Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

Bonjour à tous, je m'appelle Benjamin et je rentre en 6eme général à l'école de Saint-Joseph à Ciney. Comme beaucoup d'école, un TFE est à réaliser. J'ai choisis comme thème: "Les phénomènes météorologiques: Tornades, ouragans, cyclones: Sont-ils si différent que l'on pense? Analyse des points communs et différences."

Donc, j'aimerais un petit peu d'aide sur le sujet, à savoir sur quoi je pourrais m'appuyer et parler pour la réalisation du travail.

Merci d'avance :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut.

Ouragan et cyclones veulent dire la même chose. Simplement, le terme général est cyclone (tropical), mais on lui donne des appelations selon les régions dans lequelles ce cyclone prend naissance: ouragan pour l'Atlantique, typhon pour l'est de l'Asie etc...

En revanche, les cyclones et les tornades, même s'ils sont tous deux des phénomènes rotatifs violents, diffèrent totalement de par leur échelle spatiale et de temps.

Les tornades sont des phénomènes localisés et de courte durée de vie. Elles naissent sous certaines cellules orageuses appelées supercellules. Les vents au sol peuvent dépasser les 400 km/h pour les tornades les plus fortes (F5), mais les dégats restent localisés vu que le zone de vent rotatif fait maximum quelques centaines de mètres de diamètres. Une petite tornade peut durer quelques minutes, tandis que les plus longues durent quelques heures. On peut prévoir les situations favorables aux tornades, mais il est difficile de dire exactement où elles vont survenir avant le dernier moment. La plupart des tornades ont lieu dans les terres (en mer, on utilise le terme "trombes marines" et ces trombes sont souvent moins violentes).

Un cyclone, lui, est de nettement plus large échelle. La zone de vent fort fait plusieurs centaines de kilomètres de diamètre et s'organise autour d'une centre dépressionnaire très creux, centre qui constitue l'oeil du cyclone c à d une petite zone circulaire au centre du cyclone, sans nuages et sans vent. Un cyclone est environ mille fois plus grand qu'une tornade, même si les vents y soufflent moins fort que dans les plus fortes tornades. De plus, la durée de vie d'un cyclone est de quelques jours et les météorologues savent beaucoup mieux prévoir de type de phénomène. Un cyclone se développe sur des eaux chaudes (et non dans les terres comme une tornade) et perds de son intensité en rentrant dans les terres. Au niveau des dégats, la différence fondamentale est que le cyclone fera des dégats sur des zones nettement plus vastes qu'une tornade, mais en revanche les fortes tornades donnent des dégats ponctuellement plus spectaculaires en raison des vents plus violents que sous un cyclone (en outre le cyclone étant plus prévisible, les gens peuvent davantage se préparer au phénomène).

Enfin, des tas de petites nuances morphologiques les différencient: une tornade est notamment constituée d'un nuage en entonnoir sous le cumulonimbus qui lui a donné naissance. Etc etc...

Je m'arrête là mais si tu fais des recherches, tu verras que tu peux écrire un bouquin là-dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Salut.

Ouragan et cyclones veulent dire la même chose. Simplement, le terme général est cyclone (tropical), mais on lui donne des appelations selon les régions dans lequelles ce cyclone prend naissance: ouragan pour l'Atlantique, typhon pour l'est de l'Asie etc...

En revanche, les cyclones et les tornades, même s'ils sont tous deux des phénomènes rotatifs violents, diffèrent totalement de par leur échelle spatiale et de temps.

Les tornades sont des phénomènes localisés et de courte durée de vie. Elles naissent sous certaines cellules orageuses appelées supercellules. Les vents au sol peuvent dépasser les 400 km/h pour les tornades les plus fortes (F5), mais les dégats restent localisés vu que le zone de vent rotatif fait maximum quelques centaines de mètres de diamètres. Une petite tornade peut durer quelques minutes, tandis que les plus longues durent quelques heures. On peut prévoir les situations favorables aux tornades, mais il est difficile de dire exactement où elles vont survenir avant le dernier moment. La plupart des tornades ont lieu dans les terres (en mer, on utilise le terme "trombes marines" et ces trombes sont souvent moins violentes).

Un cyclone, lui, est de nettement plus large échelle. La zone de vent fort fait plusieurs centaines de kilomètres de diamètre et s'organise autour d'une centre dépressionnaire très creux, centre qui constitue l'oeil du cyclone c à d une petite zone circulaire au centre du cyclone, sans nuages et sans vent. Un cyclone est environ mille fois plus grand qu'une tornade, même si les vents y soufflent moins fort que dans les plus fortes tornades. De plus, la durée de vie d'un cyclone est de quelques jours et les météorologues savent beaucoup mieux prévoir de type de phénomène. Un cyclone se développe sur des eaux chaudes (et non dans les terres comme une tornade) et perds de son intensité en rentrant dans les terres. Au niveau des dégats, la différence fondamentale est que le cyclone fera des dégats sur des zones nettement plus vastes qu'une tornade, mais en revanche les fortes tornades donnent des dégats ponctuellement plus spectaculaires en raison des vents plus violents que sous un cyclone (en outre le cyclone étant plus prévisible, les gens peuvent davantage se préparer au phénomène).

Enfin, des tas de petites nuances morphologiques les différencient: une tornade est notamment constituée d'un nuage en entonnoir sous le cumulonimbus qui lui a donné naissance. Etc etc...

Je m'arrête là mais si tu fais des recherches, tu verras que tu peux écrire un bouquin là-dessus.

Ok, pas de problèmes, c'est une très bonne base. Merci pour les informations deja fournies, elles vont bien m'aider pour une départ.Je compléterai pendant l'année qui arrive avec mon promoteur. Encore un grand merci! :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si d'autres personnes souhaitent faire partager leur connaissance sur ce sujet, n'hésitez pas, plus il y a, mieux ce sera. Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Paix en connaît une rondelle là-dessus, mais si tu veux plus d'infos, faudrait peut-être nous orienter. Tu n'as pas éventuellement interrogations précises ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les caractéristiques pour la formation de ces phénomènes pourraient être utile. Sachant maintenant que cyclone et ouragan sont semblables, je vais ajouter les trombes marines au sujet.Niveau questions, c'est un peu tôt dans l'année, je n'ai pas encore commencer à parler avec mon promoteur sur le sujet. Je vous recontacterai dans quelques semaines, lorsqu'une bonne base aura été établie.

Merci à vous tous pour votre contribution :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les caractéristiques pour la formation de ces phénomènes pourraient être utile.

Si ce sont les caractéristiques favorable à une cyclogenèse tropicale que vous cherchez, c'est simple. Un océan assez chaud (environ 26.5°C), un air humide, des vents réguliers à travers toute la hauteur de l'atmosphère, une perturbation initiale qui force la convergence et un éloignement à l'équateur.

L'océan chaud va transférer de l'énergie à l'air par la vaporisation d'eau (chaleur latente) et par un flux radiatif (chaleur sensible). Quand l'air est assez chaud et humide, il va pouvoir "convecter", c'est à dire s'élever car plus chaud que l'environnement (le même principe que l'eau dans votre casserole avant que vous vidiez le sachet de pâtes dedans soit dit en passant). La perturbation initiale est nécessaire pour forcer l'air à converger vers un centre. Quand la convection s'est allumée, il y a une rétroaction. La pression baisse au centre, ce qui renforce la convergence. La convergence en retour renforce la convection, laquelle convection aide la pression à baisser.

Hormis l'échouage sur les terres, sous les Tropiques il y a deux grands facteurs qui peuvent détruire un cyclone tropical. D'une part l'air sec. l'intrusion d'air sec favorise un refroidissement des basses couches qui augmente la stabilité et donc étouffe la convection. Et ensuite le cisaillement de vent, c'est à dire que les vents changent de direction et/ou de force avec l'altitude. Le cisaillement est fortement lié à l'air sec.

En gros...

Si vous voulez rentrer vraiment dans les mécanismes de la cyclogenèse tropicale, c'est mieux de prendre un bon bouquin ou un PDF d'internet sur le sujet.

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si ce sont les caractéristiques favorable à une cyclogenèse tropicale que vous cherchez, c'est simple. Un océan assez chaud (environ 26.5°C), un air humide, des vents réguliers à travers toute la hauteur de l'atmosphère, une perturbation initiale qui force la convergence et un éloignement à l'équateur.

L'océan chaud va transférer de l'énergie à l'air par la vaporisation d'eau (chaleur latente) et par un flux radiatif (chaleur sensible). Quand l'air est assez chaud et humide, il va pouvoir "convecter", c'est à dire s'élever car plus chaud que l'environnement (le même principe que l'eau dans votre casserole avant que vous vidiez le sachet de pâtes dedans soit dit en passant). La perturbation initiale est nécessaire pour forcer l'air à converger vers un centre. Quand la convection s'est allumée, il y a une rétroaction. La pression baisse au centre, ce qui renforce la convergence. La convergence en retour renforce la convection, laquelle convection aide la pression à baisser.

Hormis l'échouage sur les terres, sous les Tropiques il y a deux grands facteurs qui peuvent détruire un cyclone tropical. D'une part l'air sec. l'intrusion d'air sec favorise un refroidissement des basses couches qui augmente la stabilité et donc étouffe la convection. Et ensuite le cisaillement de vent, c'est à dire que les vents changent de direction et/ou de force avec l'altitude. Le cisaillement est fortement lié à l'air sec.

En gros...

Si vous voulez rentrer vraiment dans les mécanismes de la cyclogenèse tropicale, c'est mieux de prendre un bon bouquin ou un PDF d'internet sur le sujet.

Je pense que c'est ce que je vais faire, ce sera "plus simple". Merci à toi, je vous recontacterai sur ce sujet si j'ai d'autres questions. A bientot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×