Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Neiges

Membres
  • Compteur de contenus

    5.322
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Neiges

  • Rang
    Jet-stream
  • Date de naissance 08/01/1992

Contact Methods

  • Website URL
    http://ardennesbelges.skynetblogs.be
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Melen (Soumagne) Altitude: 269 m
  • Interests
    - le vélo sur route<br>- la nature<br>- la météo<br>- la photographie paysagère

About Me

Présentation du village de Melen (en wallon Mélin-e-Payis-d'-Heve)

Les origines de notre village, comme d'autres, se perdent dans la nuit des temps.

Déjà aux époques préhistoriques, il existait des habitants sur son territoire. On a retrouvé en lisière de Sonkeu, dans un bois très ancien, non loin d'une source, des outils de pierre taillée. Un historien sérieux pense que ce petit village s'est formé aux tous premiers siècles après Jésus-Christ.

Le nom de Melen pourrait venir du terme gallo-romain "Médilanum" qui signifie "milieu du plateau". Il est possible que le premier noyau du village se soit formé à Haute-Melen, à l'époque de Charlemagne et peut être déjà aux époques romaines et mérovingiènnes.

Le domaine ou villa de Melen comprenait les territoires de Melen, Tignée, Evégnée et la partie nord de Micheroux-Hasard. C'est ce territoire assez vaste qui constitua pendant des siècles la paroisse de Melen jusqu'au 19ème siècle.

C'est en 873 que l'on rencontre pour la première fois le nom de Melen dans un texte, à savoir dans une charte de l'Abbaye de Stavelot-Malmedy, sous la forme batinisée de Mélina. On y apprend que cette abbaye avait des biens dans notre village. Un autre document postérieur du 12ème siècle parle aussi des revenus de l'Abbaye de Melen.

Au alentours de 900, notre paroisse sera reconnue canoniquement par l'Evêque de Liège. Au point de vue politique, le domaine carolingien de Melen se démembrera en plusieurs parts. Le territoire de Melen proprement dit aurait été cédé en alleu au chapître de la Collégiale Saint Denis à Liège en même temps que le patronage et la dîme de la paroisse entière de Melen.

eglisemelen1.jpg

Diverses seigneuries occupèrent le territoire mélinois. C'est en 1747 que le Baron Rosen fît construire le château de Haute-Melen. Le village avait deux bourgmestres à cette époque.

Dans la province de Liège, Melen est depuis l'indépendance en 1830, une commune belge, installée en bordure des arrondissemens de Liège et Verviers, dotée en 1972 d'un code postal 4633 et peuplé à cette date de plus ou moins 2000 habitants, avec comme profil un caractère rural.

Avant 1976, la commune est bordée au nord par Bolland, à l'est par Bolland et Battice-Herve, au sud par Soumagne, à l'ouest par Micheroux et Cerexhe-Heuseux. Après 1976, donc après l'opération "Fusion", elle est bordée au nord et à l'est par Herve, au sud par Olne outre Soumagne, à l'ouest par Fléron et Blegny.

Deux petit ruisseaux serpentent le village. Le Melen prend sa source au lieu dit "foncenal" au pied de l'autoroute, non loin de la pêcherie. Mais il ne faut pas oublier que le "Noblehaye" borde le territoire à l'est et le "Bolland" au nord, ce dernier reçoit le "Melen" qui délimite le territoire à l'ouest.

(Source: melen.be)

×