Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

« Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle

Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,

Et que de l'horizon embrassant tout le cercle

Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits… »

Charles Baudelaire

L’inversion est toujours là, moins extrême que les derniers jours de novembre, mais bien suffisante pour retenir toute l’humidité dans les basses couches. En outre, l’inversion principale est située plus haut à présent, vers 1000 mètres environ hier et vers 1400 mètres aujourd’hui, ce qui fait que la Haute Belgique ne profite plus de l’air doux. En outre, l’air qui était encore fort sec au-dessus de l’inversion hier ne l’est plus aujourd’hui, ce qui indique la présence de (restants de) perturbations frontales.

Hier (1er décembre), le temps est resté couvert partout, avec des stratus, parfois avec une petite tendance stratocumulus, de la brume et du brouillard sur les hauteurs.

Les températures maximales sont restées assez basses partout, de l’ordre de 1 à 3°C en Basse et Moyenne Belgique (très localement 4 à 5°C) et autour de 0°C en Haute Belgique. Le critère de jour d’hiver a été atteint à Mont-Rigi (–0,4°C) et à Elsenborn (–0,2°C).

Aujourd’hui (2 décembre), on reprend les mêmes et on recommence, avec des maxima qui seront peut-être encore un peu plus bas en Haute Belgique et donc un nouveau jour d’hiver dans ces régions-là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les premières neiges sont arrivées !

En ce 3 décembre à Gosselies, plus de la moitié du sol était couvert d’un peu de neige à 1 heure du matin. À 10 heures, on y signalait toujours de la neige, mais couvrant moins de la moitié du sol. À Florennes, on a même mesuré 1 cm de neige cette nuit, neige toujours présente ce matin à 10 heures . Elsenborn fait état d’une fine couche de neige ce matin, ce qui est bien visible également sur la snowcam de Wideumont, non loin de Saint-Hubert et de Libramont. D'autres webcams, comme à Fraiture, font même état d'un enneigement plus important (1,5 cm, comme l'indique notre observateur sur place (Brouillard - voir fil de discussion sur l'enneigement en Belgique)).

À Humain, c’est depuis hier soir qu’on observe de la neige au sol, avec une épaisseur de 1 cm signalée à 19 heures, et encore présente ce matin à 10 heures.

Le sondage de Beauvechain de cette nuit est très intéressant à cet égard. Les différentes inversions se sont affaiblies et la principale est remontée jusqu’à 1800-1900 mètres d’altitude. Grâce à cela, la température est devenue négative (même si c’est parfois tout juste) à tous les niveaux de l’atmosphère au-dessus de Beauvechain. Là aussi, un petit enneigement a été signalé, couvrant plus de la moitié du sol à 7 heures et moins de la moitié du sol à 10 heures.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Juste pour info, la dernière gelée officielle de Beauvechain et de Gent date du... 07/04 en.. 2013 !

Pour Zeebrugge, il faut remonter au 27 mars de cette même année !

Plus de un an et demi sans gelée, c'est quand même assez rare, non?

À Uccle, la température est passée en dessous de 0°C depuis 13 heures environ. C'est la première fois que cela arrive... depuis le 24 janvier et la troisième fois en 2014 !

Le matin du 12 janvier, il a gelé pendant un peu plus de 3 heures, entre 5 heures du matin et peu après 8 heures, et le minimum a été de –0,5°C.

Le matin du 24 janvier, il a gelé pendant quelques minutes aux alentours de 8 heures, et le minimum a été de –0,1°C. Comme dans les deux cas, le minimum s'est produit juste au moment du relevé des maxima et des minima, c'est-à-dire à 8 heures, il a été enregistré sur deux périodes de 24 heures les deux fois, ce qui donne l'illusion qu'il y a eu quatre gelées en janvier 2014.

Aujourd'hui 3 décembre à 15 heures, avec –0,5°C, on a au moins égalé le « moment le plus froid » de 2014 !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

-1,5°C pour le minimum jusque maintenant !

Buzenol est à l'heure actuelle, en Belgique, la seule station qui n'a pas de valeur négative. Et ce depuis le début de la période fraîche que nous connaissons actuellement.

Beauvechain a connu hier, à 20h, sa première gelée depuis le 07 avril de l'année passée. Ce qui fait donc 581 jours sans gelée pour la station, énorme, dingue, les mots manquent !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier (3 décembre), sous un ciel parfaitement gris, les gelées permanentes étaient généralisées à partir de 150-200 mètres d’altitude, à l’exception de la Gaume où il a fait un peu plus doux.

À Wideûmont, le brouillard était très présent en matinée, puis s’est quelque peu atténué l’après-midi avec stratus fractus. Le paysage était légèrement blanchi par la neige.

Aujourd’hui (4 décembre), parmi les observations officielles, on a noté :

- Des traces à Gosselies à 10 h (neige couvrant moins de la moitié du sol)

- Des traces à Beauvechain aux observations de 7 h, 10 h et 13 h (neige couvrant moins de la moitié du sol)

- 1 cm à Florennes (à toutes les observations jusqu’à maintenant)

- 1 cm à Humain (jusqu’à 10 h, après ?)

D’après la snowcam, il n’y a plus de neige à Mont-Rigi (14h50) et des traces à Wideumont (14h40).

Les températures remontent en altitude, jusqu’à 3 à 4°C vers 1500 mètres au-dessus de l’Allemagne, provisoirement moins au-dessus de la France, mais la hausse y est perceptible aussi. Une occlusion, en fait, traîne juste au nord de nos régions. Elle est prévue y rester traîner encore un certain temps, avant que de l’air maritime ne parviennent à nouveau à atteindre nos régions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après le passage d’une occlusion, de l’air polaire maritime, sous une forme quelque peu atténuée, a atteint notre pays et y a créé une configuration instable de l’atmosphère.

En hiver, il est généralement admis, dans une telle configuration, qu’il faut –7°C au niveau 850 hPa pour avoir de la neige en Basse et Moyenne Belgique, et –9 à –10°C pour avoir de la neige de bonne qualité, ne fondant pas en journée, dans ces mêmes régions. La nuit dernière, la température est descendue jusqu’à –6°C au niveau 850 hPa, tout juste pas assez pour avoir de la neige en plaine, mais suffisant pour en avoir sur les reliefs. Dès 150-200 mètres d’altitude, des flocons ont été observés, tandis qu’un enneigement était possible à partir de 250-300 mètres d’altitude.

À Florennes la nuit dernière, la neige couvrait plus de la moitié du sol, mais déjà moins de la moitié du sol ce matin à 7 heures. À Mont-Rigi, ce matin, on mesurait 2 cm. Un enneigement complet du sol a par ailleurs été signalé aussi à Fraiture.

Malheureusement, je n’ai pas toutes les données à ma disposition. Peut-être que d’autres endroits de la Belgique ont été enneigés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
-1,5°C pour le minimum jusque maintenant !

Buzenol est à l'heure actuelle, en Belgique, la seule station qui n'a pas de valeur négative. Et ce depuis le début de la période fraîche que nous connaissons actuellement.

Beauvechain a connu hier, à 20h, sa première gelée depuis le 07 avril de l'année passée. Ce qui fait donc 581 jours sans gelée pour la station, énorme, dingue, les mots manquent !!

Ici ce n'est pas encore Beauvechain, mais à Nancy il aussi fini par geler après des jours d'attentes....

http://www.infoclimat.fr/climatologie-mens...ancy-essey.html

On a pulvérisé la date de la gelée la plus tardive qui soit. Le précédent record était le 04/12/2000 ce qui est déjà exceptionnel pour le coin. Novembre sans aucun jour de gel dans la Lorraine, c'est juste exceptionnel. Il y a juste 2000, 2002 et 2009 à l'avoir fait avant. Et là vu comment c'est parti il ne va pas regeler avant un bon bout de temps. Dans certains coins il n'a d'ailleurs pas gelé encore :

http://www.infoclimat.fr/climatologie/anne...eurs/00029.html

À Metz, je ne connais pas exactement les statistiques à ce sujet, mais les 258j sans gel sont sans doute un record aussi :

http://www.infoclimat.fr/climatologie/anne...eurs/07090.html

Ce qui est dingue, exceptionnel, c'est la répétition de deux saisons extrêmement douces. Après un hiver sans froid, le deuxième hiver sans aucun froid... Ce ne sont pas des records aussi spectaculaire que peuvent l'être les records de températures mensuels, mais cet absence de gel est exceptionnel. Et aura sans doute des impacts sur la faune et la flore.

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du coup j'ai refait des petits graphes sur le sujet pour Metz :whistling: Pour Nancy cette année malheureusement le record est complétement cassé par un pauvre petit jour de gel en Mai, ce qui fait que la période hors gel à été fortement raccourci. Il est sûr que ce genre de statistiques à ces limites à cause de ce fort effet de seuil, mais je vais malgré tout illustrer pour Metz :

post-3513-1418441025_thumb.jpg

post-3513-1418441079_thumb.jpg

Pour 2014 à Metz, de peu le record de la dernière gelée la plus précoce a failli être mangé. Dernier gel le 28/03/2014, record le 21/03/2014. Mais surtout, le premier gel a été renvoyé aux calendes grecques. Cette année, ce fut donc le 10/12/2014, précédent record comme à Nancy le 04/12/2010. Du coup la période de l'année entre la première et la dernière gelée à exploser, atteignant effectivement 257j. Les 241j de 2000 font pâle figure en comparaison. Pour l’anecdote, Metz perd environ 1j de gel tout les 2 ans, à raison d'un jour tout les 3 ans en Automne, et 1j tout les 4 ans aux Printemps en moyenne.

P.S. : Il est sûr que ces statistiques sont assez vulnérables à la critique à cause du très fort effet de seuil. La durée entre la première et la dernière journée de gel à Nancy est tombé dans les limbes à cause de ce foutu -0.5° de début Mai, ce qui donne 219j hors gel (les valeurs de Metz et Nancy sont comparables). À 0.5°C près Nancy faisait aussi bien que Metz et ces 257j. Pour autant, toutes les statistiques se recoupent bien pour montrer que 2014 a surtout été l'année la moins froide qu'il soit.

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trois photos (malheureusement d'une qualité moyenne) du Mont-Rigi samedi dans le courant de l'après midi. A mon arrivée vers 15h00 la neige tombait de manière faible, une couche de 5-7 cm (à vue de nez).

post-4064-1418641243_thumb.jpg

post-4064-1418641250_thumb.jpg

post-4064-1418641259_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh beh, rien que pour l'exemple, ma Tnn de ce début d'hiver est de -1.4°C ici...c'est encore pire que l'hiver dernier à la même époque. Si on peut encore faire pire que pire, alors là va falloir me le dire <_<

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eh beh, rien que pour l'exemple, ma Tnn de ce début d'hiver est de -1.4°C ici...c'est encore pire que l'hiver dernier à la même époque. Si on peut encore faire pire que pire, alors là va falloir me le dire <_<

Et pourtant... Nous venons de connaître un petit épisode hivernal, modeste certes, en Haute Belgique, même si les habitants des plaines et bas plateaux de notre « plat pays » n’en ont (souvent) pas vu grand-chose.

Ainsi, Mont-Rigi a connu une couverture neigeuse complète dès le 13 décembre à 10 heures avec 1 cm. Quelques heures plus tard, à 19 heures, on mesure déjà 6 cm tandis qu’un maximum de 8 cm est atteint entre le 13/12 à 22h et le 14/12 à 1h.

Cette couche diminue progressivement avant d’être réalimentée par de nouvelles chutes de neige en début de matinée le 15/12. Cette neige aura persisté au sol jusqu’à maintenant même (17/12 à 12h20), mais la couverture neigeuse a cessé d’être complète le 16/12 à 7h. Pourtant l’impression d’hiver a persisté durant la journée du 16, avec un sol encore assez blanc et un brouillard de dégel en matinée, qui a fait place par la suite à de maigres éclaircies entre les stratocumulus et les stratus fractus.

Avant cette période, un premier enneigement a déjà été enregistré le 9 décembre (2 cm), neige qui restera visible deux jours avant que les dernières traces ne fondent au cours de la matinée du 11 décembre. (L’épisode neigeux du 2 au 4 décembre – voir plus bas – passe pratiquement inaperçu dans les Hautes Fagnes.)

À Elsenborn, la neige culminera même à 10 cm le 15 décembre à 13h. Wirtzfeld connaîtra également deux enneigements (sol entièrement couvert de neige), du 9 au 10 décembre et du 13 au 15 décembre.

De la neige a également été observée dans plusieurs régions au tout début du mois, en l’occurrence les 2, 3 et 4 décembre. Là, c’est surtout le centre de l’Ardenne qui a été affecté, avec jusqu’à 3 cm de neige, tandis que certaines zones ont été touchées même à basse altitude, comme Charleroi (neige couvrant plus de la moitié du sol aux petites heures du 3) et Florennes (1 cm pendant presque 2 jours, les 3 et 4).

Météorologiquement, ce premier épisode neigeux a été fort intéressant en raison de la présence d’une petite dépression en provenance d’Allemagne. Lire à cet effet le très intéressant article sous :

http://infometeobelgique.blogspot.be/2014/...embre.html#more

(Écrit par mes amis d'Info Météo)

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier, sous un ciel couvert et parfois des bruines ou pluies, les températures ont été fort douces pour un mois de décembre. Ceci était lié à un large secteur chaud à l’intérieur d’une perturbation frontale dédoublée, c’est-à-dire une remontée d’air tropical encore un peu plus doux à l’intérieur du secteur chaud, constituant un nouveau front avec l’air antérieur.

2hd63qd.gif

Source : KNMI

À l’intérieur de cette masse d’air tropical, les températures ont été d’une grande homogénéité en Belgique. C’est ainsi que la température maximale la plus élevée observée en Basse et Moyenne Belgique a été de 13,3°C à Stabroek tandis que la moins élevée a été de 11,2°C à La Hestre. De même, en Haute Belgique, il a fait à peine moins doux avec 9,1°C à Mont-Rigi. Ceci était lié à la grande stabilité que l’on rencontre dans ce type de masse d’air en hiver, avec des décroissances de température avec l’altitude qui sont peu marqués.

Dans le courant de la journée, les températures ont été fort constantes aussi, comme l’illustre le graphique ci-dessous (Uccle, 18 et 19/12/2014) :

1osv8p.png

yz58h.png

Source : IRM

Sur le deuxième graphique, on voit bien l’arrivée du front froid en ce 19 décembre peu après 12 heures. Il y a par ailleurs eu, au même moment, un basculement des vents du sud-ouest au nord-ouest.

Il est à noter des températures de 12 à 13°C (centre du pays) n’ont rien d’anormal en décembre si elles ne persistent pas plus d’un jour ou deux. Par contre, la persistance ou répétition de telles températures cesse d’être normale. Ainsi par exemple, décembre 1974 n’a jamais connu de températures excessives, mais la répétition de journées douces (comme celle d’hier) et surtout l’absence totale de froid a fait exploser la moyenne, qui restera la deuxième la plus haute depuis le début des observations.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Cumulonimbus pour toutes ces données et explications. C'est très intéressant et agréable à lire..... :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet je rejoins Dany ! A mon tour de te dire un gros et grand merci pour les articles détaillés. C'est au top ! ;)

Il pourrait y avoir un temps de saison après Noël...je n'ose pas dire un temps froid. La neige devrait revenir sur nos hauteurs avec pourquoi pas un joli Nouvel An là-haut ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouaip, à propos de temps de saison, ce qui est remarquable c’est que décembre sera "de saison" justement d'après la norme 81-10, même si un peu doux. Décembre 2012 avait été plus contrasté et plus doux au final. Alors que là avec 2014 on a vraiment le fier représentant du mois de décembre moyen pour ce début de 21e siècle. Un flux zonal ondulant, deux ou trois petites gelées et un coup de neige fondante histoire de dire que, et c'est plié. Bref, un décès météo complet. J'attends de voir à quoi ressemblera un mois de décembre moyen dans les années 2020... Un peu de neige fondante en Ardenne, deux ou trois gelées, et c’est plié. À noter aussi qu'il n'a toujours pas gelée à Paris Montsouris, et qu'à Nancy on plafonne à une pauvre gelée à -1°C, même si il est vrai qu'en France les anomalies positives sont quand même plus marquées.

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Hautes Fagnes ont raté de peu un Noël blanc cette année-ci.

La première couverture neigeuse complète a été observée à Mont-Rigi le 25 décembre à 22 heures (observations faites toutes les 3 heures). À ce moment-là, la couche atteignait 5 cm. Cette couche a diminué par la suite, mais l'environnement est resté blanc pendant toute la journée du 26 décembre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

27 décembre 2014

Une dépression passant par notre pays a été responsable d’une perturbation pluvio-neigeuse qui a copieusement arrosé notre pays, mais avec des précipitations neigeuses très inégalement réparties.

16apt3b.jpg

Source : KNMI

Cela se concrétise par ailleurs par un très beau tourbillon au-dessus de nos têtes :

2d97fww.jpg

Source : IRM

D’abord les précipitations :

À 7 heures, on a mesuré :

28 mm à Melle

27 mm à Zelzate

22 mm à Deurne

19 mm à Beitem

18 mm à Zaventem

De grosses quantités viendront encore s’ajouter en cours de journée. Celles-ci se transformeront parfois en neige même en plaine.

Les graphiques ci-dessous montrent l’évolution de la température et du vent à Uccle en cours de journée.

14d3nle.png

15ocphx.png

Source : IRM

Comme vous pouvez le constater, la température chute fortement entre 12 heures et 13 heures pendant que le vent tourne au nord, puis reste très proche de 0°C. C’est pour cette raison qu’on se trouve souvent à la limite entre la neige et la pluie et qu’il y a de si grandes disparités.

En milieu d’après-midi, on observe une couverture neigeuse complète à Uccle, à Dourbes, à Saint-Nicolas et à Charleroi, tandis que l’ouest du pays est trop doux pour la neige et que l’est du pays se trouve bien souvent en dehors des précipitations, avec encore absence totale de neige à Diepenbeek, à Jodoigne, à Floriffoux et même à Goé, à l'est-nord-est de Verviers. Zaventem par contre a une couverture presque complète, tandis que Kampenhout finit par devenir blanc après 16 heures, tout comme Cerfontaine (un peu plus tôt).

Dans les Hautes Fagnes, on mesurait déjà 4 cm de neige à 4 heures du matin, et cette couche augmentera jusqu’à 13 cm à 10 heures. La région de Saint-Hubert reçoit à son tour de la neige, avec une bonne dizaine de centimètres à en juger la snowcam de Wideûmont. L’aérodrome de Spa-Malchamps et Wirtzfeld sont également bien blancs.

Les précipitations qui font défaut sur l’est du pays durant l’après-midi :

15mllch.jpg

Source : IRM

À suivre…

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voici encore quelques petites données officielles :

Neige et températures, le 27 décembre à 22 heures

Zaventem : 5 cm (T° = –0,5°C)

Charleroi : 6 cm (T° = –0,6°C)

Humain : 1 cm (T° = –0,7°C)

Kleine Brogel : 6 cm (T° = 0,0°C)

Mont-Rigi : 11 cm (T° = –4,2°C)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En effet je rejoins Dany ! A mon tour de te dire un gros et grand merci pour les articles détaillés. C'est au top ! ;)

Il pourrait y avoir un temps de saison après Noël...je n'ose pas dire un temps froid. La neige devrait revenir sur nos hauteurs avec pourquoi pas un joli Nouvel An là-haut ?

Bingo Philippo !!! :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

28 décembre 2014

La dépression, qui nous a valu l’intense zone pluvio-neigeuse ayant traversé le pays le 26, s’est rapidement éloignée vers le sud-est, tandis qu’un anticyclone qui s’était formé sur la Scandinavie nous a très temporairement placé dans des courants polaires à nuance continentale. Mais un autre anticyclone, situé sur les Îles Britanniques, a rapidement pris la relève, avec un retour des courants maritimes dès la nuit du 28 au 29. Ce passage d’une masse d’air à l’autre a été marqué par le passage d’une faible occlusion.

Mais avant cela, le 28 a été une magnifique journée d’hiver, très ensoleillée avec juste, parfois, quelques stratus fractus au lever du jour. Les températures ont été fort froides, avec des gelées permanentes sur une bonne partie du pays. Seul le littoral a connu un peu de dégel. Sinon, les maxima ont souvent été voisins de –2 à –3°C au centre du pays et de –6 à –7°C dans les Hautes Fagnes. Par la suite, les températures sont remontées en deuxième moitié de nuit, avec, sur une période de 24 heures, des maxima souvent moins bas.

En première partie de nuit par contre, des températures fort froides ont été observées, parfois inférieures à –10°C. Ce fut le cas notamment à Buzenol (–10,6°C), Elsenborn (–10,6°C), Dourbes (–10,5°C), Saint-Hubert (–10,2°C) et Florennes (–10,1°C). À Mont-Rigi, le minimum a été de –9,8°C. En moyenne Belgique, ces minima ont été de l’ordre de –6 à –7°C.

Les disparités dans l’enneigement ont évidemment persisté. C’est ainsi qu’en partant de Bruxelles pour aller à Namur, on avait la surprise de constater qu’il y avait de moins en moins de neige en s’approchant de Namur, ce qui est assez rare.

Parmi les données officielles, on a observé (en cours de journée) 4 cm de neige à Zaventem, 7 cm à Gosselies, 2 cm à Anvers, 3 cm à Humain, 5 cm à Kleine Brogel et même une fine couche de neige à Bierset. Dans le Namurois, la neige était uniquement présente sous forme de traces. Dans les Hautes Fagnes, à Mont-Rigi, on mesurait 10 cm de neige.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28 décembre 2014

La dépression, qui nous a valu l’intense zone pluvio-neigeuse ayant traversé le pays le 26, s’est rapidement éloignée vers le sud-est, tandis qu’un anticyclone qui s’était formé sur la Scandinavie nous a très temporairement placé dans des courants polaires à nuance continentale. Mais un autre anticyclone, situé sur les Îles Britanniques, a rapidement pris la relève, avec un retour des courants maritimes dès la nuit du 28 au 29. Ce passage d’une masse d’air à l’autre a été marqué par le passage d’une faible occlusion.

Mais avant cela, le 28 a été une magnifique journée d’hiver, très ensoleillée avec juste, parfois, quelques stratus fractus au lever du jour. Les températures ont été fort froides, avec des gelées permanentes sur une bonne partie du pays. Seul le littoral a connu un peu de dégel. Sinon, les maxima ont souvent été voisins de –2 à –3°C au centre du pays et de –6 à –7°C dans les Hautes Fagnes. Par la suite, les températures sont remontées en deuxième moitié de nuit, avec, sur une période de 24 heures, des maxima souvent moins bas.

En première partie de nuit par contre, des températures fort froides ont été observées, parfois inférieures à –10°C. Ce fut le cas notamment à Buzenol (–10,6°C), Elsenborn (–10,6°C), Dourbes (–10,5°C), Saint-Hubert (–10,2°C) et Florennes (–10,1°C). À Mont-Rigi, le minimum a été de –9,8°C. En moyenne Belgique, ces minima ont été de l’ordre de –6 à –7°C.

Les disparités dans l’enneigement ont évidemment persisté. C’est ainsi qu’en partant de Bruxelles pour aller à Namur, on avait la surprise de constater qu’il y avait de moins en moins de neige en s’approchant de Namur, ce qui est assez rare.

Parmi les données officielles, on a observé (en cours de journée) 4 cm de neige à Zaventem, 7 cm à Gosselies, 2 cm à Anvers, 3 cm à Humain, 5 cm à Kleine Brogel et même une fine couche de neige à Bierset. Dans le Namurois, la neige était uniquement présente sous forme de traces. Dans les Hautes Fagnes, à Mont-Rigi, on mesurait 10 cm de neige.

Voici un compte-rendu pour compléter tes dires, déjà très précis :thumbsup:Neige et froid de la fin décembre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Très beau boulot, Cumulonimbus et Thunderstorm ! :thumbsup:

Merci !

Merci beaucoup !!!!

Et voici encore quelques compléments d'information sur cette fin de 2014.

29 décembre 2014

Après le passage de la faible occlusion de la nuit du 28 au 29, c’est l’anticyclone d’origine maritime qui prend entièrement la relève. Celui-ci viendra se positionner sur l’Angleterre et l’ouest de la France, ce qui maintiendra sur notre pays un faible flux de nord, avec de l’air moins froid et légèrement instable.

Il en résulte un mix de cumulus et de stratocumulus, avec certains cumulus encore suffisamment développés pour générer l’une ou l’autre averse, principalement sur l’ouest et le nord du pays.

1rs0vc.jpg

Source : IRM

Plus à l’est du pays, il s’agit essentiellement de stratocumulus, parfois séparés par de belles éclaircies. La Haute Belgique connaît quant à elle un temps fort brumeux.

De grandes disparités sont observées au niveau des températures maximales, avec 7°C au littoral (eau = 8°C au large), 6°C en Flandre, 4°C au centre du pays et 2°C dans l’Entre-Sambre-et Meuse, mais aussi en Famenne et d’une façon générale sur le centre-est du pays. Les Hauts Plateaux connaissent des gelées permanentes avec 0 à –1°C.

La situation de l’enneigement s’en ressent évidemment. Les Hauts Plateaux restent certes bien enneigés avec 10 cm à Mont-Rigi et même un peu plus du côté de Saint-Hubert, mais au centre du pays, la neige cherche à résister tant bien que mal, avec 3 cm le matin à Zaventem, mais déjà une couverture incomplète l’après-midi. À Uccle, la situation n’est qu’un peu meilleure. À Kleine Brogel, la couverture neigeuse cesse d’être complète dès l’après-midi, avec cependant encore des hauteurs de 4 cm par endroit. Non loin de là, Diepenbeek, qui est restée sans neige la veille, en recevra un peu le matin lors du passage de l’occlusion, mais cette neige ne fera pas long feu.

30 décembre 2014

Les conditions anticycloniques persistent avec des hautes pressions qui demeurent sur l’ouest de la France. Malgré la composante maritime de l’air, de belles éclaircies sont observées sur le centre du pays, mais du brouillard s’y forme en début d’après-midi, brouillard qui fait place ensuite à des stratocumulus. Au littoral, grâce à l’eau chaude, une instabilité de basses couches se met en place avec des cumulus qui s’aplatissent ensuite au contact de l’inversion.

25stz4y.jpg

Webcam IRM – Zeebrugge – 30 décembre 2014 à 10h45

L’est du pays connaît davantage de stratocumulus, avec quelques éclaircies malgré tout, tandis que la Haute Belgique reste souvent plongée dans le brouillard.

Les températures maximales restent dans le même ordre de grandeur que la veille, après une nuit de gel ou de quasi-gel partout, sauf au littoral. Ainsi, les restes de neige, là où il y en a, demeurent en plaine. Zaventem signale une couverture de neige incomplète avec 1 cm, tandis que des traces sont également signalées à Charleroi. Kleine Brogel mesure même encore 3 cm par endroits. En Haute Belgique, grâce à la poursuite du gel, la neige reste de bonne qualité et ne diminue légèrement qu’en raison du tassement et de la sublimation. À Mont-Rigi, on signale encore 8 cm en début de soirée.

31 décembre 2014

L’anticyclone se maintient sur la France et se place même un peu mieux par rapport à notre pays, de telle manière que de l’air un peu plus sec nous parvient de France. Il s’ensuit du très beau temps, avec juste quelques cumulus ou stratocumulus l’après-midi. L’est du pays est par contre moins privilégié avec des stratocumulus plus coriaces. L’Ardenne est quant à elle plongée dans le brouillard, brouillard qui s’affaisse par la suite dans les vallées tandis que les stratocumulus deviennent visibles depuis les sommets.

29gkgm1.jpg

Webcam IRM – Wideûmont – 31 décembre 2014 à 16h20

Le littoral connaît par contre à nouveau son instabilité de basses couches, avec formation de cumulus aplatis, à la limite de stratocumulus.

Les températures maximales s’échelonnent entre 7°C au littoral et 0°C dans les Hautes Fagnes. En Moyenne Belgique, on observe de 4 à 6°C.

Un peu de neige est encore visible à Uccle et à Dourbes, tandis que Kleine Brogel mesurait encore 2 cm par endroit. En Haute Belgique, la couche de neige demeure intacte.

La nuit du réveillon, les conditions se sont refaites assez hivernales avec du gel presque partout, jusqu’à –7°C à Schaffen.

Sur ce, je vous souhaite une très bonne année 2015 à tous !!! :wine:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit fait intéressant survenu ce 3 janvier: si vous habitez la botte du Hainaut, vous aurez constaté le yoyo effectué par le thermomètre, par exemple chez moi:

1°C au matin

9°C à 16h00

5°C à 18h00

Notre région s'est tout simplement retrouvée dans le coeur doux de la dépression. Ce n'est pas le front froid qui a fait office d'avant-garde froide, mais bien le front occlus en retour, qui a véritablement entamé la chute des températures. Il était d'ailleurs très visible sur les images radar comme un fin cordon pluvieux orienté ouest-est et glissant lentement vers le sud-sud-est.

D'ailleurs, Bracknell à la même heure représente le front froid en discontinu, sous une forme très affaiblie donc. Il se marque bien mieux en altitude.

post-3965-1420329941_thumb.png

Modifié par thunderstorm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×