Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
titi

Hivernophiles gâtés depuis quelques années.

Messages recommandés

Merci!!!

Et peut t-on trouver les mesures intermédiaires pour cet hivers? ou faut -il attendre la fin de celui-ci?

Voici les données de couverture neigeuse à Mont-Rigi à 7 heures du matin durant l'hiver 2012-2013. En cas de données manquantes, ce sont les données de 10 heures du matin qui sont reprises.

Attention ! Ces données ne reprennent pas les jours avec couverture neigeuse incomplète.

02/12 : 14 cm (10 h)

03/12 : 15 cm (10 h)

04/12 : 12 cm

05/12 : 13 cm

06/12 : 19 cm (10 h)

07/12 : 20 cm

08/12 : 25 cm

09/12 : 27 cm

10/12 : 34 cm

11/12 : 36 cm

12/12 : 34 cm

13/12 : 31 cm

14/12 : 30 cm

15/12 : 17 cm

16/12 : 8 cm

17/12 : 3 cm

16/01 : 2 cm

17/01 : 1 cm

18/01 : 1 cm

19/01 : 2 cm

20/01 : 2 cm

21/01 : 7 cm

22/01 : 8 cm

23/01 : 7 cm

24/01 : 7 cm

25/01 : 4 cm

26/01 : 5 cm

27/01 : 8 cm

28/01 : 8 cm

29/01 : 5 cm

04/02 : 2 cm

07/02 : 18 cm

08/02 : 29 cm

09/02 : 29 cm

10/02 : 26 cm

11/02 : 24 cm

12/02 : 25 cm

13/02 : 23 cm

Source

OGIMET (Synop Reports)

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la journée d'aujourd'hui, il est intéressant de noter qu'une baisse brusque des températures au niveau 850 hPa jusqu'à –13°C a temporairement provoqué de l'instabilité dans les basses couches, avec la formation de cumulus en dépit des températures basses au niveau du sol, proches de 0°C. Mais le gradient vertical des températures restait bien suffisant.

webcamzeebrugge20130213.png

Webcam IRM – Zeebrugge – 13 février 2013 à 13h35

webcamuccle201302131335.png

Webcam IRM – Uccle – 13 février 2013 à 13h35

webcamdiepenbeek2013021.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 13 février 2013 à 13h35

Ces cumulus ont cependant rapidement buté contre une inversion. Vers 16 heures, ces cumulus s'étaient déjà résorbés dans bien des régions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les pluies verglaçantes d'hier, le 14 février 2013.

Le sondage de Beauvechain de 12 h montre à merveille l'épaisse couche d'air à plus de 0°C, responsable de ces pluies (et de l'absence de chutes de neige).

1er chiffre : altitude ; 2e chiffre : température ; 3 e chiffre : humidité ; 4e et 5e chiffres : vent (direction et vitesse)

0127 m -0°C 59% S 14 nœuds

0595 m -4°C 58% S 34 nœuds

0673 m -1°C 54% SSW 40 nœuds

-------------------------------------------------

0710 m 0°C 64% SSW 38 nœuds

0887 m 2°C 99% SW 33 nœuds

1273 m 1°C 100% WSW 27 nœuds

-------------------------------------------------

1468 m -0°C 99% WSW 23 nœuds (= niveau 850 hPa)

1766 m -1°C 98% WSW 23 nœuds

3002 m -9°C 92% SW 21 nœuds (= niveau 700 hPa)

L'on remarque aussi, ici, qu'il s'agit bien d'une inversion frontale et non d'une inversion de subsidence puisque l'air, au-dessus de l'inversion, est humide.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En ce 20 février 2013, une masse d’air particulièrement froid a envahi notre pays, avec des températures de près de –12°C vers 1500 mètres d’altitude. L’air près du sol, qui n’était encore refroidi que jusqu’à –1°C environ en début de matinée, a en outre bénéficié de l’ardeur naissante du soleil de février, avec des températures qui sont rapidement montées jusqu’à 3 à 4°C. Ceci a créé de la turbulence, ce qui fait que la sensation de relative douceur n’était pas au rendez-vous. En plus, l’instabilité des basses couches a permis la formation de cumulus dès 10 heures du matin. Mais une puissante inversion, située peu au-dessus de 1500 mètres, a arrêté net le développement de ces cumulus, qui ont pris par la suite des formes très aplaties.

webcamdiepenbeek2013022.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 20 février 2013 à 10h00

webcamdiepenbeek2013022.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 20 février 2013 à 11h50

webcamdiepenbeek2013022.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 20 février 2013 à 14h40

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les températures en altitude, en ce 21 février, se maintiennent autour des –12 à–13°C au niveau 850 hPa (un peu en dessous de 1500 mètres), mais l’épaississement progressif de la masse d’air froid jusqu’à 1800-1900 mètres, où il fait –16 à –17°C, permet un développement suffisant des cumulus pour avoir de petites averses de neige. En plus, on observe un certain étalement des cumulus en stratocumulus cumulogenitus, accompagnés parfois de mammatus. Avec des températures de 0 à 1°C en Basse et Moyenne Belgique, l’on peut se rendre compte à quel point l’air est instable (pour la saison) dans les basses couches. Mais l’inversion, quoique située plus haut, arrête toujours net la convection, ce qui empêche les averses d’être significatives.

webcamzeebrugge20130221.png

Webcam IRM – Zeebrugge – 21 février 2013 à 14h15

webcamuccle201302211415.png

Webcam IRM – Uccle – 21 février 2013 à 14h15

webcamdiepenbeek2013022.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 21 février 2013 à 14h15

webcammontrigi201302211.png

Webcam IRM – Mont-Rigi – 21 février 2013 à 14h15

Et voici encore les données de neige au sol de ce mois de février à Mont-Rigi (relevés de 7 heures du matin)

04/02 : 2 cm

07/02 : 18 cm

08/02 : 29 cm

09/02 : 29 cm

10/02 : 26 cm

11/02 : 24 cm

12/02 : 25 cm

13/02 : 23 cm

14/02 : 22 cm

15/02 : 26 cm

16/02 : 22 cm

17/02 : 18 cm

18/02 : 16 cm

19/02 : 16 cm

20/02 : 16 cm

21/02 : 16 cm

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En raison du peu de sondages disponibles aujourd'hui à midi, je ne suis pas intervenu pour faire une analyse du jour. À mon avis, il y a une panne sur le site de l'University of Wyoming. Si ces sondages apparaissent demain ou après-demain, ou lundi, je ferai une analyse après coup.

Cb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une occlusion (retour d’est), s’étendant de notre pays à l’Europe centrale, est responsable de chutes de neige certes faibles, mais persistantes sur notre pays.

resampleimagephp2013022.jpg

Source : KNMI

Avec un nimbostratus avec stratus fractus dès 200 mètres d’altitude au-dessus de l’aéroport de Bruxelles, on notait à 13 heures de faibles chutes de neige continues depuis minuit (et quelques flocons déjà la veille) avec une accumulation de 1 centimètre (sol entièrement recouvert de neige). La température, pendant tout ce temps, a oscillé entre –2°et 0°C.

011mini.jpg

Parc Duden à Forest (Bruxelles) – Photo : R. Vilmos

À l’aéroport de Liège Bierset, on notait, à 13 heures également, 4 cm de neige, tout comme Florennes. Dans la région gantoise, le sol n’était plus entièrement recouvert de neige (mais 2 centimètres par endroit) tandis qu’au littoral, les températures étaient légèrement positives en raison du vent de nord-nord-est qui passait sur l’eau, et de la pluie se mêlait à la neige.

webcamzeebrugge20130224.jpg

Webcam IRM – Zeebrugge – 24 février 2013 à 14h40

En Ardenne, la neige s’ajoutait à celle déjà présente au sol. À Mont-Rigi, la couche a augmenté de 4 centimètres en 24 heures, passant de 22 à 26 centimètres.

webcammontrigi201302241.jpg

Webcam IRM – Mont-Rigi – 24 février 2013 à 14h40

Là, la temperature était encore de –4,3°C à 13 heures.

Dans les sondages toutefois, on notait un lent (et très relatif) réchauffement de l’air en altitude à tous les niveaux, avec la persistance d’une inversion oscillant autour des 1500 mètres. Mais le fort degré d’humidité en dessous et au-dessus de l’inversion nous montre bien qu’il s’agit d’une inversion frontale. C’est l’air chaud de l’occlusion qui se trouve au-dessus de l’inversion, au sein des nuages de la zone neigeuse. Tout est relatif cependant. Une température de –15°C vers 2900 mètres (niveau 700 hPa) n’est pas vraiment chaude pour ce niveau, mais pas tout à fait froide non plus. Il s'agit en fait d'un conflit entre l’air très froid et l’air un peu moins froid, le tout dans une circulation d’est bien continentalisée.

La veille déjà, il faisait vraiment très froid dans les basses couches, avec des gelées permanentes sur une grande partie du pays. En outre, la turbulence de l’air, assortie de rafales de quelques 40 km/h, a rendu ce froid particulièrement pénible. Ce brassage de l’air, avec air descendant et montant dans toute la masse d’air (tourbillons juxtaposés), a généré un gradient de température assez important en dépit de l’absence de soleil en journée (stratocumulus) par suite de la détente adiabatique (1°C par 100 mètres jusqu’à plus de 1000 mètres d’altitude), avec comme conséquence des températures très basses pour la saison au niveau 850 hPa (vers 1400 mètres), de l’ordre de –15°C. Dans le courant de la journée, l’abaissement de l’inversion a fait quelque peu remonter les températures au niveau 850 hPa, par contre les températures demeuraient très froides vers 1000 mètres, de l’ordre de –11°C environ.

La structure humide de la masse d’air sur une grande épaisseur (y compris au dessus de l’inversion) dénotait déjà le caractère perturbé de la masse d’air (occlusion proche), avec quelques flocons de neige, donnant lieu à une très mince couche le soir au centre du pays par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

waw, super descriptions, très intéressantes !

Je suis si contente d'avoir de la neige, ici à Ciney, elle a à peine un peu fondu mais la neige du w-e a de nouveau tout recouvert, c'est splendide !

A cette saison, c'est si laid, gris et boueux quand il n'y a pas de neige...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour vos compliments !!! :D:D:D

Et voici la suite des événements.

Aujourd’hui, la chose sans doute la plus intéressante à signaler est cette remontée massive d’air doux en altitude, d’origine méditerranéenne, qu’on observe au-dessus de la Pologne et d’une partie de l’Allemagne, lieux d’origine des courants continentaux humides que nous connaissons chez nous actuellement.

gfs16mini.jpg

Le sondage de midi de Legionowo, dans la banlieue de Varsovie, nous confirme cette remontée d’air doux au sein d’un courant d’est à sud-est, avec des températures de 5°C au niveau 850 hPa à 1510 mètres, et même de 6°C à 1200 mètres. Dans l’air humide des basses couches, le réchauffement ne suit pas vraiment, avec une nappe nuageuse compacte (stratocumulus) entre 400 et 1000 mètres environ. Mais avec 2 à 3°C, il y fait déjà plus doux qu’ici.

À Essen, on retrouve aussi déjà des traces de cet air plus doux en altitude, avec 0°C vers 700 mètres et –3°C au niveau 850 hPa à 1470 mètres. Plus au sud et à l’ouest, on est encore dans l’air polaire, comme par exemple à Trappes avec –7°C au niveau 850 hPa à 1460 mètres. Ceci rend évidemment les prévisions très difficiles quant à l’évolution de la situation.

Chez nous, aujourd’hui, on observe pluie et neige, avec 1 petit degré au centre du pays à 13 heures. Au littoral pendant ce temps, c’est le dégel complet avec 3 à 4°C avec un ciel très nuageux à couvert avec stratus et stratocumulus, mais désormais sans précipitations. À Bierset, à la même heure, il gèle encore légèrement avec de faibles chutes de neige. Dans les Hautes-Fagnes pendant ce temps, il fait –1°C.

Ce matin à 7 heures, les hauteurs de neige étaient les suivantes (+ la situation à 13 h entre parenthèses)

Zaventem : 3 cm (traces)

Florennes : 7 cm (7 cm)

Kleine Brogel : 7 cm (5 cm)

Liège (Bierset) signalait 5 cm à 10 heures et Mont-Rigi, 27 cm à la même heure.

Et voici encore quelques images de webcam prises ce matin.

webcamzeebrugge20130225.png

Webcam IRM – Zeebrugge – 25 février 2013 à 08h45

webcamuccle201302250845.png

Webcam IRM – Uccle – 25 février 2013 à 08h45

webcamdiepenbeek2013022.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 25 février 2013 à 08h45

webcammontrigi201302250.png

Webcam IRM – Mont-Rigi – 25 février 2013 à 08h45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout les cas, aussi loin que ma mémoire fonctionne, je n'ai pas souvenir ici sur la région de Charleroi d'un retour d'est aussi "puissant"

On doit être pas loin des 10 mm cumulés ici à mon avis depuis le début de l'épisode.. Tantôt en neige fondante, tantôt en neige avec une accumulation de l'ordre de 5cm au meilleur.

Il n'a jamais arrêté de neiger aujourd'hui et la t° ma aura été de 1,1°C mais déjà nettement en baisse (0,4°C) et la neige tend à nouveau tenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

« Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours » disait Napoléon. Il aurait peut-être dit « des photos », si elles avaient déjà existé en son temps.

Alors pour montrer la situation neigeuse de ce matin, voici les photos de diverses webcam de l’IRM.

webcamzeebrugge20130226.png

Webcam IRM – Zeebrugge – 26 février 2013 à 9h15

webcamuccle201302260915.png

Webcam IRM – Uccle – 26 février 2013 à 9h15

webcamdiepenbeek2013022.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 26 février 2013 à 9h15

webcamdourbes2013022609.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 26 février 2013 à 9h15

webcamwideumont20130226.png

Webcam IRM – Wideumont – 26 février 2013 à 9h15

snowcamwideumont2013022.png

Snowcam IRM – Wideumont – 26 février 2013 à 9h15

Enfin, quelques chiffres quand même.

Zaventem : encore des traces à 4 h

Bierset : 4 cm à 7 h

Florennes : 10 cm à 7 h

Mont-Rigi : 27 cm à 7 h

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un mot sur les températures qui ont régné au cours de ce mois de février.

Globalement, elles seront inférieures aux normales saisonnières, mais sans avoir marqué de véritables excès. Les températures inférieures à –10°C ont été rares au cours de ce mois. On ne notera guère que les –10,0°C de Gouvy du 10 février, les –10,0°C d’Elsenborn du 14 février et les –12,0°C d’Aubange du 14 février également.

Durant la 3e décade de février, l’air turbulent a donné une répartition assez homogène des températures froides, avec une intensification du froid en fonction de la seule altitude. C’est ainsi que Mont-Rigi (674 mètres) a enregistré–8,6°C le 22 février, –8,9°C le 23 février et de –7,0°C le 24 février (minima relevés à 7 h). Elsenborn (570 mètres), pendant ce temps, a connu respectivement –7,7°C, –8,0°C et –6,2°C (minima relevés à 7 h également). Cela signifie que l’effet de cuvette d’Elsenborn a été entièrement neutralisé par le vent et les nuages. À Saint-Hubert (557 mètres), on a relevé respectivement –6,9°C, –8,2°C et –6,3°C.

Les maxima les plus élevés du mois ont été aussi peu exceptionnels. On a relevé quelques valeurs entre 10 et 11°C en Basse et Moyenne Belgique le 4 février. En dehors de cela, les 10°C n’ont pas été atteints.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin un mot sur les remontées d’air chaud en altitude qui nous préoccupaient déjà hier. Aujourd’hui, on peut voir que l’air doux en altitude (au niveau 850 hPa) nous entoure désormais complètement, alors que la bulle froide près de chez nous s’atténue aussi.

gfs16bismini.jpg

Ceci n’est évidemment pas un gage du retour du printemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous avons maintenant (27 février) le cas typique d’une masse d’air stagnant sur le pays, qui garde ses caractéristiques assez froides pour la saison alors que ce froid n’est en fait plus du tout alimenté par des courants d’origine froide. D’ailleurs, le petit vent que l’on ressent ne change rien au fait que globalement, nous avons affaire à un froid stagnant sur notre pays et juste animé par un petit mouvement anticyclonique.

al2706medium.png

Source : KNMI

Le fait que le froid puisse s’auto-entretenir au-dessus de nos régions est principalement lié à l’humidité, avec une nappe de stratus formant un véritable couvercle. Autrement, le soleil déjà fort de cette fin février aurait fait monter les maxima avec une résorption au moins partielle de l’inversion. Mais sous un épais stratus (parfois accompagné de bruine), la température reste coincée autour du 0°C, avec à Zaventem par exemple 0,3°C à 7 h, –0,1°C à 10 h et 0,4°C à 13 h. À Uccle, à Gosselies et à Deurne, on observe des valeurs quasi similaires (un fifrelin de plus à Deurne, un fifrelin de moins à Gosselies, où il gèle faiblement jusqu’à présent).

La limite des neiges, par ailleurs, se situe désormais à près de 200 mètres d’altitude dans notre pays. À Florennes à 13 heures, on note 9 cm de neige, et à Mont-Rigi, 22 cm de neige (par –1,6°C). Très localement, quelques restes de neige sont encore présents en plaine, comme à Kleine Brogel (neige couvrant moins de la moitié du sol lors de l’observation de 10 h).

webcamdourbes2013022714.png

Webcam IRM – Dourbes – 27 février 2013 à 14h05

webcammontrigi201302271.png

Webcam IRM – Mont-Rigi – 27 février 2013 à 14h05

En altitude par contre, il n’y a plus de trace de l’air froid. Le sondage de Beauvechain de minuit relevait déjà une température faiblement positive à 1560 mètres d’altitude, au niveau 850 hPa, tandis que juste au-dessus de l’inversion, à 850 mètres, on notait +2°C. À 13 h, on note même une couche à +5°C vers 1000 mètres au-dessus de De Bilt. À Idar-Oberstein (sondage plus représentatif pour l’Ardenne), l’inversion est située un peu plus haut, avec du dégel à partir d’un petit 1200 mètres et +3 à +4°C vers 1500 mètres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

« Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle

Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis

Et que de l’horizon embrassant tout le cercle

Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits... »

Charles Beaudelaire

Voilà des jours et des jours que le ciel est couvert…

Le 23 avec des stratocumulus, une neige très fine et un froid turbulent difficile à supporter.

Le 24 avec un nimbostratus doublé de stratus fractus et des chutes de neige (un peu moins) fine.

Le 25 avec pluie et neige sous un nimbostratus à nouveau doublé de stratus fractus très bas.

Le 26 avec des stratus évoluant en stratocumulus et cumulus, quelques déchirures, quelques rayons de soleil, très temporaires (1h08 de soleil à Uccle).

Le 27 avec un stratus nebulosus parfaitement uniforme, persistant toute la journée.

Le 28 avec le même stratus, finissant par s’élever un peu et à se transformer en stratocumulus, le gris uniforme remplacé par une variété de gris…

De Coxyde à Liège, le pays entier est logé à la même enseigne. Sauf l’Ardenne, où le ciel descend si bas parfois qu’on est en plein brouillard.

webcammontrigi201302271.png

Webcam IRM – Mont-Rigi – 27 février 2013 à 14h05

En ce 1er mars, 1er jour du printemps, la neige est là, en de nombreux endroits encore. Florennes , à 7 heures, relève 4 cm et Mont-Rigi, 22 cm. Mais en-dessous de 300 mètres, la neige a fondu désormais.

beausaint.jpg

Beausaint, 376 m

Un bilan succinct de l’hiver suivra bientôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Analyse des 5 derniers hivers (reprise en résumé de ce qui se situe plus haut dans ce fil de discussion, et mise à jour pour le dernier hiver)

Températures à Uccle

L’hiver 2008-2009 a connu une moyenne de 2,4°C (3,6°C ; 3,1°C).

Valeurs mensuelles avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Décembre 2008 .... 2,8°C (3,9°C ; 3,3°C)

Janvier 2009 ..... 0,7°C (3,3°C ; 2,6°C)

Février 2009 ..... 3,6°C (3,7°C ; 3,5°C)

L’hiver 2009-2010 a connu une moyenne de 1,8°C (3,6°C ; 3,1°C).

Valeurs mensuelles avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Décembre 2009 .... 2,9°C (3,9°C ; 3,3°C)

Janvier 2010 ..... 0,1°C (3,3°C ; 2,6°C)

Février 2010 ..... 2,5°C (3,7°C ; 3,5°C)

L’hiver 2010-2011 a connu une moyenne de 2,9°C (3,6°C ; 3,1°C).

Valeurs mensuelles avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Décembre 2010 ....-0,7°C (3,9°C ; 3,3°C)

Janvier 2011 ..... 4,0°C (3,3°C ; 2,6°C)

Février 2011 ..... 5,4°C (3,7°C ; 3,5°C)

L’hiver 2011-2012 a connu une moyenne de 4,0°C (3,6°C ; 3,1°C).

Valeurs mensuelles avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Décembre 2011 .... 6,1°C (3,9°C ; 3,3°C)

Janvier 2012 ..... 5,1°C (3,3°C ; 2,6°C)

Février 2012 ..... 0,7°C (3,7°C ; 3,5°C)

L’hiver 2012-2013 a connu une moyenne de 2,9°C (3,6°C ; 3,1°C).

Valeurs mensuelles avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Décembre 2011 .... 5,1°C (3,9°C ; 3,3°C)

Janvier 2012 ..... 2,1°C (3,3°C ; 2,6°C)

Février 2012 ..... 1,4°C (3,7°C ; 3,5°C)

Couverture neigeuse à Uccle durant l’ensemble de saison froide

Sur une période de 120 ans (1889-2008), les jours avec neige au sol (relevés de 8 h) ont été de 22 en moyenne par saison froide. Ce nombre, jusqu’en 2008, a été en diminution : 25 à 26 jusqu’à 1950 environ, puis moyenne autour des 16 jours au cours des décennies récentes. L’épaisseur maximale enregistrée par saison froide, en moyenne, n’a cependant guère changé, avec un pic de 9 à 10 cm pour une saison froide moyenne (par rapport à ce paramètre).

Et pour les 5 dernières années, quelles sont les valeurs ?

La saison froide 2008-2009 a connu 17 jours de neige au sol, avec 8 cm comme maximum.

La saison froide 2009-2010 a connu 34 jours de neige au sol, avec 14 cm comme maximum.

La saison froide 2010-2011 a connu 36 jours de neige au sol, avec 20 cm comme maximum.

La saison froide 2011-2012 a connu 19 jours de neige au sol, avec 7 cm comme maximum.

La saison froide 2012-2013 a connu 32 jours de neige au sol, avec 12 cm comme maximum (jusqu’au 28 février inclus – des enneigements restent cependant encore possibles dans les mois à venir).

Précipitations (au moins partiellement) sous forme de neige à Uccle durant la saison froide

La saison froide 2008-2009 a connu 23 jours de précipitations neigeuses en tout.

Totaux de jours par mois avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Octobre 2008 ..... 1 (<1 ; <1)

Novembre 2008 .... 3 (1 ; 2)

Décembre 2008 .... 5 (4 ; 5)

Janvier 2009 ..... 5 (4 ; 5)

Février 2009 ..... 7 (5 ; 6)

Mars 2009 ........ 2 (3 ; 3)

Avril 2009 ....... 0 (1 ; 2)

La saison froide 2009-2010 a connu 33 jours de précipitations neigeuses en tout.

Totaux de jours par mois avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Octobre 2009 ..... 0 (<1 ; <1)

Novembre 2009 .... 0 (1 ; 2)

Décembre 2009 .... 7 (4 ; 5)

Janvier 2010 ..... 14 (4 ; 5)

Février 2010 ..... 10 (5 ; 6)

Mars 2010 ........ 2 (3 ; 3)

Avril 2010 ....... 0 (1 ; 2)

La saison froide 2010-2011 a connu 33 jours de précipitations neigeuses en tout.

Totaux de jours par mois avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Octobre 2010 ..... 0 (<1 ; <1)

Novembre 2010 .... 6 (1 ; 2)

Décembre 2010 .... 21 (4 ; 5)

Janvier 2011 ..... 4 (4 ; 5)

Février 2011 ..... 1 (5 ; 6)

Mars 2011 ........ 1 (3 ; 3)

Avril 2011 ....... 0 (1 ; 2)

La saison froide 2011-2012 a connu 16 jours de précipitations neigeuses en tout.

Totaux de jours par mois avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Octobre 2011 ..... 0 (<1 ; <1)

Novembre 2011 .... 0 (1 ; 2)

Décembre 2011 .... 5 (4 ; 5)

Janvier 2012 ..... 3 (4 ; 5)

Février 2012 ..... 7 (5 ; 6)

Mars 2012 ........ 1 (3 ; 3)

Avril 2012 ....... 0 (1 ; 2)

La saison froide 2012-2013 a connu 29 jours de précipitations neigeuses jusqu’à présent.

Totaux de jours par mois avec, entre parenthèses, les normales 1981-2010, suivies des anciennes normales.

Octobre 2012 ..... 0 (<1 ; <1)

Novembre 2012 .... 0 (1 ; 2)

Décembre 2012 .... 5 (4 ; 5)

Janvier 2013 .... 13 (4 ; 5)

Février 2013 .... 11 (5 ; 6)

Mars 2013 ....... -- (3 ; 3)

Avril 2013 ...... -- (1 ; 2)

Voilà pour un premier bilan. Pour la neige, il faudra attendre encore un peu pour pouvoir qualifier cette saison qui, d’ores et déjà, peut être considérée comme fort neigeuse à Uccle (mais pas partout en Belgique).

Source des données : IRM

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×