit que çà datait pas de la nuit des temps , juste dit ce qui était mis dans le Coran d'après la fin du monde .... et oui d'après ma prof , certaines espèces se suicident en masse pour réguler leurs nombres afin qu'elles ne nuisent pas aux autres espèces .... je vais chercher ça

voilà ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lemming

Mais bon c'est faux d'après wikipédia , donc je me suis trompé ( ma prof ) , on va écarter cet hypothèse ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas dit que çà datait pas de la nuit des temps , juste dit ce qui était mis dans le Coran d'après la fin du monde .... et oui d'après ma prof , certaines espèces se suicident en masse pour réguler leurs nombres afin qu'elles ne nuisent pas aux autres espèces .... je vais chercher ça

voilà ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lemming

Mais bon c'est faux d'après wikipédia , donc je me suis trompé ( ma prof ) , on va écarter cet hypothèse ....

En effet , j'ai trouvé un article qui résume la chose , ce serait donc un mythe , un animal ne peut avoir conscience de sa mort , du moins un oiseau

article

et voici un autre article sur la morts des oiseaux en Arkansas , cela parait plausible après tout => lien

Maintenant c'est une hypothèse parmi tant d'autres qui reste quand même plus probable que les UFO ou des signes annonciateurs d'une quelconque fin du monde , quoique ... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
un animal ne peut avoir conscience de sa mort , du moins un oiseau

Je vais sortir du sujet, mais si au moins pour les grands singes et les éléphants et peut être même éventuellement des espèces d'oiseau (corbeaux ?) et d'autres espèces de mammifères. Ce n'est pas une conscience de la mort telle que nous l'avons, puisqu'aucune de ces espèce n'a développé un rite mortuaire complet, et qu'apparemment il n'y a pas de phénomène de suicide chez ses espèces. Certains comportements d'accompagnement des morts à tout de même été observé chez les éléphants, les chimp's et les bonobos, et la question du suicide animal reste un terrain miné... En tout cas on n'est sans doute pas les seuls conscients du temps qui passe et de la mort.

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je vais sortir du sujet, mais si au moins pour les grands singes et les éléphants et peut être même éventuellement des espèces d'oiseau (corbeaux ?) et d'autres espèces de mammifères. Ce n'est pas une conscience de la mort telle que nous l'avons, puisqu'aucune de ces espèce n'a développé un rite mortuaire complet, et qu'apparemment il n'y a pas de phénomène de suicide chez ses espèces. Certains comportements d'accompagnement des morts à tout de même été observé chez les éléphants, les chimp's et les bonobos, et la question du suicide animal reste un terrain miné... En tout cas on n'est sans doute pas les seuls conscients du temps qui passe et de la mort.

c'est vrai qu'il y a eu plusieurs cas semblables de femelles bonobos ou chimpanzé qui "accompagnaient" plusieurs jours leur rejetons morts , même chose pour des dauphins ou éléphants .J'ai vu un reportage dans lequel une femelle ourang outang portait sur son dos depuis des mois le cadavre de son petit mort d'une maladie :crying:

mais pour des oiseaux j'ai jamais entendu de cas pareils , encore moins comme hypothèse avancée d'un suicide massif pour préserver une espèce

Peut être qu'on a enfin trouvé le propre de l'homme : le suicide :whistling:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
c'est vrai qu'il y a eu plusieurs cas semblables de femelles bonobos ou chimpanzé qui "accompagnaient" plusieurs jours leur rejetons morts , même chose pour des dauphins ou éléphants .J'ai vu un reportage dans lequel une femelle ourang outang portait sur son dos depuis des mois le cadavre de son petit mort d'une maladie :crying:

mais pour des oiseaux j'ai jamais entendu de cas pareils , encore moins comme hypothèse avancée d'un suicide massif pour préserver une espèce

Peut être qu'on a enfin trouvé le propre de l'homme : le suicide :whistling:

J'avais déjà entendu pour les corbacs qu'il était possible qu'il soit conscient de la mort, même si aucun rite mortuaire n'a été observé par ailleurs à ma connaissance chez ces espèces. En tous cas, il semble certain que soit ce soit des oiseaux capable d'ébaucher une structure sociale et une culture, impliquant, pour eux en tout cas, une conscience de Soi et une capacité d'apprentissage.

Il est vrai qu'une fois constaté ce qu'il reste de propre à l'Homme, il ne reste plus grand chose. Je m'intéresse d'ailleurs autant aux comportements animal, car c'est le reflet de notre propre humanité. Le monde animal est un miroir où nous voyons notre reflet par contraste, reflet de plus en plus indistinct à mesure que nos connaissances sur les animaux progressent. Si ce qu'il reste de propre à l'Homme tient plus le suicide que le rire, cela pose question quand même question.

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de l'info concernant les oiseaux , je ne savais pas :thumbsup:

En effet une espèce ne peut développer une conscience réelle de la mort sans vivre dans un groupe et sans avoir un minimum d'intelligence et de réflexion mais je pense quand même qu'il y a une marge énorme entre avoir un semblant de conscience de la mort et le fait de se suicider pour permettre à son groupe de survivre

Se suicider va quand même à l'encontre de l' "objectif" principal de la vie qui est la survie , ainsi que la procréation de son espèce

Le suicide de l'homme est plus une conscience de la vie et de ce qu'elle apporte qu'une conscience de la mort et ce qui vient après ; quelqu'un de désespéré peu lui importe la mort et ce qu'il vient après , son acte est poussé par une prise de conscience de la vie et de par ce fait une désillusion ou une fatigue de vivre .

Le propre de l'homme est peut être le fait que sa conscience et son intelligence lui permettent de passer outre son instinct animal

On verra jamais un dauphin ou singe se suicider ou ne pas vouloir un moment donné s'accoupler avec un semblable du sexe opposé

C'est assez confus ce que je dis et certains y comprendront rien surtout qu'on s'aventure dangereusement dans le monde confus et abstrait de la psychologie et la metaphysique :D

Sinon on s'eloigne de plus en plus du sujet principal qui est la pluie d'oiseaux :whistling:

Modifié par dj-snow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci de l'info concernant les oiseaux , je ne savais pas :thumbsup:

En effet une espèce ne peut développer une conscience réelle de la mort sans vivre dans un groupe et sans avoir un minimum d'intelligence et de réflexion mais je pense quand même qu'il y a une marge énorme entre avoir un semblant de conscience de la mort et le fait de se suicider pour permettre à son groupe de survivre

Se suicider va quand même à l'encontre de l' "objectif" principal de la vie qui est la survie , ainsi que la procréation de son espèce

Le suicide de l'homme est plus une conscience de la vie et de ce qu'elle apporte qu'une conscience de la mort et ce qui vient après ; quelqu'un de désespéré peu lui importe la mort et ce qu'il vient après , son acte est poussé par une prise de conscience de la vie et de par ce fait une désillusion ou une fatigue de vivre .

Le propre de l'homme est peut être le fait que sa conscience et son intelligence lui permettent de passer outre son instinct animal

On verra jamais un dauphin ou singe se suicider ou ne pas vouloir un moment donné s'accoupler avec un semblable du sexe opposé

C'est assez confus ce que je dis et certains y comprendront rien surtout qu'on s'aventure dangereusement dans le monde confus et abstrait de la psychologie et la metaphysique :D

Sinon on s'eloigne de plus en plus du sujet principal qui est la pluie d'oiseaux :whistling:

n oubliez pas que dans certains cas , trop de vie va à l encontre de la vie . Si une espèce prolifère trop elle peut se mettre des bâtons dans les roues en limitant leurs ressources et comme elle vive Dans les même niches écologiques ... Bref cette théorie n est pas à reniée...édit : j écris sur un gsm , donc la forme est baclée

Modifié par Boitsfort

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
n oubliez pas que dans certains cas , trop de vie va à l encontre de la vie . Si une espèce prolifère trop elle peut se mettre des bâtons dans les roues en limitant leurs ressources et comme elle vive Dans les même niches écologiques ... Bref cette théorie n est pas à reniée...édit : j écris sur un gsm , donc la forme est baclée

c'est le principe de l'évolutionnisme ( pour ceux qui y croient bien sur) , tu n'es pas adapté ou tu ne l'est plus tu crèves , alors soit tu bouges vers des autres régions plus favorables à ta survie, soit tu disparais ,soit tu subsistes et les espèces favorisées par de mutations génétiques donneront sur des échéances de millions d'années une espèce apparentée mais différente morphologiquement et physiologiquement

C'est très imagé et résumé comme image d 'évolutionnisme mais dans les grandes lignes c'est plus ou moins ça

C'est une théorie à ne pas renier c'est sur mais sur internet j'ai vu beaucoup plus d'articles discréditant la théorie du suicide animal que l'inverse , d'ailleurs les oiseaux morts en Arkansas la plupart tombaient a terre et mourraient lentement , peu à peu du à une cause encore inconnue , je pense pas qu'on ait observé des nuées d'oiseaux plonger à terre pour se tuer ... et encore si c'était le cas rien n'indiquerait que ce soit un suicide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais je connais très très bien cette théorie ... mais Darwin ne sauvait pas tout grâce à lui on sait beaucoup mais on ne connaît que la face immergée de l'iceberg . Tellement de choses sont encore à comprendre , l'homme ne comprendre pas si vite ce que la nature a crée pendant quelques milliards d'années ....Parfois la prolifération va en l'encontre de la vie ...( d'ailleurs pourquoi la nature ne régulerait -elle pas le nombre d'homme ? Je crois que cela ne va pas tarder ..... )

Sinon : http://www.rtlinfo.be/info/magazine/insoli...etaient-saouls-!

Rtl Info a la clé du mystère !

:thumbsup:

Les oiseaux étaient soûl !

Modifié par Boitsfort

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si c'est la bonne théorie, alors il va falloir aussi s'inquiéter de la mortalité du chevreuil lorrain au printemps :whistling:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on dirait que cette histoire d'oiseaux n'était qu'un feu de paille pour journalistes en manque de sujet :whistling:

heureusement pour eux que la Tunisie fait la une des journaux maintenant ...

Modifié par dj-snow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×