Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

Les prévisions météo c'est des stats et des proba.

Et bien non, les prévisions c'est l'étude du placement, des déplacements et de l'interaction entre les différentes masses d'air et des conséquences qui en résultent sur le temps (d'un point de vue météo bien entendu) futur.

Le calendrier devait être bloqué à 2015. Cela sera rectifié prochainement.

Je ne sais pas si dois en rire ou en pleurer.

En prévision météo, nous sommes obligé de faire des approximations et de supprimer les événements très "improbables".

C'est vrai à la veille d'une journée ou il tombera 50 cm de neige sur Paris, pas la peine d'avertir les gens, les services de secours et d'épandage vu que ce sera de toute façon un événement improbable.

De même que quelques heures avant que les vulcanologue de prévoient le reveil d'un volcans X, il ne sert à rien de prévenir, ni d'évacuer les villes proches vu que cela est très improbable en France.

Toute la nuance que vous ne faites pas entre probabilité et prévision (même au niveau météo)....

Modifié par titi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
90% de cet historique ne concerne pas paris... ni le fait qu'il est neigé...

cela a autant de rapport que de donner le climat a grenoble ou millau ..

Si statistiquement il a gelé à Miilau ou à Grenoble durant cette période, il est plus que probable que cela puisse être le cas à Paris.

et la temperature negative ? et le gel ? il est indiqué neige ? quel rapport ?

Si bien une preuve que vous ne connaissez pas grand chose à la météo..

Si la t° est proche ou sous les 0°C, le potentiel pour qu'il neige y est aussi sous nos lattitudes.

C'est comme si en plein mois de décembre pour Bruxelles, vous affirmiez que la t° minimale puisse être de -3°C mais que les chances de neiges sont nulle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si statistiquement il a gelé à Miilau ou à Grenoble durant cette période, il est plus que probable que cela puisse être le cas à Paris.

Aie, tu confonds tout là. C'est un événement passé: on sait que ce jour là il n'a pas neigé sur Paris. C'est un certitude.

Sur le passé, on peut avoir des certitudes. C'est sur le futur que tout n'est qu'incertitude et pourcentage de survenance.

C'est vrai à la veille d'une journée ou il tombera 50 cm de neige sur Paris, pas la peine d'avertir les gens, les services de secours et d'épandage vu que ce sera de toute façon un événement improbable.

Je ne comprends pas ton raisonnement. Si tu as réussi à prévoir avec certitude que le lendemain il y aura 50 cm de neige sur Paris, ce n'est plus un évenement improbable mais un évenement quasi certain. Et naturellement que tu préviens les services de secours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Probabilité qu'il puisse neiger à Paris en avril est probable selon l'historique du climat.

Donc, un japonais devrait transporter des habits d'hiver comme d'été dans sa valise.

Par contre, c'est improbable qu'il neige à Bangkok!

Donc, vous manquez de déontologie scientifique en tant que "scientifique affirmé" selon vos dires!

Je me demande parfois si les diplômes ne sont pas distribués dans les boîtes journaux! :crying: :crying:

Modifié par ongbak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne comprends pas ton raisonnement. Si tu as réussi à prévoir avec certitude que le lendemain il y aura 50 cm de neige sur Paris, ce n'est plus un évenement improbable mais un évenement quasi certain. Et naturellement que tu préviens les services de secours.

Ce qui n'est pas votre cas. Vous ne prévoyez rien avec certitude...

Et Ongback a raison. Si à Paris intra-muros, à la station de Saint Germain des près, la probabilité pour qu'il neige est assez faible, fin Avril ; il n'en est plus de même dès qu'on s'éloigne un peu. Et si vous plongez dans la Lorraine profonde, la Haute Belgique, ou le Sillon Rhodanien, un bon vieux proverbe disant "en Avril ne te découvre pas d'un fil" prend tout son sens. Alors que la probabilité d'avoir un jour de neige, à Lyon, Liège ou Nancy, n'existe plus passez la première décade d'après votre site.

Modifié par Zovirax
correction des codes [quote] pour un affichage optimal et le bon suivi de la discussion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aie, tu confonds tout là. C'est un événement passé: on sait que ce jour là il n'a pas neigé sur Paris. C'est un certitude.

Sur le passé, on peut avoir des certitudes. C'est sur le futur que tout n'est qu'incertitude et pourcentage de survenance.

Je confond peut-être mais si l'évenement à pu se produire par le passé, je ne vois pas pourquoi il ne pourra pas se produire dans le futur..

Si tu as réussi à prévoir avec certitude que le lendemain il y aura 50 cm de neige sur Paris, ce n'est plus un évenement improbable mais un événement quasi certain. Et naturellement que tu préviens les services de secours.

Il il est donc important de prévenir un Japonais qui vient en Europe qu'en seconde partie d'Avril, il n'est pas improbable que celui-ci ai besoin à un moment donné de son bonnet...

Je ne comprends pas ton raisonnement

Une simple démonstration par l'absurde que tu vient de corroborer avec ta réponse.

Modifié par titi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
i bien une preuve que vous ne connaissez pas grand chose à la météo..

Si la t° est proche ou sous les 0°C, le potentiel pour qu'il neige y est aussi sous nos lattitudes.

C'est comme si en plein mois de décembre pour Bruxelles, vous affirmiez que la t° minimale puisse être de -3°C mais que les chances de neiges sont nulle.

Avec des "Si" on peut refaire le monde...

Les gens se moquent de savoir que s'il neige au tibet il pourrai neiger ailleurs..

On leur donne les previsions de climat qu'ils ont le plus de chance de rencontrer

pour une ville indiquée, et pas ailleurs ..

pour la neige : j'ai connu bien des hiver où la temp etait proche de 0 avec du gel sans

pour autant qu'il en tombe. Ce sont des conditions non suffisantes, ce qui prouve bien

que tu n'y connait pas grand chose non plus.

On ne peut pas se fier qu'à cela pour quantifier une probabilité d'en avoir.

C'est vrai à la veille d'une journée ou il tombera 50 cm de neige sur Paris, pas la peine d'avertir les gens, les services de secours et d'épandage vu que ce sera de toute façon un événement improbable.

De même que quelques heures avant que les vulcanologue de prévoient le reveil d'un volcans X, il ne sert à rien de prévenir, ni d'évacuer les villes proches vu que cela est très improbable en France.

Tout simplement ridicule : tu n'as pas compris ce que sont des stats ni leur interet...

Si tu te rend sur la cote d'azur en Juillet, n'oublie pas ton bonnet,

ton anorak et tes skis on ne sait jamais.. le climat est si imprévisible...

et la balise de detresse... pour le seisme...

Il existe evidemment des conditions exceptionnelles : et alors ?

Il y a 1 chance sur 50 milliard qu'une meteorite tombe sur la terre :

doit on aussi le mentionner ?

Toute la nuance que vous ne faites pas entre probabilité et prévision (même au niveau météo)....

Il n'y a pas de nuance a faire : une prevision peut comporter un degré d'incertitude

et surtout en meteo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je confond peut-être mais si l'évenement à pu se produire par le passé, je ne vois pas pourquoi il ne pourra pas se produire dans le futur..

Il il est donc important de prévenir un Japonais qui vient en Europe qu'en seconde partie d'Avril, il n'est pas improbable que celui-ci ai besoin à un moment donné de son bonnet...

Oui c'est aussi probable que d'avoir besoin de tongue sur une piste de ski à l'alpe d'huez au mois de fevrier..tres pertinent de lui indiquer ça..

Combien de piste de ski peut on faire à paris fin avril ?

Moi qui est loupé la saison, ça m'intéresse..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si statistiquement il a gelé à Miilau ou à Grenoble durant cette période, il est plus que probable que cela puisse être le cas à Paris.

Qui plus est, en quoi cela nous avance ? on peut prevoir plus facilement le temps qu'il fait a grenoble qu'a paris ? on peut s'appuyer la dessus pour faire des previsions de la region parisienne ?

permet moi de douter fortement de ça en plus : millau et grenoble sont en region montagneuse.

Tu veut me faire croire que les conditions CNTP seront les memes a paris ?

les micro climats ça existent ..

Quand cela au juste s'est il produit ? "plus que probable" mais cela a t'il été le cas ? quelles années ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Probabilité qu'il puisse neiger à Paris en avril est probable selon l'historique du climat.

Donc, un japonais devrait transporter des habits d'hiver comme d'été dans sa valise.

Par contre, c'est improbable qu'il neige à Bangkok!

Donc, vous manquez de déontologie scientifique en tant que "scientifique affirmé" selon vos dires!

Je me demande parfois si les diplômes ne sont pas distribués dans les boîtes journaux! :crying: :crying:

Nous ne mentionnons pas que cela est impossible, ce que sous entend vos post :

nous indiquons que la proba est tellement faible que nous approximons cela a zero, sans aucunes craintes pour le japonais.

Autant de chance de voir de la neige qu'une inondation ou un seisme :

on lui fait prevoir un radeau et une pelle, au japonais ? il devra venir en jet privé..

absurde..

Un collegien ne se tromperai pas aussi lourdement sur l'interpretation de ce que

signifie une probabilité, pas besoin de diplome.

Jusqu'où va la region parisienne au juste ? strasbourg, nancy, bangkok ...?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas ou vont nous conduire ces discussions stériles et venimeuses, si vous ne revenez pas à la raison, je ferme le topic. Le sujet s'intitule: "les tendances saisonnières" et vous vous en écartez. Si vous aviez suivi le raisonnement et la communication de Philippe à Blégny, vous auriez compris la complexité et les inconnues à prendre en compte ainsi qu'une indication sur la position moyenne et probable des anticyclones et dépressions pour les prochaines semaines, les flux d'air et des courants marins et les études sont loin d'être terminées alors arrêtons les 'je sais- tu ne sais pas que' et mettez du doute dans vos affirmations pseudo-scientifiques en vous disant 'peut-être est-ce ceci ' ou cela en formulant des hypothèses de départ et en les vérifiant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, on pourrait en discuter durant des heures, moi qui suis un grand fan de probabilité pour tout ce qui concerne les prévisions météo, je dois reconnaitre que je trouve ce sujet très intéressant. La notion de probabilité est omni présente lorsque l'on effectue des prévisions vu qu'il s'agit d'une science inexacte. Pour les prévisions basées sur les modèles numériques, un indice de confiance est d'ailleurs souvent indiqué à côté des cartes en fonction de la convergence des différents modèles.

Il faut d'abord respecter le travail qui a été réalisé sur le site meteostat car cela doit être assez fastidieux vu le nombre d'emplacements proposés. Le terme Prévisions statistiques est correct et dit bien ce que cela veut dire, il ne faut surtout pas le comparer au travail d'un prévisionniste. C'est en fait beaucoup plus proche de la climatologie que des prévisions.

J'ai cependant quelques remarques ou suggestions :

- Il ne devrait pas être possible d'obtenir des prévisions pour le passé... (ni même pour les 10 prochains jours)

- Vu les changements climatiques, il faudrait effectivement bloquer le calendrier afin de ne pas dépasser 2015

- Utiliser cet outils pour obtenir une prévision ponctuelle (1 ou 2 jours) n'a pas beaucoup de sens, pourquoi ne pas imposer un séjour de 10 jours minimum.

- Pourquoi les Précipitations totales ne sont-elles pas sous forme d'intervalle (compris entre xx et xx mm) ? Même remarque pour le Nombre de jours de neige

- "Je souhaite partir 2 semaines à Venise. Quand dois-je y aller pour avoir le moins de pluie possible ?" Comment utiliser l'interface pour obtenir la réponse ?

- 80% de chance de se réaliser me semble un probabilité fort grande, pourquoi ne pas proposer 75% (ou 66%) afin de réduire les intervalles proposés.

En résumé, moi je trouve cet outil (qui a la mérite d'être mis gratuitement à notre disposition) intéressant mais il faut correctement l'utiliser. :)

P.S. : Sur MeteoBelgique : savez-vous que la seule différence entre l'alerte orage jaune et orange n'est nullement l'intensité mais la probabilité d'avoir un orage à un endroit de la zone concernée... :whistling:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Xavier pour tes remarques très pertinentes.

Le site va encore évoluer et d'autres villes vont être ajoutées prochainement.(des calculs sont en cours...).

Oui, cela demande beaucoup de temps.

David.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×