Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
dascia

Vos prévisions du lundi 25 mai au dimanche 31 mai 2009

Messages recommandés

Effectivemenent Dascia. La situation s'annonce particulièrement propice à des orages sérieux pour ce lundi. Comme tu l'a montré, la cape et le li sont hallucinants. A savoir maintenant si l'anomalie de tropopause sera de la partie, et de plus, au bon moment. En fait, les ingrédients seront présents , il faudra le déclencheur... Mais en tout cas, il faudra surveiller l'évolution de près.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au vu des modèles actuels ce samedi et uniquement au vu des modèles actuels:

Concernant lundi

Il est clair que le profil atmosphérique (notamment au niveau du CAPE et du LI) sera particulièrement instable. Toutefois, pour que la convection (en français, ce qui va notamment générer les orages) s'enclenche, il faudra un déclencheur...

1. Ce sera soit un déclencheur thermique: les couches moyennes seront instables dès le matin, mais il faudra attendre que le réchauffement diurne génère des basses couches prenant aussi un profil instable l'après-midi.

Cependant, les indices CAPE et LI peuvent être bons, si une légère inversion sépare les basses couches (instables l'après-midi) des couches moyennes (instables dès le début de journée), elle va inhiber la convection et la mayonnaise orageux peut ne pas prendre, où alors tard quand l'inversion sera percée ou qu'un élément dynamique vient donner un coup de pouce.

Donc: le CAPE et le LI ne font pas tout...(ils ne tiennent pas compte d'une éventuelle inversion vers 2000 ou 3000m et ils ne sont pas des indicateurs dynamiques non plus)

2. A ce propos, il faudra donc aussi tenir compte des déclencheurs dynamiques: les forçages dynamiques comme l'anomalie de tropopause, la zone de vorticité positive maximum (mouvements cycloniques importants engendrant des ascendances synoptiques), les dépressions en surfaces, etc... seront dans un premier temps plus susceptibles de toucher l'ouest, au vu des derniers modèles.

Des MCS (complexe orageux de grande échelle) sont d'ailleurs calculés sur l'ouest de la France et leur trajectoires remontent vers l'ouest de notre pays.

Sur l'Est, en revanche, ces éléments dynamiques n'arriveront que plus tard. Il est donc possible qu'il ne s'y passe rien en journée ou alors des orages monocellulaires isolés. Ensuite, ça peut aussi s'organiser là-bas, d'autant qu'un jet de basses couches fera prendre la sauce orageuse sur un axe vallée du Rhône-Ardennes (cf. image attachée), mais ce serait plutôt pour la soirée et la nuit.

Voilà où on en est. Inutile de dire que les choses peuvent encore changer et qu'en matière orageuse à cette échéance, il est impossible d'aller plus loin que les simples spéculations que vous venez de lire ci-dessus.

Je pense qu'au moins une région sera fortement touchée vu le potentiel. Mais il est aussi possible qu'il y ait aussi des zones presque complètement épargnées.

Concernant mardi

Après une nuit, voire un début de journée encore potentiellement orageux, le changement de masse d'air sera radical. Nous passerons dans des courants maritimes de nord-ouest avec au programme (le timing reste encore flou) la traversée du pays, d'ouest en est, par un front occlus. Il s'accompagnera de précipitations à caractère stable (pluie continue).

PS: A ce propos, l'instabilité et le terme le plus malmené en météo: c'est n'est pas parcequ'il y a des nuages ou qu'il pleut que la masse d'air est instable!!! De l'air stable peut très bien subir un soulèvement frontal, condenser et donner de la pluie. Il n'en reste pas moins stable à la base.

Concernant mercredi et jeudi

Le temps sera sec, mais le piège serait d'associer à la hausse des pressions un ensoleillement maximal. Il s'agira de courants maritimes sous contrôle anticyclonique. Ça signifie que le soleil sera par périodes de la partie, mais qu'il devra composer avec des nuages présents sous l'inversion de subsidence. Ces passages nuageux, de type cumulus peu développés, parfois doublés de stratocumulus, généreront un ensoleillement qui sera plus de l'ordre des 50%.

Concernant vendredi

Un anticyclone mieux placé devrait diriger sur le pays des courants plus secs. L'ensoleillement devrait cette fois approcher les 90 à 100% et, petit plus, il ne devrait pas faire trop chaud: environ +22°C de max dans le Centre.

Concernant le week-end suivant

C'est trop loin... Impossible de dire si l'anticyclone va rester bien placé ou si, progressivement, nous allons être sous l'influence de petites dépressions se creusant sur le centre de l'Europe, comme le suggère certains runs et certains modèles...

Les ensembles laissent plutôt penser à un week-end encore assez ensoleillé.

post-2995-1243106454_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce matin l'IRM indique que les averses orageuses se feront sentir sur l'est du pays...

GFS lui, voit plutôt les averses sur l'ouest...

Qui croire? Encore trop tôt pour être certain?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Qui croire? Encore trop tôt pour être certain?

Encore trop tôt, oui. Néanmoins, les deux annonces ne sont pas contradictoires. Un peu dans la lignée de ce que j'ai écris plus haut, il semblerait que les choses s'organisent en deux temps avec:

-d'abord le reste d'un premier système qui viendrait mourir sur l'Ouest l'après-midi, y donnant de la pluie mais pas nécessairement de l'orage s'il est en phase de dissipation. Sur le Centre et le Sud-Est, le temps resterait alors sec et chaud.

-ensuite, en soirée et durant la nuit, des systèmes orageux se formeraient en association avec une jet de basses couches dont l'axe irait grosso-modo de la vallée du Rhône jusqu'à la frontière belge. Une fois formés, ces systèmes orageux remonteraient du sud vers le nord sur la Belgique, mais leur trajectoire est encore difficile à cerner.

Force est de constater que le plus intéressant se déroulera la nuit de lundi à mardi (avis aux noctambules). A propos de lundi, la barre des 30 degrés pourrait être pour la première fois atteinte de l'année en Campine, à Kleine-Brogel, la station officielle la plus chaude du pays par temps ensoleillé (cette station présente des extrêmes -que ce soit vers le haut ou le bas - nettement plus marqués que les deux stations MB du nord-est de la Belgiques, plus "modérées").

post-2995-1243160772_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PS: d'après certains modèles ce ne serait qu'en fin de nuit, voire mardi au lever du jour que le système orageux le plus organisé traverserait le pays. Il ne serait toutefois pas assez large pour concerner toutes les régions.

Ensuite, après ce passage orageux en début de matinée de mardi, traversée du pays à la mi-journée par un front occlus: aucun risque d'orage au passage de ce front occlus, les précipitations associée auront un caractère stable (pluie faible et continue).

post-2995-1243161769_thumb.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je ne sais pas trop quoi penser de cette vague orageuse. Il suffit de faire un tour sur différents forums, aussi bien belges que français, pour remettre tout en question. Certains pensent qu'à part quelques orages locaux, on aura rien, d'autres envisagent déjà des orages extrêmement virulents dès la fin de l'après-midi du lundi.

Il est vrai que le Cape est énorme, planant vers 4000 Kj, avec des indices de soulèvement surpuissants (- 12), MAIS il y a peu de dynamique, et surtout, il y a une puissante inversion qui bloque la convection. Et tant que le front froid ne se sera pas suffisamment approché, on pourra avoir autant de cape que l'on veut, l'inversion résistera aux assauts des couches d'air inférieures.

En réfléchissant, pour la Belgique, je n'envisage pratiquement rien pour le lundi, soirée compris, hormis quelques orages locaux. Le problème, c'est que ces foyers locaux risquent d'être puissants, la convection ayant percé l'inversion, toute l'énergie s'élèvera en un même endroit, et en dessous, ce seront grêles, fortes pluies et puissante activité électrique qui séviront.

Mais c'est à partir de 3-4 h du matin, le mardi, que le risque d'orages augmentera sérieusement, et là encore, ils pourront être localement violents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le problème, c'est que ces foyers locaux risquent d'être puissants, la convection ayant percé l'inversion, toute l'énergie s'élèvera en un même endroit, et en dessous, ce seront grêles, fortes pluies et puissante activité électrique qui séviront.

Tu as bien résumé la situation Hubert , il est peu probable que les orages concernent beaucoup de régions mais là ou ils séviront, ils pourraient s'avérer destructeurs.

Le principal ""danger"" viendrait d'un fort risque de grêle et de précipitations éclairs et intenses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu as bien résumé la situation Hubert , il est peu probable que les orages concernent beaucoup de régions mais là ou ils séviront, ils pourraient s'avérer destructeurs.

Le principal ""danger"" viendrait d'un fort risque de grêle et de précipitations éclairs et intenses.

Quoi qu'il en soit le model Américain TWC,ne signale pas d'orage pour la région Liégeoise!Simplement peu nuageux pour la soirée de Lundi à Mardi.

Ca semble mal barre de nouveau...

A la vue des prévisions de NMM.

C'est dans la nuit de lundi à mardi vers 3h00 que les éléments devraient se déchaîner!

Mais les orages qui déverseront le plus d'eau sont prévu dans le nord du pays.

C'est par la côte que les orages( fortes averses) devraient faire leur apparition...

Carte NMM

Il semble que les mouvements verticaux propices aux développements orageux soient plus présent sur le pays en deuxième partie de nuit de lundi à mardi...

mouvements verticaux

Un élément de plus pour tenter de répondre à la questions: lundi soir orages ou pas?

Carte des convections

Modifié par jeffgau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On parle des orages, on parles des orages....

...

Parlons aussi des températures!

Il n'y a pas qu'au Standard qu'il fait chaud: aujourd'hui, sur le sable de Campine, le mercure est monté à +28.3°C à la station de Kleine-Brogel, soit +4°C de plus que l'aéroport de Bierset où la température a plafonné à +24.6°C.

Cette nuit, ce sera l'inverse, Bierset devrait rester 4°C plus chaud que Kleine-Brogel (Min d'environ +14°C à Bierset et +10°C à Kleine-Brogel).

Par ciel clair, le sol sableux (Kleine-Brogel) chauffe plus la journée et refroidit plus la nuit que le sol limoneux (Bierset).

Il est aussi à noter que l'aérodrome d'Elsenborn, au bord d'une cuvette à 570m est monté plus haut que Bierset! Cette station est monté à +24.8°C, mais il faut dire que de part sa situation de cuvette, elle grimpe plus la journée et descend beaucoup plus bas la nuit que beaucoup de stations d'altitude équivalente.

En gros, par ciel clair, Kleine-Brogel et Elsenborn sont les champions de l'amplitude. Ils grimpent plus haut et descendent plus bas que les autres stations d'altitude égal.

En comparaison, Spa (480m) et Bierset (180m) sont très tempérées, sans grands extrêmes et sont même souvent, toujours par ciel clair, les champions des minima élevés.

C'était le cas cette nuit: avec +13.2°C, Spa était la station la plus chaude du pays malgré sont altitude élevée (et c'est fréquent!!!), en raison de sa configuration de versant. En comparaison, Elsenborn est descendu presque 6°C plus bas avec +7.5°C.

Demain, les +30°C seront atteints en Campine et en Gaume. Calor, calor...

Une question que je me pose, au fait: à force de répéter inlassablement mes explications sur la topoclimatologie par ciel clair, surtout au niveau des températures, est-ce que ça rentre chez vous? Est-ce que vous prenez un peu plus de recul par rapport aux minima prévus pour des zones complexes comme l'Ardenne durant les nuits claires alors qu'il y aura dans la réalité parfois 5 à 10°C de différence entre les minima extrêmes, en fonction du site, du type de sol....

J'espère, car c'est le but (et c'est pour ça que je me répète sans )

....

Sinon, allez oui, parlons un peu des orages.

Thunderstorm a bien résumé, le CAPE (*) et le LI (**) sont du tonnerre de dieu, mais ils ne seront potentialisés que si la convection profonde s'enclenche, or une inversion entre les basses et moyennes couches va l'empêcher de se développer. J'en parlais déjà ici: http://www.forums.meteobelgium.be/index.ph...st&p=341129

Cette inversion inhibe la convection profonde et le paramètre associé, qu'il faudrait toujours envisager en parallèle est la CIN (***), c-à-d convective inhibition.

Je trouve qu'il faudrait avoir les couilles de mettre un temps sec pour demain après-midi tant les orages risquent de prendre tard. Ensuite, la dynamique atmosphérique va se montrer plus favorable et des structures orageuses s'organiseront en soirée et surtout la nuit suivante.

Ce qui est plus ou moins sûr: un ou plusieurs MCS (structures orageuses convectives de méso-échelle -> des orages étendus en gros) VONT A N'EN PAS DOUTER se former sur la France et remonter vers chez nous la nuit de lundi à mardi et mardi matin. Les derniers modèles donnent plus des trajectoires passant par le Centre ou l'Ouest (et oui, Jeffgau....Liège semble un peu moins bien mis).

En image attachée en bas de page: le modèle fin WRF de 5h du matin mardi.

Pour INFO

(*) En fait, LI (Lifted Index) est un indice de soulèvement. On amène artificiellement une particule d'air des basses couches jusq'à 500 hpa (via une courbe adiabatique sèche puis saturée s'il y a condensation) et si elle est plus chaude que l'environnement à 500hpa, elle aura tendance à continuer de s'élever. En effet lorsqu'une particule s'élève, pour une raison X ou Y, plus sa température est supérieure à l'environnement, plus elle accéléré son ascension en altitude. Ça correspond à la force d'Archimède.

Donc plus LI est faible (=plus la température de l'environnement est faible par rapport à celle de la particule soulevée), plus le soulèvement est fort : la particule est instable.

Le problème est que l'on fait "de manière théorique" monter la particule jusqu'à 500 hpa (5500m) sans se soucier des éventuelles couches chaudes traversées qui arrêteraient "en pratique" le mouvement de la dite particule.... C'est le point faible du LI. Le CAPE a ce genre de problème aussi?

(**)La CAPE (Convective Avaible Potenial Energy - Energie convective potentielle disponible) se calcule entre le niveau de convection libre, là où la particule n'a plus besoin de convection pour continuer son ascension (état instable de la particule), jusqu'au niveau d'équilibre thermique qui représente l'altitude du sommet du Cb. Cette energie est l'energie cinétique (moyenne) de toute particule qui arrive à franchir le niveau de convection libre. Elle est disponible mais potentielle. Cela veut dire que si la convection est bloquée ou inexistante, les nuages convectifs ne pourront pas se former. Il faut que la convection pousse les particules jusqu'à ce niveau critique. Ensuite, la température des particules se retrouvent plus élevées que celle de l'environnement; elles continuent toute seules leur ascension et leur energie cinétique est d'autant plus élevée que la différence entre leur température et celle de l'environnement est grande. La CAPE c'est l'energie moyenne sur toute cette couche. Plus CAPE est elevée, plus l'energie liberée sera forte, en cas de formation de cellules. Avec les orages, c'est du tout ou rien.

(***)La CIN (Convective INhibition) provoque au contraire, comme son nom l'indique, une inhibition convective. Plus cette valeur est grande, plus les particules soulevées sont ralenties. Et si le ralentissement stoppe les particules avant qu'elles arrivent au niveau de convection libre, la formation de cellules ne pourra pas se faire. Pour arriver à former des cellules, il faut qu'il y ait un bouillonnement en basse couche et/ou une augmentation de température/d'humidité et/ou un forçage qui puisse percer la couche.

Par exemple, les cellules de type explosives (effet "cocotte minute") sont provoquée par une CIN et CAPE très élevées. La convection est stoppée par la CIN mais si les conditions atmosphériques provoquent une force ascensionelle assez puissante, la couche stable est percée d'un coup, et la cellule convective se forme d'un coup avec une force énorme.

post-2995-1243204341_thumb.jpg

post-2995-1243204416_thumb.jpg

Modifié par Piet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MeteoFrance a également mis une vigilance orange pour orages forts pour, entre autres, le Nord Pas de Calais.

A voir ce que l'IRM va faire..

On attend également la prévision de Keraunos.

Mais comme dis précédemment, le plus gros risque de se produire durant cette nuit et l'ouest du pays semble le plus concerné par un risque d'orages intenses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
d'abord le reste d'un premier système qui viendrait mourir sur l'Ouest l'après-midi, y donnant de la pluie mais pas nécessairement de l'orage s'il est en phase de dissipation. Sur le Centre et le Sud-Est, le temps resterait alors sec et chaud.

Confirmation de ce premier système MCS qui arrive actuellement par le Nord-Pas-de-Calais. Il semble vouloir donner de la pluie, sauf dans sa partie sud-est où les cellules orageuses sont encore actives -> orages pour les montois bientôt?

Sinon ça se précise:

1) aujourd'hui

-> premier MCS venant mourir sur notre moitié Ouest à la mi-journée.

-> quelques orages locaux possibles l'après-midi (naissance probable sur l'Ardenne puis remontée vers le nord avec le flux).

2) Cette nuit

-> un nouveau MCS traverse l'Ouest. Ailleurs, activité plus éparse, voire nulle.

3) Demain

-> troisième groupe d'MCS traversant sûrement le Centre ou l'Ouest en matinée. Risque plus faible sur l'Est

-> l'après-midi, fin de l'activité orageuse à partir de l'ouest avec le passage d'un front occlus de ses pluies (précipitations à caractère stable). Peut-être un orage sur l'Est avant que le front occlus n'arrive.

En comparaison, Spa (480m) et Bierset (180m) sont très tempérées, sans grands extrêmes et sont même souvent, toujours par ciel clair, les champions des minima élevés.

Bingo, devinez quelle est la station la plus chaude du pays cette nuit, officiellement? L'Aérodrome de Spa à 480m avec +15.7°C de minimum, soit 5 bons degrés de plus qu'un mois d'été normal. Toutes les autres stations, y compris celles de plaine, ont été plus froides.

post-2995-1243244189_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rêve ou le run GFS 12Z a totalement fait disparaitre le MCS prévu ce soir et cette nuit pour l'ouest du pays???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je trouve qu'il faudrait avoir les couilles de mettre un temps sec pour demain après-midi

Bon, ben reste plus qu'à avoir les couilles d'admettre que c'est le plantage en beauté. Personne pour me lancer des tomates? :tomato:

Sec l'après-midi, oui, presque partout ... sauf sur un axe allant de l'entre-Sambre-et-Meuse aux Cantons de l'Est avec un complexe multicellulaire qui a donné par endroits des grêlons comme des oeufs de poule... Liège a été frôlé par le sud où l'on distinguait quelques coups de tonnerre sans qu'il tombe quelquechose si ce n'est quelques gouttes.

Hormis ce complexe qui est parti vers l'Allemagne, c'est le désert. En effet, c'est une situation à "tout ou rien": les ascendances rencontrent vers 1000-2000m une couche tiède qui les stoppe (notion de CIN expliquée plus haut) et rien ne se passe. Là où le dynamisme permet aux ascendance de "péter le bouchon" que constitue cette petite couche d'air tiède, l'air peut continuer de s'élever d'un coup, surtout avec les CAPE et LI d'aujourd'hui et des monstres se forment. Effet "cocotte minute" garanti.

-> ce n'est donc pas une situation avec des cumulus un peu partout dont certains virent au cumulonimbus avec petit orage de chaleur d'1/2h isolé (monocellulaire).

C'est plutôt une situation à ciel serein là où les ascendances sont bloquées avec, ponctuellement, quand le bouchon saute, de gros complexes multicellulaires assez costauds qui génèrent beaucoup de Cirrus à leur sommet (sur les satellites IR, ils forment des "boules blanches" qui explosent littéralement). Mais rien entre.

Modifié par Piet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon, ben reste plus qu'à avoir les couilles d'admettre que c'est le plantage en beauté. Personne pour me lancer des tomates? :tomato:

Sec l'après-midi, oui, presque partout ... sauf sur un axe allant de l'entre-Sambre-et-Meuse aux Cantons de l'Est avec un complexe multicellulaire qui a donné par endroits des grêlons comme des oeufs de poule... Liège a été frôlé par le sud où l'on distinguait quelques coups de tonnerre sans qu'il tombe quelquechose si ce n'est quelques gouttes.

Hormis ce complexe qui est parti vers l'Allemagne, c'est le désert. En effet, c'est une situation à "tout ou rien": les ascendances rencontrent vers 1000-2000m une couche tiède qui les stoppe (notion de CIN expliquée plus haut) et rien ne se passe. Là où le dynamisme permet aux ascendance de "péter le bouchon" que constitue cette petite couche d'air tiède, l'air peut continuer de s'élever d'un coup, surtout avec les CAPE et LI d'aujourd'hui et des monstres se forment. Effet "cocotte minute" garanti.

-> ce n'est donc pas une situation avec des cumulus un peu partout dont certains virent au cumulonimbus avec petit orage de chaleur d'1/2 isolé (monocellulaire).

C'est plutôt une situation à ciel serein là où les ascendances sont bloquées avec, ponctuellement, quand le bouchon saute, de gros complexes multicellulaires assez costauds qui génèrent beaucoup de Cirrus à leur sommet (sur les satellites IR, ils forment des "boules blanches" qui explosent littéralement). Mais rien entre.

Hihi!j'en ai eu moi des orages...mdr

Tu pouvais pas prévoir avec certitude,de plus,tu nous avait déjà prévenu que ce serait une situation de tout ou de rien!tu ne t'es donc pas planter!

Disons juste que le système MCS est resté actif tout le long de son axe Charleroi-Liège,et NE de L'Allemagne.

Souviens-toi que tu m'avais dit que ça semblait être raté pour Liège...

Et bien non!ça été presque qu'une surprise...car quand je suis partit dans le centre de Liège,le ciel était d'un noir pour rappel( dans les MCS :nuages qui peuvent grimper au delà des 10 km d'altitude avec de magnifiques dômes à la clé,empêchant la lumière du soleil de passer...)

Lorsque j'ai vu les nuages préorageux à l'avant,je me suis dit que c'était parti pour un beau spectacle de environ 2h00 et ça été le cas!

A venir

La côté risquerai de subir un nouvel orage de type MCS,le reste du pays pourrait essuyer quelques averses peut-être ponctué d'un coup de tonnerre.

La température pourrait avoisiner les 20° dans le centre en milieu de nuit.

Demain: d'abord un ciel chargé puis ensuite retour d'éclaircies et en deuxième partie de journée une occlusion traversera le pays avec de la pluie continu. peut-être un petit orage sur les Ardennes?

T° 21 dans les Ardennes,18° dans le centre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

...soir à tous !

Marrant, on se croirait à une réunion EDF ! OK ... parlons de choses sérieuses. Le dernier GFS est à jeter à la poubelle pour la nuit prochaine, restons confiants !

Ce qu'il faut surveiller, c'est ce qui vient de se former dans les plateaux du sud-ouest :

radarprecipitations15.png

Selon le 12z, ça devrait crever assez rapidement. Perso, je pense qu'il y a du potentiel là-dedans, et que la "mèche" vient d'être allumée ! Une organisation en MCS est totalement envisageable.

Qu'en pensez-vous ?

Modifié par watch2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est certain que presque toute la moitié ouest de la France est sous une instabilité. On voit sur le dernier satellite que ça bourgeonne un peu partout. Il faut juste espérer que les cellules en formation ne filent pas ver le nord comme celles qui sont passés sur la Normandie.

@ Piet, si on doit te lancer des tomates dans la tronches, on devrait en acheter plusieurs tonnes pour tout les services météorologiques. Encore hier l'IRM ou MétéoBelgique voyaient des averses orageuses toute la journée sur tout le pays. Je pense que nous avons tous été trompé sur cette après midi !

Sur 15 minutes, le foyer que tu as entouré sur ta carte a explosé ! Comme tu le dis, la mèche est sûrement lancée ! :D

Modifié par seba3999

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ils n'y vont pas de main morte, sur le site Keraunos: http://www.keraunos.org/prevision-orage-to...ive-outlook.htm

Mais bon, ils ont raison, le potentiel est là cette nuit...

Oui Pierre, j'ai vu aussi et personnellement je trouve qu'ils y vont un peu fort. Ce qui n'enlève RIEN à la qualité extraordinaire de ce site (dont un équivalent belge exise, mais son nom m'échappe). Enfin bref, ce que je reproche à leur alerte de niveau 4/4, ce qu'en comparaison avec MF, cela équivaudrait à une alerte rouge chez les institutionnels. On crée de la panique pour rien (image les infos du 20H avec MF déclenchant une alerte rouge sur 27 départements !). Y'à qu'à voir l'ambiance qui règne sur les forums confrères depuis que Keraunos a sorti son alerte maxi !

OK, il y a un potentiel existant pour que localement, des phénomènes violents isolés puissent se produire. Bref, comme à chaque alerte orange de MF, meteoconsult, MB, IRM, etc ... on aura sans doute quelques tubas, peut-être une tornade, quelques cas de gros grelons, et des front de rafales entre 80 et 100 km/h.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui flocons, et cette carte montre bien tout le potentiel qui existe.

2 zones très orageuses sont en tran de se structurer tout en remontant vers le nord.

Une zone actuellement sur le Perche (sud-est Normandie) qui remonte NNE en s'activant. De chez moi, je devrais pourtant apercevoir quelquechose ... (mais bon, je suis dans une cuvette ! :whistling: )

Une autre qui aborde le Limousin et l'ouest du massif central.

A surveiller de très près ...

Lien

A noter les contrastes de t° de part et d'autre d'une ligne Le Havre-Toulouse !!! Impressionnant, 15°C à Brest alors que 400 kms à l'est en région parisienne, il faut 30 °C !

temperature.th.gif

Modifié par watch2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faudrait quand même qu'on m'explique comment alors que je me trouvais en plein centre de Liège je n'ai pas vu d'orage à part des nuages, trois gouttes d'eau et le tonnerre au loin et je vis sous un toit de verre, je commence donc à me poser des questions :whistling:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×