Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

Hello,

Je suis a Malte depuis début juin jusque début septembre. Quand je suis arrivé, je disais qu'il faisait chaud mais supportable, puis ca a augmenté petit a petit jusqu'a avoir besoin de dormir avec le ventilateur.

Maintenant, il semble qu'on puisse avoir des jours plus frais, jusqu'a parfois pouvoir tenir en t-shirt sans ventilateur le soir et a l'intérieur (min:20 - max:30).

Bien-sur, j'ai envie de dire que ca dépend seulement de la force du vent et de sa direction (origine de la masse d'air), mais ca n'a pas l'air si simple quand on regarde les prévisions http://www.maltairport.com/weather/page.asp?p=17148&l=1

Par exemple:

today: min:23, max: 32, vent entre 4 et bft provenant de la Sicile.

Jeudi: min:20 - max: 29, vent d'Ouest de 2-3 bft .

Aprés, l'humidité joue aussi beaucoup: on a parfois l'impression qu'il fait plus chaud apres le chouché du soleil qu'avant, a l'intérieur des batiments, en tout cas. Et pour l'origine des masses d'air, on a un peu l'impression que c'est toujours le marais barométrique par ici, donc c'est moins facile de voir leur origine.

Je sais que les climatologues de l'unif font tourner du WRF mais je ne sais pas pour les autres organismes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Trois mois dans la fournaise :crying: Il faut le vouloir :crying:

C'est encore subjectif, mais trois mois dans une cave en plein air, avec une T° constante depuis bien plus longtemps encore (à quelques rarissimes exceptions près), faut le vouloir aussi! :whistling:

29°C avec brise l'après-midi, rien de bien inhumain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah ... Moi, me suis tapé du 30 - 40 en Grèce pendant 2 semaines. Mais on avait l'impression qu'il faisait 10º de moins avec l'air sec. Ce qui ne m'avait pas empêché d'avoir perdu 8 kilos en 2 semaines ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est encore subjectif, mais trois mois dans une cave en plein air, avec une T° constante depuis bien plus longtemps encore (à quelques rarissimes exceptions près), faut le vouloir aussi! :whistling:

29°C avec brise l'après-midi, rien de bien inhumain.

:starwars:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, la concrétisation de mon projet a pris un temps dingue, et je cherchais déjà ce stage à l'automne passé, et je ne voulais pas aller en angleterre en hiver (meme si ça aurait finalement pu le faire pendant la période de neige). Le meilleur aurait sans doute été de venir à Malte au printemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:whistling:

C'est très HS, désolé, mais je peux pas m'en empêcher ...

Puis je me permettre un petit

? :innocent:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aprés, l'humidité joue aussi beaucoup: on a parfois l'impression qu'il fait plus chaud apres le chouché du soleil qu'avant, a l'intérieur des batiments, en tout cas. Et pour l'origine des masses d'air, on a un peu l'impression que c'est toujours le marais barométrique par ici, donc c'est moins facile de voir leur origine.

Je ne sais pas si vous connaissez, mais les canadiens ont développé l'humidex, qui tient compte aussi de l'humidité. Les USA ont le Heat Index pour leur part. En humidex, à 30°C avec 55% d'humidité (20°C de point de rosée), cela fait un humidex de 37 (sans unité, même si tout le monde le donne en °C :D )

http://www.csgnetwork.com/canhumidexcalc.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que vous savez si quelqu'un à déjà essayé de combiner un de ces indices avec le windchill ?

:innocent:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouah, l'idée tordue :lol: À ma connaissance, non. Je penses que cela pourrait être une bonne idée, pourquoi pas. Mais c'est compliqué, d'autant que la température ressentie est affectée aussi par la densité ( plus de densité -> plus de matière -> plus d'échanges thermique -> température ressentie plus basse ). Déjà que le Heat Index et l'Humidex ne correspondent pas exactement, alors trouvé une formule qui tient compte aussi du vent et de la densité de l'air, cela va devenir coton... De plus, dans une vague de chaleur, les plus important contributeur sont l'humidité et la température. Les vagues de chaleurs se font généralement avec des vents faibles. D'où un Humidex ou un Heat Index orienté chaleur. ALors qu'une vague de froid est toujours "sèche" dans le sens où l'air froid contient peu d'eau, donc une influence de l'humidité négligeable vis-à-vis du vent. D'où le WindCHill orienté froid.

Le "gros" problème, c'est que nous ne ressentons pas la température, mais le flux thermique, ce qui est bien logique d'ailleurs. L'intérêt, c'est de savoir si on peut maintenir notre température constante, pas de savoir si il fait 21.8°C ou -0.3°C... D'où le paradoxe du marbre froid et du bois chaud. À température égale, on se sentira mieux les fesses posées sur un banc de bois que sur un banc de pierre. Dans le deuxième cas, la perte thermique par la pierre fait qu'on se cailler les miches rapidement ; ou à l'inverse que la pierre perd sa chaleur accumulé par de longues heures d'exposition solaire, donnant le résultat inverse au niveau des dites miches....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ouais, j'ai vu ca, le humidex. Mais il m'a l'air un peu extrême par rapport au heat index, donc je me base sur ce dernier par défaut.

Rhalala, tous ces modèles empiriques ... moi je dis, rien ne vaut un bon model physique 3D a mailles triangulaires.

Et faudrait faire pareil pour le soleil d'ailleurs, pour savoir enfin comment se protéger sans rester tout blanc non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×