titibel

Membres
  • Compteur de contenus

    728
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de titibel

  • Rang
    Mistral
  • Date de naissance 22/02/72

Contact Methods

  • MSN
    t_carpenter@hotmail.com
  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Rhode Saint Genèse alt 100 mètres

Visiteurs récents du profil

2.508 visualisations du profil
  1. Les diagrammes tendent à plonger pour cette période. En cause un (possible) décrochage arctique. Peut-être déjà les premières précipitations hivernales sur les hauteurs. Enfin plutôt à partir du milieu de semaine. Le timing est loin d'être fixé.
  2. Pour la Belgique, l'échéance s'approchant du court terme, on peut commencer à parler de journée exceptionnelle pour lundi. Les 25 degrés pourraient être atteints sur une grande partie du pays. Déjà que le week end aura été bien généreux en soleil avec des températures remarquables, on démarrera dans les basses couches avec une masse d'air déjà assez douce. Le seul risque est, que sur la bande côtière où le point de rosée sera fort proche de la température ambiante au matin, de voir la formation de brumes. Mais normalement le vent devrait empêcher la formation de ces brumes en région côtière. Étant donné que nous sommes pas encore trop avancé dans le mois, les 26 voire 27 degrés ne seraient pas impossibles. On nage quelque part dans l'inconnu, car ce type de configuration est totalement nouveau en ce sens qu'un ouragan s'est formé si proche du continent. Que cet ouragan passe en cat 2 est déjà incroyable. Que de voir de telles masses d'air si chaudes sur notre pays a cette époque de l'année doit très rare voir être inédit. Et Il n'y a pas de comparaison possible avec des évènements météo passés. Du moins pas à ma connaissance. Je suis impatient d'être lundi
  3. Ophelia est passée en catégorie 2. On a des projections qui la voient passer en cat 3. Elle pourrait donc conserver une certaine virulence à l'approche de l'Irlande. Cela en devient surréaliste tant par le phénomène que par les conséquences sur la météo de notre pays.
  4. Sur les forums IC qui étaient déjà (oups) sur le coup, on peut y lire que la tempête tropicale se nomme Ophélia et pourrait muer en un ouragan de classe 1. Plus d'info aussi sur Accuweather Même si le phénomène sera éphémère il pourrait apporter un lot de précipitions conséquent. L'Irlande devrait à l'heure actuelle être la principale concernée.
  5. Pour peu que l'on remonte dans les archives et grâce au travail de Cumulonimbus (Robert Vilmos) https://www.forums.meteobelgium.be/index.php?/topic/14188-nouvelle-cartographie-des-extrêmes-de-température/& On ne retrouve pas de trace d'une telle température à 850 hpa pour une deuxième décade d'octobre. Au sol ce sera plus compliqué car le soleil sera bas sur l'azimut et d'autre facteurs comme le vent, ensoleillement et l'arrivée de la masse d'air par le côté maritime ne seront pas nécessairement favorable pour que les températures atteignent des sommets. Il n'empêche que potentiellement cette journée pourrait exploser tous les records pour une deuxième décade sur notre pays et également sur le côté ouest européen d'une ligne partant de la Grande Bretagne vers l'Aquitaine. Le dernier GFS qui n'est pas cependant le plus fiable affiche jusqu'à 16 degrés à 850 hpa en journée sur la Grande Bretagne et en mer du Nord...! A noter aussi que les nuits pourraient être particulièrement douces pour cette période de l'année.
  6. La journée de lundi pourrait figurer dans le palmarès des journées les plus chaudes pour une deuxième décade d'octobre. La masse d'air qui devrait débouler sur la Grande Bretagne et ensuite sur nos régions affiche pour l'instant des températures en altitude 850 hpa très élevées. Si le ciel n'est pas trop nuageux et que le vent se fait discret, on pourrait atteindre localement les 25 degrés. La faute à un système dépressionnaire tropical qui s'est formé au large de l'Afrique et qui va remonter vers le continent Européen. Le système semble même se creuser davantage et pourrait prendre la forme d'un ouragan. Aucune chance cependant que celui ci n'affecte l'Europe. il sera repris dans la circulation zonale et s’atténuera. Toutefois de fortes précipitations pourraient se produire sur les régions traversées.
  7. Sur le site météo Paris il y a une chronique relatant cet incursion hivernale précoce. http://www.meteo-paris.com/chronique/annee/1980 "Du 2 au 12 novembre : vague de froid très précoce (à peu près la même situation qu’en 1919 et 1966). Les gelées s’étendent à presque toute la France dés le 2 novembre.Le 4 novembre, la température descend à -8° à Nevers et le gel persiste tout au long de la journée dans le nord, l’est et le centre du pays (-3° à Château Chinon). Dans le même temps, des flocons font leur apparition à Carcassonne où il s’agit de l’une des chutes de neige les plus précoces jamais observées. Le 5 novembre, la neige se généralise à tout l’ouest et au sud-ouest du pays - on mesure 50cm de neige à Aubenas et Privas (Ardèche), 40cm à Millau, 26cm à Vichy, 20cm à Issoire, 15cm à Nantes, 10cm à Tours, 7cm à Lanvéoc (Bretagne), 4cm à Rennes - il neige également à Paris, et surtout à Brest, Montpellier et Perpignan où l’on mesure entre 10 et 20cm - au cours de cette journée, la température ne dépasse pas -1° à L’île d’Yeu, Nantes, Angers et bien d’autres villes de l’ouest de la France.Le 6 novembre, la neige concerne toutes les régions situées entre la Seine et la Belgique."
  8. La période de fraicheur semble se prolonger pour encore quelques jours. Elle pourrait même s'accentuer pour ce we. Les maximas auront alors bien du mal à dépasser les 15 degrés. Des nuits biens fraîche pourraient d'ailleurs faire leur réapparition à la faveur d'éclairies nocturnes.
  9. Merci CB pour ce nouveau récit Bizarrement le début du mois de novembre 1980 semble être tombé dans l'oubli. Pourtant de mémoire il y avait neigé abondamment dans le centre (et sûrement ailleurs) Etant enfant à l'époque je ne pourrais dire combien de cm étaient tombé, mais la quantité était largement suffisante pour pratiquer du traineau durant quelques jours.
  10. La difficulté qu'on les modèles à positionner le complexe dépressionnaire ne réduit pas la possibilité d'avoir un sursaut estival durant cette semaine. Cette possibilité est vue sur le modèle britannique UKMO. Cependant on note une synchronisation des trois principaux modèles jusqu'en milieu de semaine qui continuent d'afficher un contexte météo instable. Le scénario d'une remontée d'air tropical dégénérant en vague de chaleur n'est donc pas à exclure pour la fin de semaine même si pour l'instant ce scénario reste minoritaire
  11. La semaine prochaine nous nous situeront à l'ouest d'une grosse remontée d'air chaud sur l'Europe centrale. Ce qui aura pour conséquence une remontée modérée des températures en milieu de semaine. Mais les hautes pressions n'auront pas une influence suffisante pour assécher la masse d'air car les perturbations océaniques continueront de défiler en marge de notre pays. Ceci dit tout n'est pas à jeter, car un peu comme ce que nous avons vécu cette semaine, de belles périodes ensoleillée pourraient égayer les journées entre le passage des perturbations, C'est ce que disent les modèles disponible en libre actuellement. Les grands heureux dans cette histoire devraient être les amateurs d'orage qui devraient trouver leur compte dans la zone de conflit air océanique/air tropical où nous nous situeront.
  12. Par ici près de Bruxelles, les précipitations ont été fort abondante. Je n'ai pas de pluviomètre mais la moyenne du mois devrait être atteinte cette semaine si on se réfère à la station d'Uccle On est actuellement à 50 mm. La journée pluvieuse d'aujourd'hui n'est pas encore comptabilisé. Quant aux prévisions elles ne sont guère bonne pour les amateurs de soleil. Aussi loin que l'on regarde même à 240 heures, aucune amélioration notable n'est visible actuellement. Il faudra se contenter de profiter du soleil entre deux lignes d'averses. Seul point positif, les températures devraient remonter vers la fin de semaine et durant le week end. Mais le temps demeurera instable. Peut-être une journée sèche vendredi.
  13. Superbe récit. Merci CB M'intéressant aux palmiers, j'ai appris qu'il y a jusqu'a 3 millions d'années avant le début des ères glaciaire que le type de palmier Sabal peuplaient nos régions jusqu'au nord des Pays Bas. C'est une espèce qui prospère aujourd'hui le long de la côte Est des USA de la Caroline du Nord à la Floride. Sachant que le climat de ces régions est chaud et humide, ne risque pas -t-on avec le RC aussi de voir ce type de climat devenir la norme chez nous? En ce sens que les canicules sèches seront peu à peu remplacées par de longues périodes chaudes mais avec des précipitations beaucoup plus importantes qu'aujourd'hui? A-t-on aussi constaté une hausse de la pluviométrie au cours du siècle passé et celui présent par rapport aux précédents?
  14. Gfs est catastrophique sur le run de ce soir. C'est un temps très automnal qui nous attendrait si on le suivait pour cette semaine voire au delà. Ukmo est moins pessimiste. Espérons que ECMWF ne suive pas le cap de GFS...
  15. Il faudra bien profiter de ce court épisode estival car aux alentours du week end, selon les modèles, une goutte froide devrait favoriser le retour à un temps bien maussade. Cette configuration est très mauvaise pour la suite de notre été car souvent ce genre de perturbation a tendance à s'éterniser. Globalement on peut déjà presque prévoir un temps maussade jusqu'à la fin du mois.