Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Piet

Membres
  • Compteur de contenus

    2.634
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Piet

  • Rang
    Jet-stream

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Liège

Visiteurs récents du profil

1.250 visualisations du profil
  1. Piet

    TFE

    Salut. Ouragan et cyclones veulent dire la même chose. Simplement, le terme général est cyclone (tropical), mais on lui donne des appelations selon les régions dans lequelles ce cyclone prend naissance: ouragan pour l'Atlantique, typhon pour l'est de l'Asie etc... En revanche, les cyclones et les tornades, même s'ils sont tous deux des phénomènes rotatifs violents, diffèrent totalement de par leur échelle spatiale et de temps. Les tornades sont des phénomènes localisés et de courte durée de vie. Elles naissent sous certaines cellules orageuses appelées supercellules. Les vents au sol peuvent dépasser les 400 km/h pour les tornades les plus fortes (F5), mais les dégats restent localisés vu que le zone de vent rotatif fait maximum quelques centaines de mètres de diamètres. Une petite tornade peut durer quelques minutes, tandis que les plus longues durent quelques heures. On peut prévoir les situations favorables aux tornades, mais il est difficile de dire exactement où elles vont survenir avant le dernier moment. La plupart des tornades ont lieu dans les terres (en mer, on utilise le terme "trombes marines" et ces trombes sont souvent moins violentes). Un cyclone, lui, est de nettement plus large échelle. La zone de vent fort fait plusieurs centaines de kilomètres de diamètre et s'organise autour d'une centre dépressionnaire très creux, centre qui constitue l'oeil du cyclone c à d une petite zone circulaire au centre du cyclone, sans nuages et sans vent. Un cyclone est environ mille fois plus grand qu'une tornade, même si les vents y soufflent moins fort que dans les plus fortes tornades. De plus, la durée de vie d'un cyclone est de quelques jours et les météorologues savent beaucoup mieux prévoir de type de phénomène. Un cyclone se développe sur des eaux chaudes (et non dans les terres comme une tornade) et perds de son intensité en rentrant dans les terres. Au niveau des dégats, la différence fondamentale est que le cyclone fera des dégats sur des zones nettement plus vastes qu'une tornade, mais en revanche les fortes tornades donnent des dégats ponctuellement plus spectaculaires en raison des vents plus violents que sous un cyclone (en outre le cyclone étant plus prévisible, les gens peuvent davantage se préparer au phénomène). Enfin, des tas de petites nuances morphologiques les différencient: une tornade est notamment constituée d'un nuage en entonnoir sous le cumulonimbus qui lui a donné naissance. Etc etc... Je m'arrête là mais si tu fais des recherches, tu verras que tu peux écrire un bouquin là-dessus.
  2. Ce n'est pas de l'ironie. Je ne suis plus très actif sur le forum, mais je le lis encore et quand je vois que presque tout ton temps libre est consacré à des posts plus longs les uns que les autres, je trouve dommage que tu n'en fasses pas quelquechose de concret et espère pour toi que tu pourras un jour en faire ton métier, directement ou indirectement.
  3. Paix, tu devrais postuler pour bosser au NHC.
  4. Concernant les 200 km/h du 14 juillet 2010: ils sont certainement estimés en fonction des dégats par les pompiers. Il y a peut-être surestimation comme le dit Maxime, mais sous un orage violent, une microburst peut envoyer du lourd et justement de l'ordre de 200 km/h dans les cas extrêmes. Quand on voit comme le clocher de Ciney a morflé alors que ça n'a pas duré longtemps, du supérieur à 150 km/h durant un bref moment est très plausible. Une microburst (rafale descendante particulièrement violente sous un orage) étant par essence très locale, les stations officielles passeront généralement à côté. Le record de Beauvechain, officiel, s'est réalisé dans un contexte très différent de tempête hivernale de grande échelle avec des rafales généralisées. Il est clair que lors de microburst ou même de tornade (Léglise, Oostmalle) sous orages, cette valeur a du être dépassée et de loin, même si aucune mesure officielle n'a été relevée.
  5. Piet

    Topic des satisfactions

    Oh que oui. Et l'article indiquant "de la grêle attendue ce soir" lui aussi va générer des incompréhensions. C'est un risque et, s'il se réalise, ce sera en outre très localisé donc les gens pensant que "la météo" s'est encore plantée seront légion, alors que le titre aurait du être un minimum nuancé
  6. Piet

    Phénomènes climatiques en direct

    Les températures à Avignon vont remonter les prochains jours (GFS et ECM sont sur la même lignée) avec des maxima avoisinant les 30°C dès jeudi et les dépassant dès vendredi et ce, pour plusieurs jours.
  7. Superbe "double" arc-en-ciel sur Liège... Rarement vu un aussi beau et quelle lumière à l'arrière, en plus! Quelques journées jugées par beaucoup médiocres ont pourtant du bon
  8. Pour juillet, je rappelle quand même que le nombre de jour où la T°maximale en journée a été inférieure à 15°C s'élève à ... 1 jour (le 14) et ce, pour Bierset ou Uccle (je ne parle pas du signal de Botrange, mais bon). En revanche, 100% d'accord avec Marco sur le fait que demain sera une banale journée avec des "averses" (loc. orageuses) dans de l'air polaire maritime instable (d'origine assez indirecte). La seule chose est que comme elles seront assez nombreuses et parfois intenses, la prévision sera considérée comme bien meilleure que quand il s'agit de petites averses localisées qui, au final, évitent pas mal de monde et donnent l'impression que les averses annoncées n'étaient pas là.
  9. Piet

    Été 2011

    Juin 2011 et juillet 2011 on presque la même T° (même si juin a été un peu plus chaud), mais on ne peut comparer ces deux mois climatologiquement parlant puisque juin possède une normale de 16.2°C contre 18.4°C pour juillet. Ceci explique la "normalité" de ce mois de juin 2011 (pratiquement toute la colonne de l'IRM donne des "n" pour juin 2011: http://www.meteo.be/meteo/view/fr/6239669-Juin+2011.html). Et on ne peut pas dire que ce genre de qualificatif ne vaut rien si on leur donne en revanche du crédit pour juillet. Je note aussi que jusqu'à présent, on a moins parlé du printemps 2011 anormalement sec et ensoleillé (record, même) que de l'été 2011 pourri. Un certaine forme de "deux poids deux mesures" lié au fait que la majorité des gens voudrait que notre climat devienne méditerranéen (ce qui ne sera jamais le cas, hormis quelques mois battant les records comme juillet 2006). Bon, j'en arrête là sinon ce sera encore l'escalade qui ne mène à rien.
  10. Piet

    Été 2011

    Je n'ai pas réagi pour votre discussion sur le bilan de juillet, mais là c'est plus fort que moi, il faut que je réagisse: mettre juin 2011 et juillet 2011 dans le même panier, c'est non! Juin 2011 a été qualifié de normal au niveau de tous les paramètres (sauf le vent, mais bon): http://www.meteo.be/meteo/view/fr/6239669-Juin+2011.html
  11. Ils ne bossent plus avec MeteoServices, mais bien avec MeteoFrance. Donc j'imagine que c'est le modèle Arpège (peut-être un peu retravaillé statistiquement avec le système MOS).
  12. Piet

    Été 2011

    Finalement, le mois de juin aura été, sur l'ensemble des paramètres sauf le vent, considéré comme parfaitement "normal" : http://www.meteo.be/meteo/view/fr/6239669-Juin+2011.html La température maxi officielle fut de 36,1°C le 28, comme toujours à Kleine-Brogel.
  13. Et pour mettre fin aux jémériades de ceux qui vivent, selon leur dire, dans une zone "anti-orage" en cherchant (même dans des cas de multicellulaires qui n'ont cure de petits détails au sol comme hier) les causes de leur malchance dans la présence d'un bois, d'un étang ou d'une petite dénivelée de 86,5m: http://www.meteo.be/meteo/view/fr/66980-Re...ml?view=6232334 Les orages ont gratifié "électriquement" de nombreuses régions, mais les cellules pluvieuses actives n'ont touché que des zones localisées comme toujours et les zones évitées par ces cellules très pluvieuses sont légions! Elles ne se limitent pas qu'à quelques lieux où des membres de MB pensent être atteints d'une malédiction (et plutôt une bénédiction si on pense aux victimes qui subissent les dégâts et à qui ça fait une belle jambe d'avoir été dans la zone la plus active...). Une carte vaut mieux qu'un long discours:
  14. Définitivement Farid: je veux bien te croire sur le fait que Mons est passé à côté de pas mal d'orages cette année, mais il faut arrêter avec l'effet cuvette... Des monstres supercellulaires et multicellulaires comme ceux qui remontent de France n'ont totalement rien à faire d'une petite "marche" de 50m vers le bas en abordant Mons. Il faut chercher la raison ailleurs et plus du côté du hasard que ce que les anciens ne croient.
  15. Messieurs, Mesdames, surveillez bien le radar sur le Nord-Ouest de la France ce lundi soir: le feu d'artifice va commencer! PS: le 42°C à Bilbao n'est pas un bug. Par flux de sud, cette station du pays basque espagnol peut parfois monter très haut pendant quelques heures, alors que la station toute proche en bord de mer peut rester bien moins chaude.
×