Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
titi

Hivernophiles gâtés depuis quelques années.

Messages recommandés

On ne s'en rend peut-être pas compte mais en tant qu'hivernophiles, nous sommes gâtés maintenant de puis l'année 2009 (exception faite de 2011 moins intéressantes).

Nous avons chaque année nos petites accumulations de neige et des t° descendant sous les -10°C chaque année.

Pas terrible vous me direz...

Mois je vous rappellerez les année de vache maigres des années 2000 ou les hivers étaient parfois inexistants !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me faisais exactement la même réflexion ! Je me rappelle même d'un hiver où le sol n'a pas été blanchi une seule fois.

On se dit toujours que c'était mieux avant mais dans le cas de la météo c'est tout l'inverse (bon je n'ai pas connu les hivers avant les années 80).

Les orageophiles ne sont pas en reste non plus je trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à fait.

Depuis janvier 2009 on peut clairement dire que les hivers sont sympathiques en Belgique.

En arrivant à Bruxelles pour mes études en septembre 2008, j'étais un peu triste de quitter ma contrée de l'est de la Belgique, étant persuadé que les épisodes froids serait beaucoup moins présents.

Jusqu'à présent je n'ai jamais été déçu d'un hiver passé à Bruxelles.

A Boitsfort, en décembre 2010

post-5642-1358329047_thumb.jpg

post-5642-1358329058_thumb.jpg

A Herve, janvier 2010, les congères dépassaient presque les piquets de délimitation des champs

post-5642-1358329077_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais encore ramener ma science ^^' mais on notera que les plus grandes fréquences de phénomènes hivernaux ne produisent pas un refroidissement statistiquement significatif. Les Hivers des latitudes moyennes sont en moyenne un peu plus froid sur les dernières années mais cela n'est pas significatif et ne remet pas en cause la tendance de réchauffement à long terme. Comme quoi, la notion de froid peut être très relative... (sur les normales de 41 à 70 par exemple, Février 2012 aurait été normal par exemple). Ceci dit, il y a un lien avec la régression de la banquise, et l'enneigement sibérien plus important en Automne (à cause de la plus grande disponibilité en eau, l'Arctique libre lâchant pas mal d'humidité l'un dans l'autre) : http://web.mit.edu/jlcohen/www/papers/Cohenetal_ERL12.pdf

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mais je ne remet pas en cause le réchauffement..

Juste que cela fait maintenant plusieurs hivers qui sont à nouveau des hivers..

Alors que nous avons eu une série d'années aux hivers doux ressemblant plus à des automnes.

Et je suis bien conscient que ce sont des courtes périodes de l'hiver qui sont vraiment hivernanles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A mais je ne remet pas en cause le réchauffement..

Juste que cela fait maintenant plusieurs hivers qui sont à nouveau des hivers..

Alors que nous avons eu une série d'années aux hivers doux ressemblant plus à des automnes.

Et je suis bien conscient que ce sont des courtes périodes de l'hiver qui sont vraiment hivernanles.

Non je ne dis pas bien sûr ;) il ne faut pas le prendre pour vous, il n'y a pas de soucis :) C'était juste une remarque en passant comme cela. Et c'est sûr que c'est appréciable d'avoir des périodes plus hivernales, j'apprécie aussi je dois dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Non je ne dis pas bien sûr ;) il ne faut pas le prendre pour vous, il n'y a pas de soucis :) C'était juste une remarque en passant comme cela. Et c'est sûr que c'est appréciable d'avoir des périodes plus hivernales, j'apprécie aussi je dois dire.

Il ne faut pas le prendre pour toi..

Je préfère

:thumbsup: :thumbsup: :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voici quelques chiffres...

La température est en effet descendue très bas, localement, à l'ouest du pays. À Kruishoutem (entre Gand et Courtrai), on est descendu jusqu'à –14,0°C. Pour cette station, qui a commencé ses relevés en avril 1985, c'est la température la plus basse jamais relevée en janvier, encore en dessous des –13,7°C du 13 janvier 1987. Il est cependant probable qu'en janvier 1985, le thermomètre y serait descendu encore plus bas.

Le littoral a eu froid aussi, avec –11,3°C comme minimum à Middelkerke. Là, des relevés étaient déjà effectués en 1985, et on y a noté –15,2°C. En 1987 et en 1997, il y a fait plus froid aussi que ce matin.

Le centre du pays a été également touché par le froid, avec un relevé à 8 heures ce matin de –13,2°C à Zaventem. En 1985, ou y avait relevé un minimum de –15,8°C et en 1997, un minimum de –14,7°C. À Chièvres, ce matin à 8 heures aussi, on a relevé –13,0°C.

Quelques autres endroits ont encore connu des minima inférieurs à –10°C, comme par exemple Gorsem (–11,6°C), Moerbeke (–11,5°C) et Sint-Katelijne-Waver (–11,5°C). Bien d'autres stations, par contre, ont connu des températures plus modérées. Cela risque de changer, cependant, au cours de la nuit suivante.

Cb

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est vrai que les hivernophiles n'ont pas à se plaindre ces dernières années.

Pourtant pour le cas de notre période actuelle à la vue des cartes synoptiques cela paraît moins net au regard des vagues de froid des années 80, mais le résultat au planché des vaches est pareil.

Ce ne sera qu'au terme de cette période froide que nous pourrons faire un bilan mais on pourra être étonné des proportions de ce froid actuel au niveau des chiffres. Car l'air de rien ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier, on a assisté à une journée typique d’hiver froid.

Au littoral, l’eau relativement chaude de la Mer du Nord a provoqué une certaine instabilité des basses couches, matérialisée par la formation de cumulus fractus.

webcamzeebrugge20130116re.png

Webcam IRM – Zeebrugge – 16 janvier 2013 à 16h45

À l’intérieur des terres, le ciel était souvent très beau…

webcammelle201301161645.png

Webcam IRM – Melle – 16 janvier 2013 16h45

Ou alors très gris !

webcamdiepenbeek2013011.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 16 janvier 2013 16h45

Il est à noter que la température, à 16 heures, était de 1,6°C à Zeebrugge. À quelques dizaines de kilomètres au large (Euro-Platform), on relevait à la même heure une température de l’air de 2,1°C au-dessus d’une eau à 8,1°C. C’est une température fort élevée pour la Mer du Nord, essentiellement liée à la douceur du début de janvier, qui a retardé le refroidissement saisonnier de l’eau.

À la station de l’aéroport de Middelkerke, située à 1 kilomètre seulement de la mer, la température était de –1,7°C par vent calme, ce qui empêchait l’air de la mer de pénétrer à l’intérieur des terres. Une (quasiment) même température, par ailleurs, a été fort répandue à l’intérieur des Flandres ainsi qu’au centre du pays (Munte : –0,8°C ; Chièvres : –1,8°C ; Uccle : –1,5°C).

Par après, en soirée, la température a d’abord fortement chuté sous un ciel serein ou presque au centre du pays, puis elle est légèrement remontée à partir de 21 ou 22 heures sous les stratus et stratocumulus. À Zaventem par exemple, on est passé de –4,4°C à 17 heures à –8,3°C à 21 heures, puis la température a oscillé le plus souvent entre –6 et –7°C durant le restant de la nuit (le minimum a été de –9,2°C en soirée). Des évolutions similaires ont également été observées dans d’autres stations.

En fin de compte, ce sont des stations comme Chièvres (–11,9°C), Middelkerke (–11,0°C), Zelzate (–10,2°C) et Munte (–10,1°C) qui ont connu les températures les plus basses au cours de la nuit dernière. En d’autres termes, c’est encore une fois l’ouest du pays qui a été le plus touché par le froid.

Edit : une petite confusion a eu lieu entre des valeurs observées à 16 h et 17 h. Ceci a été corrigé, et les valeurs ou le texte ont été adaptés là où c'était nécessaire.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En fin de compte, ce sont des stations comme Chièvres (–11,9°C), Middelkerke (–11,0°C), Zelzate (–10,2°C) et Munte (–10,1°C) qui ont connu les températures les plus basses au cours de la nuit dernière. En d’autres termes, c’est encore une fois l’ouest du pays qui a été le plus touché par le froid.

Ou mois impacté par les stratus et stratocumulus

Mais bon c'est du pareil au même le premier étant la conséquence du second

:thumbsup: :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet depuis quelques hivers on atteint de temps en temps des températures maximales journalières qu'on aurait jamais espéré voir comme température minimale en pleine nuit il y a encore 6 ans :whistling:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans mon précédent post, une petite confusion a eu lieu entre des valeurs observées à 16 h et 17 h. Ceci a été corrigé, et les valeurs ou le texte ont été adaptés là où c'était nécessaire.

Sorry !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On ne s'en rend peut-être pas compte mais en tant qu'hivernophiles, nous sommes gâtés maintenant de puis l'année 2009 (exception faite de 2011 moins intéressantes).

Nous avons chaque année nos petites accumulations de neige et des t° descendant sous les -10°C chaque année.

Pas terrible vous me direz...

Mois je vous rappellerez les année de vache maigres des années 2000 ou les hivers étaient parfois inexistants !!!

Je suis bien d'accord avec toi Titi ! Il ne faut pas oublier ces hivers il y a quelques années (10/15 ans) sans un cm de neige, ou presque ! :rolleyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petit bilan intermédiaire de la vague de froid qui présente bien des côtés étranges

D’abord voir le flash de MétéoBelgique sous

http://www.meteobelgique.be/communaute/185...e-de-froid.html

La série de jours d’hiver consécutifs, au nombre de 8, est bel et bien terminée pour Uccle en ce 21 janvier 2013 puisque le thermomètre a affiché +0,1°C au relevé de 12 heures. Cette série de 8 jours, même si elle reste à l’ombre des 14 jours de l’année passée, est malgré tout remarquable. Relativement peu d’hivers, au centre du pays, arrivent à un gel permanent d’une aussi longue durée. Le record reste détenu par 1895 et 1917, avec 22 jours !

Hier, le 20 janvier 2013, a été une journée très particulière. Une zone de neige assez abondante a traversé le pays, augmentant la couverture neigeuse de Zaventem (aéroport de Bruxelles-National) en la faisant passer de 4 cm (7 heures) à 13 cm (19 heures). Celle-ci a été le fruit d’un flux perturbé, orienté nord-ouest – sud-est et passant très près de notre pays tout en restant essentiellement au sud de celui-ci. Ce flux est commandé par une dépression mère située au sud-ouest de l’Islande, tandis qu’un autre noyau, qui s’est au départ fortement creusé sur l’Espagne, est ensuite remonté vers le centre de la France, puis s’est déplacé vers l’Allemagne. Ce système contenait une grosse portion d’air doux, qui a cependant buté contre un anticyclone sur la Scandinavie, maintenant dans les basses couches une circulation d’air froid en provenance de l’est. L’épaisseur de cette couche d’air froid a été déterminante pour la nature des précipitations.

À Florennes par exemple, la neige s’est transformée en pluie durant l’après-midi, puis en bruines verglaçantes qui ont persisté jusqu’en début de soirée, avec des températures faiblement négatives. Plus tard en soirée, un gel plus franc a retransformé la bruine en neige, mais cet épisode de précipitations liquides a limité l’augmentation de la couche neigeuse. Des pluies ont également été notées à Bierset (aéroport de Liège) et, plus surprenant encore, en Ardenne. À Elsenborn comme à Saint-Hubert, des pluies et bruines parfois fortes ont même été observées, par températures négatives également. Au centre du pays par contre, les précipitations sont tombées exclusivement sous forme de neige et, une fois n’est pas coutume, c’est là qu’on a rencontré les meilleures conditions d’enneigement.

Un coup d’œil sur différents sondages illustre bien la situation. Au-dessus des Pays-Bas (De Bilt), on note certes une couche d’air moins froid, lié à la perturbation, vers 1000 mètres d’altitude, mais la température n’y dépasse tout juste pas 0°C. À Idar-Oberstein, située en Allemagne non loin de Trêve, et pas très loin du Luxembourg non plus, la température en altitude est montée jusqu’à +3°C vers 1100 mètres, dans le cadre d’une couche de dégel épaisse de 600 mètres environ, entre 1000 et 1600 mètres. Cela a suffi pour transformer, dans sa chute, la neige en pluie, pluie qui a ensuite à nouveau traversé une couche d’air froid avant de tomber au sol. C’est le même type de masse d’air qui a affecté en altitude un bon tiers sud-est de notre pays, avec de la pluie dans les provinces de Liège, du Luxembourg et de Namur, et même au Hainaut.

À présent (21 janvier), l’air doux a même réussi à s’imposer, très partiellement, dans les basses couches avec un très léger dégel, qui sera sans doute temporaire.

Et voici quelques données sur les conditions neigeuses de ces 9 derniers jours dans différentes régions du pays.

Le centre du pays a été, en moyenne, le plus gâté au niveau de la neige. À Zaventem, on a observé un enneigement partiel du sol dès le 12 au soir, puis le 15, l’enneigement est monté jusqu’à 7 cm. Le 16 également, on a observé 7 cm tout au long de la journée, puis la neige s’est progressivement tassée pour n’atteindre plus que 2 à 3 cm avant les nouvelles chutes de neige (significatives) du 19. Mais c’est surtout le 20 qu’il a neigé en abondance, avec 13 cm le soir, ainsi que le lendemain matin.

À Florennes (station synoptique à 279 mètres d’altitude), dans l’Entre-Sambre et Meuse, l’enneigement a été meilleur dans un premier temps, avec déjà 13 cm en date du 16, puis un lent tassement qui ne diminue cependant pas l’épaisseur en dessous de 10 cm. Mais lors des nouvelles chutes de neige du 20, il s’est aussi mis à pleuvoir temporairement, et la couche n’a pas su remonter au-delà de 11 cm.

Au littoral, à Middelkerke, le début a été prometteur aussi, avec déjà 10 cm dans la soirée du 14. Mais un dégel temporaire au milieu de la nuit (2,7°C par vent d’ouest à 1 heure) a fait rapidement diminuer l’épaisseur de la couche. Ensuite le gel est revenu, même de façon très sévère au cours de la nuit suivante, mais il ne restait déjà plus que 5 cm de la neige. Les chutes de neige du 20 et du 21 feront remonter cette couche jusqu’à 9 cm.

Mais le plus étonnant reste à venir. Commençons par Liège. Presque aucun flocon, dans un premier temps, et rien au sol ! Puis le 16, bien après les autres, un petit 2 cm à l’aéroport de Bierset, avec un enneigement bien irrégulier au cours des jours suivants. Les 20 et 21, il neige mais il pleut aussi, et il faudra se contenter de 4 cm au sol.

Pire encore : les Hautes-Fagnes ! Une couche de 1 à 2 cm à Mont-Rigi jusqu’au matin du 20 puis… 7 malheureux centimètres, moins qu’au centre du pays et même moins qu’au littoral ! Mais assez, heureusement, pour les beaux paysages !

Enfin en Campine, on a observé 5 cm au sol à Kleine Brogel à partir du 15 au soir, puis 7 cm le 20 et 8 cm le 21 janvier.

Sources :

IRM

Ogimet

University of Wyoming

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici la situation de la neige aujourd'hui, 22 janvier, à 13 heures.

Partout, la neige s'est quelque peu tassée. Parmi les stations disponibles, c'est Florennes qui a à présent le meilleur score avec 10 cm. Sous un soleil lumineux et une température de 0,1°C (15 heures), c'est une très belle journée d'hiver dans cette région.

À Uccle, la neige tient bon aussi et là, on note + 3,1°C à 15 heures avec un beau ciel bleu et une légère brume. Journée d'hiver super agréable aussi.

À Zaventem (13 heures), la couche était encore de 9 cm. À Beauvechain et à Kleine Brogel, c'étaient 8 cm, à Middelkerke et... à Mont-Rigi : 6 cm et à Bierset : 4 cm. Notez qu'à Mont-Rigi, il fait encore assez gris.

Signalons enfin une poche d'air très froid qui s'est manifestée en début de matinée sur une partie du Hainaut et de la Flandre Orientale. C'est ainsi qu'à Chièvres, à 9 heures, on a enregistré –10,2°C sous un épais brouillard, après un minimum nocturne qui a été de « seulement » –6,8°C. À 10 heures, on ne mesurait encore que –7,4°C avant que la température n'y remonte rapidement après la dissipation du brouillard, pour atteindre 1,6°C à 13 heures et même 2,7°C à 15 heures. Une température très basse, de l'ordre de –8°C, a également été observée à 9 heures à Melle, au sud-est de Gand.

D'autres provinces, très localement, ont aussi été affectées par un froid très vif, comme les stations MB de Tollembeek (Brabant Flamand) avec –7,4°C, d'Ellignies-Ste-Anne (Hainaut) avec –7,3°C ou encore Cerfontaine (Province de Namur) avec –7,1°C.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit bilan intermédiaire de la vague de froid qui présente bien des côtés étranges

D’abord voir le flash de MétéoBelgique sous

http://www.meteobelgique.be/communaute/185...e-de-froid.html

La série de jours d’hiver consécutifs, au nombre de 8, est bel et bien terminée pour Uccle en ce 21 janvier 2013 puisque le thermomètre a affiché +0,1°C au relevé de 12 heures. Cette série de 8 jours, même si elle reste à l’ombre des 14 jours de l’année passée, est malgré tout remarquable. Relativement peu d’hivers, au centre du pays, arrivent à un gel permanent d’une aussi longue durée. Le record reste détenu par 1895 et 1917, avec 22 jours !

Hier, le 20 janvier 2013, a été une journée très particulière. Une zone de neige assez abondante a traversé le pays, augmentant la couverture neigeuse de Zaventem (aéroport de Bruxelles-National) en la faisant passer de 4 cm (7 heures) à 13 cm (19 heures). Celle-ci a été le fruit d’un flux perturbé, orienté nord-ouest – sud-est et passant très près de notre pays tout en restant essentiellement au sud de celui-ci. Ce flux est commandé par une dépression mère située au sud-ouest de l’Islande, tandis qu’un autre noyau, qui s’est au départ fortement creusé sur l’Espagne, est ensuite remonté vers le centre de la France, puis s’est déplacé vers l’Allemagne. Ce système contenait une grosse portion d’air doux, qui a cependant buté contre un anticyclone sur la Scandinavie, maintenant dans les basses couches une circulation d’air froid en provenance de l’est. L’épaisseur de cette couche d’air froid a été déterminante pour la nature des précipitations.

À Florennes par exemple, la neige s’est transformée en pluie durant l’après-midi, puis en bruines verglaçantes qui ont persisté jusqu’en début de soirée, avec des températures faiblement négatives. Plus tard en soirée, un gel plus franc a retransformé la bruine en neige, mais cet épisode de précipitations liquides a limité l’augmentation de la couche neigeuse. Des pluies ont également été notées à Bierset (aéroport de Liège) et, plus surprenant encore, en Ardenne. À Elsenborn comme à Saint-Hubert, des pluies et bruines parfois fortes ont même été observées, par températures négatives également. Au centre du pays par contre, les précipitations sont tombées exclusivement sous forme de neige et, une fois n’est pas coutume, c’est là qu’on a rencontré les meilleures conditions d’enneigement.

Un coup d’œil sur différents sondages illustre bien la situation. Au-dessus des Pays-Bas (De Bilt), on note certes une couche d’air moins froid, lié à la perturbation, vers 1000 mètres d’altitude, mais la température n’y dépasse tout juste pas 0°C. À Idar-Oberstein, située en Allemagne non loin de Trêve, et pas très loin du Luxembourg non plus, la température en altitude est montée jusqu’à +3°C vers 1100 mètres, dans le cadre d’une couche de dégel épaisse de 600 mètres environ, entre 1000 et 1600 mètres. Cela a suffi pour transformer, dans sa chute, la neige en pluie, pluie qui a ensuite à nouveau traversé une couche d’air froid avant de tomber au sol. C’est le même type de masse d’air qui a affecté en altitude un bon tiers sud-est de notre pays, avec de la pluie dans les provinces de Liège, du Luxembourg et de Namur, et même au Hainaut.

À présent (21 janvier), l’air doux a même réussi à s’imposer, très partiellement, dans les basses couches avec un très léger dégel, qui sera sans doute temporaire.

Et voici quelques données sur les conditions neigeuses de ces 9 derniers jours dans différentes régions du pays.

Le centre du pays a été, en moyenne, le plus gâté au niveau de la neige. À Zaventem, on a observé un enneigement partiel du sol dès le 12 au soir, puis le 15, l’enneigement est monté jusqu’à 7 cm. Le 16 également, on a observé 7 cm tout au long de la journée, puis la neige s’est progressivement tassée pour n’atteindre plus que 2 à 3 cm avant les nouvelles chutes de neige (significatives) du 19. Mais c’est surtout le 20 qu’il a neigé en abondance, avec 13 cm le soir, ainsi que le lendemain matin.

À Florennes (station synoptique à 279 mètres d’altitude), dans l’Entre-Sambre et Meuse, l’enneigement a été meilleur dans un premier temps, avec déjà 13 cm en date du 16, puis un lent tassement qui ne diminue cependant pas l’épaisseur en dessous de 10 cm. Mais lors des nouvelles chutes de neige du 20, il s’est aussi mis à pleuvoir temporairement, et la couche n’a pas su remonter au-delà de 11 cm.

Au littoral, à Middelkerke, le début a été prometteur aussi, avec déjà 10 cm dans la soirée du 14. Mais un dégel temporaire au milieu de la nuit (2,7°C par vent d’ouest à 1 heure) a fait rapidement diminuer l’épaisseur de la couche. Ensuite le gel est revenu, même de façon très sévère au cours de la nuit suivante, mais il ne restait déjà plus que 5 cm de la neige. Les chutes de neige du 20 et du 21 feront remonter cette couche jusqu’à 9 cm.

Mais le plus étonnant reste à venir. Commençons par Liège. Presque aucun flocon, dans un premier temps, et rien au sol ! Puis le 16, bien après les autres, un petit 2 cm à l’aéroport de Bierset, avec un enneigement bien irrégulier au cours des jours suivants. Les 20 et 21, il neige mais il pleut aussi, et il faudra se contenter de 4 cm au sol.

Pire encore : les Hautes-Fagnes ! Une couche de 1 à 2 cm à Mont-Rigi jusqu’au matin du 20 puis… 7 malheureux centimètres, moins qu’au centre du pays et même moins qu’au littoral ! Mais assez, heureusement, pour les beaux paysages !

Enfin en Campine, on a observé 5 cm au sol à Kleine Brogel à partir du 15 au soir, puis 7 cm le 20 et 8 cm le 21 janvier.

Sources :

IRM

Ogimet

University of Wyoming

Excellent Robert.

J'ajouterais que (je ne sais pas si tu l'as signalé) lors du pic de froid d'après chutes de neige dans la nuit de mardi à mercredi passé, l'est du pays a aussi réussi à échapper aux températures glaciales à cause de la persistance d'une couche de nuages bas.

Pour info, ma station a plafonné à -6.5°C quand il en faisait quasiment 10 de moins dans l'ouest, pratiquement presque jusqu'au littoral.

Pour l'est, un épisode qui, dans sa globalité, ne peut obtenir autre chose qu'un gros 0 pointé tant il aura été évidé de tout phénomène intéressant. C'est pratiquement impossible de faire plus exceptionnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et pour info, ce soir, c'est encore dans l'est qu'il fait nuageux (après une après-midi globalement ensoleillée bien entendu, enfin localement...), donc c'est encore probablement là qu'il fera le moins froid... :whistling:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A peine -.4°C ici quand on frôle déjà les -10°C dans les vallons brabançons. Le flop jusqu'au bout du dernier jour.

Vite, que le flux océanique revienne, ça devient insoutenable! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
A peine -.4°C ici quand on frôle déjà les -10°C dans les vallons brabançons. Le flop jusqu'au bout du dernier jour.

Vite, que le flux océanique revienne, ça devient insoutenable! :D

Bien la preuve que la situation était atypique et certainement pas d'influence continentale !!!

Mais je sens que vous allez vous rattrapez en Février.

PS : ne pas me poser cinquante mille questions sur des carte titi pour fevrier, tu es certains de cela... car je n'en sais rien ce n'est qu'une boutade !

Au fait Marco, vient à Fontaine pour le temps continental.

La t° à chuté jusque -7,2°C vers 04h00 cette nuit avant de remonter vers les -4°C avec une légère brume mais maintenant :

fontaine_20130123_082501.jpg

Il ne faut pas faire un dessin pour dire que la t° est à nouveau en chute libre !!

Modifié par titi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une carte à placer dans les archives tant elle est atypique

realtime_temp_371323f7128aaaee4586f2833e

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant cette vague de froid, on peut la schématiser comme suit:

Remarquable dans l'ouest et de plus en plus anonyme au fur et à mesure que l'on va vers l'est.

A propos, quelqu'un aurait-il les données pour la région liégeoise SVP (Bierset, Monsin, Angleur) depuis le début de l'offensive?

Je pense qu'en se basant sur la définition telle quelle, il n'y a pas eu de VDF par ici, évènement qui, de mémoire d'Océanic, n'est jamais arrivé auparavant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier, 22 janvier, la température a fini par dépasser le 0°C en de nombreux endroits, avec 3,9°C comme maximum à Uccle. Kruishoutem, Chièvres et Malonne ont également atteint ou dépassé les 3°C, avec respectivement 3,0°C, 3,3°C et 3,1°C. Dans le nord du pays, la température est parfois restée en dessous de 0°C toute la journée, comme à Stabroek et Essen (–1,8°C et –1,6°C).

En de nombreux endroits, le temps a été très beau, quoique un peu brumeux.

webcamzeebrugge20130122.png

Webcam IRM – Zeebrugge – 22 janvier 2013 à 15h00

webcamuccle201301221500.png

Webcam IRM – Uccle – 22 janvier 2013 à 15h00

En d’autres endroits, il a fait plus gris.

webcamwideumont20130122.png

Webcam IRM – Wideumont – 22 janvier 2013 à 15h00

La nuit d’après a été plus froide que la nuit précédente en de nombreux endroits. À 7 heures, on relevait des minima de –7,8°C à Zaventem, de –7,7°C à Beauvechain, de –8,5°C à Gosselies et à Deurne, et de –8,7°C à Kleine Brogel. Même Uccle est descendue jusqu’à –5,2°C.

En raison du brouillard qui peinait à se dissiper, les températures qui commençaient à remonter sont souvent à nouveau redescendues en début de matinée, presque aussi bas que le minimum, voire même plus bas comme à Uccle (–5,4°C à 8 h). Parfois, ce brouillard était accompagné de neige en grains, qui a même réussi par endroit à faire temporairement augmenter la couche de neige de 1 cm.

Mais la plupart du temps, la neige a continué à se tasser et les épaisseurs, aujourd’hui 23 janvier à 13 heures, étaient les suivantes :

Middelkerke : 7 cm (là, justement, la couche de neige a augmenté)

Zaventem : 5 cm

Beauvechain : 8 cm

Bierset : 4 cm

Florennes : 5 cm

Mont-Rigi : 6 cm

Le temps, en ce début d’après-midi, est souvent redevenu beau (quoique parfois très brumeux) , mais pas partout.

webcamzeebrugge20130123.png

Webcam IRM – Zeebrugge – 23 janvier 2013 à 14h25

webcamuccle201301231425.png

Webcam IRM – Uccle – 23 janvier 2013 à 14h25

webcamdiepenbeek2013012.png

Webcam IRM – Diepenbeek – 23 janvier 2013 à 14h25

Avec stratocumulus élevés, à la limite de l’altocumulus

webcammontrigi201301231.png

Webcam IRM – Mont-Rigi – 23 janvier 2013 à 14h25

Avec des stratocumulus bien plus épais.

Du point de vue des températures, il continue à faire froid, et un dégel temporaire n’a lieu plus que localement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×