Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

Il semble que le vortex polaire à l'air de quitter la région arctique pour de bon pour la fin du mois de mars pour élever un peu les températures de la stratosphère polaire. D'après mes observations depuis quelques années, il en résulte (dans la plupart des cas, mais pas toujours), par la suite, un défit des précipitation moyennes. C'est à dire une probabilité plus élevée que la normale d'avoir un temps plutôt sec durant la première quinzaine du mois d'avril.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les modèles semblent en effet se diriger vers le réchauffement final de la stratosphère. De l'autre côté la MJO semble vouloir cycler fort, et elle se dirige maintenant vers une phase 3 et 4 généralement plus favorable à un régime zonal chez nous. L'un dans l'autre je ne suis pas très optimiste pour un temps printanier en Avril malgré tout. Peut-être un peu sec mais pas spécialement doux en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon finalement, Avril aura thermiquement normal et sec :whistling: un peu mieux que je ne pensais

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon finalement, Avril aura thermiquement normal et sec :whistling: un peu mieux que je ne pensais

C'est ce que j'ai mis dans mon post précédent mais j'aimerais bien avoir ton avis sur cette théorie où la fin du vortex polaire (dans la stratosphère) donne presque tjr (ça s'est encore vérifié cette année) un temps plutôt sec et printannier la quinzaine voir le mois qui suit surtout quand le votex polaire disparaît tôt dans la saison (cas du printemps dernier).

En revanche, si ce vortex disparaît tard (cas d'il y a deux ans où mars, avril et mais ont été assez frais et humides suite à une disparition tardive du votex polaire) : le temps est souvent majoritairement mauvais avant qu'il ne disparaisse.

Ce que je trouve vraiment intéressant, c'est que la disparition du vortex polaire est assez bien prévisible à long terme (J+15 voir même un peu plus) donc, ça peut donner des tendances saisonnières assez bonnes pour des prévisons à J+15 à 30 voir même un peu plus.

Même si ce type de prévision semble bien marcher, est-ce que ce ne serait pas un peu simpliste? De plus, je n'ai trouvé que des infos sur les 4 printemps passés, ce qui, d'après les lois de probabilités, est un peu léger pour tirer des conclusions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est l'inverse normalement :lol2: Quand le Stratospheric Final Warming est précoce, il est de nature dynamique. C'est-à-dire que c'est l'activité ondulatoire planétaire qui provoque l'éclatement du vortex polaire, et on se retrouve dans une situation qui a quelques similitudes avec un Stratospheric Sudden Warming, en gros c'est le bazar et la circulation zonale est perturbé. Quand le Stratospheric Final Warming est tardif, il s'agit plutôt d'une contraction progressive du vortex polaire, et la circulation zonale remonte progressivement vers le Nord. Ce fut le cas par exemple en Avril 2011 ou 2009, mois doux et sec si il en est, marqué plus par une remontée au Nord de la zone barocline, que véritablement pas un blocage persistant type omega, même si tant le tas il y a quelques jours bloqués évidemment. En Avril 2015 nous avons bien eu ce SFW précoce avec la descente de NAM- :

post-3513-1431256223_thumb.png

En 2015 le VP avait déjà éclaté début Avril avec une très forte contribution de l'onde 1 :

post-3513-1431257106_thumb.png

En début de mois il y a aura donc eu cette première descente de NAM-, renouvelé en fin de mois, et l'anomalie négative risque de persister l'été durant maintenant. Entre les deux, une période d'AO+. Au final, la période meilleure de mi mois en AO+ aura été plus longue et persistante que ce qu'on aurait pu penser, donnant à Avril une coloration AO+ et NAO+ au final, avec cette évolution en trois temps entre un début de mois frais et sec, un milieu de mois très doux et sec, et une fin de mois où la période de temps pourri frais et humide aura été un peu échec...

zsRipZ.gif

0V9qTI.gif

HXX1ph.gif

Une cause que je vois à la meilleure stabilité en troposphère serait un forçage de l'El Nino naissant, qui a bien entre autre boosté le jet subtropical ces derniers temps. La MJO n'a pas du jouer un rôle là dedans, elle est très faible avec le développement de l'El Nino, et elle a déjà bien du mal à influencer quoique ce soit dans les tropiques, alors dans les extratropiques on peut oublier :whistling:

C'est curieux que vous ayez lu l'inverse au sujet du SFW ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est curieux que vous ayez lu l'inverse au sujet du SFW ?

Ok, merci, intéressant. Je vois que c'est donc un coup de chance, dommage.

Je n'ai presque rien lu à ce sujet (c'était juste suite à qqe observations personnelles sur les 4 dernières années) : je trouve la littérature (libre ;) ) encore bien pauvre; merci pour les explications.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×