Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
paix

Saison 2012 : Ouragans, cyclones, typhons, tempêtes et dépressions

Messages recommandés

C'est encore bien tôt, mais les premières prévisions saisonnières commencent à sortir pour l'Atlantique. Vu l'échéance, cela ne sert à rien de tirer des plans sur la comète. En gros, la fin de La Nina, et le refroidissement assez marqué suivant cette double Nina de 2011 et 2012 tendrait à rendre la saison relativement peu active, en tous cas comparativement aux années récentes :

http://www.wsi.com/f7754fbd-6501-42e6-b316...ase-details.htm

http://tropicalstormrisk.com/docs/TSRATLForecastDec2012.pdf

Klotzbach a décidé d'arrêter ces prévisions de Décembre, car à la fiabilité nulle, donc ce sera tout pour cet Hiver. La suite, ce sera au Printemps, en Avril et Mai, avec les prévisions de tous les grands organismes (et du CPC particulièrement).

Notons également que malgré Irène, qui au final aura fait plus de peur que de mal, les USA ont été épargné ces dernières années. Le dernier échouage de majeur remonte à 2005 (ils avaient pris cher à l'époque n'empêche), et le dernier échouage sérieux remonte à 2008 (Ike et Gustav). Cette tendance pourrait se poursuivre en 2012. Quand j'aurais un peu de temps, je vous posterais aussi une petite réanalyse de la saison 2011 dans le topic ad hoc ;)

Cependant, Irene a eu l'avantage de sortir les USA de l'amnésie, en jouant à leur faire peur, mais au final qui n'a pas fait trop de casse :

http://www.noaanews.noaa.gov/stories2011/2...eason_2011.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

Simplement une réflexion de ma part et un questionnement aussi;

Je lis des sites parlant de cyclones et d'ouragans et je vois l'évolution du système Gordon dans l'atlantique pour le moment.

IL se rapproche doucement des Açores.

Quand je vois quand même son rapprochement de l'Espagne je me pose la question suivante :

Est ce normal cette proximité avec l'Europe du sud?

j'ai lu que c'était inhabituel mais pas exceptionnel.

Dans l'avenir, ne serons nous pas confrontés de plus en plus, avec le réchauffement de l'atlantique à ce genre de phénomène?

ne sera il pas habituel pour les générations futures de voir arriver ces cyclones en été? Enfin de le voir arriver vers le Portugal Espagne , Sud de la France?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Est ce normal cette proximité avec l'Europe du sud?

j'ai lu que c'était inhabituel mais pas exceptionnel.

Oui ;) On a déjà eu Vince en 2005, et dans les années 60 il y en a deux ou trois qui ont tenté une approche. Faith d'ailleurs a terminé en Scandinavie (il s'était quand même extratropicalisé entre temps ^^ mais a retenu ses caractéristiques tropicales très au Nord).

Dans l'avenir, ne serons nous pas confrontés de plus en plus, avec le réchauffement de l'atlantique à ce genre de phénomène?

ne sera il pas habituel pour les générations futures de voir arriver ces cyclones en été? Enfin de le voir arriver vers le Portugal Espagne , Sud de la France?

Oui, mais encore plus en Méditerrané je pense. L'année dernière, on a eu un cyclone subtropical d'ailleurs. La Méd' est plus proche du "seuil" qui fait que le cyclone tropical est possible (à la différence de l’Atlantique, où c'est plus une certaine "inertie" de la bête, et où une cyclogénèse tropicale "ex nihilo" n'est pas possible si loin au Nord).

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personne pour commenter Isaac?

Il est quand même prévu qu'il se renforce en Cat2 dans le Golfe du Mexique juste avant de toucher terre en Louisiane et Nouvelle-Orléans. Après un début des plus molassons il me semble que la saison Atlantique s'est réveillé de sa léthargie.

post-1038-1346055459_thumb.png

Modifié par huymétéo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bah ça fait 5 jours qu'on dit qu'il doit passer ouragan. Donc, pour l'instants, j'attends ...

Il est quand même dans des conditions plus favorables avec un golfe bien chaud et surtout, il va trainer au-dessus des eaux jusque demain soir donc il a de quoi emmagasiner de l'énergie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il est quand même dans des conditions plus favorables avec un golfe bien chaud et surtout, il va trainer au-dessus des eaux jusque demain soir donc il a de quoi emmagasiner de l'énergie.

Oui mais rien n'est encore fait...

:whistling:

post-911-1346062031_thumb.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela fait bien longtemps tiens que je ne me suis plus intéressé à un phénomène cyclonique tiens :rolleyes:

Il va avoir du mal à s'intensifier le coco. Sa structure ne présente toujours pas de mur construit :

201208262315coriolisxco.jpg

Et il est toujours en marge d'un environnement cisaillé. Il deviendra sans doute un ouragan, mais probablement pas un majeur. Sa trajectoire l'amène directement sur New Orleans d'ailleurs, donc vaudrait mieux éviter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez, je m'en vais vous parlez d'Isaac, comme au bon vieux temps quand je ne racontais que des conneries sur des pages et des pages :P

Donc, les USA sont passés en hype mode, avec le HypeScale de l'université de Floride qui monte à 7 environ (c'est sérieux en plus :D ) :

http://flhurricane.com/cyclone/hypeview.php

Et ceci pour Isaac :

post-3513-1346088205_thumb.jpg

Il d'ailleurs notable qu'Ike (le prénom mais aussi un certain ouragan de 2008...) est un diminutif d'Isaac :whistling: (et là aussi c'est sérieux :D )

En son temps, Ike avait quand même étrillé sévère la région de Galveston :

https://www.google.fr/search?q=Ike+Galvesto...366&bih=706

Cette année, Isaac a l'air plutôt parti pour dire bonjour à New Orleans.

Petit topo sur la situation. Les images satellites ont cette tronche :

201208271140f16xcomposi.jpg

On remarque une convection très forte sur le flanc Ouest, et la tentative de formation d'un mur par 26° de latitude Nord et 85° de latitude Ouest. La chose étant très mal définie, nous sommes d'accord.

Notons également que la convection à l'Est de la Floride est relativement indépendante d'Isaac. Elle pompe d'ailleurs son énergie sur l'Atlantique et les lacs de Floride, alors qu'Isaac bataille dans le Golfe. L'outflow d'altitude est plutôt correcte mais sans plus sur le flan Ouest, mais est quasi inexistant sur le flanc Est. En surface, on note d'ailleurs quelques boundary outflows, les espèces de cordons nuageux blancs de surfaces en arc. Cela signe la présence d'air sec qui est évacué dans des rafales descendantes qui ne sont jamais de très bonne compagnies pour un ouragan.

L'analyse de surface confirme que le centre se balade bien là où nous le pensions :

935100.gif

Au Nord, un faible anticyclone (1020 à 1022 hPa, pas de quoi casser trois pattes à un canard...) est présent, mais pour le reste l'environnement est plutôt dépressionnaire.

En (très) haute altitude, ici 250 hPa, on note l'absence de structure anticyclonique :

sah100.gif

Ceci explique la mauvaise divergence d'altitude notée précédemment. De plus, nous notons un flux de Sud qui domine au dessus de l'Est du Golfe. Ce flux de Sud est aussi présent à plus bas étage, et explique le mouvement d'Isaac vers le Nord malgré l'anticyclone de surface (et explique l'effet "sèche-cheveux" de la masse d'air au dessus des grandes Plaines soit dit en passant).

Pour ceux qui veulent, on peut avoir une animation haute résolution de la bête (ATTENTION ! c'est du très très lourd, alors si votre connexion lag vous êtes prévenu ...)

http://www.ssec.wisc.edu/data/1min/index.p...;aniheight=null

Et quelques autres animations :

http://www.ssec.wisc.edu/~rabin/goes14/loop_srso.html

http://www.ssd.noaa.gov/goes/east/gmex/flash-avn.html

On voit bien les structures précédemment évoquées, de même que le relatif dépouillement convectif du centre d'Isaac.

Une bouée vient de se faire passer dessus, et donne une pression minimale de 987 hPa environ. Ceci n'est pas tout à fait la pression minimale d'Isaac puisqu'il reste une pointe de vent, il est donc probablement à 986 hPa :

post-3513-1346090027_thumb.png

Le pépère commence à se creuser donc...

la tête d'Isaac, numérisé, ressemble à ceci :

AL, 09, 2012082700,   , BEST,   0, 240N,  825W,  55,  992, TS,  34, NEQ,  180,  120,   80,  180, 1007,  260,  50,  65,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  150,  150,  120,  120
AL, 09, 2012082700,   , BEST,   0, 240N,  825W,  55,  992, TS,  50, NEQ,   60,    0,    0,   60, 1007,  260,  50,  65,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  150,  150,  120,  120

AL, 09, 2012082706,   , BEST,   0, 249N,  837W,  50,  990, TS,  34, NEQ,  180,  120,   80,  180, 1007,  230,  40,  60,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  200,  200,  150,  150
AL, 09, 2012082706,   , BEST,   0, 249N,  837W,  50,  990, TS,  50, NEQ,   50,    0,    0,   50, 1007,  230,  40,  60,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  200,  200,  150,  150

AL, 09, 2012082712,   , BEST,   0, 258N,  848W,  55,  987, TS,  34, NEQ,  180,  120,   80,  180, 1007,  230,  40,   0,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 
AL, 09, 2012082712,   , BEST,   0, 258N,  848W,  55,  987, TS,  50, NEQ,   50,    0,    0,   50, 1007,  230,  40,   0,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D,

On confirme les 987 hPa de pression à 12Z, ainsi que son statut de tempête tropicale (55 noeuds, soit environ 100 km/h). On note également que son renforcement du jour a entraîné une contraction du cœur du cyclone. Si ce matin, les vents de force tempête tropicale s'étendaient jusqu'à 480 km enivron du centre, à 12Z ce n'est plus que 425 km environ, et c'est encore en cours de contraction.

C'est un problème de quantité conservée en fait. Un patineur par exemple, quand il étend les bras, tourne moins vite, et réciproquement. Dans un ouragan, c'est même combat. On avoir une contraction et une accélération du cœur, avec réalignement des quantités conservées sur le moment angulaire.

On note aussi que 987 hPa, c'est plutôt pour une tempête comme pression. Mais le gradient de pression est faible, avec un outermost closed isobar (traduction ? :D je sèche là ;) ) de 1007 hPa, ce qui affaiblit le dit gradient.

La dernière analyse du champ de vent de l'AOML le confirme d'ailleurs, mais j'ai un problème pour accéder au site présentement...

De plus, la dernière reconnaissance aérienne montre que la pression continue de baisser (avec deux s, pas un :D) à 984 hPa :

clipboard01sr.jpg

Dans le genre facteur qui vienne casser la baraque, c'est encore le combo gagnant cisaillement/air sec. Le cisaillement reste marqué et déporte la convection vers l'Ouest :

wg8shrf.gif

Pour ceux qui arrivent à suivre (si y en a encore ^^), le maximum de cisaillement correspond au minimum trouvé à 250 hPa sur les cartes d'analyses. C'est normal, c'est bien lui qui enquiquine Isaac :D

Alors que de l'air sec pénètre largement Isaac. C'est visible sur le sondage de Tampa par exemple :

post-3513-1346091167_thumb.png

Avec cet air sec très présent à partir de 400 hPa et qui pénètre plus facilement grâce au cisaillement, Isaac morfle sur son flanc Est.

Dans l'immédiat, Isaac va cependant probablement continuer à se renforce. Sa pression est déjà bien basse, mais sa structure laisse franchement à désirer. Il va certainement devenir un ouragan, peut être un catégorie 2, mais un majeur est franchement improbable.

aal092012082712intensit.png

aal092012082712trackear.png

La trajectoire est assez classique. Le flux de surface importe peu, et c'est bien la tendance au flux de Sud-Est en altitude qui importe. La crête barométrique a tendance à se renforcer d'ailleurs, donc Isaac va sans doute dériver un peu plus vers l'Ouest. Globalement, le point de mire est tout de même le Sud de la Louisiane, New orleans passant dans le mur Est, le plus puissant théoriquement, d'Isaac.

On notera que le risque d'onde de tempête est présent mais non important. J'ai le SLOSH qui plante ( c'est la journée.. après l'AOML, cela commence à faire :D ) mais cela ne sera absolument pas un nouveau Katrina. Isaac est en train de se contracter et ne se renforce pas très vite, donc cela va secouer quand même pour le Sud de la Louisiane, mais le risque majeur reste toujours la pluie. Une bonne rincée d'ouragan, y a rien de mieux pour les inondations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Finalement, l'onde de tempête est importante. Isaac s'est de nouveau étendu. L'onde de tempête monte à plus de 3 mètres :

tidegageissac.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela commence à devenir sévère à NO. Il n'y a plus de courant dans la ville :

http://viewoutage.entergy.com/nola.aspx

poweroutage.jpg

L'onde de tempête est importante parce qu'Isaac n'avance pratiquement plus et du à la particularité des lieux.

http://tidesandcurrents.noaa.gov/gmap3/

pilotown.jpg

ponchartrain.jpg

borgne.jpg

Dans la paroisse de Plaquemine, les digues commencent à faire la gueule :

http://news.blogs.cnn.com/2012/08/29/isaac...oast/?hpt=hp_t1

http://news.blogs.cnn.com/2012/08/29/isaac...comment-page-5/

http://www.foxnews.com/weather/2012/08/29/...overtops-levee/

Pour NO on verra bien si cela tient mais cela secoue quand même déjà bien là bas.

Plus classiquement, des alertes à la tornades sont en cours dans le quadrant Nord Est de la bête :

http://www.srh.noaa.gov/lix/

Le radar montre également la persistance de fortes précipitaitons sur le sud de la Louisiane :

zzwunidsmap.gif

le live :

http://livewire.wdsu.com/Event/Live_Wire_Tracking_Isaac

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Isaac n'avance pratiquement pas, à cause de la crête anticyclonique au Nord. Les quantités de pluies qui se déversent sur le sud de la Louisiane sont vertigineux.

L'image radar :

zzwunidsmapp.gif

Et le cumul des précipitations :

post-3513-1346247260_thumb.png

1 inch, c'est environ 25 centimètres. Donc 4 inches, cela fait environ 100 mm et 8 inches un peu de plus de 200 mm. Et cela n'est pas fini...

Une image trouvée sur un forum de la paroisse de Plaquemine, Braithwaite Ferry :

54652435416566800244917.jpg

(P.S. : Si certain veulent, la situ "normale". Il y a bien une digue au niveau de l'embarcadère, la photo est prise dans le sens de la flèche :

braithwaite.jpg)

292900_389428041123487_438946274_n.jpg

Une digue aurait lâchée dans le coin. Ailleurs, les digues ne sont pas assez haute et sont "overtopped" :

http://www.nola.com/hurricane/index.ssf/20...ue_efforts.html

http://www.foxnews.com/weather/2012/08/29/...overtops-levee/

Tous cela affecte seulement la paroisse de Plaquemine, les digues à NO semblent vouloir tenir bon.

Pour le lac Ponchartrain, la marée de tempête continue cependant de monter, avec un peu plus d'1.5 mètre de surcote.

Isaac ne faiblit que très lentement. Le Sud de la Louisiane est une éponge géante, et cela lui permet de maintenir sa convection malgré sa pénétration dans les terres :

post-3513-1346247591_thumb.jpg

post-3513-1346247615_thumb.jpg

L'analyse des vents de surface de l'AOML :

al09201208290730contour.png

Ce n'est pas du petit ouragan en effet...

Et les données de la bouée du lac Ponchartrain, juste à côté de NO :

plotwindpresi.png

Le sondage du coin :

201208291272233skewt.gif

On remarque que l'atmosphère n'a quasiment pas de CAPE (600 et quelques J/kg), et que la température suit l'adiabatique humide. C'est caractéristique des cyclones tropicaux. L'air ne s'élève pas façon bouchon au fond d'un bain comme pour nos orages, mais par relargage de chaleur latente. Chaque élévation d'un mètre supplémentaire est "disputé". On note aussi que l'iso 0°C est à 500 hPa environ, que l'air est très humide, donc cela implique que la grêle dans un ouragan est très improbable (il y a quelque exception comme Marilyn en '95) et que l'activité électrique est réduite.

GFS confirme d'ailleurs. 'y a du CAPE et partout, sauf là où se trouve le schtroumpf grognon...

0011na.gif

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La pression a repris 3mb, mais c'est pas super. De toute façon, le plus important c'est la pluie et la houle, et là c'est guère réjouissant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je voudrais parler brièvement de l'onde de tempête d'Isaac. Cela ne sera pas une réanalyse très poussé ;) Juste quelques éléments de réflexion un après-midi d'Août...

Je disais tantôt que lors de la formation du mur de l’œil, la zone de vents forts se contracte. Il existe des modèles très poussés point de vue mathématiques qui permettent de décrire cela en tant que congruence des surfaces isentropiques et des surfaces iso moment angulaire, mais je pense que je vais perdre du monde ne route ainsi :D Pour faire simple, conceptuellement c'est le principe du patineur. Si il étend les bras, il tourne moins vite. Sinon il range ses bras, il tourne plus vite. Un mur de l’œil ne se forme pas pile quand les vents atteignent 118 kilomètres/heure. Il n'y pas de seuil "magique". Cependant, un ouragan a généralement un œil en effet, et une tempête tropicale n'en a pas. Mais la transition se fait quelque part entre une tempête de 80 ou 90 km/h et un ouragan de 150 ou 160 km/h, avec une structure plus ou moins évidente (souvent moins que plus d'ailleurs :D ). Pour Isaac, je disais qu'il allait sans doute se contracter suite à son évolution en ouragan. C'est ce qui s'est passé... Mais alors donc, comment la Louisiane s'est retrouvé aux prises avec un ouragan de taille respectable ? ^^ C'est là que le NHC a quand même un bon instinct n'empêche...

Donc, revenons en ce 26 Août. Cuba est en train de se faire passer dessus, et Isaac ressemble à un tas convectif informe.

La tronche numérisée d'Isaac ressemble à ceci :

AL, 09, 2012082600,   , BEST,   0, 217N,  767W,  50,  997, TS,  34, NEQ,  180,  150,    0,  180, 1008,  275,  60,  60,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  300,  120,    0,  270
AL, 09, 2012082600,   , BEST,   0, 217N,  767W,  50,  997, TS,  50, NEQ,   60,    0,    0,    0, 1008,  275,  60,  60,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  300,  120,    0,  270

AL, 09, 2012082606,   , BEST,   0, 228N,  782W,  50,  995, TS,  34, NEQ,  180,  180,    0,  180, 1008,  260,  60,  60,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  250,  250,   45,  180
AL, 09, 2012082606,   , BEST,   0, 228N,  782W,  50,  995, TS,  50, NEQ,   60,    0,    0,    0, 1008,  260,  60,  60,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  250,  250,   45,  180

AL, 09, 2012082612,   , BEST,   0, 235N,  800W,  55,  995, TS,  34, NEQ,  180,  180,    0,  180, 1008,  260,  60,  65,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  250,  250,   45,  180
AL, 09, 2012082612,   , BEST,   0, 235N,  800W,  55,  995, TS,  50, NEQ,   60,    0,    0,    0, 1008,  260,  60,  65,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  250,  250,   45,  180

On voit que la zone des vents de force tempête tropicale (64 km/h et au delà), s'étend largement dans le quadrant Nord Est, avec un rayon de 275 miles à 0000Z et 260 miles à 0600Z et 1200Z. Cela fait dans les 500 km environ, bref ce n'est pas rien quand même.

Les passages satellites en µondes montrent cependant qu'Isaac ne ressemble effectivement à rien :

201208261148f17x91h1deg.jpg

Le centre est bien sous la plus grosse boule convective rouge, juste au Nord de Cuba (les coordonnées à 1200Z, 10minutes après le passage, sont de toutes façon juste au dessus : 23.5 N et 80.0 W). On a une structure spiralée, mais aucune ébauche de quoique ce soit qui ressemble à un mur. On a plusieurs bandes convectives dans le quadrant Nord Est, ce qui fait que ce secteur est très agité alors qu'ailleurs il ne se passe presque rien.

Entre le 26 et le 28, s'amorce l'ébauche d'un mur, et le cœur d'Isaac se contracte.

201208262305f17x91h1deg.jpg

Le centre est bien dans la faiblesse convective, en vert, au centre de l'anneau jaune pas tout à fait continue. Et l'anneau jaune pas tout à fait continue, est bien une ébauche de mur. Bon, ce n'est pas encore Katrina, mais il y a déjà du progrès :P

C'est à partir de ce moment que le rayon de vent de force tempête tropicale dégringole :

AL, 09, 2012082700,   , BEST,   0, 240N,  825W,  55,  992, TS,  34, NEQ,  180,  120,   80,  180, 1007,  260,  50,  65,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  150,  150,  120,  120
AL, 09, 2012082700,   , BEST,   0, 240N,  825W,  55,  992, TS,  50, NEQ,   60,    0,    0,   60, 1007,  260,  50,  65,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  150,  150,  120,  120

AL, 09, 2012082706,   , BEST,   0, 249N,  837W,  50,  990, TS,  34, NEQ,  180,  120,   80,  180, 1007,  230,  40,  60,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  200,  200,  150,  150
AL, 09, 2012082706,   , BEST,   0, 249N,  837W,  50,  990, TS,  50, NEQ,   50,    0,    0,   50, 1007,  230,  40,  60,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  200,  200,  150,  150

Le 26 au soir, c'est encore 260 miles dans le quadrant Nord Est (déjà en baisse par rapport aux 275 miles du matin quand même...), et 6 heures plus tard ce n'est plus que 230 miles...

Et cela n'est pas fini, puisque le rayon reste à 230 miles toute la journée du 27 :

AL, 09, 2012082800,   , BEST,   0, 267N,  865W,  60,  981, TS,  34, NEQ,  150,  160,  100,  180, 1008,  230,  30,  75,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  180,  180,  180,  150
AL, 09, 2012082800,   , BEST,   0, 267N,  865W,  60,  981, TS,  50, NEQ,   50,   60,   50,   40, 1008,  230,  30,  75,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  180,  180,  180,  150

201208272253f17x91h1deg.jpg

Pareil, cela ne paye pas de mine mais il y a bien un mur, le centre étant par 26.7 N et 86.5 W comme le dit le Best Track. L’œil est bien le point bleu au centre du vert anneau éventré.

Le "truc", c'est qu'Isaac nous fait cela alors que son champ de vent reste celui d'une tempête tropicale, quand bien même la pression dégringole. C'est-à-dire que la réorganisation du moment angulaire dans le cœur de la bête s'est faite sans accélération notable de la vitesse de rotation... Cela demanderait une réanalyse plus poussée, mais il est possible que le champ de pression très lâche dans lequel se trouvait Isaac est joué un rôle important.

Bref, on arrive au petit du matin du 28 avec une tempête tropicale qui a déjà un mur et qui souffre encore de conditions adverses, mais qui a un potentiel important du simple fait qu'elle soit une tempête avec un mur...

Et c'est là qu'Isaac commence à devenir un ouragan de taille respectable.

Le soir du 28, les vents ont atteint la force ouragan, mais le diamètre des vents de tempête s'est notablement étendu :

AL, 09, 2012082818,   , BEST,   0, 285N,  889W,  65,  975, HU,  34, NEQ,  160,  150,  150,  150, 1012,  300,  50,  80,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  180,  200,  150,  130
AL, 09, 2012082818,   , BEST,   0, 285N,  889W,  65,  975, HU,  50, NEQ,   80,   70,   50,   50, 1012,  300,  50,  80,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  180,  200,  150,  130
AL, 09, 2012082818,   , BEST,   0, 285N,  889W,  65,  975, HU,  64, NEQ,   50,   50,    0,    0, 1012,  300,  50,  80,   0,   L,   0,    ,   0,   0,      ISAAC, D, 12, NEQ,  180,  200,  150,  130

Il reste toujours un peu dissymétrique (c'est une seconde nature chez lui :D ) mais maintenant on a 120 km/h de vent avec des vents de tempête jusqu'à 550 kilomètres du centre ! Tremble Louisiane, tremble... ^^

Ceci, c'est donc pour Isaac.

Dans le même temps, la région du Sud de la Louisiane est très particulière. Je vous avez déjà fait je crois une tirade imbuvable sur l'onde de tempête à l'occasion, mais ici c'est encore un peu différent. La canalisation de l'écoulement par les multiples "lacs" (lac Borgne, Lac Ponchartrain pour les plus connus), l'absence quasi complète de profondeur, le fait que NO soit une cuvette qui aurait dû être noyé il y a bien longtemps déjà, que le Mississippi aurait dû changer de lit depuis un bon bout de temps aussi... complique singulièrement les choses et font que les principes généraux développées dans le topic mentionné ne s'applique pas toujours.

En gros, pour la NO, peu importe comment arrive l'ouragan ou sa force, c'est toujours tendu comme un string. Le lac Ponchartrain va avoir tendance à refluer contre les digues du nord de la ville, et le Mississippi de refluer contre les digues Sud....

Le passage de Katrina en 2005 :

slosh.jpg

L'onde principale, la "vraie" onde, part ravager la côté sud du Mississippi. Mais comme le lac Ponchartrain est partiellement fermé, le vent du nord, sur le quadrant "faible" du cyclone, génère une seconde onde de tempête qui va faire sauter les digues :

New-Orleans-deaths.jpg

Les points rouges, ce sont les morts de la Nouvelles-Orléans. Paix à leurs âmes.

Sinon, on a bien une rupture en série des digues sur le Nord de la ville, avec la pénétration des eaux du lacs en de multiples points.

Pour Isaac, le détail n'est pas encore connu, mais sans doute qu'à l'approche d'Isaac, le vent étant de Nord Est plutôt, le Lac Ponchartrain a commencé à glisser vers le Sud. Puis lorsque l'onde principale a affecté le lac Borgne et le fleuve, et avec les très fortes précipitations qui accompagnaient Isaac, l'eau a reflué dans ce dernier et est resté a un niveau élevé.

Bref, on verra bien le détail quand toutes les données auront été épluchées, mais la Nouvelle Orléans est de toute façon condamnait à boire la tasse à nouveau un jour. La hausse du niveau de l'Océan, l'ensablement continu du delta du Mississippi (un changement du lit du fleuve aurait du arriver dans les années 90 si il n'avait pas été canalisé), et la possible recrudescence des ouragans majeurs font que la situation n'est pas viable. Isaac n'était pas un si gros ouragan que cela (enfin, un cat1 avec un bon diamètre, mais on était loin de Katrina), et pourtant dans la paroisse de Plaquemines des digues ont sauté. Et pour la NO, on est presque soulagé que cela est tenu. Heureusement qu'Isaac n'est pas arrivé en cat5 :D

Pour donner une idée, le MOM d'un cat5 pour NO :

momno.jpg

C'est théorique, puisqu’il s'agit de l'enveloppe de toutes les ondes de tempêtes possible. Mais cela montre la hauteur maximal possible d'eau qui pourrait pénétré à l'intérieur des terres. Comme NO est dans une cuvette, les chiffres donnent tout de suite le vertige (ce sont bien des mètres.... )

P.S. : Désolé, l'échelle n'est pas en mètre en fait, je n'ai pas fait attention ^^ Le slosh affiche les données en mètre, mais l'échelle reste en feet :P 32 mètres, cela ferait beaucoup XD

32 feet, c'est 9.75 m

28 feet, c'est 8.53 m

24 feet c'est 7.32 m

20 feet, c'est 6.10 m

16 feet, c'est 4.88 m

12 feet, c'est 3.66 m

8 feet, c'est 2.44 m

4 feet, c'est 1.22 m

En sachant que les digues sont prévues pour de l'onde de 6 à 8 mètres environ... (20 à 26 feet environ)

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le cyclone tropical du jour est Leslie. Après l'ouragan Luis en 1995, c'est le deuxième plus précoce en "L".

Leslie s'est formé classiquement à partir d'une onde tropicale, en plein cœur de l'Atlantique, dans la Main Developpement Region (MDR, rien à voir avec un gars en train de suffoquer et étouffer après une bonne blague ^^).

La MDR, cette année, n'est pas spécialement propice à la cyclogenèse :

Le cisaillement reste assez présent :

post-3513-1346501176_thumb.png

Et l'instabilité elle est à la peine :

post-3513-1346501244_thumb.png

Une vue très zoomé sur la tempête tropicale :

201209011045goes13xvis1.jpg

201209011115goes13xir1k.jpg

Et une vue un peu plus large :

visle.jpg

L'un des gros problèmes de Leslie ces derniers temps, et qui a sans doute retenu le NHC de monter trop vite, et l'alignement vertical de la demoiselle. Le centre de bas niveau (LLC) partait vers le Nord-Est alors que le MLC (niveau moyen) était sous la convection.

Le dernier passage en microondes laisse cependant à penser qu'un mur est en train de se construire, et que l'alignement vertical s'est nettement amélioré. En 89 GHz, on voit le niveau moyen :

201209010856f16x91h1deg.jpg

Clairement, on a un œil par 53°4O et 16°7N. Le mur n'est pas tout à fait complet, et la convection pousse plus dans le quadrant Sud-Ouest.

En 37 GHz par contre, on le bas niveau :

201209010856f16xcolor37.jpg

Le passage manque sans doute un peu de largeur ^^ mais on retrouve bien l'amorce d'un mur, avec un alignement vertical sensiblement amélioré.

La divergence d'altitude est également très efficace, particulièrement sur le flanc Est. Sur l'image, on remarque nettement cette nappe de cirrus, et qui indique un très bon écoulement en altitude.

De plus, on a une bande convective solide sur le flanc Ouest.

Les conditions ne sont donc pas si défavorables, mais le temps pour se développer est court. Leslie devrait interagir avec un creux d'altitude au large des USA qui devrait lui causer quelques misères.

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'air de rien, après Gordon à la mi-aout, il semblerait que Nadine va réitérer l'exploit un mois plus tard d'un passage sur les Açores en tant que tempête tropicale - Ouragan Cat1.

Ils doivent se demander ce qu'ils leur arrivent cette année... Je trouve qu'on devrait rebaptiser l'Anticyclone des Açores en Anticylone de l'Océan Nord-Altlantique.

post-1038-1347722041_thumb.png

Modifié par huymétéo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nadine se maintient à 40 noeuds, confirmé par le dernier passage ASCAT :

wmbas122.png

Le dernier passage en micro ondes confirment que la mamie a encore un centre de bas niveau solide, même si en altitude c'est un peu faiblard :

201209252140f18xcolor37.jpg

201209252140f18x91h1deg.jpg

De plus, elle a une structure classique des tempêtes tropicales aussi au Nord, avec un eye like feature et une convection qui manque de profondeur. En effet, l'inversion de la tropopause se balade à 13 kilomètres, quelque chose comme cela, donc la convection est vite coiffée. C'est ce qu'il lui donne cet aspect donut géant caractéristique :

post-3513-1348612513_thumb.jpg

On remarque également une bonne divergence d'altitude (passiion, c'est pour toi ^^) en lien avec le creux à 500 hPa à l'arrière de Karine. On a une bonne accélération du jet à la base du creux, ce qui aide la cheminée à tirer quand même.

En vapeur d'eau, on retrouve bien le creux avec lequel Nadine est en train d'échanger des fluides... Mais on note aussi une petite intrusion sèche par le Sud-Est :

2012al1416kmgwvp2012092.gif

Dans l'immédiat, l'environnement est plutôt favorable à un lent renforcement de Nadine. L'OHC n'est pas transcendant et les SSTs restent fraiches, mais le potentiel thermodynamique n'est pas nul, et elle devrait continuer à profiter du support du creux sus-mentionné, notamment avec la formation d'un thalweg secondaire qui devrait dynamiser un peu l'affaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, comme je le disais, et par le Nord Ouest aussi un peu, mais ce n'est pas énorme ;) Et sa circulation cyclonique de bas niveau est solide. Si elle arrive à stabiliser sa convection, elle peut faire quelque chose la mamie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'en pensez-vous?

http://youtu.be/nbn8NqDIz3Y

http://www.nhc.noaa.gov/refresh/graphics_a...-daynl#contents

L'ouragan Sandy, actuellement au large de la Floride après un passage dans les Caraïbes, devrait faiblir en arrivant sur la côte Est des Etats-Unis. Mais les météorologues s'attendent à ce que l'ouragan, combiné à une tempête venant de l'Ouest et à des vents glacés venant du Nord, provoque une importante tempête qui pourrait fortement perturber tout le nord-est du pays pendant plusieurs jours.

Des vents forts et des précipitations très importantes sont attendus dans la région de New York, avec des chutes de neige également prévues dès le début de semaine prochaine. "Ca va durer presque une semaine, a estimé Jim Cisco, du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Ce sera une tempête très étendue et très sérieuse. Nous n'avons aucun précédent moderne à laquelle la comparer".

Modifié par neibofly

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Qu'en pensez-vous?

http://youtu.be/nbn8NqDIz3Y

http://www.nhc.noaa.gov/refresh/graphics_a...-daynl#contents

L'ouragan Sandy, actuellement au large de la Floride après un passage dans les Caraïbes, devrait faiblir en arrivant sur la côte Est des Etats-Unis. Mais les météorologues s'attendent à ce que l'ouragan, combiné à une tempête venant de l'Ouest et à des vents glacés venant du Nord, provoque une importante tempête qui pourrait fortement perturber tout le nord-est du pays pendant plusieurs jours.

Des vents forts et des précipitations très importantes sont attendus dans la région de New York, avec des chutes de neige également prévues dès le début de semaine prochaine. "Ca va durer presque une semaine, a estimé Jim Cisco, du National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Ce sera une tempête très étendue et très sérieuse. Nous n'avons aucun précédent moderne à laquelle la comparer".

J'en pense que je me suis plus occupé de l'Arctique que de l'Atlantique ces dernières semaines XD

Cela va sans doute tourner à la tempête en cours de transition extratropical avec warm seclusion, bref le genre de truc orgasmatique (enfin pour ceux en dessous un peu moins :s ). C'est déjà arrivé, mais de cette taille c'est vrai que non. Là c'est du lourd il est vrai, avec possiblement 950 hPa au cœur... En fait, l'Atlantique est en surchauffe (2ème plus haute valeur) et va servir de réserve de chaleur et d'humidité dans le secteur chaud. Dans le même temps, l'activité ondulatoire planétaire reste forte et a fait décrocher sur les USA un cold pool. Le choc entre les deux promet d'être épique... De plus NYC est menacé par une onde de tempête, sur le flanc Nord de Sandy avec un champ de vent hybride, et cela promet aussi d'être épique. Ce n'est pas encore aujourd'hui que la grosse pomme coulera, mais cela vient, lentement mais surement.

Les précipitations aussi vont être extrême. Des intensités de plus de 100 mm en 24 heures sont attendues, avec des cumuls à plus de 250mm en 5 jours.

Tiens d'ailleurs, c'est un bon cas de transition XT Sandy ^^ Si passiion passe par là, il pourra en parler je pense :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×