Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

Bonjour.

Un historique de plusieurs millions de données météorologiques sur des centaines de villes étudiées nous ont permis, en utilisant les dernières méthodes statistiques de prévisions par analogies basées sur les séries chronologiques, de déterminer avec une marge d’erreur calculée le temps qu’il fera dans le futur sur la plupart des grandes villes du monde.

www.meteostat.fr

Nous sommes un groupe d'étudiants scientifiques.

Nous attendons vos commentaires et vos remarques.

David.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le module en français ne fonctionne pas sur mon navigateur (IE7)

Voici un extrait des résultats pour Liège ce 24/02/09 (module EN):

Minimum temperature on 02/24/2009 from -3.3 to 5.3 °C

Maximum temperature on 02/24/2009from 2.5 to 12.5 °C

Peut-on vraiment parler de "prévisions" ??

Avec de telles fourchettes, on ne peut pas se tromper :shifty::whistling:

J'aime bien la petite remarque en haut de page: "Each forecast got 80% to become true"... Amusant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le module en français ne fonctionne pas sur mon navigateur (IE7)

Voici un extrait des résultats pour Liège ce 24/02/09 (module EN):

Minimum temperature on 02/24/2009 from -3.3 to 5.3 °C

Maximum temperature on 02/24/2009from 2.5 to 12.5 °C

Peut-on vraiment parler de "prévisions" ??

Avec de telles fourchettes, on ne peut pas se tromper :shifty::whistling:

J'aime bien la petite remarque en haut de page: "Each forecast got 80% to become true"... Amusant.

Ce sont des prévisions par analogie.

Nous avons analysons le temps et le climat des 50 dernières années (plusieurs millions de données récupérées) et nous faisons des prévisions sur le futur.

Prévision ne veut pas dire certitude.

La fourchette est calculée pour que chaque prévision ait 80% de chances de se réaliser; je ne vois pas ce qu'il y a d'amusant là dedans.

:rolleyes::whistling:

David.

www.meteostat.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela n'a strictement aucun intérêt..

Ainsi pour le jour de la noël 2010, voici le résultat :

Température

Température minimum du séjour de -1 à -0 °C

Température maximum du séjour de 3 à 4 °C

Température minimum du 25/12/2010 de -1 à 9 °C

Température maximum du 25/12/2010 de 3 à 11 °C

Température minimum du 25/12/2010 de -1 à 9 °C

Température maximum du 25/12/2010 de 3 à 11 °C

Précipitation

Nombre de jours de pluie de 0 à 1 jours

Précipitation totale 3 mm

Tendance

Pluie fine, lors des jours de pluie.

Pluie très fréquente.

Nombre de jours de neige 0 jours

Vent

Probabilité d'avoir du vent (vitesse de vent égales ou sup. à 50 km/h) 5.7 %

Probabilité d'avoir une tempête (rafales égales ou sup. à 115 km/h) 0 %

Vitesse de vent maximale de 16 à 39.6 km/h

Vitesse des rafales maximale de 43.2 à 79 km/h Divers

Probabilité d'avoir un orage 0 %

Visibilité de 7 à 15 km

Et pour 2222 :

Température

Température minimum du séjour de -5 à -4 °C

Température maximum du séjour de 1 à 2 °C

Température minimum du 25/12/2222 de -5 à 7 °C

Température maximum du 25/12/2222 de 1 à 10 °C

Température minimum du 25/12/2222 de -5 à 7 °C

Température maximum du 25/12/2222 de 1 à 10 °C

Précipitation

Nombre de jours de pluie de 0 à 1 jours

Précipitation totale 4 mm

Tendance

Pluie d'intensité moyenne, lors des jours de pluie.

Pluie fréquente.

Nombre de jours de neige 0 jours Vent

Probabilité d'avoir du vent (vitesse de vent égales ou sup. à 50 km/h) 1.1 %

Probabilité d'avoir une tempête (rafales égales ou sup. à 115 km/h) 0 %

Vitesse de vent maximale de 16.3 à 41.1 km/h

Vitesse des rafales maximale de 23.7 à 74.1 km/h Divers

Probabilité d'avoir un orage 0 %

Visibilité de 6 à 15 km

Il n'y a rien de crédible dans cela..

D'autant que l'année 9999 donne le même résultat que 2222 !!!

Modifié par titi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dingue comme les gens s'y croient en plus ...

"Ahhhh j'ai mon site Internet sur les tendances saisonnières" et "j'ai fait mon analyse de scientifique".

Quelle triste évolution de l'espèce humaine, vraiment !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

lol. :whistling:

On ne va pas répondre à ce genre d'insulte et de procès stalinien; cela n'a aucun interêt et c'est du temps perdu.

On continue à bosser.

Ce sont des prévisions et des prédictions; nous n'avons jamais dit qu'il s'agissait d'affirmation.

Bon courage à vous. :shifty:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste une petite remarque..

Si vous élargissez encore un peu la fourchette vous pouvez atteindre les 100% réalisation.

Go... Courage ce ne dois pas être grand chose à changer dans le formule..

:innocent::whistling::thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement ... Et un homme politique qui gagne avec 100%, c'est aussi un score stalinien ...

Un scientifique se doit d'être objectif. Traiter les gens de staliniens, ce n'est pas objectif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La méthode statistique n'a pas l'air si mauvaise. Le problème, à mon sens et au vu des réactions passionnées, est l'application de cette analyse statistique pour établir des prévisions. Travailler par analogie est inadapté. Si effectivement, la méthode statistique est correct et que la dispersion des variables a été correctement appréhendé, on peut imaginer de présenter les résultats sous x formes différentes. Par exemple, travailler avec un graphe 3D qui représente dans le plan, l'évolution des variables au cours des 12 mois et en troisième dimension la dispersion de la variables.

Après, je dis ça, mais je ne dis rien. Il faut voir le travail qui abouti à ses résultats plus en détail. Il est difficile de donner un avis, la forme étant franchement imbuvable... :whistling:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le problème, à mon sens et au vu des réactions passionnées, est l'application de cette analyse statistique pour établir des prévisions.

Absolument! Un amalgame peu fiable en météorologie et qui implique surtout un modèle tout à fait figé.

Le processus de prévision est nettement plus complexe. Il est la traduction d'observations, d'analyses par des modèles numériques complexes qui aboutissent à des scénarii interprétés grâce à une bonne connaissance des lois d'évolution de l'atmosphère et aussi la compétence du prévisionniste. Nous sommes donc très loin de la "statistique" et de son indice de confiance constant (80%!!!) même pour des temps lointains)

Tiens au fait, quelles méthodes statistiques avez-vous utilisé? Quelles sont les caractéristiques de votre échantillon?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Absolument! Un amalgame peu fiable en météorologie et qui implique surtout un modèle tout à fait figé.

Le processus de prévision est nettement plus complexe. Il est la traduction d'observations, d'analyses par des modèles numériques complexes qui aboutissent à des scénarii interprétés grâce à une bonne connaissance des lois d'évolution de l'atmosphère et aussi la compétence du prévisionniste. Nous sommes donc très loin de la "statistique" et de son indice de confiance constant (80%!!!) même pour des temps lointains)

Tiens au fait, quelles méthodes statistiques avez-vous utilisé? Quelles sont les caractéristiques de votre échantillon?

Ah merci pour ces remarques et cette question Zovirax. Voilà qui sera plus intéressant comme discussion: on va enfin pouvoir parler mathématiques et probabilités. :rolleyes:

Pour chaque ville étudiée, nous avons réussi à récupérer 50 ans de données climatiques:

15 données (température max, température min, pluviométrie, vent...) pour chaque jour de ces 50 ans. Soit 50*365*15 = 275.000 données par ville.

Dans la nature, tout hasard peut être modélisable par des lois statistiques. Même les évenements les plus complexes à prévoir dans la nature suivent une loi statistique. C'est justement l'interêt de ces lois: pouvoir modéliser ce qui est pratiquement impossible à prévoir; et la météo à moyen et long terme est justement impossible à prévoir de façon certaine. Trop complexe !!!

En l'occurence, la température qu'il fait à Paris les 01 aout suit une loi de gauss de médiane M et d'écart type E. Relevez les 50 températures sur Paris des 50 dernières années les 01 aout, et vous pourrez constater que les résultats suivent une loi de gauss (appelée aussi loi normale).

50 données est largement suffisant (aucun mathématicien ne me contredira) pour déterminer M et E

Vous avez 68% de chances de tomber dans la fourchette (M-E; M+E) pour le prochain 01 aout à Paris: c'est la définition de la loi de gauss.

etc. Je ne vais pas détailler en totalité nos calculs....

Donc je suis d'accord avec toi Zovirax, mais on ne parle pas de la même chose.

Notre méthode de prédictions repose sur l'analyse du passé.

Et on a besoin de donner des fourchettes car on veut garantir 80% de bons résultats. Nous ne sommes pas Dieu et je ne vois comment faire autrement. On modélise le hasard, rien de plus.

La fourchette est trop grande ? Si nous voulons donner une indication sur le temps qu'il va faire sur Paris le 01 aout 2010, il n'y a pas d'autres moyens.

Que celui qui a un autre moyen que de donner une fourchette large nous lance la 1ère pierre. :rolleyes:

Cela n'a aucun intérêt de donner une fourchette si large ?

De nombreux internautes nous ont pourtant remercié et nous avons eu beaucoup d'encouragements. Celui qui prévoit un voyage au Guatemala en juin prochain et qui veut se renseigner sur le temps qu'il va rencontrer pourrait être content d'apprendre qu'il pleuvera entre 15 et 20 jours et qu'il fera entre 22 et 28 degrés. Non ?

David.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cela n'a aucun intérêt de donner une fourchette si large ?

De nombreux internautes nous ont pourtant remercié et nous avons eu beaucoup d'encouragements. Celui qui prévoit un voyage au Guatemala en juin prochain et qui veut se renseigner sur le temps qu'il va rencontrer pourrait être content d'apprendre qu'il pleuvera entre 15 et 20 jours et qu'il fera entre 22 et 28 degrés. Non ?

David.

Comme tu dis non...

Ce n'est pas parce que en moyenne il va pleuvoir entre 15 et 20 jours pas an qu'il pleuvra le jour J... De même que ce n'est pas parce la t° à 80% de chance d'être entre 22 et 28°C qu'il ne peut pas en faire 18 pendant 5 jours... et justement les 5 jours on tu compte y aller.

Pour ce que tu dis, il y a yahoo meteo et bien d'autre site qui donne le nombre de jour moyen de pluie et les t° moyenne par moi..

C'est tout aussi (peu) valable pour se faire idée.

Ce n'est donc pas de la prévision..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout à été dit je pense... :whistling:

Je rajouterais juste qu'on ne peut effectivement rien tirer de l'analyse du passé pour prévoir l'avenir. Il faut aussi tenir compte, dans le cas qui nous intéresse, de l'état initial de l'atmosphère. Ce n'est pas votre travail qui est remis en cause, mais son utilisation pour faire des prévisions. :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ah merci pour ces remarques et cette question Zovirax. Voilà qui sera plus intéressant comme discussion: on va enfin pouvoir parler mathématiques et probabilités. :rolleyes:

A noter que nous sommes sur un forum météo :whistling:

Pour conclure mon intervention mathématique (ce n'est pas l'objet de ce forum), votre échantillon est tout à fait correct mais une analyse univariée pour un modèle si complexe est-elle adéquate? (Surtout que vous présentez l'ensemble des données dans un tableau unique)

J'ajouterai juste que le mot "prévision" ne devrait pas être cité pour ce genre d'analyse..."probabilité" me semble plus adapté.

Ce n'est pas votre travail qui est remis en cause, mais son utilisation pour faire des prévisions. :thumbsup:

Une excellente conclusion :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce n'est pas parce que en moyenne il va pleuvoir entre 15 et 20 jours pas an qu'il pleuvra le jour J...

Tout a fait exact. En météo, le 100% n'existe pas. Personne excepté Dieu peut nous dire s'il pleuvera ou non le 01 aout prochain sur Paris.

Mais l'être humain a le droit de calculer des probabilités sur les chances de pluie sur Paris le 01 aout prochain.

De même que ce n'est pas parce la t° à 80% de chance d'être entre 22 et 28°C qu'il ne peut pas en faire 18 pendant 5 jours... et justement les 5 jours on tu compte y aller.

Oui, c'est vrai, je suis d'accord avec toi. Mais donc ?

En météo il n'y a aucune certitude, tout n'est que probabilité.

Pour ce que tu dis, il y a yahoo meteo et bien d'autre site qui donne le nombre de jour moyen de pluie et les t° moyenne par mois..

exactement, il font des calculs par mois. Ce qui est tout de même très imprécis.

Sur Paris, début avril il peut neiger. Fin avril, il ne neige jamais.

Si je suis Japonais, que je prévois un voyage à Paris en avril 2010, cela peut être une information intéressante.

Ce n'est donc pas de la prévision..

C'est quoi ta définition de 'prévision' ?

Le 100% n'existe pas, donc à partir de quel pourcentage pourrait-on parler de prévisions ?

Merci à vous tous pour cette discussion.

Exceptées les insultes et remarques super constructives d'elNino27, j'ai été content de dialoguer avec vous. :thumbsup:

David.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Meme si nous avons l'habitude d'utiliser "prevision" pour la météorologie,

ce terme peut parfaitement être employé dans le cadre statistique

si on se refere au sens strict du terme.

Ce qui nous différencie c'est la méthode de prévision.

Par ailleurs il est spécifié "previsions statistiques" sur le site..

Ce n'est pas parce que en moyenne il va pleuvoir entre 15 et 20 jours pas an qu'il pleuvra le jour J... De même que ce n'est pas parce la t° à 80% de chance d'être entre 22 et 28°C qu'il ne peut pas en faire 18 pendant 5 jours... et justement les 5 jours on tu compte y aller.

Tout ça pour en revenir toujours a la meme chose : on parle de statistique, pas de certitude..

tout le monde avait compris je pense..Yahoo ou meteo france prévoit la température au degré prés ? permet moi d'en douter..Leur prévisions est bcp plus fiable mais même avec leur méthode on est pas 100% sûr de rencontrer exactement les conditions qu'ils prévoit..

Si je suis ta logique ils ne font donc pas de la prévision également..

Ensuite si avoir une tendance climatique à long terme n'a pas d'interet pour toi, tres bien : ce n'est pas l'avis de nos visiteurs.. ni de ceux qui consulte un historique pour connaitre a peu prés les conditions qu'ils vont rencontrer.

Dingue comme les gens s'y croient en plus ...

"Ahhhh j'ai mon site Internet sur les tendances saisonnières" et "j'ai fait mon analyse de scientifique".

Quelle triste évolution de l'espèce humaine, vraiment !

s'il suffit de faire une etude statistique pour "s'y croire"...

Ce qui est vraiment triste et désolant, c'est d'avoir ce genre de réflexion...

mais j'espere que ça n'est pas représentatif de l'espece humaine...

Il faut aussi tenir compte, dans le cas qui nous intéresse, de l'état initial de l'atmosphère.

Des milliards de variables a prendre en compte.. irréalisable pour des prévisions a long terme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà, on ne modélise pas le hasard quand on modélise le climat.... :whistling:

Ce qui est surtout gênant est la fourchette donnée. Sans faire de grands calculs, avec une fourchette de 10° à Paris, ce n'est pas vraiment intéressant, surtout comparé à l'amplitude locale des températures. Le but du jeu de la prévision est quand même d'avoir un minimum de précision. :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur Paris, début avril il peut neiger. Fin avril, il ne neige jamais.

Froid sur la France seconde partie d'Avril :

27/04/1925 : la neige accompagne parfois les vents forts...

19/04/1931 : neige presque partout

23/04/1933 : les gelées (et la sécheresse) détruisent une partie des cultures maraîchères

21/04/1938 : -6°C à Strasbourg

26/04/1950 : neige au Havre (Normandie) et à Dijon

25/04/1955 : -5°C à Nancy, gelées dévastatrices un peu partout.

29/04/1960 : 5 cm de neige à Belfort et 4 cm à Luxeuil

30/04/1960 : gelées dévastatrices en Alsace

19-20/04/1965 : froid et parfois neige en plaine

19/04/1974 : -4.9°C à Grenoble

23/04/1976 : giboulée de neige à Paris en pleine période de sécheresse

24/04/1976 : un maximum de 4°C à Troyes

24/04/1981 : -2 à -4°C sur le nord du pays ; les feuilles des arbres gèlent et tombent.

28/04/1985 : gelées quasi-généralisées

17/04/1986 : -5.5°C à Millau

22/04/1986 : chutes de neige à Lyon et St Etienne

21/04/1991 : -8.2°C à Charleville-Mézières

22/04/1991 : 10 cm de neige en Seine-et-Marne, -10°C dans la plaine de la Limagne, -4.2°C à Bergerac en Dordogne et -3°C à Besançon.

21/04/1997 : -7°C à Charleville-Mézières

Source : Infotclimat.fr

PAUVRES JAPONNAIS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Froid sur la France seconde partie d'Avril :

27/04/1925 : la neige accompagne parfois les vents forts...

19/04/1931 : neige presque partout

23/04/1933 : les gelées (et la sécheresse) détruisent une partie des cultures maraîchères

21/04/1938 : -6°C à Strasbourg

26/04/1950 : neige au Havre (Normandie) et à Dijon

25/04/1955 : -5°C à Nancy, gelées dévastatrices un peu partout.

29/04/1960 : 5 cm de neige à Belfort et 4 cm à Luxeuil

30/04/1960 : gelées dévastatrices en Alsace

19-20/04/1965 : froid et parfois neige en plaine

19/04/1974 : -4.9°C à Grenoble

23/04/1976 : giboulée de neige à Paris en pleine période de sécheresse

24/04/1976 : un maximum de 4°C à Troyes

24/04/1981 : -2 à -4°C sur le nord du pays ; les feuilles des arbres gèlent et tombent.

28/04/1985 : gelées quasi-généralisées

17/04/1986 : -5.5°C à Millau

22/04/1986 : chutes de neige à Lyon et St Etienne

21/04/1991 : -8.2°C à Charleville-Mézières

22/04/1991 : 10 cm de neige en Seine-et-Marne, -10°C dans la plaine de la Limagne, -4.2°C à Bergerac en Dordogne et -3°C à Besançon.

21/04/1997 : -7°C à Charleville-Mézières

Source : Infotclimat.fr

PAUVRES JAPONNAIS

mdr.

Oui, il est tombé de la neige les 17 et 18 avril 1976 sur Paris. Et alors, tu en déduis quoi pour l'an prochain ?

Connais-tu l'intérêt des probas et des études statistiques ? En as-tu déjà fait à l'école ?

Quand on fait une étude statistique on élimine les cas considérés comme "improbable" ou qui ne se produisent que très rarement.

Sais-tu que tous les 10.000 ans un volcan se réveille en France ?

Sait-tu que tous les 100 millions d'années un astéroide ravage la terre ?

Sais-tu qu'il y a eu plusieurs tremblements de terre majeurs en France ces derniers millénaires et qu'il pourrait y en avoir d'autres au cours des prochains millénaires ? Pourquoi donc nos immeubles ne sont pas construits en respectant les normes anti-sismique ? As-tu la réponse ?

Juste une précision: je ne suis pas tout seul à travailler sur ce site.

Nous sommes plusieurs diplômés d'université et d'école d'ingénieur (dont une professeur/chercheuse de l'université des sciences de Manizales/Colombie).

J'accepte les critiques, mais dans le respect.

Les refléxions du genre "c'est nul" "pauvre japonais" "Quelle triste évolution de l'espèce humaine" sont très très constructives je trouve et apportent beaucoup au débat. Bravo. :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui est surtout gênant est la fourchette donnée. Sans faire de grands calculs, avec une fourchette de 10° à Paris, ce n'est pas vraiment intéressant, surtout comparé à l'amplitude locale des températures. Le but du jeu de la prévision est quand même d'avoir un minimum de précision. :thumbsup:

plus la fourchette est étroite, plus on a de chances que les résultats soient faux.

On veut justement un minimum d'exactitude (80%) donc on est obligé de donner un intervalle assez large. Il n'y a pas d'autres solutions, et personne ne peut faire autrement pour les prévisions à moyen ou long terme que de donner une fourchette large: celui qui prétend le contraire ment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui, il est tombé de la neige les 17 et 18 avril 1976 sur Paris. Et alors, tu en déduis quoi pour l'an prochain ?

Bien justement je n'en déduit rien moi...

A savoir qu'il pourrait faire 5°C avec des giboulée comme il pourrait en faire 25 avec un grand soleil...

C'est bien la le problème..

Enfin puisque plusieurs diplômés ingénieurs le disent....

Mais bon il y avait certainement beaucoup d'ingénieurs qui ont participé a l'élaboration des plans du pont de tacoma... ou encore dans la construction de la navette Challenger..

Je le dis ou redis, votre truc est un outil statistiques et de proba (tu vois que je sais ce que c'est)... pas un outil de prévisions météo..

Hors ici on est sur un forum de prévisions méteo...

Qui du réchauffement climatique dans vos calculs...

Est-ce intégré dans les prévision que votre site peut donner pour l'année 2081 ????

Pour faire plus pragmatique, il suffit de comparer ce que prévoit votre site sur les trois premières semaine d'avril et le temps vraiment rencontré et ce pour Bruxelles par exemple.. C'est totalement à côté de la plaque tant au niveau t° que précipitations...

PS :

Il ne neige jamais tu disais...

Modifié par titi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je le dis ou redis, votre truc est un outil statistiques et de proba (tu vois que je sais ce que c'est)... pas un outil de prévisions météo..

Hors ici on est sur un forum de prévisions méteo...

Tu le fais exprès ?

Les prévisions météo c'est des stats et des proba.

la certitude n'existe pas en météo.

Qui du réchauffement climatique dans vos calculs...

Est-ce intégré dans les prévision que votre site peut donner pour l'année 2081 ????

Voilà ta 1ère bonne remarque. Merci.

C'est une erreur technique de notre part: nous avons oublié de bloquer le calendrier; il y a trop d'incertitude sur l'avenir concernant le réchauffement climatique. C'est imprévisible avec les données que l'on a recueilli.

Le calendrier devait être bloqué à 2015. Cela sera rectifié prochainement.

On s'excuse platement pour cette erreur.

PS :

Il ne neige jamais tu disais...

Je confirme: il ne neige pas à Paris fin avril.

En prévision météo, nous sommes obligé de faire des approximations et de supprimer les évenements très "improbables".

A un japonais qui prévoit un voyage à Paris fin avril 2010, on peut lui dire qu'il est inutile qu'il prévoit de bonnet ou de chaîne à neige dans sa valise: il ne neigera pas.

De la même façon, on peut lui dire qu'il n'y aura pas de tremblement de terre majeur et qu'il est inutile qu'il se fasse vacciner contre la rage ou contre les morsures de serpents.

Les évenements très "improbables" ne nous intéressent pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Froid sur la France seconde partie d'Avril :

27/04/1925 : la neige accompagne parfois les vents forts...

19/04/1931 : neige presque partout

23/04/1933 : les gelées (et la sécheresse) détruisent une partie des cultures maraîchères

21/04/1938 : -6°C à Strasbourg

26/04/1950 : neige au Havre (Normandie) et à Dijon

25/04/1955 : -5°C à Nancy, gelées dévastatrices un peu partout.

29/04/1960 : 5 cm de neige à Belfort et 4 cm à Luxeuil

30/04/1960 : gelées dévastatrices en Alsace

19-20/04/1965 : froid et parfois neige en plaine

19/04/1974 : -4.9°C à Grenoble

23/04/1976 : giboulée de neige à Paris en pleine période de sécheresse

24/04/1976 : un maximum de 4°C à Troyes

24/04/1981 : -2 à -4°C sur le nord du pays ; les feuilles des arbres gèlent et tombent.

28/04/1985 : gelées quasi-généralisées

17/04/1986 : -5.5°C à Millau

22/04/1986 : chutes de neige à Lyon et St Etienne

21/04/1991 : -8.2°C à Charleville-Mézières

22/04/1991 : 10 cm de neige en Seine-et-Marne, -10°C dans la plaine de la Limagne, -4.2°C à Bergerac en Dordogne et -3°C à Besançon.

21/04/1997 : -7°C à Charleville-Mézières

Source : Infotclimat.fr

PAUVRES JAPONNAIS

90% de cet historique ne concerne pas paris... ni le fait qu'il est neigé...

pourquoi ne pas donner egalement le climat au sommet de l'himalaya ?

cela a autant de rapport que de donner le climat a grenoble ou millau ..

et la temperature negative ? et le gel ? il est indiqué neige ? quel rapport ?

au moins les japonais savent où se situe paris...

Déjà, on ne modélise pas le hasard quand on modélise le climat.... whistling.gif

Ce qui est surtout gênant est la fourchette donnée. Sans faire de grands calculs, avec une fourchette de 10° à Paris, ce n'est pas vraiment intéressant, surtout comparé à l'amplitude locale des températures. Le but du jeu de la prévision est quand même d'avoir un minimum de précision.

Je suis d'accord.Cette etude est simpliste par rapport à la complexité de la modélisation climatique..Nous avons fait cela avec nos moyens,et nos connaissances qui n'ont rien a voir avec ce que peut faire meteo france et autre organisme spécialisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×