Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
Invité Polar Low

Séisme dans le Nord-Est de la France

Messages recommandés

Invité Polar Low

STRASBOURG, 23 fév (AFP) - Un séisme a été ressenti lundi vers 18h30 dans une partie est de la France allant au moins de Lyon à Strasbourg, en passant par Besançon, a constaté l'AFP.

Le tremblement de terre a été ressenti en Suisse, à Lyon, à Belfort, à Besançon, à Strasbourg, dans le sud des Vosges et en Meurthe-et-Moselle.

L'Observatoire des sciences de la Terre de Strasbourg, qui n'était pas en mesure de donner des informations sur la magnitude et la localisation du séisme, a déjà reçu des dizaines de témoignages.

Magnitude 5.1 épicentre à Baume les Dames vers Besançon selon FR3.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité helene

voici ce qu'en dit Reuters à 20h06 :

PARIS (Reuters) - Un séisme de magnitude cinq sur l'échelle de Richter a été ressenti lundi soir vers 18h30 dans l'est de la France et la région de Lyon, sans faire apparemment ni victime ni dégât, a-t-on appris de sources officielles.

L'épicentre de ce séisme se situait à Baume-les-Dames, non loin de Besançon, dans le Doubs, selon l'Institut de géophysique du globe (IGG) à Strasbourg.

L'électricité et le téléphone ont été coupés brièvement dans certains secteurs près de Besançon, et de nombreuses personnes sont sorties affolées de chez elles, a dit la gendarmerie locale.

Selon un journaliste de Reuters à Lyon, la secousse a duré plusieurs secondes et a fait "trembler les murs des immeubles dans un bruit sourd".

Des récits semblables ont été faits par d'autres témoins en Franche-Comté et dans la Loire.

"J'habite une grosse maison en pierre, ça a vibré de tous les côtés pendant environ huit secondes", a déclaré à Reuters un habitant de Cergne, près de Roanne (Loire), à environ 70 km au nord-ouest de Lyon.

C'est la secousse la plus importante en France depuis exactement un an, quand un séisme d'une magnitude de 5,4 avait secoué l'est de la France. L'épicentre était alors situé à Epinal.

En mai 2003, deux autres secousses en Savoie et en Vendée, de magnitudes respectives de 3,4 et 3,3, avaient été enregistrées.

post-34-1077566060.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Polar Low

L'est de la France secoué par un séisme de 5,1, Besançon privé de courant

BESANCON (AFP) - Un séisme de magnitude 5,1 sur l'échelle ouverte de Richter a secoué lundi soir une grande partie de l'est de la France, plongeant une partie de la ville de Besançon dans le noir pendant plus d'une heure.

Le séisme dont l'épicentre était situé non loin de la capitale franc-comtoise, a également été ressenti jusqu'en Suisse et dans le sud-ouest de l'Allemagne. Aucune victime, ni aucun dégât important n'a été immédiatement signalé aux services de pompiers ou de gendarmerie.

Selon l'Observatoire des Sciences de la Terre à Strasbourg, l'épicentre du séisme qui s'est produit à 18H31 a été localisé près de la commune de Baume-les-Dames (Doubs) à 47,3 degrés de latitude nord et 6,3 degrés de longitude est, à une vingtaine de kilomètres de Besançon. Sa magnitude a été évaluée à 5,1 sur l'échelle ouverte de Richter, contre 5 selon le réseau Sismalp, basé à Grenoble.

Immédiatement après la secousse, plusieurs quartiers de Besançon dont le centre-ville ont été plongés dans le noir. Le courant a été rétabli vers 19h35. Environ 25.000 personnes, sur les 120.000 que compte l'agglomération, ont été privées d'électricité pendant une heure, selon EDF.

La coupure a été provoquée par l'arrêt d'un des quatre postes d'alimentation de la ville qui relient le réseau de transport à celui de distribution. Sous le coup de la secousse, celui-ci s'est mis en mode "sécurité" à la façon d'un disjoncteur, a précisé EDF.

Les services de gendarmerie et de pompiers ont été submergés d'appels dans les minutes qui ont suivi la secousse, mais n'ont pas été informés de dégâts.

"Je n'ai eu aucun écho particulier des conséquences du séisme, les appels en mairie sont peu nombreux", a déclaré Antoine Berthaut le directeur général des services de la mairie de Baume-les-Dames contacté par l'AFP, tout en signalant la présence de "quelques fissures", notamment sur la route. Pompiers et gendarmes effectuent des tournées dans la commune de quelque 6.000 habitants pour s'assurer de la situation.

Le tremblement de terre a également été ressenti à Lyon, à Belfort, à Strasbourg, dans le sud des Vosges, en Meurthe-et-Moselle, dans les départements rhônalpins ainsi que dans une partie de la Bourgogne.

Les journaux et radios ont reçu de nombreux appels de la population inquiète dans tout le grand Est.

Dans le seul département du Jura, limitrophe du Doubs, le CODIS a fait état de plus de 600 appels de personnes inquiètes. Un seul appel a généré une intervention pour une cheminée tombée dans une habitation à Lons-le-Saunier qui n'a pas fait de blessés.

Le séisme survient un an et un jour après celui d'une magnitude de 5,9 qui avait frappé la région de Rambervillers dans les Vosges et qui avait été ressenti dans une grande partie est de la France.

Selon Michel Granet, directeur du Réseau national de surveillance sismique (Renass), ce séisme n'a "rien à voir" avec le séisme de l'an dernier. "Le séisme, a-t-il dit, s'est produit dans une région où il y a des tremblements de terre de manière régulière, même s'ils sont beaucoup moins importants. Il est associé à la collision entre la plaque africaine et la plaque européenne", a-t-il ajouté.

Le précédent séisme le plus important qui avait frappé cette région avait eu lieu le 19 mars 2001, avec une magnitude de 3.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité helene

Repris à l'observatoire de Grenoble

(adresse site voir en fin de texte)

23.02.2004 21:25

Le réseau de détection sismique de l'observatoire de Grenoble (réseau Sismalp) a enregistré, le lundi 23 février 2004 à 18 h 31 (heure locale) un séisme de magnitude 4,8 dont l'épicentre était situé dans la région de Besançon (Doubs). Les coordonnées de l'épicentre sont 47°12'N et 6°06'E, mais elles sont incertaines car la zone épicentrale est très extérieure au réseau Sismalp qui est centré sur les Alpes françaises. Le foyer était probablement assez profond (peut-être une vingtaine de kilomètres). Le séisme a été enregistré par l'ensemble du réseau de détection, jusque dans le sud de la Corse.

Dans le Sud-Est de la France et dans les régions limitrophes de Suisse et d'Italie, les séismes de magnitude 5 sont relativement rares (un événement tous les dix ou trente ans). Le dernier séisme important à s'être produit dans la région est le séisme d'Epagny-Annecy, en 1996 (magnitude 4,9). Le foyer du séisme d'Epagny était très superficiel (2 km) ; c'est en partie pour cette raison que les dégâts avaient été considérables (400 millions de francs).

La chaîne du Jura s'est formée en contre-coup de la surrection des Alpes. Des séismes se produisent régulièrement dans les Alpes comme dans le Jura, mais ce dernier est néanmoins beaucoup moins sismique. En 1828, deux séismes se sont produits dans les environs de Besançon, les 26 et 30 octobre 1828. Tous deux ont provoqué des dégâts légers, qui ont permis de leur attribuer une intensité maximale de VI et VII respectivement (échelle MSK). Ces séismes de 1828 sont les seuls séismes importants connus dans la région de Besançon. Le dernier séisme notable à avoir été observé dans la région s'est produit il y a un an, presque jour pour jour (24 février 2003, magnitude 3,4).

Etant donné la magnitude, des répliques sont très probables dans les jours et les mois qui viennent. Ce qui s'est passé en 1828 (doublet de séismes à 4 jours d'intervalle) montre que l'occurrence d'un second séisme de forte magnitude n'est pas complètement à exclure.

Ce séisme de magnitude proche de 5 a été produit par un coulissage de quelques centimètres d'une faille longue de plusieurs kilomètres. La géométrie exacte de cette faille reste à déterminer.

pour info : sismolog donne une très bonne explication des séismes : http://sismalp.obs.ujf-grenoble.fr/sismolo...log/select.html

post-34-1077581979.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×