Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
cumulonimbus

Hiver 2019-2020

Messages recommandés

L’hiver arrive pile à l’heure dans certaines régions !

 

 

1er décembre 2019

 

L’anticyclone de la veille s’éloigne sur les Balkans tandis qu’une nouvelle cellule anticyclonique, océanique, se développe vers les Îles Britanniques. Pendant ce temps, différents faibles noyaux de basses pressions évoluent sur le Portugal, l’Espagne, le Golfe de Gascogne et, plus tard aussi, en Méditerranée juste au sud de la France.

 

Une occlusion remonte temporairement de la France et donne des précipitations sur le sud de la Belgique. L’air est suffisamment froid pour que ces précipitations tombent sous forme de neige dès 200 à 300 mètres d’altitude. Et, une fois n’est pas de coutume, c’est le Plateau ardennais qui reçoit de la neige, mais pas le Plateau des Hautes-Fagnes !

 

191203061503638185.jpg

Crédit photo : Nathalie Gillieaux

 

En général, le sol commence à blanchir en début d’après-midi. À Bastogne par exemple, la neige commence à accrocher peu après 13 heures, à 14 heures, tout est blanc et à 15 heures, nous avons une couche de plusieurs centimètres. À Wideûmont, la couche atteint quelques 3 cm en cours d’après-midi, et on nous signale des couches similaires en bien d’autres endroits.

 

Sinon, outre Bastogne et Wideûmont, on peut parler d’un tapis blanc, l’après-midi, à Arlon, à la Barrière de Champlon, à Witry et à Saint-Hubert. À Beausaint, la couche est très mince et en Gaume, la situation est très variable avec de grandes différences sur 50 mètres d’altitude. Mais certaines routes y sont bel et bien enneigées.

 

À l’autre extrême, nous avons aussi un tout petit peu de neige au sol à Humain.

 

Le ciel, en Ardenne et en Gaume, est couvert d’altostratus parfois doublés de quelques stratocumulus. Temporairement, les altostratus deviennent undulatus, avec tendance à asperatus.

 

191203062003489335.jpg

Webcam MB – Beausaint – 1 décembre 2019 à 12h

 

Ensuite, le ciel devient uniforme et gris blanchâtre, typique des chutes de neige. Dans les régions plus basses, où il pleut, on voit un altostratus épais et grisâtre, sans les habituels fractus.

 

Au centre du pays, on observe de l’altostratus aussi, mais moins épais, par moment translucidus et parfois accompagné d’altocumulus. Vers l’horizon au nord-ouest, on voit des éclaircies l’après-midi. Il n’y a pas de précipitations. Au nord-est du pays, les altostratus sont déjà plus denses, mais il n’y a pas de précipitations non plus.

 

Au littoral, le temps est assez beau, puis très beau avec d’abord des cirrus épais, parfois castellanus, puis un ciel devenant graduellement serein.

 

Les vents soufflent de nord-est, puis de nord en soirée et les températures maximales restent négatives à partir de 550 mètres d’altitude environ (Mont-Rigi : –0,7°C ; Elsenborn : –0,2°C ; Saint-Hubert : 0,0°C) et ne sont que faiblement positives au-dessus de 300 mètres, ce qui permet à la neige de tenir. En plaine, ces maxima se situent entre 3 et 5°C, et atteignent 6°C au littoral.

 

 

2 décembre 2019

 

Grâce aux chutes de neige qui se sont poursuivies la veille en soirée, la couche atteint 6 cm en ce matin du 2 décembre à Bièvre. Bastogne est également bien blanc, avec une couche de plusieurs centimètres, tout comme Beausaint (où la couche s’est bien épaissie), Saint-Hubert, Fraiture, Arlon et Sterpenich. En Gaume, la situation neigeuse reste variable. Rossignol est bien blanc, tout comme Chiny. Virton est légèrement blanc aussi, mais plutôt en raison du givre. Du côté d’Aubange et de Rodange (LU), c’est « saupoudré » de neige, avec un petit centimètre mesuré à la station météorologique d’Aubange.

 

Cette neige fond assez vite dans les régions à faible altitude. Au-dessus de 500 mètres, la neige résiste mieux, mais commence à fondre aussi en fin de journée.

 

Mais d’abord, la nuit a été froide à peu près partout, aussi là où il n’y a pas de neige. Le gel est quasi-généralisé, avec par exemple un minimum de –2,5°C à Uccle. En Haute Belgique, on note un minimum de –3,6°C à Saint-Hubert.

 

De gros contrastes sont cependant observés le matin. Les vents du nord ont ramené des températures plus douces au littoral, avec à 8 heures 7,7°C à Zeebruges ; 6,9°C à Coxyde et 6,5°C à Middelkerke. Au même moment, il fait 0,7°C à Beitem et même –0,2°C à Stabroek, localités pourtant pas tellement éloignées de la mer. Plus loin à l’intérieur, et surtout en Haute Belgique, il fait froid avec, toujours à 8 heures, –3,8°C à Bièvre (Ardenne) ; –3,3°C à Dourbes (Entre-Sambre-et-Meuse) ; –2,7°C à Buzenol (Gaume) et encore –2,4°C à Hastière (vallée de la Meuse).  

 

En journée, l’anticyclone maritime, qui a pris la relève et qui nous envoie de l’air certes polaire, mais très maritime, propage l’air plus doux sur la moitié nord-ouest du pays, tandis que les températures remontent aussi, mais dans une moindre mesure, dans la partie sud-est. En plaine, les températures maximales atteignent 8 à 9°C du côté ouest, et 6 à 7°C du côté est. Au centre du pays, on note 5 à 7°C et sur les Hauts Plateaux, 1 à 2°C.

 

Le temps, au littoral, est beau après un peu d’instabilité matinale, et quelques petites averses. L’après-midi, il ne reste que quelques cumulus, sinon un ciel serein. Au centre du pays, on observe des stratocumulus le matin, puis des éclaircies et un peu d’instabilité l’après-midi, mais avec beaucoup d’étalement. Quelques petites averses parviennent à se développer quand même. En Ardenne par contre, le temps est stable avec brumes et stratus, parfois aussi stratocumulus. En Gaume, on observe de belles éclaircies avec quelques bancs de stratocumulus, puis des stratus fractus suivis de stratus nebulosus.

 

Les vents de nord à nord-ouest côtiers pénètrent lentement vers l’intérieur des terres en journée, mais ne parviennent pas à dépasser Bruxelles.

 

 

3 décembre 2019

 

La nuit est froide sur l’ouest et le centre du pays, beaucoup moins sur l’est. En plaine, on observe des minima souvent compris entre 0 et –2°C sur l’ouest des plaines (–1,6°C à Middelkerke et Chièvres ; –0,6°C à Semmerzake ; –0,1°C à Deurne) et +2 à +4°C sur l’est (avec +3,7°C à Kleine Brogel ; 2,9°C à Schaffen et +1,8°C à Diepenbeek). Sur les hauteurs, il ne gèle pas non plus avec 1,7°C à Elsenborn et 0,8°C à Saint-Hubert. La cause : de petites pluies et bruines nocturnes sur l’est, qu’il n’y a pas sur l’ouest.

 

L’anticyclone maritime glisse vers le continent avec, le soir, le noyau principal sur l’Autriche. Au littoral, le temps est particulièrement beau avec un ciel serein toute la journée. Sur l’intérieur des terres, les brouillards sont répandus et mettent plus ou moins longtemps à se dissiper. Après, le ciel est serein aussi. Localement, il faut cependant attendre l’après-midi pour que le brouillard se dissipe.

 

En Gaume, le ciel est plus nuageux avec une quantité variable de stratocumulus. En Ardenne, on observe des brouillards coriaces aussi, qui vers midi font place à des stratocumulus, un ciel ressemblant alors à celui de la Gaume. L’Entre-Sambre-et-Meuse, après le brouillard, connaît du beau temps, mais là avec quelques cumulus et quelques bancs de stratocumulus. Ce type de temps se retrouve également un peu à l’est de Liège.

 

Les températures maximales sont aussi quelque peu tributaires de la quantité de brouillard et/ou de nuages, avec des valeurs de 5 à 8°C en plaine et de 3 à 5°C sur les hauteurs.

 

Enfin, il reste encore quelques traces de neige, le matin, à Wideûmont et à Saint-Hubert, et très peu à Bastogne et à Beausaint.

 

 

À suivre...

 

 

 

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×