Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
cumulonimbus

Hiver 2016-2017

Messages recommandés

31 décembre 2016

 

L’anticyclone reste au sud de nos régions, mais garde encore une grande influence sur notre temps. La situation, en fait, est très variable d’un endroit à l’autre en fonction de la dissipation ou non du brouillard et des stratus.

 

Mais d’abord, la nuit a été très froide par endroit, avec –10,9°C à Elsenborn, –10,3°C à Bièvre, –9,5°C à Dourbes et –9,0°C à Gouvy.

 

En journée, on peut dire en gros que tout l’ouest et le centre du pays restent dans la grisaille avec des gelées permanentes. C’est le cas, par exemple, à Anvers, à Bruxelles, à Braine-l’Alleud et à Ostende, avec ici et là de rares trouées dans les stratus fractus. Les températures maximales sont le plus souvent comprises entre 0 et –2°C (par exemple Zaventem : –1,7°C ; Deurne : –0,5°C à Deurne), à l’exception d’une bande littorale, avec +2 à +3°C (3,3°C à Zeebruges).

 

Bien souvent, on observe dans cette partie nord et ouest du pays un givre exceptionnel, persistant toute la journée.

 

125pfkk.jpg

Crédit photo : Marc Vandiepenbeeck

 

Du côté de Jodoigne, le brouillard se lève vers midi pour faire place à un ciel serein, tandis qu’en Campine, le brouillard se lève en début d’après-midi. Sur le plateau hesbignon, le brouillard disparaît dès le matin. En plaine cependant, même là, les températures dépassent péniblement le 0°C (0,9°C à Diepenbeek, 0,7°C à Genk mais –0,9°C à Kleine Brogel), tandis que sur les plateaux, elles montent jusqu’à 4 à 5°C (4,5°C à Bierset). Sur les hauteurs fagnardes, le ciel est serein toute la journée et il fait doux avec 6 à 7°C (7,2°C à Mont-Rigi, 7,1°C à Spa-aérodrome).

 

Dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, il fait serein aussi toute la journée. Sur l’ouest de la zone cependant, du brouillard s’impose en après-midi, environ une heure et demie avant le coucher du soleil. Sur les hauts plateaux ardennais, il fait très beau aussi jusqu’au début de l’après-midi, ensuite des nappes de brouillard débordent temporairement des vallées et des cuvettes. D’autres vallées, par contre, restent plus à l’abri et conservent le soleil toute la journée. Mais l’inversion se résorbe moins bien que du côté des Hautes-Fagnes et environs, avec des maxima, ici, de 2 à 4°C (2,2°C à Dourbes et à Florennes, 3,9°C à Saint-Hubert).

 

En Gaume, le brouillard tend à nouveau à être persistant, avec une résorption partielle et très temporaire, vers midi, du côté d’Aubange. À Rossignol, les éclaircies sont présentes le matin, avant l’arrivée d’un brouillard tenace dès la fin de matinée. Dans cette région aussi, les températures restent négatives (–1,0°C à Aubange, –2,6°C à Buzenol).

 

En altitude en air libre, les valeurs restent élevées pour la saison, avec 6 à 8°C vers 1000 mètres.

 

 

1er janvier 2017

 

À nouveau un partage encore éclaircies et brouillards persistants, mais avec une situation qui se complexifie un peu en raison d’une augmentation du vent en altitude, ce qui crée des ondes de gravité.

 

C’est quoi, les ondes de gravité ?

 

C’est lorsque deux milieux de densité très différente sont soumis à des mouvements différents et donc à de la turbulence. L’exemple le plus simple est celui-ci : le vent souffle sur la mer, qui a une densité supérieure à l’air. Ce vent va occasionner des vagues à la surface de la mer, qui est l’interface entre l’eau et l’air. Et ces vagues ne sont autres que des ondes.

 

Avec des couches d’air de température (et donc de densité) différente, c’est exactement la même chose qui se passe, sauf que le phénomène est rarement bien développé. En ce 1er janvier 2017, c’est pourtant bien le cas. Une forte inversion continue à séparer l’air doux en altitude de l’air froid dans les basses couches. Le vent se mettant à souffler au-dessus de la masse d’air froid, celle-ci, de densité supérieure, se comportent exactement comme la mer, en formant des vagues. Ces vagues ne sont cependant identifiables que par certains types de nuages. En été (cas extrêmes), il s’agit des fameux asperatus, en hiver le phénomène est habituellement plus discret, mais peut être visible par endroit.

 

szvj46.jpg

Webcam IRM – Humain – 1er janvier 2017 à 13h10

 

Le rouleau de stratocumulus que l’on voit sur la photo ne bougera pas de place pendant 55 minutes ! Il est lié à une onde de gravité qui, à cet endroit, est également renforcée par le relief.

 

Voyons à présent l’évolution de la journée.

 

La nuit a de nouveau été fort froide par place, avec un minimum de –11,3°C à Elsenborn, –7,4°C  Mont-Rigi et –7,0°C à Saint-Hubert. Ailleurs, les gelées ont été plus modestes, avec en plaine des valeurs souvent comprises entre –2 et –4°C.

 

Sur une bonne partie du pays, le temps en journée est à nouveau fort gris, avec un brouillard se transformant plus rapidement en stratus en raison d’une graduelle augmentation du vent. Au littoral, il y a même une tendance vers des stratocumulus, avec parfois quelques fractus en dessous, et quelques déchirures donnant de (très) timides éclaircies.

 

Les températures restant négatives, le givre est à nouveau extrême, surtout au niveau des arbres.

 

x3s4w.jpg

Bellecourt (Hainaut) – Crédit photo : Alisson Staquet

 

Notamment l’est du pays bénéficie encore d’éclaircies. Déjà à Jodoigne, le ciel se déchire avec des éclaircies, accompagnées de cumulus fractus. En région liégeoise, le temps est beau, avec quelques cirrus, jusqu’en début d’après-midi où apparaissent de nombreux stratocumulus, d’abord bien dessinés puis de plus en plus flous dans un ciel monotone. Dans les Hautes-Fagnes et surtout dans les Cantons de l’Est, le beau temps perdure une grande partie de la journée.

 

Dans le Namurois, il fait souvent beau en matinée, avant l’arrivée des stratocumulus, parfois précédés de nuages d’ondes. Dans le sud du pays, les conditions plus anticycloniques génèrent encore pas mal de brouillard. Là, l’inversion demeure basse pendant une bonne partie de la journée. Ailleurs, le vent et la turbulence augmentant quelque peu, l’inversion gagne en hauteur et se fait quelque peu rogner par des couches supérieures se refroidissant adiabatiquement en raison de la turbulence, mais aussi en raison de la baisse progressive de la pression atmosphérique. Vers minuit (nuit du 1 au 2), il ne reste plus qu’une mince couche de dégel vers 1000 mètres.

 

En attendant, les maxima en journée restent fort bas dans les zones nuageuses, comprises entre –1°C et 0°C. Mais les zones plus ensoleillées, en raison du changement de structure de l’atmosphère, ne sont guère été plus douces, à peine au-dessus du 0°C.

 

Il convient cependant de noter qu’au centre du pays, une forte baisse des températures est observée en matinée, voire à midi au centre, au nord et à l’ouest du pays, ce qui n’est pas le cas dans les régions plus ensoleillées. À Zaventem, on observe –3,5°C à 11 heures, à Anvers –3,3°C à 12 heures, à Semmerzake –4,0°C à 10 heures, à Chièvres –4,6°C à 9 heures, et –4,4°C à Uccle à 9 heures également. Beauvechain est la dernière station, en direction de l’est, à subir cette baisse de température diurne, avec –3,9°C à 11 heures.

 

À noter que le givre est bien présent aussi dans les zones à éclaircies, comme le montre la photo ci-dessous, prise à Leignon (un peu au sud de Ciney).

 

11lquew.jpg

Crédit photo : Bernadette Bihin

 

 

Nuit du 1 au 2 janvier 2017 et matinée du 2 janvier 2017

 

L’anticyclone s’affaiblit sur la Suisse tandis qu’un nouvel anticyclone, surpuissant pour un anticyclone sur l’Océan (plus de 1045 hPa), prend la relève en s’installant loin à l’ouest de l’Écosse. Entre les deux, un front froid traverse notre pays en deuxième partie de nuit.

 

Ce front génère de la pluie et une remontée des températures (front froid masqué) sur l’ouest du pays en raison des influences maritimes apportées par un vent tournant au nord-nord-est. Au sud-est d’une ligne passant grosso-modo par Leuze-en-Hainaut, Bruxelles (nord de la ville) et Diest, il s’agit de neige qui accroche au sol. À Zaventem, on mesure 1 cm ; à Bierset, 2 cm et à Gosselies, 2 cm également. Mont-Rigi, à 10 heures, fait état de 3 cm de neige au sol.

 

Au centre et à l’est du pays, cette neige a souvent été précédée, la nuit, par des pluies verglaçantes. Plus au nord et à l’ouest, des pluies verglaçantes ont également été signalées, avec parfois un flocon de neige mais sans enneigement au sol.

 

L’explication vient du fait que la couche d’air à plus de 0°C, en altitude, a fini par complètement disparaître avec l’arrivée de l’air polaire maritime du nouvel anticyclone, mais le nord-ouest du pays a connu une remontée des températures dans les basses couches des suites du réchauffement de l’air au contact de l’eau.

 

Cela s’est immédiatement remarqué au type de nuages, prenant rapidement des caractéristiques cumuliformes au littoral, avec même présence de cumulonimbus. À l’intérieur des terres, au contact du sol désormais enneigé, des brouillards se sont rapidement reformés.

 

 

Le Nouvel An : 31 décembre 2016 et 1er janvier 2017

 

À Uccle, les deux jours du Nouvel An, le jour du réveillon et le jour du Nouvel An proprement dit, ont été des gelées permanentes (relevés sur 24 heures, de 8 heures à 8 heures). Cela n’arrive pas si souvent à cette station. Il faut en effet remonter au Nouvel An 2001/2002 (celui de la naissance de l’euro) pour retrouver des gelées permanentes sur les deux jours.

 

Un Nouvel An très impressionnant reste celui de 1996/1997 avec –8,1°C comme maximum le 31 décembre et –10,1°C comme maximum le 1er janvier, avec une nuit de Saint-Sylvestre descendant à –14,1°C !

 

Le changement d’année 1978/1979 a été à peine moins froid, avec un maximum de –10,0°C le 31 décembre et de –6,8°C le 1er janvier, et un minimum de –13,8°C entre les deux. Cette fois-là, c’est la neige aussi qui a été impressionnante, une tempête avec une fine neige qui a provoqué d’énormes congères (même si l’épaisseur en elle-même n’a pas été exceptionnelle).

 

En 2016/2017, les températures n’ont certes pas été exceptionnelles en soi, mais ce qui a été remarquable, c’est que le froid ait été fabriqué chez nous. D’ordinaire, le froid sous une inversion est le résultat d’un ancien transport d’air en provenance de pays à hiver plus rude, qui s’est mis ensuite à stagner sur nos régions avec un froid s’auto-entretenant sous une inversion liée à la subsidence. Cette fois-ci, il n’y a eu aucun apport d’air froid, que du contraire ! Les vents ont été pratiquement tout le temps d’origine méridionale. L’inversion s’est renforcée chez nous, sur notre sol froid, jusqu’à former des gelées permanentes avec plusieurs degrés sous 0°C (–2,2°C comme maximum à Uccle le 31 décembre).

 

 

Décembre 2016, normal en surface, très chaud en altitude

 

Le mois de décembre qui s’achève ne présente qu’un léger excédent thermique à Uccle, de l’ordre de 0,8°C (moyenne 2016 de 4,7°C pour une normale de 3,9°C). En altitude, au niveau 850 hPa, la température normale au niveau 850 hPa se situe à quelques dixièmes de degrés en dessous de 0°C. Ce décembre-ci, la moyenne a été de +2,5°C, ce qui correspond à un mois de décembre particulièrement doux (moyenne calculée sur la base du modèle ECMWF-CEP, complété et pondéré en fonction des sondages réels disponibles de Beauvechain).

 

En décembre 2015 (même méthode de calcul), la moyenne a été très légèrement supérieure à +4°C. En surface à Uccle, la moyenne avait été de 9,6°C, soit un excédent de 5,7°C. Cela signifie en d’autres termes que l’excès thermique en surface, en 2015, a été supérieur à celui mesuré en altitude, c’est-à-dire peu d’inversions thermiques. En 2016, l’excès a été nettement plus important en altitude, c’est-à-dire une présence très marquée d’inversions.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2 janvier 2017

 

Commençons par quelques données officielles de la couverture neigeuse (données disponibles) :

 

Zaventem : 1 cm le matin

Gosselies : 2 cm le matin

Bierset : 2 cm le matin, 2 cm le soir

Kleine Brogel : 1 cm le matin

Mont-Rigi : 3 cm en matinée, puis oscillant entre 2 et 3 cm le reste de la journée

Florennes : 1 cm le matin, 1 cm l’après-midi

Humain : 1 cm en matinée, 1 cm le soir

 

 

De la neige (à 8h du matin) est encore signalée à :

 

Uccle : neige couvrant complètement le sol

Koersel : neige couvrant complètement le sol

Stree (Huy) : neige couvrant partiellement le sol

Hastière : traces

Sivry : neige couvrant complètement le sol

Gouvy : neige couvrant complètement le sol

 

 

Le pays se trouve désormais bien à l’arrière de la perturbation, dans un flux de nord basculant rapidement vers le nord-ouest. Il s’agit d’air maritime froid à l’origine, mais réchauffé par le bas par des eaux encore (assez) chaudes et présentant donc une certaine instabilité.

 

Sur une large bande côtière (± 50 km), les maxima atteignent 6 à 7°C (Middelkerke : 6,9°C ; Beitem : 6,3°C ; Stabroek : 6,4°C ; Deurne : 7,0°C ; Semmerzake : 6,4°C) tandis qu’en altitude, les températures ont fortement chuté avec –7°C vers 1450 m (niveau 850 hPa) et –16°C vers 2950 m (niveau 700 hPa). Cette instabilité se matérialise par la formation de quelques averses en mer, qui affectent également l’ouest et le nord du pays.

 

2rhv22t.jpg

Webcam IRM – Zeebruges – 2 janvier 2017 à 16h15

 

 

Plus à l’intérieur des terres, il fait froid avec des maxima ne dépassant souvent guère les 0°C (Uccle : 0,6°C ; Beauvechain : 1,2°C ; Gosselies : 0,2°C ; Bierset : 0,1°C ; Angleur : 1,9°C ; Kleine Brogel : 1,8°C). Il en résulte à nouveau la formation d’une inversion, cette fois-ci très près du sol : une très mince couche stable sous une couche instable. Il en résulte la formation de brouillard, coexistant parfois avec des restes de nuages d’instabilité.

 

348k6ya.jpg

Webcam IRM – Uccle – 2 janvier 2017 à 15h35

 

La Haute Belgique, en raison des ascendances forcées, ne se retrouve pas au-dessus de l’inversion et connaît aussi le brouillard et, pendant un certain temps encore, les précipitations de la perturbation. Le brouillard, par la suite, se transforme en cumulus fractus, puis en nuages cumuliformes à développement modeste. Les gelées sont permanentes dès 200-300 mètres d’altitude, avec un maximum de –1,5°C  Mont-Rigi.

 

Dans l’extrême sud du pays, le temps est gris et froid avec des stratus s’abaissant jusqu’à former du brouillard. Le maximum ne dépasse pas 0,2°C à Aubange.

 

La nuit du 2 au 3, le gel est à nouveau quasi généralisé. Seules la région côtière et la zone autour d’Anvers y échappent, avec des minima de 3,6°C à Zeebruges ; 2,4°C à Middelkerke ; 1,8°C à Stabroek et 1,1°C à Deurne. Sinon il fait le plus souvent entre 0 et –2°C, mais localement moins, comme par exemple à Chièvres avec –4,2°C.

 

Des restes de neige sont toujours présents à Uccle, Gorsem, Angleur et Stree (Huy). À Bierset et à Florennes, il reste 1 cm. Dans les Hautes-Fagnes par contre, la couche a augmenté.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Situation de la neige au sol – 4 janvier 2017

 

En basse et moyenne Belgique, ainsi que dans les vallées, la neige a fondu sous l'effet de l'air un peu plus doux. À faible altitude, on signale encore des traces de neige à Florennes en matinée. C'est le cas aussi aux endroits plus bas du massif ardennais. Dans les Hautes-Fagnes par contre, la couverture neigeuse est encore complète et tend même à augmenter. À Mont-Rigi le matin, on observait 4 cm de neige, et 6 cm en milieu de journée. À Wideûmont, on observait une couche complète également. 

 

 

 

 

 

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Situation de la neige en ce 5 janvier 2017

 

En gros, on note la présence de neige au sol, ce matin, à partir d’une altitude de 300 mètres environ. Ici et là, on en trouve des traces à des altitudes un peu plus basses, comme à Florennes (279 m) et à Courrière (270 m) où l’on observait une très mince couche.

 

À Beausaint (376 m), la couche est encore très discontinue tandis qu’à Rossignol (350 m), l’enneigement est déjà meilleur. À Chiny-Pin (332 m), l’environnement est assez blanc. À l’aérodrome de Spa, pourtant situé à 470 m, la couche est fort mince et quelque peu discontinue. Transinne (410 m) a par contre un aspect plus blanc.

 

Mais les conditions ne deviennent vraiment hivernales qu’à partir de 500 m. À Wideûmont (545 m), on observe une couche complète de quelques 2 cm d’épaisseur, tandis que dans les Hautes-Fagnes, on mesure officiellement 9 cm à 7 h à Mont-Rigi. Dans cette dernière station, l’épaisseur de la neige était de 5 cm hier à 16 h pour atteindre 8 cm la nuit dernière à 1 h, puis 9 cm ce matin.

 

 

+++ Une description plus complète des conditions météo de ces derniers jours sera réalisée le week-end prochain. +++

Modifié par cumulonimbus
Correction d'une balise (caractères gras)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je confirme pour Courrière ! ;) Un demi cm tombé en cette fin de nuit.

Modifié par Dany

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les températures ont étés bien basses cette nuit.

 

On a relevé -11.2 à 6h10 au centre nature de Botrange et même -16,1°C à 6h00 à Elsenborn.

 

Bonne journée à tous !

 

:thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, dada a dit :

Les températures ont étés bien basses cette nuit.

 

On a relevé -11.2 à 6h10 au centre nature de Botrange et même -16,1°C à 6h00 à Elsenborn.

 

Bonne journée à tous !

 

:thumbsup:

 

Les nouvelles en bref

 

En ce 6 janvier 2017, la situation reste grosso modo inchangée au niveau de l'enneigement dans les régions situées au-dessus de 400 mètres environ. Vers 300 mètres, la neige a généralement fondu, souvent hier en fin de matinée.

 

Les endroits enneigés, en raison de la combinaison de l'apport d'air froid et du rayonnement, ont connu des températures fort basses.

 

Elsenborn :  –16,7°C

Gouvy : –12,0°C

Mont-Rigi : –11,7°C

Saint-Hubert : –10,3°C

Bièvre : –10,3°C

 

Certains endroits ont été froids même sans neige.

 

Aubange : –11,0°C

Buzenol : –10,3°C

Dourbes : –8,3°C

Kleine Brogel : –7,9°C

Genk : –7,4°C

Hastière : –7,0°C

 

Même si ces températures n'ont rien d'exceptionnel, on peut parler d'un premier épisode de froid « marqué ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voici le résumé des derniers jours. À des fins de cohérence, certaines informations déjà données en bref seront répétées ici, au sein d’un texte suivi.

 

 

3 janvier 2017

 

Un long anticyclone, s’étendant du milieu de l’Atlantique Nord (au sud de l’Islande) à la France en passant par l’Irlande et le sud-ouest de l’Angleterre, maintient sur nos régions un flux d’ouest-nord-ouest, dont le caractère maritime prévaut désormais sur le caractère polaire.

 

En surface, par effet de frottement, les vents s’orientent à l’ouest en mer (faible frottement) et au sud-ouest à l’intérieur des terres (frottement marqué).

 

Il s’ensuit, comme la veille, une grande différenciation entre le type de temps régnant sur une large bande côtière et celui régnant plus loin à l’intérieur des terres. Au littoral, en effet, il fait encore assez doux, avec 5 à 6°C (y compris du côté de Roulers et de Courtrai, ainsi qu’au nord de Gand et au nord-ouest d’Anvers), avec une instabilité de basses couches provoquant la formation de cumulus (tenpérature de –4°C au niveau 850 hPa à 1550 mètres). Vers 1800 mètres cependant, une inversion marquée arrête net la convection, avec formation rapide de stratocumulus cumulogenitus, ne laissant que peu de place à des éclaircies.

 

Plus loin à l’intérieur, il fait plus froid avec des maxima ne dépassant guère 2 à 3°C en plaine et un ciel souvent serein, à part quelques fractus. En après-midi cependant, des bancs de stratocumulus y font leur apparition aussi, mais dans un contexte bien plus stable, avec toujours présence de l’un ou l’autre stratus fractus.

 

Ici et là, notamment dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, des brouillards et stratus matinaux ont du mal à se dissiper, avec persistance d’un temps gris avec stratus (Cerfontaine) ou stratocumulus très bas (Dourbes). C’est le cas aussi en Gaume, où brouillards, stratus et stratocumulus persistent. Dans cette dernière région, les maxima dépassent à peine 0°C. Le plateau ardennais, quant à lui, connaît quelques éclaircies mais avec des températures négatives même en journée.

 

En Ardenne et dans les Hautes-Fagnes, la neige persiste au sol, avec par exemple encore 2 cm à Mont-Rigi. Dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, une fine couche (1 cm à Florennes) persiste aussi (mais pas dans la vallée de Cerfontaine). Du côté de Liège, on n’observe 1 cm plus que le matin à Bierset, et des traces à Angleur. Au centre du pays, des traces de neige sont encore présentes à Uccle notamment le matin.

 

 

4 janvier 2017

 

Un front froid traverse le pays en matinée et est suivi par des courants polaires assez directs.

 

Le temps est d’abord couvert et pluvieux puis, après une transition accompagnée de stratocumulus, le ciel devient variable avec des éclaircies, mais aussi des cumulus et cumulonimbus, accompagnés d’averses.

 

6r1oc7.jpg

Webcam IRM – Zeebruges – 4 janvier 2017 à 12h10

 

Temporairement en milieu de journée, pendant les éclaircies notamment, les températures montent encore raisonnablement haut, avec 6 à 7°C en plaine et 4 à 5°C dans les régions situées vers 200-300 mètres d’altitude. Sur les plateaux ardennais, la température ne dépasse guère 0°C (1,0°C à Saint-Hubert) et reste à 0°C dans les Hautes-Fagnes (0,0°C à Mont-Rigi). En après-midi, les températures baissent partout sous un vent soufflant de nord-ouest.

 

Dans les plus hautes régions de la Belgique, la neige reste au sol toute la journée, voire augmente même en épaisseur. À Mont-Rigi, les précipitations neigeuses de la perturbation font passer la couche de 4 cm (7 heures) à 6 cm (13 heures). En soirée, elle augmentera encore pour atteindre 8 cm en milieu de nuit. Ailleurs, la neige a disparu en plaine, et subsiste sous forme de traces dans les parties plus basses du massif ardennais, ainsi que dans l’Entre-Sambre-et-Meuse.

 

 

5 janvier 2017

 

De fortes influences anticycloniques se remettent en place, avec d’une part un noyau anticyclonique s’installant sur l’Écosse, et d’autre part un noyau s’installant sur la Scandinavie.  Ces noyaux fusionnent par la suite et le tout se déplace très lentement vers l’est.

 

Les vents, soufflant d’abord de nord-ouest à nord, amènent une influence maritime avec une relative douceur sur tout l’ouest du pays, jusqu’au centre. Ensuite, avec des vents basculant au nord-est, il commence à faire plus froid partout.

 

Il n’est donc pas étonnant que les maxima soient atteints relativement tôt dans la journée, ici et là même en fin de matinée. Les valeurs sont de 6 à 7°C au littoral et sur l’extrême ouest du pays, de 4 à 5°C sur le centre-ouest, de 2°C sur la bordure orientale de la Moyenne Belgique, ainsi qu’en Gaume, et de –1 à –2°C sur les hauteurs.

 

Le temps est beau, avec quelques cumulus et quelques stratocumulus cumulogenitus. En mer, une instabilité plus forte génère encore quelques cumulonimbus. L’une ou l’autre averse atteint encore le littoral en matinée.

 

De la neige est présente au sol, le matin, à partir d’une altitude de 300 mètres environ. Ici et là, on en trouve des traces à des altitudes un peu plus basses, comme à Florennes (279 m) et à Courrière (270 m) où l’on observe une très mince couche.

 

À Beausaint (376 m), la couche est très discontinue tandis qu’à Rossignol (350 m), l’enneigement est déjà meilleur. À Chiny-Pin (332 m), l’environnement est assez blanc. À l’aérodrome de Spa, pourtant situé à 470 m, la couche est fort mince et quelque peu discontinue. Transinne (410 m) a par contre un aspect plus blanc.

 

Mais les conditions ne deviennent vraiment hivernales qu’à partir de 500 m. À Wideûmont (545 m), on observe une couche complète de quelques 2 cm d’épaisseur, tandis que dans les Hautes-Fagnes, on mesure officiellement 9 cm à 7 h à Mont-Rigi. Dans cette dernière station, l’épaisseur de la neige était de 5 cm hier à 16 h pour atteindre 8 cm la nuit dernière à 1 h, puis 9 cm ce matin. En journée, cette couche ne diminuera pratiquement pas, avec encore 8 cm à 22 h.

 

 

6 janvier 2017

 

 

 L’anticyclone résultant de la fusion des deux noyaux est maintenant centré sur l’Allemagne, avec une forte influence sur notre pays. En matinée, la pression franchit à nouveau le cap des 1040 hPa à Uccle, et atteint 1042 hPa à Bierset et Kleine Brogel, et jusqu’à 1044 hPa sur l’extrême est du pays.

 

La combinaison de ces conditions anticycloniques avec de l’air polaire et un fort rayonnement par ciel clair donne des températures particulièrement basses, surtout au-dessus d’un sol enneigé. C’est ainsi qu’Elsenborn descend jusqu’à –16,7°C, tandis que Gouvy atteint –12,0°C, Mont-Rigi –11,7°C, Saint-Hubert –10,3°C et Bièvre –10,3°C. Quelques zones non enneigées connaissent le grand froid aussi, comme Aubange avec –11,0°C et Buzenol avec –10,3°C.

 

En Basse et Moyenne Belgique, les minima se situent le plus souvent entre –4 et –7°C, localement –8°C. Au littoral, ces valeurs sont de –1°C aux abords immédiats de la mer et de –3°C au niveau des dunes.

 

Le temps est très beau, avec parfois un léger voile de cirrus. Sur l’est du pays, on observe aussi quelques altocumulus lenticularis. Au littoral, le temps devient rapidement plus nuageux, avec des stratocumulus (à la limite de l’altocumulus) d’abord en bancs, puis en nappes continues.

 

Grâce à une bonne insolation, les maxima dépassent légèrement le 0°C en de nombreux endroits, avec près de 1°C aux endroits les moins froids. Au littoral, malgré les nuages, la température monte encore un brin plus haut grâce à la mer, avec 2,3°C à Zeebruges. Sur à peu près une moitié est, les gelées sont permanentes, et plus particulièrement en Haute Belgique où les maxima ne dépassent pas –5 à –6°C dans les Hautes Fagnes.

 

À noter la chute vertigineuse des températures en soirée. À Elsenborn, la température passe de –6°C à 16 h à –13°C à 21 h. Ailleurs, la chute est un peu moindre, mais bien ressentie aussi.

 

La situation de l’enneigement reste grosso modo inchangée dans les régions situées au-dessus de 400 mètres environ. Vers 300 mètres, la neige a généralement fondu la veille, souvent en fin de matinée.

 

 

7 janvier 2017

 

Verglas !

 

Commençons par quelques actualités :

 

« Les pluies verglaçantes sont arrivées comme prévu vers 10h00 ce matin avec comme conséquences sur nos routes une dizaine d'accidents sur nos routes. Sont concernées les régions où les températures sont négatives, le centre et le sud du Sillon Sambre et Meuse. La situation semble plus calme depuis ce midi. Néanmoins, on note toujours d'importantes complications en région liégeoise. »

 

« Les pluies verglaçantes qui touchent la Belgique ce samedi ont entraîné l'interruption du trafic ferroviaire sur la ligne 162 entre Namur et Luxembourg. Deux trains sont bloqués entre Assesse et Ciney, la protection civile a été dépêchée sur place pour donner des couvertures et des boissons chaudes aux voyageurs. Des locomotives diesel vont également être envoyées à cet endroit pour tenter de ramener les trains en gare. »

 

RTBF

« Les conditions climatiques sont exceptionnelles. Il ne fait pas assez froid ou pas assez chaud, de sorte qu'une coque de glace se forme autour des caténaires, avait expliqué dans l'après-midi Arnaud Reymann, porte-parole d'Infrabel.

Sur la ligne 36, un train est aussi tombé en panne au niveau de Waremme à cause des intempéries mais la circulation est assez rapidement revenue à la normale.

Les pluies verglaçantes ont également des répercussions sur la circulation des bus Tec. En Brabant wallon et à Liège-Verviers, le "plan intempéries" des sociétés de transport en commun Tec a été activé. Les bus de la ligne 70, qui passent par Gembloux, sont supprimés depuis samedi matin. Dans la zone Liège-Verviers, pas moins de 13 lignes sont à l'arrêt. Ailleurs, des déviations ont été mises en place. »

 

La Libre

 

 

L’axe de l’anticyclone se trouvant désormais au sud de nos régions, des perturbations peuvent atteindre le pays, avec le passage de deux fronts chauds successifs. Mais l’air plus doux qui les accompagne n’atteint que l’ouest du pays, sinon il se retrouve en altitude au-dessus d’une couche d’air froid.

 

Dans un premier temps, le réchauffement est insuffisant même en altitude et aucune couche ne dépasse les 0°C. Il neige donc et une grande partie du pays se recouvre d’une fine couche de neige. Dans un deuxième temps, le dégel se propage en altitude sur tout le pays avec comme conséquence des pluies verglaçantes. Voici la situation à quelques stations météorologiques :

 

Middelkerke : un peu de pluie/bruine verglaçante en fin de nuit, mais températures remontant rapidement au-dessus de 0°C, avec de la bruine ordinaire, parfois assez drue. Température atteignant 7°C le soir, avec un vent tournant au nord-ouest et ramenant l’air doux de la mer.

 

Semmerzake : un peu de neige le matin. Traces de neige au sol. Puis brouillard. Bruine l’après-midi et le soir (sans verglas) par températures faiblement positives.

 

Zaventem : faibles chutes de neige, se transformant en pluies/bruines verglaçantes dès 8 heures (par –2/–3°C). Traces de neige au sol. La température passe le cap de 0°C à 19 h, avec bruines cessant d’être verglaçante.

 

Bierset : faibles chutes de neige, se transformant en pluies/bruines verglaçantes dès 10 heures (par –4/–5°C). Couche de neige de 1 cm au sol, persistante. La température, à 21 h, n’a pas encore atteint 0°C (–0,5°C).

 

Florennes : faibles chutes de neige, se transformant en pluies/bruines verglaçantes dès 10 heures (par –5/–6°C). Couche de neige de 1 cm au sol, persistante. La température, à 21 h, n’a pas encore atteint 0°C (–2,0°C).

 

Spa : faibles chutes de neige, se transformant en pluies/bruines verglaçantes dès 10 heures (par –7°C). Couche de neige discontinue mais persistante. La température, à 21 h, n’a pas encore atteint 0°C (–1,1°C) et des flocons se mêlent à nouveau aux pluies/bruines verglaçantes.

 

Saint-Hubert : faibles chutes de neige, se transformant temporairement en pluies verglaçantes (avec brouillard) l’après-midi (par –5°C), puis neige en grains. Couche de neige de 2 cm au sol, persistante. La température, à 21 h, reste loin de 0°C (–3,7°C).

 

 

Le ciel, quant à lui, reste couvert toute la journée avec des stratus et, au littoral, du brouillard l’après-midi. Là où les stratus se déchirent, des altostratus deviennent visibles.

 

Les températures minimales ont été généralement atteintes en début de nuit (la veille) et ont parfois encore été fort basses (–12,9°C à Elsenborn). Dans l’extrême sud du pays, les températures ont pu descendre plus longtemps, pour atteindre, là aussi, près de –12°C aux petites heures du matin. Les températures maximales du jour (période arrêtée à 19 heures) ont atteint 7°C sur l’ouest de la côte belge (et un brin plus tard sur le reste de la côte belge). Au centre, les valeurs ont été proches de 0°C (un peu au-dessus ou un peu en dessous) et sur les hauteurs, comprises entre –1 et –4°C.

 

2q3x6b8.jpg

Namur, le 7 janvier 2017 au matin – Crédit photo : Linda Chiaradia (Belgorage)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Cumulonimbus !

 

:thumbsup:

 

Pour moi, ce qui est le plus remarquable, c'est la durée des pluies verglacantes du samedi 7 janvier.

Dans la région liègeoise, ça a duré environ de 10h du matin à 10h du soir...

Heureusement qu'il s'agissait souvent plutôt de bruine que de pluie...

 

Il parait qu'a Elsenborn, on a observé de la pluie verglacante avec une température de -8°C, ca ne doit pas être fréquent...

 

Bonne journée à tous !

 

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+++ Le suivi de la situation météorologique actuelle, très intéressante, avec tous les tenants et aboutissants, fera l'objet d'un compte rendu d'ici samedi ou dimanche. +++ 

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Situation de la neige en ce 13 janvier 2017

 

Ce matin à 9 heures, de la neige recouvrait la Belgique, à l’exception des régions situées au nord-ouest d’une ligne (quelque peu courbe) passant par Leuze-en-Hainaut, Alost, Grimbergen et Hasselt, avec quelques petites irrégularités ici et là.

 

Mesures officielles (disponibles)

 

Schaffen : traces à 7h, traces à 10h

Bruxelles (aéroport) : traces à 1h, 1 cm (couche incomplète) à 4h, traces à 7h

Beauvechain : 5 cm à 7h, 5 cm à 10h

Bierset : 1 cm à 4h, 3 cm à 7h

Charleroi (aéroport) : traces à 1h, 4 cm à 4h, 4 cm à 7h, 4 cm à 10h

Florennes : 1 cm à 1h, 5 cm à 4h, 7 cm à 7h, 7 cm à 10h

Humain : 3 cm à 4h, 3 cm à 7h, 3 cm à 10h

Mont-Rigi : 24 cm à 4h, 28 cm à 7h, 32 cm à 10h

 

Des enneigements du sol complets (sans données sur l’épaisseur) ont également été observés à Uccle, Gorsem, Stree (Huy), Sivry et Bièvre.

 

Observateurs de MétéoBelgique

 

Une couche de 6 cm nous a été rapportée de Namur, 3 à 4 cm du côté de Visé, 20 à 25 cm à Lierneux, 3 cm à Pin-Chiny, près de 10 cm à Hamois, près de 5 cm à Cerfontaine, une couche irrégulière de 8 à 15 cm (congères) à Hanzinne, 15 cm du côté de Herve et Soumagne, …

 

 

Phénomènes particuliers la nuit dernière

 

Une première bulle d’air froid a déjà affecté l’ouest du pays en début de nuit, avec une température chutant à 0°C avec de brefs enneigements (mais complets) à la côte belge ainsi qu’à Bruges. Ces enneigements souvent très brefs n’ont été enregistrés dans aucune station officielle lors des mesure à heures fixes (trihoraires).

 

L’évolution des températures et les chutes de neige (qui, elles, apparaissent dans les synoptiques horaires) permettent de deviner l’heure où cela s’est produit.

 

Coxyde

12/01/2017 à 21h : 2,7°C

12/01/2017 à 22h : 0,3°C

12/01/2017 à 23h : 2,6°C

 

Middelkerke

12/01/2017 à 21h : 2,3°C

12/01/2017 à 22h : –0,4°C

12/01/2017 à 23h : 1,6°C

 

Cette bulle d’air froid s’est ensuite propagée vers l’intérieur des terres.

 

Beitem

12/01/2017 à 22h : 3,2°C

12/01/2017 à 23h : 0,4°C

13/01/2017 à 00h : 1,7°C

 

Cette bulle d’air froid était sans doute essentiellement due à des phénomènes adiabatiques liés à des baisses de pression au passage du noyau de la dépression et à des ascendances forcées qui ont fortement refroidi l’air en altitude. Les fortes précipitations et leur évaporation partielle ont encore contribué à la baisse de la température… jusqu’à ce que la pluie se transforme en neige.

 

Plus loin à l’intérieur des terres (au-delà de Gand), cette bulle a fusionné avec la masse d’air plus froid en général et a peu à peu cessé d’être visible à l’avant du front. D’autre part, l’arrivée du front froid a aussi activé l’arrivée d’air (un peu) plus chaud dans le secteur chaud, ce qui fait que de nombreuses stations, avant l’arrivée de l’air froid, ont d’abord vu leur thermomètre s’élever avec dégel nocturne même en Ardenne.

 

Elsenborn

12/01/2017 à 21h : –0,3°C (neige)

12/01/2017 à 22h : –0,2°C (pluie)

12/01/2017 à 23h : 0,2°C (pluie)

13/01/2017 à 00h : 0,6°C (pluie et neige)

13/01/2017 à 01h : –0,5°C (pluie)

13/01/2017 à 02h : –1,4°C (neige forte)

 

Spa

12/01/2017 à 21h : 0,9°C (neige)

12/01/2017 à 22h : 1,0°C (pluie)

12/01/2017 à 23h : 1,8°C (pluie)

13/01/2017 à 00h : 2,3°C (bruine)

13/01/2017 à 01h : 0,5°C (neige)

13/01/2017 à 02h : –0,6°C (neige forte)

 

Saint-Hubert

12/01/2017 à 21h : –0,1°C (neige)

12/01/2017 à 22h : 1,6°C (pluie)

12/01/2017 à 23h : 2,2°C (pas de précipitations)

13/01/2017 à 00h : 0,3°C (neige en grains)

13/01/2017 à 01h : –1,2°C (neige)

13/01/2017 à 02h : –1,3°C (neige)

 

Dans les régions situées plus bas, les températures sont remontées jusqu‘à 4-5°C dans la moitié orientale du pays.

 

D’autres informations suivront…

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voici la description complète des jours précédents.

 

8 janvier 2017

 

Le retrait progressif du noyau anticyclonique vers la Bretagne et le Golfe de Gascogne place notre pays dans des courants de plus en plus maritimes, généralement faiblement perturbés (et parfois modérément perturbés en Haute Belgique). La conséquence en est surtout une hausse progressive des températures.

 

Le redoux se fait rapidement sentir en Basse et moyenne Belgique avec surtout du brouillard de dégel et des températures qui atteignent dès l’après-midi 4 à 5°C en plaine et jusqu’à 8°C au littoral. Dans cette dernière région, le brouillard se dissipe même partiellement, laissant apparaître des stratocumulus discontinu et de toutes petites éclaircies.

 

14dewdx.jpg

Webcam IRM – Zeebruges – 8 janvier 2017 à 10h35

 

En Haute Belgique par contre, les pluies verglaçantes de la veille persistent jusqu’en matinée et se retransforment parfois même temporairement en neige. Dans un deuxième temps cependant, le dégel se généralise jusqu’aux plus hauts sommets.

 

Les éventuels restes de neige au sol disparaissent rapidement en Basse et Moyenne Belgique. Dans les Hautes-Fagnes, le dégel n’est pas suffisant et la couche de neige de 10 cm persiste.

 

 

9 janvier 2017

 

Les hautes pressions ayant perdu un peu de leur emprise sur nos régions, celles-ci se retrouvent désormais dans un véritable flux d’ouest avec de l’air maritime relativement doux mais perturbé.

 

Le ciel est très nuageux à couvert à l’ouest, avec essentiellement des stratus (fractus)  et des stratocumulus, et des précipitations intermittentes. Plus à l’est, on note des éclaircies avec stratocumulus se dispersant temporairement. Par après, le ciel redevient très nuageux avec, là aussi, quelques précipitations. Au sud du pays, les conditions plus stables donnent des brouillards persistants, suivis en journée par des stratus, puis des stratocumulus doublés de quelques cumulus.

 

Les températures atteignent 8 à 9°C au littoral, 5 à 6°C au centre mais à peine plus de 0°C sur les hauteurs.

 

Sur les plateaux fagnards, la couche de neige de 10 cm persiste. Sur les plateaux ardennais, une mince couche de neige tient tant bien que mal. Aux endroits ardennais situés plus bas, la neige tend à fondre, du moins temporairement.

 

Le soir et la nuit, une zone de précipitations plus importantes associée à un front froid traverse le pays. À partir de 400-500 mètres d’altitude, il s’agit de chutes de neige qui reforment la couche neigeuse au sol.

 

 

10 janvier 2017

 

Des courants perturbés de nord-ouest déterminent notre temps. Le ciel est très nuageux à couvert avec quelques éclaircies (stratocumulus se déchirant) mais aussi des précipitations intermittentes. En Gaume, on observe à nouveau du brouillard, suivi d’éclaircies plus franches avec quelques fractus. Puis le ciel devient très nuageux là-bas aussi, avec un mix de cumulus et de stratocumulus.

 

Les températures sont dans le même ordre de grandeur que la veille, avec 7 à 8°C au littoral, 5 à 6°C au centre et 0 à 2°C sur les hauteurs.

 

À Mont-Rigi, grâce aux précipitations de la nuit du 9 au 10, la couche de neige a augmenté jusqu’à 16 cm. Ensuite, après tassement, on observe encore 14 cm le soir. À Wideûmont, environ 2 cm se sont ajoutés à la couche préexistante qui était en mauvais état. Désormais, la neige est fraîche et bien blanche. À Witry, le paysage a été bien blanc aussi le matin, mais l’après-midi la neige fond. Il en va de même à l’aérodrome de Spa. À Wirtzfeld par contre, l’hiver est bien installé depuis le 2 (presque aussi longtemps qu’à Mont-Rigi) et la couche s’approche des 10 cm en ce 10 janvier.

 

 

11 janvier 2017

 

Un système frontal traverse notre pays et est suivi d’une traîne peu active dans le cadre de courants d’ouest-nord-ouest.

 

Le ciel est d’abord couvert et pluvieux avec nimbostratus, puis des éclaircies se développent avec un temps faiblement instable accompagné de quelques cumulus, mais surtout de beaucoup de stratocumulus. Par endroit, ces éclaircies sont même très maigres, voire inexistantes. Seul le littoral connaît des développements cumuliformes plus importants, avec quelques averses à la clé.

 

Le caractère très maritime de la masse d’air à l’arrière du front, ainsi que la présence de quelques coups de vent font ponctuellement augmenter la température malgré le fait qu’il s’agisse d’un front froid. En pointe, les températures dépassent partout les 10°C sur l’ouest du pays, tandis que le thermomètre atteint 9°C au centre et que le dégel apparaît en haute Belgique avec 3 à 5°C. Les plus hautes valeurs du jour sont observées à Semmerzake (11,6°C), Passendaele (11,3°C), Beitem (11,3°C) et Coxyde (11,1°C).

 

La neige perd beaucoup de sa qualité dans les Hautes-Fagnes, tandis que son épaisseur passe de 14 à 10 cm. À Wirtzfeld, la couche passe largement en dessous des 10 cm. À Wideûmont, la couche se détériore et devient incomplète le soir. À Witry, la neige déjà discontinue le matin disparaît complètement en cours de journée.

 

 

12 janvier 2017

 

La situation atmosphérique se complexifie. Un double système frontal, encore innocent le matin avec son petit creux au large de l’entrée de la Manche, forme rapidement une dépression petite mais très virulente qui se comportera comme un « rat de la Manche » (Kanaalrat) pour ensuite traverser la Belgique avec son noyau dans le courant de la soirée.

 

55l4cw.jpg

Source : KNMI

 

La première préoccupation est la tempête, et une éventuelle marée de tempête vu que les vents vont s’orienter au nord-ouest. Mais à ce niveau, notre pays restera en grande partie épargné. Bien que l’on puisse réellement parler de tempête, la rafale maximale de 104 km/h observée à Zeebruges (nuit du 12 au 13) reste en-deçà de ce que l’on redoutait, tout comme la marée de tempête. Mais bien d’autres phénomènes vont se mettre en place.

 

Mais d’abord, le temps de ce 12 janvier est assez calme, avec un voile de cirrostratus/altostratus  accompagné de quelques altocumulus. Ce voile s’épaissit par la suite et se fait rapidement doubler par des stratocumulus arrivant en nombre et suivis de bruines et pluies (nimbostratus au-dessus).

 

Les températures, encore assez douces, atteignent l’après-midi 6 à 7°C en Basse et Moyenne Belgique et 1 à 2°C sur les Hauts Plateaux. Ce faible dégel nuit pourtant à la neige des Hauts Plateaux car il se prolonge pendant des heures. À Mont-Rigi, la couche n’est plus que de 7 cm en début de soirée. À Wideûmont, la neige au sol se réduit comme une peau de chagrin. En fin d’après-midi, il n’en reste plus que des traces. En dessous de 500 mètres, il n’y a même plus rien de la neige tombée les jours précédents.

 

Pendant ce temps, le noyau de basse pression se dirige droit vers notre pays et l’aborde vers 21 heures avec de fortes précipitations, précipitations qui gagnent rapidement l’ensemble du pays dans un air redevenant modérément froid. C’est juste assez, cependant, pour qu’il se remette à neiger sur les hauteurs. En plaine, il fait dans les 3 à 4°C mais… lorsque le noyau arrive, la baisse de pression et les ascendances forcées provoquent une détente de l’air qui se refroidit. En outre, l’évaporation partielle de la pluie qui tombe à bon rythme entraîne un refroidissement supplémentaire et soudain… la pluie se transforme en neige le long de tout le littoral belge et ce, jusqu’à Bruges, voire même Gand (mais là, elle est fondante).

 

Avec des températures qui tombent temporairement en dessous de 0°C, une véritable couche parvient à se former… avant de refondre aussi vite (côte belge + Bruges).

 

Ci-dessous, la description chiffrée du phénomène :

 

Passage de la bulle froid au littoral

 

Coxyde

12/01/2017 à 20h : 4,4°C (pluie faible)

12/01/2017 à 21h : 2,7°C (pluie modérée)

12/01/2017 à 22h : 0,3°C (neige modérée)

12/01/2017 à 23h : 2,6°C (pluie faible)

13/01/2007 à 00h : 2,5°C (pluie modérée)

 

Middelkerke

12/01/2017 à 20h : 4,3°C (pluie modérée)

12/01/2017 à 21h : 2,3°C (pluie modérée)

12/01/2017 à 22h : –0,4°C (neige modérée)

12/01/2017 à 23h : 1,6°C  (pluie faible)

13/01/2017 à 00h : 3,1°C (pluie faible)

 

Cette bulle d’air froid se propage par la suite vers l’intérieur des terres.

 

Semmerzake (près de Gand)

12/01/2017 à 22h : 4,1°C (pluie faible)

12/01/2017 à 23h : 0,3°C  (neige faible)

13/01/2017 à 00h : 0,1°C (neige faible)

14/01/2017 à 01h : 0,9°C (neige faible)

15/01/2017 à 02h : 1,7°C (pluie et neige)

 

Puis elle se dirige vers Anvers où elle devient peu perceptible, avant de se faire rattraper par le front froid proprement dit et de disparaître en tant que telle (c’est-à-dire en situation à l’avant du front froid) des cartes météorologiques.

 

En même temps, un phénomène inverse se produit sur la moitié est du pays (perceptible jusqu’au centre), en l’occurrence un renforcement de l’appel d’air doux au sein du secteur chaud de la perturbation, juste à l’avant du front (et presque concomitant avec la bulle d’air froid). Il s’ensuit un dégel temporaire jusqu’aux plus hauts plateaux et ce, alors qu’il y neigeait déjà. Voici en chiffres cet autre phénomène :

 

Elsenborn

12/01/2017 à 21h : –0,3°C (neige)

12/01/2017 à 22h : –0,2°C (pluie)

12/01/2017 à 23h : 0,2°C (pluie)

13/01/2017 à 00h : 0,6°C (pluie et neige)

13/01/2017 à 01h : –0,5°C (pluie)

13/01/2017 à 02h : –1,4°C (neige forte)

 

Spa

12/01/2017 à 21h : 0,9°C (neige)

12/01/2017 à 22h : 1,0°C (pluie)

12/01/2017 à 23h : 1,8°C (pluie)

13/01/2017 à 00h : 2,3°C (bruine)

13/01/2017 à 01h : 0,5°C (neige)

13/01/2017 à 02h : –0,6°C (neige forte)

 

Saint-Hubert

12/01/2017 à 21h : –0,1°C (neige)

12/01/2017 à 22h : 1,6°C (pluie)

12/01/2017 à 23h : 2,2°C (pas de précipitations)

13/01/2017 à 00h : 0,3°C (neige en grains)

13/01/2017 à 01h : –1,2°C (neige)

13/01/2017 à 02h : –1,3°C (neige)

 

Dans les régions situées plus bas, les températures remontent même jusqu‘à 4-5°C.

 

Par la suite, l’air froid post-frontal gagne l’ensemble du pays dans le courant de la nuit et la neige se met à tomber en de nombreux endroits, même à basse altitude.

 

Avant de conclure cette journée, quelques informations encore sur la dépression qui a traversé notre pays. La pression atmosphérique, à Uccle, est descendue jusqu’à 980,6 hPa tandis que le niveau 850 hPa n’atteignait que 1155 mètres d’altitude. La deuxième valeur peut être considérée comme très basse (moyenne belge de l’altitude du niveau 850 hPa = 1460 m ; altitude la plus basse connue au-dessus de chez nous = 1068 m).

 

Et voici le monstre, modélisé par ECMWF.

 

2lkv81k.png

Source : Météociel

 

 

13 janvier 2017

 

Vers 9 heures du matin, la neige est présente sur une grande partie du territoire, sauf au nord-ouest d’une ligne un peu courbe s’étendant de Leuze-en-Hainaut à Hasselt en passant par Alost, Grimbergen (avec ici et là quelques irrégularités dans la ligne).

 

Dans les zones limite, on observe juste des traces de neige (comme à Zaventem et à Schaffen). Plus au sud-est, la couche de neige devient continue, comme c’est déjà le cas à Uccle (8 cm), situé juste de l’autre côté de Bruxelles par rapport à Zaventem.

 

Parmi les mesures officielles, nous avons le matin 5 cm à Beauvechain, 4 cm à Charleroi, 7 cm à Florennes, 3 cm à Humain et 28 cm à Mont-Rigi. Dans cette dernière station, la couche de neige augmentera encore jusqu’à 38 cm en fin de soirée ! À Wideûmont, la couche s’est bien reconstituée et restera d’une épaisseur de 8 à 9 cm pendant toute la journée.

 

Quelques autres épaisseurs encore (matin) : Nadrin : 17 cm ; Stembert : 15 cm ; Geromont : 14 cm ; Bièvre : 10 cm ; Frassem : 6 cm.

 

Notre pays se trouve désormais bien à l’arrière de la perturbation, dans un flux d’air polaire maritime en provenance du nord-ouest et présentant pas mal de discontinuités. Avec des températures de –5 à –6°C vers1500 mètres d’altitude, cet air n’est juste pas assez froid pour produire de la neige (durable) au sol en plaine. En moyenne Belgique, la situation en journée devient variable d’un lieu à l’autre (fonte partielle ou non) tandis qu’en Ardenne, un épisode neigeux majeur est en train de se préparer.

 

À Uccle, un enneigement était présent le matin, fondant en partie en journée avant de se reformer en fin d’après-midi grâce à de nouvelles chutes de neige, puis de refondre une nouvelle fois, partiellement, en soirée. La cause : grâce à l’évaporation partielle des précipitations sous les averses, la température, à cette station, descend à 0°C, mais remonte à 3°C entre les averses, de jour comme de nuit (air « trop » maritime).

 

Enfin la description du ciel : une alternance de cumulus/cumulonimbus avec averses et d’éclaircies et, accessoirement, aussi de bancs de stratocumulus.

 

 

14 janvier 2017

 

La neige est abondamment présente en Haute Belgique ! À Mont-Rigi, la couche atteint déjà 42 cm le matin, pour monter à 45 cm en soirée. À Wirtzfeld, on note près de 30 cm en fin de matinée. À Wideûmont, la couche se stabilise autour des 19-20 cm pendant toute la journée.

 

64dnwp.jpg

Snowcam IRM – Wideûmont – 14 janvier 2017 à 10h40

 

Dans les régions situées plus bas, on observe 8 cm de neige à Florennes et 4 cm à Charleroi. À Bierset par contre, il n’y a qu’une fine couche. Bruxelles conserve, dans certains quartiers tout au moins, un petit aspect hivernal avec une petite couche, résistant tant bien que mal.  À l’aéroport de  Zaventem, on mesure 1 cm (mais avec une couche incomplète). Une vingtaine de kilomètres au sud de Bruxelles, à Braine-l’Alleud, la neige tient nettement mieux, même si la couche est mince aussi.

 

Le temps : à nouveau une alternance d’averses et d’éclaircies, avec en plus quelques bancs d’altocumulus et de stratocumulus, ainsi que quelques voiles de cirrus/cirrostratus. Les températures : 3 à 4°C en Basse et Moyenne Belgique, mais 0 à 1°C sous les averses. Au littoral jusqu’à 5°C, et gelées permanentes sur les Hauts Plateaux.

Modifié par cumulonimbus
Ajout de données

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PETIT BILAN PROVISOIRE DE LA NEIGE – JANVIER 2017

 

Mont-Rigi (671 m)

01/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 1 cm à 10h ; 1 cm à 22h.

02/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 3 cm à 10h ; 3 cm à 19h.

03/01/2017 : 5 cm environ (snowcam).

04/01/2017 : neige : 4 cm à 01h ; 6 cm à 13h ; 5 cm à 16h.

05/01/2017 : neige : 8 cm à 01h ; 9 cm à 07h ; 8 cm à 22h.

06/01/2017 : neige : 8 cm à 01h ; 5 cm à 13h ; 9 cm à 22h.

07/01/2017 : neige : 8 cm à 01h ; 10 cm à 13h ; 11 cm à 22h.

08/01/2017 : neige : 10 cm à 01h ; 12 cm à 10h ; 10 cm à 19h.

09/01/2017 : neige : 10 cm à 01h ; 10 cm à 13 h ; 10 cm à 22h.

10/01/2017 : neige : 13 cm à 04h ; 16 cm à 07h ; 14 cm à 22h.

11/01/2017 : neige : 14 cm à 01h ; 13 cm à 13h ; 10 cm à 22h.

12/01/2017 : neige : 9 cm à 01h ; 7 cm à 19h ; 12 cm à 22h.

13/01/2017 : neige : 24 cm à 04h ; 36 cm à 13h ; 38 cm à 22h.

14/01/2017 : neige : 42 cm à 01h ; 42 cm à 13h ; 45 cm à 22h.

15/01/2017 : neige : 46 cm à 01h ; 47 cm à 04h ; 45 cm à 16h.

 

Wirtzfeld (600 m ca)

01/01/2017 : pas de neige, mais beaucoup de givre.

02/01/2017 : fine couche toute la journée.

03/01/2017 : couche un peu plus épaisse, toute la journée.

04/01/2017 : couche s’épaississant encore un peu l’après-midi.

05/01/2017 : couche de quelques cm.

06/01/2017 : couche de quelques cm.

07/01/2017 : couche de quelques cm.

08/01/2017 : couche de quelques cm.

09/01/2017 : couche de neige diminuant quelque peu.

10/01/2017 : couche de presque 10 cm.

11/01/2017 : couche de quelques cm, diminuant lentement.

12/01/2017 : couche de quelques cm.

13/01/2017 : couche d’une dizaine de cm.

14/01/2017 : couche d’une trentaine de cm.

15/01/2017 : couche d’une bonne trentaine de cm.

 

Wideûmont (545m)

01/01/2017 : pas de neige, mais beaucoup de givre.

02/01/2017 : fine couche le matin, incomplète l’après-midi.

03/01/2017 : couche de 1 cm environ le matin, diminuant légèrement l’après-midi.

04/01/2017 : fine couche le matin, incomplète l’après-midi.

05/01/2017 : couche de 2 cm environ le matin, diminuant légèrement l’après-midi.

06/01/2017 : couche d’un petit 2 cm.

07/01/2017 : couche d’un petit 2 cm.

08/01/2017 : couche d’un petit 2 cm.

09/01/2017 : fine couche.

10/01/2017 : couche d’un petit 2 cm le matin, de 1 cm environ l’après-midi.

11/01/2017 : fine couche le matin, incomplète l’après-midi.

12/01/2017 : couche incomplète le matin, traces l’après-midi.

13/01/2017 : couche d’environ 8 cm.

14/01/2017 : couche de 20 cm environ, diminuant à quelques 19 cm.

15/01/2017 : couche de quelques 35 cm le matin, une trentaine de cm l’après-midi.

 

Witry (440 m ca)

01/01/2017 : pas de neige, mais beaucoup de givre.

02/01/2017 : fine couche le matin, incomplète l’après-midi.

03/01/2017:  couche incomplète.

04/01/2017 : couche incomplète.

05/01/2017 : bonne couche, complète.

06/01/2017 : bonne couche, complète.

07/01/2017 : bonne couche, complète.

08/01/2017 : bonne couche, complète.

09/01/2017 : fine couche, complète.

10/01/2017 : fine couche, complète le matin, incomplète l’après-midi.

11/01/2017 : fine couche incomplète le matin, traces en début d’après-midi, pas de neige le soir.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : bonne couche, complète.

14/01/2017 : couche épaisse, complète.

15/01/2017 : couche épaisse, complète.

 

Humain (294 m)

01/01/2017 : neige : traces 19h.

02/01/2017 : neige : 1 cm à 10h ; 1 cm à 16h ; 1 cm à 22h.

03/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 1 cm à 10h ; traces à 19h.

04/01/2017 : pas de neige (infimes traces le matin).

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : traces à 16h ; 1 cm à 19h ; 1 cm à 22h.

08/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 1 cm à 10h ; 1 cm à 19h.

09/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 1 cm à 10 h ; pas de neige ensuite.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : 3 cm à 04h ; 2 cm à 13h ; 5 cm à 22h.

14/01/2017 : neige : 6 cm à 10h ; 3 cm à 16h ; 7 cm à 22h.

15/01/2017 : neige : 12 cm à 01h ; 13 cm à 07h ; 10 cm à 16h.

 

Florennes (279 m)

01/01/2017 : pas de neige.

02/01/2017 : neige : 1 cm à 07h ; 1 cm à 10h ; 1 cm à 16h.

03/01/2017 : neige : traces à 07h ; traces à 10h ; traces à 16h.

04/01/2017 : neige : traces à 07h ; traces à 10h ; pas de neige ensuite.

05/01/2017 : neige : traces à 07h ; traces à 10h ; traces à 13h.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : traces à 07h ; traces à 13h ; 1 cm à 22h (couche incomplète).

08/01/2017 : neige : 1 cm à 01h (couche incomplète) ; traces à 16h ; pas de neige ensuite.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : 7 cm à 07h ; 5 cm à 16h ; 8 cm à 19h.

14/01/2017 : neige : 7 cm à 01h ; 8 cm à 10h ; 8 cm à 22h.

15/01/2017 : neige : 10 cm à 01h ; 10 cm à 07h ; 8 cm à 16h.

 

Charleroi-Gosselies (187 m)

01/01/2017 : neige : 1 cm à 07h.

02/01/2017 : neige : 2 cm à 07h.

03/01/2017 : pas de neige.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : traces à 07h ;

08/01/2017 : pas de neige.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : 4 cm à 04h ; 3 cm à 13h ; 7 cm à 19h.

14/01/2017 : neige : 4 cm à 10h ; 3 cm à 13h ; 3 cm à 22h.

15/01/2017 : neige : 3 cm à 01h ; 2 cm à 07h ; 3 cm à 16h.

 

Liège-Bierset (186 m)

01/01/2017 : pas de neige.

02/01/2017 : neige : traces à 04h ; 2 cm à 7h ; 2 cm à 22h.

03/01/2017 : neige : 2 cm à 01h ; 1 cm à 07h ; pas de neige ensuite.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : neige : 1 cm à 07h ; 1 cm à 13h ; 1 cm à 19h.

08/01/2017 : pas de neige.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : 1 cm à 04h ; 3 cm à 13h.

14/01/2017 : neige : fine couche à 10h ; traces à 13h.

15/01/2017 : neige couvrant entièrement le sol à 07h..

 

Braine-l’Alleud (120 m)

01/01/2017 : pas de neige, mais beaucoup de givre.

02/01/2017 : fine couche le matin, traces l’après-midi.

03/01/2017 : traces en matinée.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : fine couche toute la journée.

08/01/2017 : traces le matin.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : couche de quelques cm, toute la journée.

14/01/2017 : couche de quelques cm, diminuant en journée.

15/01/2017 : fine couche, devenant incomplète l’après-midi.

 

Zaventem-Aéroport Bruxelles-National (55 m)

01/01/2017 : pas de neige.

02/01/2017 : neige : 1 cm à 04h (couche incomplète) ; traces à 07h ; pas de neige ensuite.

03/01/2017 : pas de neige.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : traces à 07h.

08/01/2017 : traces à 07h.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : traces à 01h ; 1 cm à 04h (couche incomplète) ; traces à 07h.

14/01/2017 : neige : traces à 07h ; 1 cm à 10h (couche incomplète) ; traces à 13h.

15/01/2017 : neige : traces à 01h ; traces à 10h ; pas de neige ensuite.

 

 

Ostende (14 m)

01/01/2017 : pas de neige.

02/01/2017 : pas de neige.

03/01/2017 : pas de neige.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : pas de neige.

08/01/2017 : pas de neige.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : très fortes chutes de neige peu après 22h et couche complète, mais très temporaire.

13/01/2017 : pas de neige.

14/01/2017 : pas de neige.

15/01/2017 : pas de neige.

Modifié par cumulonimbus
Suppression d'une donnée surnuméraire de 2016, résultant du fait que 2016 m'a servi de modèle pour le formatage du texte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 19 heures, cumulonimbus a dit :

PETIT BILAN PROVISOIRE DE LA NEIGE – JANVIER 2017

 

Mont-Rigi (671 m)

01/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 1 cm à 10h ; 1 cm à 22h.

02/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 3 cm à 10h ; 3 cm à 19h.

03/01/2017 : 5 cm environ (snowcam).

04/01/2017 : neige : 4 cm à 01h ; 6 cm à 13h ; 5 cm à 16h.

05/01/2017 : neige : 8 cm à 01h ; 9 cm à 07h ; 8 cm à 22h.

06/01/2017 : neige : 8 cm à 01h ; 5 cm à 13h ; 9 cm à 22h.

07/01/2017 : neige : 8 cm à 01h ; 10 cm à 13h ; 11 cm à 22h.

08/01/2017 : neige : 10 cm à 01h ; 12 cm à 10h ; 10 cm à 19h.

09/01/2017 : neige : 10 cm à 01h ; 10 cm à 13 h ; 10 cm à 22h.

10/01/2017 : neige : 13 cm à 04h ; 16 cm à 07h ; 14 cm à 22h.

11/01/2017 : neige : 14 cm à 01h ; 13 cm à 13h ; 10 cm à 22h.

12/01/2017 : neige : 9 cm à 01h ; 7 cm à 19h ; 12 cm à 22h.

13/01/2017 : neige : 24 cm à 04h ; 36 cm à 13h ; 38 cm à 22h.

14/01/2017 : neige : 42 cm à 01h ; 42 cm à 13h ; 45 cm à 22h.

15/01/2017 : neige : 46 cm à 01h ; 47 cm à 04h ; 45 cm à 16h.

 

Wirtzfeld (600 m ca)

01/01/2017 : pas de neige, mais beaucoup de givre.

02/01/2017 : fine couche toute la journée.

03/01/2017 : couche un peu plus épaisse, toute la journée.

04/01/2017 : couche s’épaississant encore un peu l’après-midi.

05/01/2017 : couche de quelques cm.

06/01/2017 : couche de quelques cm.

07/01/2017 : couche de quelques cm.

08/01/2017 : couche de quelques cm.

09/01/2017 : couche de neige diminuant quelque peu.

10/01/2017 : couche de presque 10 cm.

11/01/2017 : couche de quelques cm, diminuant lentement.

12/01/2017 : couche de quelques cm.

13/01/2017 : couche d’une dizaine de cm.

14/01/2017 : couche d’une trentaine de cm.

15/01/2017 : couche d’une bonne trentaine de cm.

26/02/2016 : couche complète le matin, traces l’après-midi

 

Wideûmont (545m)

01/01/2017 : pas de neige, mais beaucoup de givre.

02/01/2017 : fine couche le matin, incomplète l’après-midi.

03/01/2017 : couche de 1 cm environ le matin, diminuant légèrement l’après-midi.

04/01/2017 : fine couche le matin, incomplète l’après-midi.

05/01/2017 : couche de 2 cm environ le matin, diminuant légèrement l’après-midi.

06/01/2017 : couche d’un petit 2 cm.

07/01/2017 : couche d’un petit 2 cm.

08/01/2017 : couche d’un petit 2 cm.

09/01/2017 : fine couche.

10/01/2017 : couche d’un petit 2 cm le matin, de 1 cm environ l’après-midi.

11/01/2017 : fine couche le matin, incomplète l’après-midi.

12/01/2017 : couche incomplète le matin, traces l’après-midi.

13/01/2017 : couche d’environ 8 cm.

14/01/2017 : couche de 20 cm environ, diminuant à quelques 19 cm.

15/01/2017 : couche de quelques 35 cm le matin, une trentaine de cm l’après-midi.

 

Witry (440 m ca)

01/01/2017 : pas de neige, mais beaucoup de givre.

02/01/2017 : fine couche le matin, incomplète l’après-midi.

03/01/2017:  couche incomplète.

04/01/2017 : couche incomplète.

05/01/2017 : bonne couche, complète.

06/01/2017 : bonne couche, complète.

07/01/2017 : bonne couche, complète.

08/01/2017 : bonne couche, complète.

09/01/2017 : fine couche, complète.

10/01/2017 : fine couche, complète le matin, incomplète l’après-midi.

11/01/2017 : fine couche incomplète le matin, traces en début d’après-midi, pas de neige le soir.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : bonne couche, complète.

14/01/2017 : couche épaisse, complète.

15/01/2017 : couche épaisse, complète.

 

Humain (294 m)

01/01/2017 : neige : traces 19h.

02/01/2017 : neige : 1 cm à 10h ; 1 cm à 16h ; 1 cm à 22h.

03/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 1 cm à 10h ; traces à 19h.

04/01/2017 : pas de neige (infimes traces le matin).

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : traces à 16h ; 1 cm à 19h ; 1 cm à 22h.

08/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 1 cm à 10h ; 1 cm à 19h.

09/01/2017 : neige : 1 cm à 01h ; 1 cm à 10 h ; pas de neige ensuite.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : 3 cm à 04h ; 2 cm à 13h ; 5 cm à 22h.

14/01/2017 : neige : 6 cm à 10h ; 3 cm à 16h ; 7 cm à 22h.

15/01/2017 : neige : 12 cm à 01h ; 13 cm à 07h ; 10 cm à 16h.

 

Florennes (279 m)

01/01/2017 : pas de neige.

02/01/2017 : neige : 1 cm à 07h ; 1 cm à 10h ; 1 cm à 16h.

03/01/2017 : neige : traces à 07h ; traces à 10h ; traces à 16h.

04/01/2017 : neige : traces à 07h ; traces à 10h ; pas de neige ensuite.

05/01/2017 : neige : traces à 07h ; traces à 10h ; traces à 13h.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : traces à 07h ; traces à 13h ; 1 cm à 22h (couche incomplète).

08/01/2017 : neige : 1 cm à 01h (couche incomplète) ; traces à 16h ; pas de neige ensuite.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : 7 cm à 07h ; 5 cm à 16h ; 8 cm à 19h.

14/01/2017 : neige : 7 cm à 01h ; 8 cm à 10h ; 8 cm à 22h.

15/01/2017 : neige : 10 cm à 01h ; 10 cm à 07h ; 8 cm à 16h.

 

Charleroi-Gosselies (187 m)

01/01/2017 : neige : 1 cm à 07h.

02/01/2017 : neige : 2 cm à 07h.

03/01/2017 : pas de neige.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : traces à 07h ;

08/01/2017 : pas de neige.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : 4 cm à 04h ; 3 cm à 13h ; 7 cm à 19h.

14/01/2017 : neige : 4 cm à 10h ; 3 cm à 13h ; 3 cm à 22h.

15/01/2017 : neige : 3 cm à 01h ; 2 cm à 07h ; 3 cm à 16h.

 

Liège-Bierset (186 m)

01/01/2017 : pas de neige.

02/01/2017 : neige : traces à 04h ; 2 cm à 7h ; 2 cm à 22h.

03/01/2017 : neige : 2 cm à 01h ; 1 cm à 07h ; pas de neige ensuite.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : neige : 1 cm à 07h ; 1 cm à 13h ; 1 cm à 19h.

08/01/2017 : pas de neige.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : 1 cm à 04h ; 3 cm à 13h.

14/01/2017 : neige : fine couche à 10h ; traces à 13h.

15/01/2017 : neige couvrant entièrement le sol à 07h..

 

Braine-l’Alleud (120 m)

01/01/2017 : pas de neige, mais beaucoup de givre.

02/01/2017 : fine couche le matin, traces l’après-midi.

03/01/2017 : traces en matinée.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : fine couche toute la journée.

08/01/2017 : traces le matin.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : couche de quelques cm, toute la journée.

14/01/2017 : couche de quelques cm, diminuant en journée.

15/01/2017 : fine couche, devenant incomplète l’après-midi.

 

Zaventem-Aéroport Bruxelles-National (55 m)

01/01/2017 : pas de neige.

02/01/2017 : neige : 1 cm à 04h (couche incomplète) ; traces à 07h ; pas de neige ensuite.

03/01/2017 : pas de neige.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : traces à 07h.

08/01/2017 : traces à 07h.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : pas de neige.

13/01/2017 : neige : traces à 01h ; 1 cm à 04h (couche incomplète) ; traces à 07h.

14/01/2017 : neige : traces à 07h ; 1 cm à 10h (couche incomplète) ; traces à 13h.

15/01/2017 : neige : traces à 01h ; traces à 10h ; pas de neige ensuite.

 

 

Ostende (14 m)

01/01/2017 : pas de neige.

02/01/2017 : pas de neige.

03/01/2017 : pas de neige.

04/01/2017 : pas de neige.

05/01/2017 : pas de neige.

06/01/2017 : pas de neige.

07/01/2017 : pas de neige.

08/01/2017 : pas de neige.

09/01/2017 : pas de neige.

10/01/2017 : pas de neige.

11/01/2017 : pas de neige.

12/01/2017 : très fortes chutes de neige peu après 22h et couche complète, mais très temporaire.

13/01/2017 : pas de neige.

14/01/2017 : pas de neige.

15/01/2017 : pas de neige.

 

Merci Cumulonimbus.

 

J'ai une petite question : Ou trouves-tu les informations pour l'enneigement du mont-Rigi  ?

 

Ca m'a l'air plus complet qu'ou je vais voir (ogimet.com - lien) car sur ce site, il n'y a d'observation de neige pour les 5-6-7 et 8 janvier (alors que la neige était bien présente).

 

Bonne journée  :thumbsup:

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, dada a dit :

 

Merci Cumulonimbus.

 

J'ai une petite question : Ou trouves-tu les informations pour l'enneigement du mont-Rigi  ?

 

Ca m'a l'air plus complet qu'ou je vais voir (ogimet.com - lien) car sur ce site, il n'y a d'observation de neige pour les 5-6-7 et 8 janvier (alors que la neige était bien présente).

 

Bonne journée  :thumbsup:

 

 

 

En matière de neige, le site en moyenne le plus complet est Météociel :

http://www.meteociel.be/climatologie/villes.php?code=6494

 

Cliquer sur la date choisie, puis passer avec la souris sur les flocons de neige (colonne de droite) pour avoir tous les renseignements.

 

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, cumulonimbus a dit :

 

En matière de neige, le site en moyenne le plus complet est Météociel :

http://www.meteociel.be/climatologie/villes.php?code=6494

 

Cliquer sur la date choisie, puis passer avec la souris sur les flocons de neige (colonne de droite) pour avoir tous les renseignements.

 

 

Super, merci !

 

Bonne journée à tous !

 

:thumbsup:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici déjà quelques informations sur les températures minimales de la nuit dernière :

 

Saint-Hubert : –13,3°C

Gouvy : –12,5°C

Aubange: –12,0°C

Spa : –10,5°C

Mont-Rigi : –10,0°C

Elsenborn : –9,3°C (mais température continuant à descendre pour atteindre –10,6°C à 8h, puis –12,0°C à 9h)

 

Parfois en raison de la présence de nombreux nuages, le froid de rayonnement n'a pas encore pu se mettre en place partout. À Elsenborn, le ciel a le plus souvent été nuageux à très nuageux durant la nuit, pour ne se dégager que le matin. Le froid du matin en Ardenne (cette fois-ci plus sur les plateaux) est lié à une arrivée d'air particulièrement froid dans les basses et "basses moyennes" couches en dessous d'une faible inversion. Le matin, on observait en air libre –11°C vers 1000 mètres et –12°C vers 1100-1200 mètres, juste en dessous de l'inversion. Plus haut, on notait un petit –10°C vers 1500 mètres au niveau 850 hPa. Au contact avec le sol froid et enneigé ardennais, la température de l'air baissait encore un peu, mais plus tellement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des pointes encore beaucoup plus basses ont été observées dans des zones non-couvertes par des stations ce matin.

Une connaissance a enregistré (environ) -17°C vers Stavelot.

 

 

 

 

16106012_10211894955676257_4573637309314722112_n.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En ce 18 janvier 2017, une turbulence résiduelle de l'air a empêché un trop grand refroidissement des creux et vallées de Haute Belgique. C'est ainsi qu'à Elsenborn, il n'a fait qu'un peu plus froid qu'à Mont-Rigi. Aux relevés de 7 h, le minimum a été de –12,3°C à Elsenborn et de –10,2°c à Mont-Rigi. Une heure plus tard, la température est encore descendue un peu à Elsenborn avec –12,7°C. À Mont-Rigi par contre, la température est remontée à –9,4°C.

 

La barre de –10°C a également été franchie à Saint-Hubert avec –10,5°C et à Gouvy avec –11,5°C.      

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voici le résumé complet des derniers jours.

 

15 janvier 2017

 

Des courants maritimes polaires continuent à déterminer notre temps. Un noyau anticyclonique, se formant sur le sud-ouest de la Norvège, apporte rapidement une stabilisation de la masse d’air. Cette stabilisation se fait à la fois par une baisse de la température au niveau 850 hPa, passant de –8 à –11°C et une hausse de la température au niveau 700 hPa, passant de –18 à –15°C, ce qui joue fortement sur les couches moyennes, dont l’instabilité disparaît complètement. Une petite inversion finit même par s’y former.

 

Cette évolution est très dommage pour la Basse et (en partie) la Moyenne Belgique, car il ne faisait juste pas assez froid pour une neige digne de ce nom quand les averses se formaient encore (nuit du 14 au 15) et, lorsque le froid est devenu suffisant, l’instabilité disparaissait. Il s’ensuit de maigres enneigements (quand enneigement il y a) avec des températures proches de 0°C le matin mais remontant rapidement de quelques degrés en matinée.

 

Parmi les stations officielles, nous avons le matin une couverture neigeuse complète (même si elle est mince) à Koersel, à Gorsem et à La Hestre (La Louvière). Autour de Bruxelles, l’enneigement est incomplet à Uccle tandis qu’il n’y a que des traces à Zaventem. À Braine-l’-Alleud, la situation est déjà meilleure avec une couche complète le matin, mais là aussi, elle fond en partie dans le courant de la journée.

 

Une fois que l’on s’approche des 200 mètres d’altitude, sur les bordures méridionales et orientales des plateaux de Moyenne Belgique (au-dessus des vallées de la Sambre et de la Meuse), la neige résiste mieux, avec par exemple à Gosselies 2 à 3 cm toute la journée.

 

En Haute Belgique par contre, les conditions neigeuses sont idéales avec des couches souvent très épaisses. À Mont-Rigi (671 m), le maximum est atteint à 4 heures du matin avec 47 cm, tandis qu’il en reste encore 44 à 22 heures. À Wideûmont, la couche passe de quelques 35 cm le matin à quelques 30 cm l’après-midi. Les Cantons de l’Est sont bien servis aussi, avec près de 30 cm à Wirtzfeld, tandis que 60 cm (!) sont atteints à l’est de Bullange, à la frontière belgo-allemande.

 

30hm2af.jpg

Saint-Hubert – Crédit photo : Fabienne Nicolas

 

Les vallées ardennaises, tout comme l’Entre-Sambre-et-Meuse ne s’en tirent pas si mal non plus, avec 13 cm à Humain (294 m) le matin et 10 cm le soir, et à Florennes (279 m) 10 cm le matin et 8 cm le soir.

 

Ici et là, quelques chutes de neige tombant au bon moment ont aussi (temporairement) blanchi l’ouest du pays, comme à Ellignie-Saint-Anne (près de Leuze-en-Hainaut) ou à Kain (près de Tournai). Le plus souvent toutefois, l’ouest est resté dépourvu de neige et en fin de journée, bien rares sont les lieux qui ont conservé un peu de neige dans cette partie du pays.

 

Le temps est resté souvent bien gris, avec des stratus et stratus fractus masquant l’évolution des nuages plus haut. Ce n’est qu’au littoral et dans l’extrême sud du pays que les nuages sont vraiment visibles, avec dans la première région un mix de cumulus et de stratocumulus, évoluant en nimbostratus avec pluie l’après-midi, et dans la seconde région des éclaircies entre les stratocumulus et quelques petites formations convectives aussi.

 

Ailleurs, il s’agit souvent de (faible) chutes de neige en matinée dans la grisaille (encore sous forme d’averses la nuit et très tôt le matin), suivies l’après-midi de pluies ou de petites averses sporadiques, toujours dans une ambiance très grise. À partir de 200 mètres d’altitude environ, les précipitations restent de neige.

 

Le soir, les précipitations cessent presque partout. Un faible flux du nord, dans les basses couches, maintient cependant l’humidité et le dégel dans une bonne partie du pays, malgré les températures froides à 1000 et 2000 mètres d’altitude.

 

 

16 janvier 2017

 

Le temps est d’abord gris avec brumes et stratus, évoluant ensuite en cumulus et stratocumulus, avec éclaircies. Comme la veille, malgré la présence de couches instables dans l’atmosphère, c’est l’inhibition produite par les couches stables qui prédomine, et qui empêche toute formation de nuages convectifs dignes de ce nom. Une fois de plus, c’est au littoral que le temps est très différent, avec une visibilité bien meilleure et des stratocumulus parfois doublés de cumulus ; stratocumulus devenant pommelés et très bien dessinés l’après-midi.

 

2vv3nyq.jpg

Webcam IRM – Zeebruges – 16 janvier 2017 à 14h05

 

Les vents s’orientent au nord-est mais l’influence maritime se fait encore quelque peu sentir, surtout au littoral avec 4 à 5°C, mais aussi encore en plaine avec le plus souvent 2 à 4°C, sauf au nord-est où il fait déjà plus froid. En Haute Belgique, les vallées profitent aussi, encore, de quelques petits degrés au-dessus de 0°C mais sur les hauteurs (même modestes), les gelées sont permanentes.

 

La neige au sol est désormais absente sur l’ouest du pays, et peu présente sur les plaines de l’est. Autour de Bruxelles, il ne reste pratiquement plus de traces au nord de la ville, et un enneigement très irrégulier au sud. À Braine-l’Alleud, la couche est désormais discontinue aussi, mais encore suffisante pour donner un petit air hivernal. À Gosselies par contre, on observe toujours 2 cm (mais la couche n’est plus tout à fait complète non plus).

 

En Ardenne, la neige est encore bien là, avec 44 à 45 cm à Mont-Rigi et de 25 à 30 cm tant à Wideûmont qu’à Wirtzfeld. Humain et Florennes conservent tous deux un petit 10 cm de neige.

 

 

17 janvier 2017

 

La présence très franche, cette fois-ci, d’un anticyclone centré juste au nord de notre pays amène enfin le beau temps, après dispersion des stratus matinaux. Quelques cirrus et quelques bancs d’altocumulus sont observés ici et là. Au sud du pays, ce sont des stratocumulus qui occupent le ciel le matin, qui évoluent ensuite en cumulus très aplatis formant des « rues » de cumulus (presque stratocumulus).

 

2l9l3xg.jpg

Webcam MB – Rodange – 17 janvier 2017 à 14h40

 

Les causes de cette différence de type de temps sont à rechercher dans la structure verticale de l’atmosphère. Alors que le centre du pays connaît une structure très stable, avec une température baissant lentement avec l’altitude (avec de menues irrégularités) jusqu’à –9°C au niveau 850 hPa (1570 m) et jusqu’à –13°C au niveau 700 hPa (3050 m), le sud du pays connaît une couche particulièrement froide autour de 1000 mètres, avec des températures de –11°C (et même –12°C à 1100 mètres, juste en dessous de l’inversion). Il en résulte une instabilité de basses couches, permettant la présence de stratocumulus turbulents, puis la formation de cumulus dont le développement est cependant arrêté net par l’inversion.

 

Cette couche froide est aussi responsable des températures très basses sur nos sommets ardennais. C’est ainsi que le thermomètre descend jusqu’à –13,3°C à Saint-Hubert. Elsenborn, cette fois-ci, ne subit pas les effets de sa position dans une cuvette en raison de la turbulence de l’air et de la présence de nuages pendant la nuit. Le minimum relevé à 7 heures est de –9,3°C. Des éclaircies apparaissant en fin de nuit permettent à la température, par la suite, de descendre encore un peu, pour atteindre –12°C à 9 heures. Un peu de rayonnement font aussi descendre le thermomètre à –12,0°C à Aubange et à –12,5°C à Gouvy.

 

En journée, les températures remontent à 0°C environ en plaine et dans certaines vallées, et à –5°C sur les plus hauts plateaux.

 

Ces conditions font en sorte que la neige, là où il y en a, persiste. Braine-l’Alleud et Gosselies conservent leur couche incomplète, tout comme Uccle. Les grosses couches se tassent un peu, avec 42 cm à Mont-Rigi et quelques 25 cm à Wideûmont et à Wirtzfeld. Dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, la situation neigeuse est quasiment inchangée.

 

 

18 janvier 2017

 

Le noyau de l’anticyclone étant fort proche de nos régions (allongé en direction de l’est), les pressions atteignent à nouveau de très hautes valeurs chez nous. À Uccle, on observe 1039,5 hPa à 10 heures tandis que la barre des 1040 hPa est dépassée à Kleine Brogel avec 1040,7 hPa à 10 et à 11 heures. Encore un fifrelin plus haut à Retie, avec 1040,8 hPa à 11 heures.

 

2q9gmkh.gif

Source : KNMI

 

Malgré ces très hautes pressions, les restants d’un front chaud parviennent à se faufiler jusqu’à chez nous, mais en ne donnant que quelques altocumulus.

 

En altitude cependant, ce front, associé à une forte compression de l’air par subsidence, est responsable d’une remontée spectaculaire des températures. Au-dessus d’Idar-Oberstein, la température du niveau 700 hPa (un peu au-dessus de 3000 m) passe en 24 heures de temps de –19 à –8°C. Certaines couches (peu au-dessus de 1000 m) gagnent même presque 10°C en quelques heures des suites de l’abaissement de l’inversion. Au-dessus de Beauvechain, une couche de faible dégel finit par apparaître dans la nuit du 18 au 19, un peu au-dessus de 600 m.

 

Avec un vent qui souffle de nord-est, l’air est assez sec et le temps est beau, après la dissipation de quelques stratus liés à de l’humidité résiduelle. En cours de journée, l’on voit apparaître aussi quelques bancs d’altocumulus, avec parfois des undulatus très dessinés. Au littoral, au contact des eaux côtières froides, le brouillard a plus de mal à se dissiper et reste collé à la mer sur une mince couche. Le soir, en de nombreux endroits du pays, les altocumulus s’enflamment à la lumière du couchant.

 

2d8gm7b.jpg

Webcam IRM – Mont-Rigi – 18 janvier 2017 à 17h20

 

La nuit du 17 au 18 a été à nouveau assez froide, avec –12,3°C à Elsenborn (–12,7°C à 8 h), –11,5°C à Gouvy, –10,5°C à Saint-Hubert et –10,2°C à Mont-Rigi. Les maxima, malgré l’afflux d’air doux en altitude, restent dans le même ordre de grandeur que la veille, avec près de 0°C en plaine et dans certaines vallées, et –5°C sur les plus hauts plateaux.

 

La neige atteint encore 40 cm à Mont-Rigi, 25 cm environ à Wideûment, entre 20 et 25 cm à Wirtzfeld, 8 cm à Florennes, 7 cm à Humain et 2 cm à Charleroi-Gosselies. Les minces couches, ou traces, restent en place là où il a peu neigé.

 

 

19 janvier 2017

 

L’anticyclone s’éloigne vers l’Europe centrale tandis qu’un nouveau noyau se forme sur les Îles Britanniques. Les restants du front chaud séparent vaguement ces noyaux. Le sondage de Herstmonceux (Angleterre) montre à quel point ce nouvel anticyclone, maritime, est de type chaud, avec du dégel jusqu’à 1800 mètres d’altitude.

 

En outre, cette structure est extraordinairement stable avec, au-dessus de l’inversion de basses couches, une très faible décroissance thermique entre 900 et 2900 mètres, de  0,38°C par 100 mètres seulement en moyenne et ce, en l’absence de toute inversion dans cette couche-là. Au-dessus d’Idar-Oberstein au même moment (qui se trouve toujours sous l’influence de l’anticyclone continental), l’air froid des basses couches reste bien présent, en dessous de l’inversion, et même si la structure est très stable aussi, l’air est nettement plus froid qu’au-dessus de Herstmonceux, mêe dans les couches plus élevées.

 

En Belgique, la nuit a été à nouveau froide, avec ici et là des valeurs inférieures à –10°C. À Elsenborn, la valeur la plus froide a été, une fois de plus, mesurée en début de matinée, avec –11,9°C à 8 heures.

 

Au niveau visuel, il ne reste plus rien de ce front chaud. Le ciel est parfaitement serein en toutes régions, si ce n’est l’un ou l’autre cirrus à l’horizon, ou les traces d’un peu de brume sèche. Les températures de l’après-midi sont de –2 à –3°C sur les hauteurs ardennaises et de 2 à 3°C en Basse et Moyenne Belgique, mais avec parfois la persistance de quelques bulles d’air froid, comme par exemple à Charleroi et à Ernage avec seulement 0°C.

 

La neige : 39 cm à Mont-Rigi et une vingtaine de cm à Wideûmont et à Wirtzfeld. Sinon, situation quasi inchangée (8 cm à Florennes, 7 cm à Humain, …).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une évolution de la température très intéressante à Elsenborn.

 

20 janvier 2017

 

Les conditions anticycloniques se maintiennent sur nos régions, avec inversion de subsidence autour des 1500 mètres d’altitude accompagnée, là, des températures nettement positives, de l’ordre de 2 à 4°C. Cette inversion se double d’une inversion par refroidissement au sol, dont le sommet se trouve à quelques 200-300 mètres au-dessus du sol (donc à une altitude plus élevée par rapport au niveau de la mer au-dessus du massif ardennais qu’au-dessus de la plaine flamande). C’est souvent au-dessus de cette inversion-là que l’on retrouve les plus hautes températures en air libre, atteignant localement 5 à 6°C.

 

En journée, cette inversion se résorbe partiellement.

 

Le temps est particulièrement beau, avec un ciel serein ou parfois peu nuageux l’après-midi avec quelques cirrus spissatus, ici et là aussi des cirrus floccus.  Les ciels les plus sereins se retrouvent dans la partie sud du pays. Quelques très belles luminosités ont été observées le soir, notamment lorsque les cirrus sont  à l’horizon.

 

2iw8twz.jpg

Webcam IRM – Humain – 20 janvier 2017 à 17h15

 

Après une nuit froide, dont les minima se sont situés le plus souvent entre –4 et –7°C en Basse et Moyenne Belgique et se sont parfois approchés, voire dépassé les –10°C en Ardenne, il fait « presque » doux en journée avec des maxima de 5 à 6°C là où l’inversion se résorbe plus ou moins. Des bulles d’air plus froid subsistent cependant en journée, surtout là où de la neige persiste au sol, avec des températures n’atteignant guère que 2°C (Charleroi, Gembloux, …). Sur les Hauts Plateaux, et localement aussi dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, les températures maximales tournent autour de 0°C.

 

Arrêtons-nous à présent à la station d’Elsenborn.

 

Tout a été prêt, le soir du 19, pour avoir une nuit du 19 au 20 extrêmement froide. Les petites rafales d’est, observées en journée, se calment dès le début de la soirée et la température chute à –8,4°C à 19h, après un maximum qui avait atteint –2,3°C. Ensuite, dans les heures nocturnes, la baisse se poursuit jusqu’à –11,7°C à minuit. Mais après, le vent se lève et la température remonte, repasse au-dessus de la barre des –10°C avant de rechuter, pour atteindre –11,2°C à 4h avec un vent à nouveau faible. Puis la température remonte une nouvelle fois, jusqu’à –8,3°C avant de rechuter à –11,0°C à 9h.

 

Jusqu’à 10h, il fait bien froid, puis la température monte en flèche, dépasse 0°C entre 14 et 15h (+1°C) avant de rechuter aussi vite pour atteindre –7,5°C à 20h. Mais la nuit très froide fait à nouveau défaut, la température remontera à nouveau temporairement jusqu’à –5°C durant la nuit. Régulièrement, l’air un peu plus doux des couches supérieures se mélange à l’air très froid en surface. Au même moment à Spa (soir du 20), il fait à peine en dessous de 0°C tandis qu’à Mont-Rigi, le froid reste très modéré aussi.

 

Dans cette dernière station, la neige reste par contre bien présente, avec encore 37 cm à la mi-journée.

 

 

21 janvier 2017

 

Une journée extraordinairement belle ! Un ciel serein partout, juste troublé par quelques traînées d’avion qui tendent à persister. Localement quelques cirrus, notamment au littoral.

 

ibwi2g.jpg

Webcam MB – Braine-l’Alleud – 21 janvier 2017 à 8h30

 

Minima : le plus souvent entre –3 et –6°C (plus haut à Zeebruges avec 0°C, plus bas avec –7°C à Dourbes, –8°C à Saint-Hubert et –11°C (qui finiront par être atteints à Elsenborn)).

 

La situation d’inversion persiste, et elle est trop élevée pour que les hauteurs ardennaises puissent pleinement en profiter. L’inversion ne se résorbe que partiellement, avec en début d’après-midi 2°C aux endroits bien placés des hauteurs ardennaises, et localement 4°C en Basse et Moyenne Belgique. Une bulle d’air plus froid sur le nord de la France affecte marginalement l’extrême ouest de notre pays.

 

Situation de la neige en quelques endroits du pays (mi-journée) :

 

Mont-Rigi : 36 cm

Wirtzfeld : une vingtaine de cm

Wideûmont : une vingtaine de cm

Spa (aérodrome) : couche complète d’une bonne épaisseur

Humain : 7 cm

Florennes : 6 cm

Dourbes : mince couche, avec des trous

Braine-l’Alleud : traces

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

j'avais remarqué aujourd'hui sur toutes les stations de MB, les températures sont repassé positives dans l'après-midi alors sauf sur ma station à Bra s/ lienne (lierneux) il fait seulement -4° au plus haut en plein d'après-midi !!

 

et pourtant l'air n'est pas si très froid, une air sèche?

 

sinon quelques photos prises à côté de stoumont (15km de chez moi), la rivière amblève est complèment gelée!!

IMG_3503.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×