Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

A la vue de son enfant, un père alla voir le médecin « responsable » de l’accouchement et lui dit : « Docteur, je ne sais pas comment vous le dire, mais… cet enfant n’est pas le mien : il a les cheveux roux! »

Le médecin à qui s’adressait ce père anxieux a pu voir dans sa longue carrière, diverses situations. Alors, il lui expliqua qu’il s’agit d’un phénomène parfaitement plausible même si sa femme et lui ont les cheveux bruns. En effet, il se peut qu’un ancêtre très lointain puisse être la cause d’une rousseur chez un bébé.

Malheureusement, le papa soutient sa cause et insiste : « C’est impossible! Tous les membres de nos deux familles ont les cheveux bruns depuis de très nombreuses générations. J’insiste, cet enfant ne peut pas être de moi. »

Le médecin toujours aussi calme demanda au papa : « Puis-je vous demander à quelle fréquence votre femme et vous avez des rapports intimes? »

Le père surpris par la question et embarrassé avoue malgré tout :

« Eh bien, docteur, il faut dire que je travaille comme un forcené depuis plusieurs mois, et ce n’est pas toujours évident. En tout et pour tout, je dirais pas plus d’une fois par mois. »

« Eh bien, voilà! », S’exclame le médecin. « C’est de la rouille!».

Il va sans dire que les médecins même s’ils pratiquent une activité vitale, ne manquent pas d’un certain sens de l’humour face à des patients bornés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A l’école, l’institutrice interroge le petit Nicolas, assis dans le fond de la classe, près du purificateur d’air anti-covid.

Tu es épicier, je suis une cliente. Je t’achète un melon à deux euros, une salade à un euro, et un kilo de pomme de terre à trois euros. Combien je te dois ?

Nicolas réfléchit un instant et dit : Ne vous inquiétez pas, madame, vous me paierez demain !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est un grand-père qui emmène son petit fils à la pêche.

Mais toutes les 5 minutes :

Papi, papi, j’ai tout emmêlé la ligne.

Au bout d’un moment, le papy en a marre, et ne pense qu’à se débarrasser du gamin. Il prend un bâton, fait un trou étroit dans le sol et dit a son petit fils :

Tiens, je vais te montrer un jeu. Prends un ver de terre et essaie de le glisser dans le trou. Si tu y arrives, je te donne 10 euros.

Évidemment, le ver se tortille sans arrêt, et c’est pas demain la veille que le petit aura réussi à le rentrer dans le trou… Pendant ce temps, le grand-père, enfin tranquille, se remet à la pêche.

Au bout d’un moment, le petit-fils revient vers lui:

Ça y est, j’ai fini.

Le grand-père :

Hein ?

Ben oui, comme le ver y bougeait tout le temps, je l’ai aspergé de laque, et j’ai pu l’enfiler dans le trou.

Ha ben oui, c’est bien mon petit…

Et le lendemain matin, le grand-père de tenir sa promesse :

Tiens, voilà tes 10 euros, et voilà 10 euros de la part de ta grand-mère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une femme se rend chez son médecin, qui, après l’avoir examinée, lui dit :

Madame, je vais être franc avec vous : vous souffrez d’une blennorragie.

Blennorragie ? C’est quoi ça ?

Eh bien… ça vient du grec…

Ah, le salaud ! J’aurais dû m’en douter !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une journaliste ayant séjourné quelques années au Koweït fit une chronique sur le rôle de l’homme et de la femme quelques années avant la guerre du Golf.

Elle trouvait inconcevable le fait que les femmes doivent marcher à 3 mètres derrière leur mari.

Elle est retournée récemment au Koweït pour découvrir que maintenant, ce sont les hommes qui marchent 3 mètres derrière leurs épouses.

Elle s’approche d’une femme et lui dit…

C’est merveilleux, mais qu’est-ce qui a permis aux femmes un tel renversement des rôles ?

Les mines enfouies dans le sol…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux pauvres fourmis sont employées au service du nettoyage de la ville.

Un jour, alors qu’elles balaient le trottoir, une Rolls blanche s’arrête à leur hauteur.

Le chauffeur ouvre la portière arrière, et une cigale en descend, couverte de bijoux.

Mais je te reconnais, dit une des fourmis. Qu’est-ce que tu deviens ?

Ça marche très fort pour moi. Mon dernier disque est premier au hit-parade, je fais le Zénith le mois prochain et c’est déjà complet. Ensuite, je pars en tournée en Amérique. A un de ces jours les filles !

Et tandis qu’elle s’éloigne, la première fourmi, tout en se remettant à balayer, dit à sa collègue :

Ce La Fontaine, quel idiot !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les enfants attendaient en rang pour dîner dans la cafétéria d’une école catholique élémentaire.

Au bout de la table se trouvait une grosse pile de pommes. La religieuse avait placé une note sur le plateau de pommes disant :

 » N’en prenez qu’une seule, Dieu vous surveille. «

En avançant plus loin le long du comptoir de nourriture, à l’autre bout se trouvait une grosse pile de biscuits aux brisures de chocolat.

Et là il y avait une note griffonnée par une main d’enfant :

 » Prenez-en tant que vous voulez, Dieu surveille les pommes ! «

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aux Etats-Unis, la femme d’un avocat meurt.

Au cimetière, au moment de la mise en terre, les gens présents peuvent lire sur la tombe :

« Ci-gît Lisa Bennet, femme de John Bennet, L.L.D., erreurs médicales, fautes professionnelles, successions, divorces »

Soudain le mari (l’avocat) fond en larmes. Son frère à ses côtés lui dit :

Tu as bien raison de pleurer : C’est honteux de faire de la publicité comme ça sur la tombe de sa femme. Franchement, ce n’est pas malin !

Entre 2 sanglots, l’avocat répond :

C’est pas ça, tu comprends pas : ils ont oublié de graver le numéro de téléphone !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

FB_IMG_1618931174741.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux gars errent dans le désert depuis plusieurs jours.

Ils meurent de soif.

J’ai un truc infaillible pour lutter contre la soif, déclare le premier

Ah ouais, c’est quoi ? Interroge le second.

Il faut sucer des cailloux …

Alors c’est foutu, ici il n’y a que du sable à perte de vue.

Long silence. Les deux naufragés du désert reprennent leur pénible progression sur les dunes brûlantes.

On serait sauvés si on trouvait une rivière, s’exclame soudain le second français,

Tu as raison, réfléchit le premier, au fond des rivières il y a toujours des cailloux…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est une famille de parisiens en vacances vertes à la ferme.

Le fermier, devant leur bonne volonté du premier jour, leur dit :

 » Si vous voulez vous rendre utiles, prenez le seau et le tabouret et allez traire la Noiraude. «

Trois heures plus tard, ne les voyant pas revenir, il décide d’aller à leur rencontre.

 » Ah, vous voilà! Je commençais à me demander… Tout s’est bien passé ? «

Et les citadins :

 » Oui, mais qu’est-ce que ça a été dur de la faire asseoir sur le tabouret ! «

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un gars a un accident, lui n’a rien mais sa femme est gravement blessée et elle va à l’hôpital.

Il va donc lui rendre visite et le médecin lui dit :

« Bon elle est très amochée, paralysée à vie, fracture du crâne, une jambe arrachée… »

Alors le gars s’assoit et commence à pleurer, alors le médecin se rapproche de lui et il dit :

« Mais non je déconne, elle est morte ! »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pauvres petits chats

Le jour de la rentrée, un gosse arrive à l’école en larmes. La maîtresse s’approche de lui :

– Qu’est ce qu’il y a mon petit ?

– OUIIN !!! Ce matin, Maman est allée noyer les 6 petits chats qui viennent de naître.

– Oui bien sur, c’est triste, mais ce n’est pas une raison pour pleurer.

– Mais si, maman m’avait promis que c’est moi qui irais les noyer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On demande à une vieille dame :
« À votre âge vénérable, si vous aviez le choix entre Parkinson et Alzheimer, que choisiriez-vous ? »
Très futée, elle répond :
- « Définitivement le Parkinson... J'aime mieux renverser la moitié de mon vin que d'oublier où j'ai mis la bouteille.!!!! »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère. De ce mariage, est né un fils aux yeux pers*. (*pers = entre vert et bleu). Monsieur est le père, Madame est la mère. Les deux font la paire. Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d’être...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est un couple de paysans qui fête ses 20 ans de mariage.

Le Jules dit à la Marie :

– Tu te souviens, il y a 20 ans, quand on a fait l’amour dans le champ et que tu t’agrippais à la barrière ? Tu sais ce qui me ferait plaisir ? C’est qu’on refasse ça.

– D’accord, dit la Marie, et ils vont au champ.

Là, ils remettent ça passionnément. A la fin, le Jules dit à la Marie :

– Bon sang Marie, tu bouges encore plus qu’il y a 20 ans.

Elle lui répond :

– C’est que, il y a 20 ans, la barrière n’était pas électrifiée !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une gentille vieille dame va voir son docteur :

– Docteur, j’ai un petit problème avec mes gaz. Je dois pourtant dire que ça ne me dérange pas tant que ça. Ils ne sentent jamais et ils sont toujours silencieux. Rien que pour dire, j’ai pété au moins dix fois depuis que je suis dans votre bureau, je suis certaine que vous ne vous en êtes jamais aperçu parce qu’ils sont silencieux et qu’ils ne sentent pas.

– Je vois, prenez ces pilules et revenez me voir la semaine prochaine.

La semaine suivante, la vieille revient :

– Je ne sais pas trop ce que vous m’avez donné, mes gaz restent silencieux, mais ils puent terriblement.

– Très bien, dit le docteur, maintenant qu’on a réussi à dégager vos sinus, on va s’occuper de vos oreilles…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une femme demande a son mari :

-Chéri tu m’offres quoi pour mon anniversaire ?

-Tu vois la Ferrari rouge là-bas ?

La femme tout excitée:

-Oui !!

-Eh bien je t’ai acheté un pull de la même couleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×