Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique

Messages recommandés

La journée d’aujourd’hui, 8 juillet 2014, est particulièrement pluvieuse et fraîche pour la saison, avec des températures relevées à 14 heures qui ne dépassent pas 13,8°C à Uccle, 12,9°C à Bierset et 10,9°C à Saint-Hubert. Seul le littoral connaît une petite douceur, toute relative, avec 17,5°C.

632235WebcamUccle201407081400.jpg

Webcam IRM – Uccle – 8 juillet 2014 à 14h

Cependant, on a déjà vu bien pire en juillet en Belgique.

Voici par exemple un petit résumé de juillet 1888 :

Le 1er juillet déjà, le soleil ne daigne se montrer que 10 minutes, et la température n’atteint que 11 à 12°C en après-midi. Mais ce n’est encore rien en comparaison de ce qui se passera 10 jours plus tard. Là, sous un ciel très nuageux à couvert et des pluies abondantes, la température chute brutalement en début/milieu d’après-midi, passant de 11°C (ce qui est déjà très peu) à 5°C ! Cette chute des températures, avec des valeurs extrêmement basses pour une journée de juillet, est attestée partout dans le pays. À Furnes, on note 7°C, à Arlon, 6°C et à la Baraque Michel, 1°C !!!

Des flocons de neige se sont mêlés aux fortes averses dans la région de Chimay, tandis que des chutes de neige seront observées à plusieurs reprises à la Baraque Michel le lendemain, et même à des altitudes plus basses comme à Dison, Vielsalm et Spa. Les Hautes-Fagnes, dans la région de la Baraque de Fraiture, connaîtront même un enneigement temporaire de 2 cm environ. C’est le seul cas attesté d’un enneigement en Belgique au mois de juillet.

Le reste du mois n’a guère été plus encourageant. La plus haute température du mois, notée à Uccle le 25, n’a été que de 22°C. Et cette journée un peu belle, avec cumulus et altocumulus, s’est vite terminée en orage, une heure et demie d’activité orageuse en soirée.

Les cumuls de précipitations, sur les mois de juin et juillet, sont par ailleurs très remarquables. À Uccle, ce total atteint 287,4 mm, tandis qu’ils se situent entre 300 et 400 mm en bien des endroits de l’Ardenne, et même au-dessus de 400 mm dans les Hautes Fagnes.

Plus récemment, le 11 juillet 2000 a été particulièrement froid, avec des maxima de 13,0°C à Uccle, 12,3°C à Bierset, 11,9°C à Florennes et seulement 9,4°C à Saint-Hubert, le tout sous un beau nimbostratus accompagné de pluies drues et, parfois, de vagues éclaircies le soir.

Ce jour-là s’inscrit aussi dans un mois de juillet particulièrement pourri, le moins ensoleillé de la série (depuis 1887) avec seulement 92h08 d’insolation. Les moyennes des maxima et des minima de ce mois -là, avec respectivement 18,9°C et 12,1°C, n’ont certainement pas été celles d’un grand été.

Sources :

- Annales de l’Observatoire Royal, année 1888

- Revues « Ciel et Terre », année 1888, rubrique « Revues climatologiques mensuelles et annuelles »

- IRM (site actuel)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup Cumulonimbus !!!

:thumbsup:

A noter qu'il a déjà fait plus froid en juillet avec des températures minimales de par exemple –1,2°C à Rochefort le 1er Juillet 1984 ou 0.7°C le 2 juillet 1960 mais c'était en fin de nuit dégagée et les températures sont doute montées assez rapidement dans la matinée...

Donc une synoptique tout à fait différente et une impression nettement moins automnale...

:innocent:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela se confirme, les maxima ont été très bas hier, mais sans battre de records.

Quelques valeurs :

Uccle : 16,1°C (mais maximum observé vers 2 heures, la nuit du 7 au 8). Si l’on prend les valeurs de 8 heures à 8 heures le lendemain – ce qui est le standard belge pour la plupart des stations – le maximum a été de 15,1°C (relevé vers 17 heures).

Aux autres stations, sous les mêmes conditions de mesure (8h -> 8h), les maxima ont été les suivants (quelques valeurs) :

Hastière : 15,0°C

Aubange : 14,8°C

Beauvechain : 14,5°C

Dourbes : 14,4°C

Bierset : 14,3°C

Elsenborn : 11,8°C

Saint-Hubert : 11,3°C

Mont-Rigi : 11,1°C

L’ouest du pays a été plus épargné du coup de fraîcheur, avec des valeurs souvent proches de 18°C.

D’une façon générale, on peut dire que des maxima en dessous de 15°C en Moyenne Belgique, et en dessous de 10°C sur les Hauts Plateaux sont assez rares en juillet, mais pas exceptionnels.

À Uccle, en dehors des années précitées, des maxima (nettement) inférieurs à 15°C ont encore été mesurés, entre autres, en 1980 (13,4°C le 10 juillet), en 1978 (13,8°C le 6 juillet) et en 1969 (3 jours consécutifs – 13,7°C le 7 juillet, 14,8°C le 8 juillet et 13,5°C le 9 juillet).

En 2011, le 14 juillet a été particulièrement froid sur tout le pays, avec des maxima de 14,3°C à Uccle et à Zaventem, 13,7°C à Gosselies, 13,4°C à Bierset, 11,5°C à Saint-Hubert, 10,2°C à Elsenborn et 9,1°C à Mont-Rigi.

À Saint-Hubert, on se souviendra plutôt, entre autres, des 9,5°C du 9 juillet 1969.

Quant aux pluviomètres, ils ont été bien remplis aussi lors des relevés de ce matin, mais là non plus, il n’y a pas rien eu d’exceptionnel. Les valeurs :

Mont-Rigi : 58,3 mm

Angleur : 41,5 mm

Kleine Brogel : 39,0 mm

Elsenborn : 34,0 mm

Arendonk : 33,6 mm

À titre de comparaison, des cotes journalières supérieures à 100 mm ne sont pas si rares en Belgique. L’une des pires journées a été le 13 septembre 1998, surtout sur le nord-est du pays, avec par exemple 147,0 mm à Wijnegem, 140 mm à Viersel et 136 mm à Brasschaat. Et il s’agissait, ce jour-là, du même type de précipitations que hier, dans le cadre d’une grande fraîcheur du temps.

Le 24 août 1939, tout le nord de Bruxelles a été touché par des averses matinales, avec 133 mm à Laeken et 128 mm à Laeken en 4 heures de temps alors que la station d’Uccle, au sud de Bruxelles, reçut à peine quelques millimètres (14,6 mm avant 8 heures et 2,2 mm après 8 heures).

En 1996, les 28 et 29 août, des cotes supérieures à 50 mm ont été observées pendant deux jours consécutifs en de nombreux endroits, mais on remarquera surtout le fait que le 29 août à Saint-Hubert, il pleuvait absolument sans discontinuer pendant les 24 heures de la journée.

Aujourd’hui, entre 8 heures et 14 heures, il est déjà tombé 25 mm à Mont-Rigi, 21 mm d’eau à Kleine Brogel, 19 mm à Spa, 17 mm à Diepenbeek, 16 mm à Bierset et 14 mm à Schaffen. Les températures, à 15 heures, tournaient autour de 13°C au centre du pays et se situaient entre 9 et 10°C sur les hauteurs ardennaises.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques nouvelles cotes pluviométriques élevées :

Ce matin à 8 heures (donc la période de hier 9 juillet à 8 heures à aujourd'hui 10 juillet à 8 heures), les cotes pluviométriques ont été les suivantes :

Mont-Rigi : 53,7 mm

Angleur : 53,2 mm

Stree (Huy) : 48,0 mm

Saint-Hubert : 48,0 mm

Bierset : 45,0 mm

Bièvre : 44,7 mm

Chièvres : 44,0 mm

Les maxima de la journée, relevés au synoptique de 20 heures, ont été fort bas, avec des valeurs de 14 à 15°C au centre du pays, et de 11 à 13°C sur les hauteurs, tant en Ardenne que dans l'Entre-Sambre-et-Meuse.

Mais la nuit suivante a été plus douce que le jour, ce qui fait que les maxima sur 24 heures sont un peu moins bas.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier, 10 juillet 2014, nous avons vécu une situation atmosphérique qui est certes fréquente en hiver, mais très rare en été : une inversion thermique au sol, qui persiste toute la journée. En effet, la dépression qui nous a valu beaucoup de pluie au cours des journées précédentes, a été suivie d’une poussée d’air chaud en provenance… de Scandinavie.

308454analyse2014071012.gif

Source : KNMI

En Suède notamment, il a fait particulièrement chaud, avec par exemple 28,9°C à Stockholm et 30,2°C à Göteborg. À Copenhague au Danemark, la température atteignait 29,0°C, ce qui fut le cas aussi à Brême dans le nord de l’Allemagne. Aux Pays-Bas, les températures atteignaient encore 27 à 28°C en de nombreux endroits.

En Belgique, l’air chaud n’a en général pas réussi à évacuer l’air humide et assez frais qui stagnait dans les basses couches, ce qui fait que l’air chaud n’a concerné que l’air en altitude, avec temporairement 18°C à 1000 mètres et des poussées jusqu’à 14-15°C à 1500 mètres (niveau 850 hPa), ce qui est relativement élevé pour la saison.

En surface cependant, sous une chape de stratus à base très basse, parfois inférieure à 100 mètres encore à midi, les températures maximales sont restées coincées entre 17 et 19°C dans la plupart des régions de Basse et Moyenne Belgique.

Quelques endroits ont cependant été privilégiés. En Campine par exemple, des éclaircies très temporaires ont fait exploser les températures en peu de temps, avec 25,0°C à Diepenbeek et 26,7°C à Kleine Brogel. Dans cette dernière station, des stratus se sont reformés le soir avec à nouveau une baisse conséquente de la température en surface, mais les couches supérieures sont restées instables, avec de l’activité orageuse (17,0 mm de précipitations) coexistant avec le temps brumeux. Ces orages ont concerné d’autres régions aussi, même là où il n’a pas fait chaud en journée.

Liège a quant à elle également bénéficié d’un peu de douceur, avec 24,2°C à Angleur et 22,2°C à Bierset. En Ardenne, on a enregistré 22,5°C à Elsenborn, 21,6°C à Mont-Rigi et 20,4°C à Saint-Hubert. À Gouvy, le thermomètre est monté jusqu’à 23,4°C.

956708WebcamMontRigi201407101630.jpg

Webcam IRM – Mont-Rigi – 10 juillet 2014 à 16h30

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cinq jours consécutifs (8, 9, 10, 11 et 12 juillet 2014) sans la moindre minute de soleil durant un mois d'été, c'est sûrement un fait très remarquable, surtout avec la précision actuelle des mesures d'insolation, réalisées par un actinomètre qui capte le moindre rayon de soleil.

Depuis 2009 tout au moins, aucun mois d'été (juin + juillet + août) n'a encore connu un tel phénomène, ni même un phénomène qui s'en rapproche un tant soit peu. Même une seule journée complètement couverte n'est pas si fréquente que ça en été.

Avant 2009, l'IRM utilisait hélas un instrument moins sensible, en l'occurrence l'héliographe classique qui « consistait en une boule de verre que les rayons du soleil traversaient pour se focaliser sur un papier spécial en y laissant une trace de brûlure ». Ces mesures se faisaient de 5 minutes en 5 minutes, ce qui fait que bien des journées très faiblement ensoleillées passaient pour des journées couvertes. L'altostratus translucidus, notamment, posait problème aussi : le papier spécial brûlait-il, ou ne brûlait-il pas ?

Pour cette raison, la comparaison avec des données plus anciennes est assez difficile, surtout en ce qui concerne le nombre de jours couverts et a fortiori, le nombre de jours couverts consécutifs. Il faut voir si une homogénéisation est possible en utilisant une combinaison des données de l'héliographe et d'anciens actinomètres déjà en service à l'époque. À vérifier. Là, je ne suis pas au courant...

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D’un temps pourri à la canicule en quelques jours…

Voici un petit résumé :

8 juillet 2014

Ciel couvert avec nimbostratus et pluies constantes, plus tard stratocumulus et cumulus en dessous d’un altostratus. Températures maximales de 18°C sur une large bande côtière, autour de 15°C au centre du pays et de 11 à 12°C sur les hauts plateaux. Fortes précipitations avec par exemple 58,3 mm à Mont-Rigi, 41,5 mm à Angleur et 39,0 mm à Kleine Brogel.

9 juillet 2014

Nimbostratus toute la journée avec pluies constantes, parfois fortes. Températures en journée de 17°C au littoral, 15°C au centre et 11 à 12°C sur les hauts plateaux. Maxima atteints la nuit suivante avec environ 1°C de plus. À nouveau de fortes précipitations avec 53,7 mm à Mont-Rigi, 53,2 mm à Angleur, 48,0 mm à Stree (Huy) et à Saint-Hubert. Fort venteux au littoral avec rafales de 75 km/h l’après-midi et la soirée à Middelkerke.

10 juillet 2014

Le temps continue à être pourri en Basse et Moyenne Belgique avec de la brume et des stratus très bas, distillant de la bruine en début de journée. Maxima décevants de 17 à 19°C. Mais en altitude, l’air chaud et quelques régions en bénéficient, comme les hauts plateaux avec 22 à 23°C et le nord-est du pays avec 25 à 27°C sous quelques éclaircies (stratus/stratocumulus se déchirant l’après-midi).

727035WebcamDiepenbeek201407101550.jpg

Webcam IRM – Diepenbeek – 10 juillet 2014 à 15h50

Activité orageuse la nuit, se propageant même jusqu’à des régions où il n’a pas fait chaud en journée.

11 juillet 2014

Les Pays-Bas, en partie, continuent à profiter du temps chaud, mais cette chaleur s’éloigne de plus en plus de notre territoire. Quelques rares éclaircies et une petite douceur règnent encore sur l’est du pays, avec 21 à 23°C en Campine, 20 à 21°C sur les hauts plateaux et jusqu’à 24°C en Gaume. Ailleurs, il y a toujours une chape de stratus, parfois fractus et avec tendance à stratocumulus l’après-midi, et des maxima de 18°C environ.

12 juillet 2014

La douceur a de nouveau entièrement quitté le pays. Stratus et stratocumulus, parfois doublés de cumulus fractus. Bruine par intermittence. Maxima de 18 à 19°C en plaine et de 14 à 15°C sur les hauts plateaux. Pour Uccle, cela fait le cinquième jour consécutif sans une seule minute de soleil.

13 juillet 2014

Le temps s’améliore ! 1 heure 58 de soleil à Uccle ! Nous nous retrouvons à l’arrière de la dernière perturbation, dans une traîne active avec cumulus et cumulonimbus, mais aussi pas mal de stratocumulus. Ici et là quelques fortes précipitations, comme à Zaventem avec 34,0 mm. Les températures, en hausse, ont atteint des valeurs de 21 à 23°C en plaine et de 17 à 18°C sur les hauts plateaux.

14 juillet 2014

Après un début maussade (stratocumulus évoluant progressivement en cumulus), le temps devient assez beau avec cumulus humilis/mediocris (presque serein l’après-midi au littoral), quelques cirrus et de belles formations d’altocumulus en soirée.

264330WebcamUccle201407142115.jpg

Webcam IRM – Uccle – 14 juillet 2014 à 21h15

Mais nous sommes en présence d’air maritime et les températures n’évoluent guère, avec 18-19°C sur les hauts plateaux, 22-23°C au centre et 20°C au littoral.

15 juillet 2014

À nouveau fort nuageux avec stratocumulus, quelques éclaircies l’après-midi avec mix cumulus/stratocumulus. Pluies et bruines sur l’ouest du pays, localement abondantes. Belles éclaircies le soir au littoral. Températures évoluant peu, avec 17-18°C sur les hauts plateaux, 21-23°C en plaine et 21°C au littoral.

16 juillet 2014

Poussée d’air tropical maritime. Cumulus encore nombreux et moyennement développés (mediocris) en matinée, puis s’aplatissant (humilis) et se dispersant graduellement. Altocumulus floccus et castellanus en soirée. Au littoral, ciel peu nuageux à serein (pas de cumulus) durant toute la journée, mais températures encore fraîches avec 21°C. Ailleurs, maxima de 26 à 27°C en plaine et de 23 à 24°C sur les hauts plateaux.

17 juillet 2014

Origine tropicale plus franche de la masse d’air. Les températures effleurent les 30°C par endroit. Beau temps, instable dans les couches moyennes en matinée, avec altocumulus castellanus accompagnés de beaux virga. L’après-midi, l’instabilité se retrouve dans les basses couches, avec cumulus tendant à se développer parfois en fin d’après-midi. Pas de cumulus par contre au littoral. Températures de 28 à 29°C, voire 30°C en plaine, de 25 à 27°C sur les hauts plateaux et de 22 à 24°C au littoral.

18 juillet 2014

Air tropical direct très chaud. Beau temps avec ciel serein ou garni de quelque cirrus. Température de 32 à33°C, parfois 34°C en plaine, 32°C aussi au littoral (absence de brise de mer) et 29 à 30°C sur les hauts plateaux. À noter, au centre du pays, une bouffée d’air chaud remarquable la nuit suivante vers 1 heure du matin. À Uccle, la température repasse de 25 à 27°C.

201229TempraturesUccle2014071819Cerclebi

Évolution de la température à Uccle la nuit du 18 au 19 – source : IRM

Cette remontée nocturne de la température est perceptible dans quelques autres stations aussi. Ceci est lié à quelques rafales qui ont permis à l’air déjà rafraîchi des basses couches de se mélanger avec les couches supérieures, encore chaudes. Au-dessus de Beauvechain à 2 heures du matin, on a observé une couche d'air chaud à 30°C à quelques 300 mètres d’altitude. En même temps, on a déjà noté une première activité orageuse sur l’ouest du pays, avec 5 mm de précipitations à Coxyde. De la grêle et de fortes précipitations ont été rapportées dans la région d’Aalter-Deinze.

19 juillet 2014

Un temps toujours chaud et particulièrement lourd, avec 32-33°C, localement 34°C sur le centre, le nord et l’est de la Basse/Moyenne Belgique, 30-31°C sur le sud et l’ouest de la Basse/Moyenne Belgique et 28-29°C au littoral ainsi que sur les hauts plateaux. Le matin à 8 heures, déjà 24,3°C à Uccle, 24,2°C à Bierset et 24,1°C à Zaventem, ce qui est remarquable.

126214TempraturesUccle2014071819Cercle.p

Évolution de la température à Uccle la nuit et le matin – source : IRM

Quelques éclaircies (cirrus s’effilochant), sinon ciel voilé avec cirrus épais et, en dessous, stratocumulus et altocumulus, parfois castellanus, et cumulonimbus à base élevée en fin d’après-midi.

453635WebcamUccle201407191640.jpg

Webcam IRM – Uccle – 19 juillet 2014 à 16h40

Activité orageuse plus franche la nuit suivante sur l’ouest du pays. Notamment la région d’Ypres et de Poperinge a été touchée par des rafales et de fortes précipitations, tandis que l’activité électrique des orages a été particulièrement intense. Le littoral a aussi essuyé de fortes précipitations, avec 24 mm à Coxyde et 20 mm à Middelkerke.

Comme on peut le constater, le temps belge peut se montrer très intéressant même si aucun record n’est battu…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici encore quelques données relatives à la brève canicule que nous avons connue :

18 juillet - maxima

Chièvres : 33,9°C

Kleine Brogel : 33,7°C

Passendaele : 33,4°C

Hastière : 33,4°C

Beauvechain : 33,2°C

Buzenol : 33,2°C

Uccle : 32,9°C

Genk : 32,9°C

St-Kat.-Waver : 32,9°C

18-19 juillet - minima de la nuit (20h --> 08h)

Uccle : 22,5°C

Beauvechain : 21,5°C

Zaventem : 21,0°C

Bierset : 20,8°C

Saint-Hubert : 20,8°C

19 juillet - maxima

Kleine Brogel : 34,5°C

Angleur : 34,3°C

Essen : 33,6°C

Stree (Huy) : 33,6°C

Arendonk : 33,3°C

Deurne : 33,3°C

Genk : 33,2°C

St-Kat.-Waver : 33,1°C

Bierset : 33,0°C

Quelques bonnes averses orageuses, comme à :

Coxyde : 24,0 mm

Middelkerke : 20,0 mm

Beitem : 16,6 mm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques belles cotes de précipitations…

Le 28 juillet à 8 heures, on relevait 58,8 mm au pluviomètre de Passendaele et 53,9 mm à celui de Beitem (près de Roulers). Le 29, on relevait encore 6,8 mm à Passendaele et 5,6 mm à Beitem.

À Beitem, la répartition temporelle de la pluie est la suivante :

On note 9 mm le 27 entre 14 et 20 heures.

On note 44 mm le 28 entre 2 et 8 heures. Les deux réunis, ainsi que quelques faibles précipitations entre 18 heures (le 27) et 2 heures (le 28), forment le total de 53,9 mm sur 24h, de 8h à 8h.

Les 5,6 mm sont tombés entre 8 et 14 heures le 28. En d’autres termes, il est tombé près de 50 mm entre 2 et 14 heures le 28. D’après les données d’une station privée voisine (Rumbeke), ces précipitations sont même tombées dans un intervalle de temps plus court, entre 4h20 et 9h20 du matin, avec les précipitations les plus fortes tombant en gros entre 5 et 6 heures du matin. Cette station relève 67,6 mm d’eau sur cet épisode pluvieux, auquel viendront encore s’ajouter quelques millimètres après 9 heures.

Ici, le relevé du 28 à 8 heures donne 71,4 mm (8,4 mm la veille le soir et 63,0 mm le matin jusqu’à 8 heures). Le relevé du 29 à 8 heures donne 6,9 mm (les 4,6 mm restants de l’épisode matinal du 28 et 2,3 mm qui tomberont plus tard dans la matinée du 28).

Les inondations dans cette région n’ont donc rien d’étonnant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Robert

Pour compléter (source IRM) :

Le réseau officiel de l’IRM ainsi que le réseau de IVA-VMM (Vlaamse MilieuMaatschappij) ont enregistré des quantités remarquablement importantes de précipitations entre 08h00 le 27/07/2014 et 08h00 le 28/07/2014 :

Wingene : 84,6 mm

Roeselare : 78,9 mm

Loenhout : 78,0 mm

Knokke-Zwin : 75,5 mm (mesurés entre 05h45 et 06h30, d’après notre observatrice)

Wingene : 70,3 mm ( la station des Radio Maritieme Diensten)

Hooglede : 67,8 mm

Lissewege (Brugge) : 66,0 mm

Lichtervelde : 65,6 mm

Les plus grandes quantités horaires ont été mesurées à Loenhout (35,1 mm),

à Roeselare (33,3 mm) et à Knokke-Zwin (75,5 mm en 45 minutes).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour compléter (source IRM) :

Le réseau officiel de l’IRM ainsi que le réseau de IVA-VMM (Vlaamse MilieuMaatschappij) ont enregistré des quantités remarquablement importantes de précipitations entre 08h00 le 27/07/2014 et 08h00 le 28/07/2014 :

[...]

Les plus grandes quantités horaires ont été mesurées à Loenhout (35,1 mm),

à Roeselare (33,3 mm) et à Knokke-Zwin (75,5 mm en 45 minutes).

Il faudrait vérifier si la quantité horaire de Knokke-Zwin ne constitue pas un record pour la région et un quasi-record pour la Belgique.

Malheureusement, je n'ai pas beaucoup de données de précipitations horaires à ma disposition.

Une cote comparable a été celle de 75 mm en 1 heure à Soumoy (Cerfontaine) le 24 juin 1983.

Une cote supérieure a été celle de 80 mm en 1 heure à Vlessart (Léglise) la nuit du 6 au 7 août 1994 (voir aussi ci-dessous).

On parle aussi de 81 mm relevés "après un orage" à Heist-aan-Zee le 27 juillet 1994 (donc à quelques kilomètres seulement de Knokke-Zwin). Mais il n'existe aucune information sur la durée de cet orage. Des valeurs du même ordre de grandeur ont par ailleurs été observées bien des fois en Belgique "à la suite d'un (violent) orage".

Sur une durée un peu plus longue, de très fortes quantités ont été relevées à :

Stavelot avec 99 mm en 3 heures le 1er septembre 1987

Vlessart (Léglise) avec 116 mm en 4 heures durant la nuit du 6 au 7 août 1994 (dont 80 en 1 h)

Neu Hattlich (Eupen) avec 120 mm en (un peu moins de) 4 heures le 5 juillet 1985

Louvain avec près de 200 mm (estimation) en 3 heures 15 minutes le 14 mai 1906

Sur une durée plus courte, on se souviendra des :

51 mm en 15 minutes à Fouron le 5 juillet 1985

32 mm en 20 minutes à Uccle le 23 août 2011

Source : IRM

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Cumulonimbus !!

:thumbsup:

Il y avait eu aussi le terrible orage du 29 mai 2008 en région Liégeoise.

Il était tombé environ 90 litres/m2 en 80 minutes mais les données recueillies par la 'Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques' de la région Wallonne ne sont pas reconnues par l'IRM. (Je suppose que c'est parce qu'il s'agit de mesures automatiques non validées par un observateur)

post-911-1406717940_thumb.png

Mais j'ai l'impression que ce qui a le plus marqué les esprits, quand j'en parle avec les gens aujourd'hui, c'est qu'il faisait noir comme en pleine nuit pendant une partie de la matinée.

Bonne journée à tous !

:thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi les données de Bierset de ce jour-là.

À huit heures du matin, on relevait 2 mm, issues de faibles averses qui ont précédé l'orage.

Il est fait mention d'orage en continu entre 8 et 11 heures, avec une forme particulièrement violente vers 10 heures. Les précipitations relevées entre 8 et 14 heures sont de 54 mm.

En outre, il n'a pas fait particulièrement chaud, ni avant, ni pendant, ni après l'orage, avec 15,5°C à 5 heures (avant), 14,0°C à 10 heures (au plus fort de l'orage) et 19,5°C dans les éclaircies observées à 18 heures.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À nouveau de très fortes précipitations ont été observées en plusieurs endroits du pays.

Voici les cotes relevées ce matin, 30 juillet, à 8 heures (donc entre 8 heures hier et 8 heures aujourd’hui) :

Beauvechain : 62,0 mm

Mont-Rigi : 54,4 mm

Gorsem : 37,3 mm

Kleine Brogel : 35,0 mm

Un petit retour en arrière sur les 3 derniers jours (27, 28 et 29 juillet 2014)

Le 27 juillet, nous observons un marais barométrique sur le continent, mais une dépression sur l’Écosse parvient quand même à faire avancer un front froid vers nos régions. Une convergence préfrontale finira par se former à l’avant de ce front en soirée.

901406analyse2014072718.gif

Source : KNMI

Le temps est nuageux et brumeux le matin, avec stratus se dissipant (brouillard en Ardenne), puis la convection se met en place l’après-midi, avec cumulus se développant rapidement en congestus, et parfois en cumulonimbus avec notamment des orages violents à Charleroi en fin d’après-midi. Le soir, souvent nuageux avec altocumulus étendus. Au littoral, brumeux avec absence de cumulus.

Températures maximales de 23°C sur les Hauts Plateaux, de 24°C au littoral et de 23 à 28°C ailleurs.

232941WebcamUccle201407271750.jpg

Webcam IRM – Uccle – 27 juillet 2014 à 17h50

La cote de précipitations officielle la plus élevée est de 10 mm à Charleroi-Gosselies, mais il est probable que des pluies beaucoup plus intenses se soient produites non loin de là au vu du nombre de caves inondées à Marcinelle, Gilly et Mont-sur Marchienne.

La nuit du 27 au 28 juillet, une ondulation se forme sur le front froid, qui reste ensuite traîner sur notre pays le 28 juillet, avec de l’air chaud au nord-est et de l’air plus frais au sud-ouest.

536343analyse2014072818.gif

Source : KNMI

Cumulonimbus avec orages et très fortes précipitations au petit matin sur l’ouest du pays, avec des valeurs de 35 mm en une heure à Roulers et même de 75 mm en une heure à Knokke. Ces orages sont entendus jusqu’au centre du pays, mais là avec beaucoup moins de précipitations. Par la suite, le temps est très nuageux avec pluies et bruines (et parfois encore des averses) en matinée, avec cumulonimbus enclavés, nimbostratus, doublés de stratocumulus et de fractus. Ensuite stratocumulus doublés de cumulus humilis parfois en bandes. Quelques éclaircies le soir avec cumulus et cirrus. Éclaircies plus larges, dès l’après-midi, en Campine avec cumulus.

Températures maximales le plus souvent comprises entre 19 et 22°C, mais plus chaud au nord-est du pays (jusqu’à 25°C à Kleine Brogel).

270896WebcamWideumont201407281655.jpg

Webcam IRM – Wideûmont – 28 juillet 2014 à 16h55

Les relevés du matin (dont entre 8 heures le 27 et 8 heures le 28) donnent 84,6 mm à Wingene, 78,9 mm à Roeselaere, 78,0 mm à Loenhout et 75,5 mm à Knokke-Zwin (dont la totalité est tombée entre 5h45 et 6h30). Voir ci-dessus l’intervention de Philippe, avec d’autres totaux encore.

Dans la commune de Pittem, en Flandre Occidentale, des rues entières ont été sous eau, tandis que les routes du centre de Lichtervelde, Aardooie et Wingene ont également été submergées. Pour rappel, Wingene a déjà été touchée par une tornade entre F1 et F2 le 25 janvier et par de violentes chutes de grêle le 7 juin de cette année.

Le 29 juillet, la situation atmosphérique devient assez chaotique, avec des restants de front, de pseudo-front et de ligne de convergence qui tournent autour de notre pays, le tout dans une ambiance assez chaude et humide (on se trouve du côté chaud du front principal) qui est plutôt explosive.

644027analyse2014072912.gif

Source : KNMI

Très nuageux à couvert avec stratus, stratocumulus et fractus (brouillard en Ardenne et localement ailleurs), cumulonimbus l’après-midi avec orages et fortes averses, parfois précédés d’éclaircies avec cumulus congestus. Temps soudain particulièrement lourd avant, et parfois encore pendant les orages, avec des températures de 24°C ou plus, et des points de rosée de 19 à 20°C. À Beauvechain, ces orages donnent 33 mm de pluie l’après-midi, tandis que de nouvelles précipitations donneront à nouveau 29 mm entre 20 heures du soir et 2 heures du matin.

607103WebcamDiepenbeek201407291540.jpg

Webcam IRM – Diepenbeek – 29 juillet 2014 à 15h40

En Campine, les orages n’arrivent qu’en fin d’après-midi, après une chaleur d’étuve (températures de 27-28°C pour des points de rosée de 19-20°C) et durent particulièrement longtemps (presque 4 heures) en déversant 35 mm à Kleine Brogel.

Dans les Hautes Fagnes, c’est en soirée (entre 20 h et 2 h) que tombera l’essentiel des précipitations (48 mm, pour un total de 54 mm).

Enfin le littoral, cette fois-ci, est épargné par les précipitations.

Les températures maximales ont tourné autour de 21°C au littoral et sur les Hauts Plateaux, et autour des 24°C ailleurs (mais jusqu’à 28°C en Campine). Les précipitations, comme déjà mentionné ci-dessus, ont atteint 62,0 mm à Beauvechain, 54,4 mm à Mont-Rigi, 37,3 mm à Gorsem et 35,0 mm à Kleine Brogel. À Uccle, on mesurait 21,2 mm et à Zaventem, 28,0 mm. À Schaffen, la cote était de 40,0 mm.

Ittre a été très durement touchée par ces intempéries, où « trois orages ont frappé coup sur coup la région » et où « en dix minutes, un véritable torrent s’est formé » (lesoir.be).

Sources :

IRM

KNMI

Ogimet

Belgorage

Le Soir

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plusieurs sources citent le chiffre de 67 mm de précipitations en 20 minutes à Ittre.

Quelqu'un pourrait-il confirmer (ou infirmer) cette donnée ?

A première vue, il s'agirait d'une information provenant d'un fermier du coin, cela va être difficile à vérifier, je crois...

Quand on voit cette photo, on peut penser que la hauteur de 3m citée à plusieurs endroits n'est pas exagérée...

post-911-1406802887_thumb.jpg (source : dhnet.be)

Bon courage aux sinistrés et bonne journée à tous !

:thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et voila, confirmé. Le mois de Juillet aura été chaud et humide, et légèrement déficitaire en Soleil. La température aura atteint 19.3°C, soit 0.9°C de plus que la normale, alors que les précipitations totalisent 117.2mm sur 16 jours. L'ensoleillement au final est proche de la normale malgré tout, avec 193 heures, mais il est bien déficitaire d'une petite dizaine d'heure. Pour reprendre sur les discussions au sujet de l'été 2012 :

http://www.forums.meteobelgium.be/index.ph...13873&st=40

On peut noter à nouveau que malgré les précipitations bien excédentaires, les températures sont elles aussi bien excédentaires. Je n'ai pas refait le graphique, j'ai juste repostionné 2014 avec GIMP :

post-3513-1406883607_thumb.png

On voit que si 2014 n'est pas le mois de Juillet le plus chaud, assez loin derrière les 23°C de 2006, il est assurément un mois record. Il est le mois le plus chaud pour un tel niveau de précipitations et aussi peu de Soleil. De plus, il est évident que l'excédent est porté plus par les températures minimales que maximales, mais les deux températures sont excédentaires. Les minimales sont 1.5°C au dessus de la normale, et les maximales restent 0.4°C au dessus de la normale. Et ce n'est pas le pire.

À Paris Montsouris, les températures atteignent 21°C, soit un excédent de 1.5°C, alors qu'il est tombé quasi 100mm de pluie et que l'ensoleillement est cette fois bien déficitaire. Il n'y aura eu que 191h de Soleil, encore moins qu'à Uccle, ce qui représente un déficit de 20%. Il manquait encore 1°C petit degré et on passait le fameux seuil des 22°C de la classification climatique de Köppen, qui délimite les climats océaniques des climats subtropicaux...

Et on peut continuer ainsi le tour des stations. Nancy est à +2.1°C d'excédent sur les températures, mais avec seulement 200h d'ensoleillement (-18% par rapport à la normale) et 110mm de pluie.

Pour Bordeaux, la chose est moins nette mais toujours présente. Les températures atteignent un excédent de +1.1°C, mais cette fois-ci les maximales sont pile dans la normale. L'ensoleillement reste cependant déficitaire avec 244h (-12% par rapport à la normale) et les précipitations sont légèrement excédentaire avec 51mm.

À Lyon par contre, le mois aura été vraiment moyen. Les températures n'enregistrent aucune anomalies, les maximales étant déficitaires de l'ordre de 1°C et les minimales sont excédentaire de l'ordre de 1°C, ce qui se compose. Par contre le mois aura été bien sombre et humide là aussi.

La particularité de ce mois de Juillet est bien son caractère pour ainsi dire tropical, à la fois chaud, humide et sombre. En 2013 par exemple à Bordeaux, les températures étaient excédentaires de 4.1°C en Juillet, avec 83mm de précipitations. Mais quasiment toutes les précipitations étaient tombés sur deux jours avec les orages. L'ensoleillement était resté copieux, avec 331h. Il est évident que le graphique présenté ci dessus, avec la température en fonction des précipitations à ces limites. Il faudrait aussi tenir compte du nombre de jour de RR et de l'ensoleillement. Cependant on note bien une évolution. Les mois sont de plus en plus chauds, mais ce n'est pas seulement dû à des situations synoptiques favorables à la grande chaleur, sinon il ferait de plus en plus sec aussi. Chez nous, les mois d’Été chaud et humide ne sont pas censé exister.

Et si on pourra trouver 15000 excuses et dire que cela n'a rien à voir avec une évolution climatique, en attendant ils y en qui ne se posent pas de questions. Les moustiques remontent vers le Nord, et les maladies avec.

P.S. : rien à voir avec l'été, mais je viens de découvrir qu'on commence à s'inquiéter pour Ebola en France aussi :lol2:

http://www.lepoint.fr/sante/touraine-la-fr...-1850416_40.php

Modifié par paix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai qu'en été, en Belgique (littoral excepté), il y a(vait) presque une corrélation parfaite entre l'insolation et la température. À quelques rares exceptions près, tous les mois d'été très chauds ("très anormaux" ou "exceptionnels") ont aussi été très ensoleillés.

Or ces dernières années, il y a de plus en plus de mois d'été peu ou moyennement ensoleillés qui sont fort chauds quand même. Je n'ai pas les chiffres sous la main (je suis au boulot pour le moment), mais je suis sûr de ne pas me tromper.

En d'autres termes, un signe inquiétant parmi tant d'autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une video des inondations à Ittre :

@Cumulonimbus : j'ai trouvé ceci :

Officieus viel er in Ittre 67 liter/m² in 20 minuten en 85 liter/m² in drie uren op 29 juli 2014.

et ceci :

A Bornival (Nivelles), à +/- 5 km au sud du centre d'Ittre il serait tombé 77 mm le 29 juillet (station IRM).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×