Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

Un petit garçon demande à son papa :

•Papa

•Oui mon chéri

•C’est vrai que les garçons naissent dans les choux ?

•Euh… oui… oui, c’est ça mon petit.

•Et les filles ? Elle naissent dans les roses ?

•Et oui. Tu as tout compris mon p’tit bonhomme.

Le soir même le petit n’arrive pas à s’endormir. Il entend du bruit dans la chambre de ses parents et s’y rend discrètement. Il ouvre délicatement la porte et voit ses parents en train de faire l’amour.

•Alors les vieux ! On jardine ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un jeune homme prend la route sur sa grosse moto avec sa petite amie derrière lui. Mais comme il ne fait pas très chaud et qu’à grande vitesse l’air est glacial, il conseille à la demoiselle, pour se protéger du vent, de mettre son blouson de cuir à l’envers en remontant la fermeture éclair, dans le dos, jusqu’en haut.

Le motard roule depuis un certain temps quand en se retournant pour voir si tout va bien, il constate avec effroi que sa passagère n’est plus là. Affolé, il fait demi-tour, et après avoir parcouru une trentaine de kilomètres dans l’autre sens, il aperçoit un attroupement. Alors il stoppe sa machine, court vers le groupe, et au moment où il s’approche, il entend une voix qui dit :

•Vous lui tenez bien les épaules et les jambes ! Nous , on compte jusqu’à trois, et à trois , on lui remet la tête à l’endroit !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux turfistes discutent.

•Dis-moi, demande le premier, comment fais-tu pour toucher aussi souvent le tiercé ? T’as une combine ? T’es de mèche avec un entraîneur ?

•Comme tu es mon ami, je vais te donner le tuyau, dit l’autre. tu es croyant ?

•Oui… Enfin, comme tout le monde.

•Alors dimanche matin, tu vas aller à la messe. Tu vas prier très fort, et au moment de la communion, tu demanderas à Dieu de te souffler la bonne combinaison. Crois-moi, ça marche…

Le lundi suivant, dès qu’il l’aperçoit, son copain lui dit :

•Ah, je te retiens ! Hier, pour le tiercé de Longchamp, je suis allé à la messe comme tu me l’as dit, j’ai prié, et à la communion, Dieu m’a soufflé le 7, le 15 et le 3. Le 7 a fini cinquième, le 15 douzième, et le 3 dernier !

•Je ne comprends pas… fait l’autre. A quelle église es-tu allé ?

•A Saint-Philippe-du-Roule…

•Imbécile ! Saint-Philippe-du-Roule, c’est pour le trot attelé !

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est un gars qui découvre une nouvelle marque de préservatifs :

les Préservatifs Olympiques.

Il en achète une boite, pensant impressionner sa femme avec le soir même.

De retour à la maison, il raconte la découverte qu’il vient de faire à la pharmacie et montre la boite à sa femme.

•Des capotes Olympiques ? lui dit-elle. Qu’est-ce qu’elles ont de si spécial ?

•Eh bien regarde, il y a trois couleurs, répond le mari. Or, Argent et Bronze…

•Et quelle est la couleur que tu vas porter ce soir ?

•Ben, euh c’est l’OR, bien sûr, répond le mari en bombant le torse.

•Pourquoi tu ne prendrais pas l’ARGENT plutôt ? Ça serait plutôt sympa si pour une fois tu finissais deuxième…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est dimanche. Une femme est dans la cuisine se préparant à faire des œufs à la coque pour le petit déjeuner.

Son mari arrive.

•Bonjour Chérie…

Elle se retourne et dit :

•Ah tu tombes bien. Fais-moi l’amour, là, tout de suite !

Les yeux du mari s’illuminent et il pense : « Héhé, c’est mon jour de chance !!! »

Ne voulant pas laisser passer cette aubaine, il l’embrasse et l’honore sur la table de cuisine entre la bouteille de lait et la boite de Ricoré.

Une fois l’affaire achevée, elle lui dit merci ! et retourne à ses œufs à la coque.

Le mari un peu perplexe, lui demande :

•Tu peux m’expliquer ce qui t’arrive ?

•Le minuteur pour les œufs à la coque est cassé…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est l’histoire d’un mec qui est parti voir son dentiste et qui n’a pas les moyens de refaire toutes ces dents (pas de mutuelle) !

Donc, il commence par demander au dentiste le prix de chaque type de dents :

•Docteur, combien ça coûte les molaires ?

•1000 euros la pièce.

•Et les incisives ?

•500 euros la pièce.

•Et les canines ?

•100 euros la pièce.

•Alors mettez-moi des canines partout, et bien espacées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trois femmes – une fiancée, une maîtresse, une mariée – sont en train de parler de leur relation avec leur homme.

Elles décident de faire quelque chose pour exciter leur homme et de se rencontrer quelques jours plus tard pour en reparler et se raconter comment cela s’est passé.

Elles s’engagent à attendre leur homme le soir même, vêtue d’un corset genre SM, hauts talons, bas résille et masque noirs.

Quelques jours plus tard elles se retrouvent et racontent.

La fiancée : L’autre soir, quand mon fiancé est arrivé à la maison, il m’ a trouvée vêtue avec le body de cuir, les hauts talons, le masque. Il m’a regardé avec de grands yeux, m’a dit que je suis la femme de ses rêves, qu’il m’aime et nous avons fait l’amour toute la nuit.

La maîtresse : Moi aussi j’ai reçu mon amant vêtue de la même façon. Quand il est entré chez moi, il m’a regardée, n’a rien dit, mais nous avons eu une nuit super chaude !

La femme mariée : L’autre soir, j’ai envoyé les enfants loger chez ma mère puis je me suis habillée aussi en cuir noir : body, hauts talons, masque… Mon mari est rentré du travail, a ouvert la porte et m’a dit : « salut Batman, qu’est ce qu’on bouffe ? »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Objet : demande de libération militaire anticipée suite a situation de famille.

Monsieur le Préfet,

J’ai l’honneur de solliciter votre bienveillance pour le re-examen de mon dossier de demande de libération militaire anticipée, car la situation antérieure en ce qui me concerne et celle de ma famille a beaucoup évoluée.

En effet, je suis maintenant marié avec une veuve, laquelle a une fille.

Mon père a épousé cette fille, ce qui fait qu’a ce jour, mon père est devenu mon gendre puisqu’il a épousé la fille de ma femme et ainsi ma belle fille est devenue ma belle mère. De plus, avec ma femme nous avons eu un fils.

Cet enfant est donc le fils de la mère de la femme de mon père, donc le beau-frère de mon père mais en conséquence mon oncle puisqu’ il est le frère de ma belle mère, mon fils est devenu mon oncle.

Quant à la femme de mon père (ma belle fille et belle-mère), elle vient d’avoir un garçon qui est mon petit fils puisqu’il est le fils de la fille de ma femme. Ma fille (issue de ma femme veuve) se trouve être ma mère puisqu’elle est la femme de mon père.

Par conséquent je suis le frère de mon petit fils. Et comme le mari de la mère d’une personne est le père de celle ci, il arrive donc que je suis le père de ma mère et le frère de son fils : je suis donc mon propre grand-père.

J’ai donc l’honneur de vous demander Monsieur le Préfet, d’examiner ma situation de famille et d’entamer les démarches auprès des autorités militaires en vue de ma libération étant donné que le règlement militaire interdit que le père, le fils et le petit fils soient mobilisés ensemble.

Veuillez agréer, Monsieur le Préfet, l’assurance de mes sentiments respectueux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un vieux pingre va mourir seul, sans famille et sans ami.

Peu avant sa mort, il reçoit son avocat, son docteur et son curé pour leur donner à chacun 50 000 Euro en espèces avec pour mission d’enterrer cet argent avec lui le jour de ses funérailles, en guise de « geste ».

La mort et l’enterrement ont lieu une semaine plus tard.

Après l’ensevelissement, le curé, le docteur et l’avocat discutent :

Le curé leur confie que son église ayant un besoin urgent d’un nouveau clocher, il a gardé 20 000 Euro pour sa réfection.

Le docteur, qui était un scientifique faisant des recherches sur le cancer, confesse que lui aussi a gardé de l’argent: 30 000 Euro pour continuer ses recherches.

L’avocat les blâme : « Comment pouvez-vous être si malhonnêtes ?

Moi au moins j’ai placé dans le cercueil un chèque du montant total qu’il m’avait remis ! »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est l’histoire d’un mec qui demande à sa femme :

•Qu’est-ce qu’il y a à manger ce soir chérie ?

•De la langue sauce gribiche, mon chou.

•Beurk ! C’est dégueulasse ! J’vais pas manger un truc qui a été dans la bouche d’un animal !

Tiens, fait moi plutôt des œufs…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quatre chirurgiens discutent sur le genre de personnes qu’ils aiment opérer.

Le premier chirurgien dit :

•J’aime voir des comptables sur ma table d’opération, parce que quand vous les ouvrez, tout l’intérieur est numéroté.

La seconde répond :

•Oui, et bien moi j’aime opérer des électriciens ! Tout à l’intérieur est en couleurs codées.

Le troisième chirurgien dit :

•Non, je pense vraiment que les bibliothécaires sont les plus intéressants; tout est rangé par ordre alphabétique.

Le quatrième rigole :

•Pour moi les plus faciles à opérer sont les politiciens. Ils n’ont pas de tripes, pas de cœur, pas de cerveau et pas de c......s. En plus, la tête et le cul sont interchangeables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une vieille femme fait du rangement dans son grenier et tombe sur une lampe poussiéreuse.

Elle la frotte et là, un génie apparaît et lui dit :

•Demande moi trois choses et je te les accorderai.

La vieille femme demande alors une fortune, et se retrouve aussitôt entourée de bijoux et d’or.

Elle demande ensuite a être jeune et jolie, et se retrouve transformée en jolie princesse.

Pour finir elle demande à ce que son vieux chat soit transformé en prince charmant, aussitôt dit aussitôt fait.

Elle se jette alors dans les bras du Prince et ce dernier lui dit :

•C’est maintenant que tu vas regretter de m’avoir fait castrer !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme tous les mercredis grâce à ces jours de RTT c’est le papa de Mathilde et Thomas qui prépare le repas de midi.

 Mercredi dernier il leur a cuisiné du lapin en sauce.

Les enfants étant sensibles à cet attachant petit animal domestique, il leur cache ce que c’est jusqu’au moment du repas.

 

La gamine de 6 ans mange d’un bon coup de fourchette quand le petit demande :

 - Dis papa, c’est rudement bon, mais qu’est ce que c’est ?

Le papa, pas peu fier, lui répond :

 - Tu dois deviner ce que c’est, je peux juste te dire que ta maman de temps en temps m’appelle comme ça….

Et là, la fille crache tout et tape dans le dos de son frère :

- Arrête ! Mange pas ça !!!…. c’est du trou du cul.

Modifié par jeannot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une institutrice essaie d’enseigner les bonnes manières à ses élèves :

•Michel, si tu étais en train de faire la cour à une jeune fille de bonne famille, très bien éduquée, pendant un dîner en tête à tête et que tu avais besoin d’aller aux toilettes, que dirais-tu ?

•Attends-moi une seconde, je vais pisser un coup.

 

•Ça serait très grossier et très malpoli de ta part.

•Et toi, Jean, que dirais-tu ?

•Je m’excuse : il faut que j’aille aux toilettes, mais je reviens tout de suite.

•C’est déjà mieux, mais c’est désagréable de mentionner les toilettes pendant le repas.

•Et toi Toto, tu serais capable d’utiliser ton intelligence, pour une fois, et de démontrer tes bonnes manières ?

•Oui, Madame, je dirais : « Ma chère, je vous demande pardon de m’absenter un moment. Je m’en vais de ce pas tendre la main à un ami intime que j’espère pouvoir vous présenter après le dîner ».

Modifié par jeannot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un inconnu a tracé, en pissant sur la neige, dans le parc de l’Élysée, ce message :  » Le Président est nul «

Furieux, le président de la République ordonne qu’on fasse des recherches pour démasquer le coupable de ce forfait.

Une semaine plus tard, le ministre de l’Intérieur rend ses conclusions :

•J’ai deux nouvelles pour vous, monsieur le Président. Une bonne et une mauvaise.

•La bonne d’abord !

•L’analyse d’urine nous a permis de trouver le coupable : il s’agit de votre Premier ministre.

•Et la mauvaise ?

•L’analyse graphologique est formelle : c’est l’écriture de votre femme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×