Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
dada

Suivi des éruptions volcaniques dans le monde

Messages recommandés

Super Dada! thumbsup.gif

Concernant l'éruption du Chaiten, je propose que l'on continue le topic créé pour l'occasion.

Quand aux autres éruptions, c'est ici thumbsup.gif

Je me souviens des problèmes posés par le Kelut en Indonésie. On en parle plus beaucoup, puisque le dôme de lave s'est stabilisé.

Dans l'actualité récente, deux éruptions à noter:

Celle du Krakatau, entré en éruption il y a deux semaines, et la Soufrière de Montserrat, donc l'éruption de type péléen en cours depuis 1995 n'est toujours pas terminée: les vulcanologues ont annoncé une remontée du magma vers le dôme situé dans l'English's Crater, le cratère principal de la Soufrière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Réveil du Seremu en Indonésie:

Dépêche n°2355 du 22-05-2008

Semeru, Indonésie, 3676 m

Le niveau d'activité du Semeru a été élevé à 3 sur une achelle de 1 a 4, suite a la formation, hier, de plusieurs coulées pyroclastiques. Une dépêche Le Monde émise aujourd'hui, dans laquelle sont rapportés les propos d'un volcanologue Indonésien, précise en effet que ce sont pas moins de six coulées pyroclastiques qui ont été comptabilisées hier. Certaines ont atteint une longueur de 3000m, probablement sur le flanc sud (le cratère actif (Jonggring Seloko) étant échancré dans cette direction). Les premières habitations se trouvent à une dizaine de kilomètres, mais des travailleurs peuvent se trouver plus haut sur les pentes. Aucune évacuation n'a été ordonnée pour le moment, mais la surveillance est accrue (source: Le Monde).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En parallèle avec le Chaiten, un autre volcan semble vouloir imiter ce dernier.

Quel machin ces volcans whistling.giflaugh.gif

Dépêche n°2368 du 28-05-2008

Cerro Machìn, Colombie, 2650m

Les volcanologues ont enregistré avant-hier, sur le Cerro Machìn, un essaim de secousses caractéristiques de la fracturation des roches. Cet événement, qui n'a duré que deux heures (entre 09h50 et 11h50 du matin (heures locales)), a donné lieux à 190 secousses, dont certaines ont été ressenties par la population. La localisation des foyers indique qu'elles proviennent d'une source localisée à faible profondeur (entre 2 et 4 km), légèrement décalées vers le sud-est par rapport au sommet. Rien n'indique pour le moment qu'une éruption se prépare et aucune disposition particulière n'est prise ou recommandée par les volcanologues. Mais la surveillance se maintient sur ce volcan dont la dernière éruption remonte à plus de 800 ans, et qui ne se trouve qu'à une petite vingtaine de kilomètres de la ville d'Ibagué (plus de 430 000 habitants), capitale du département de Tolima (sources: INGEOMINAS).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apparemment, l'éruption entamée le 12 mai sur l'Etna ne serait pas terminée, et ce malgré un taux d'effusion très faible pour l'instant.

Pour rappel, cette éruption avait commencé par deux puissants paroxysmes du cratère sud est avec des fontaines de lave et des panaches de cendres de plusieurs milliers de mètres de hauteur.

Elle a ensuite été suivie de l'ouverture de plusieurs fissures qui ont vomi une coulée de lave de 6 km de longueur dans la Valle del Bove, la caldera située sur le flanc est du volcan.

Dépêche n°2369 du 28-05-2008

Etna, Italie, 3340 m

Le dernier rapport de l'INGV indique que depuis le 13 mai s'ouvre un champs de fissures, non éruptives, sur le versant nord du cône Nord-Est. Orienté vers le nord-ouest, ce champs de fracturation mesure environ 250 m de large sur le cône et s'élargit pour atteindre les 800 m à l'altitude 2800 m. Par ailleurs, la fissure éruptive ouverte à 2800m d'altitude le 13 mai est toujours active. Le front de la coulée se trouve vers 2250 m d'après les relevés effectués par l'INGV (source: INGV).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'éruption, certes modeste, de l'Etna, repart à la hausse:

Dépêche n°2395 du 08-06-2008

Etna, Italie, 3340 m

Les équipes de l'INGV ont fait hier un dernier repérage sur la position des coulées de lave depuis la crête du Monte Zoccolaro. L'épaisse couverture nuageuse ne leur a pas permis d'effectuer d'observation directe mais l'utilisation de la caméra thermique au cours d'une courte éclaircie fut suffisante pour mettre en évidence l'existence d'une activité effusive et explosive sur la bouche éruptive à la côte 2800 m. Cette observation semble confirmée par les fortes détonations qu'ils ont pu entendre au cours de ce repérage. La surveillance sismique indique aussi que l'activité persiste et on note même aujourd'hui, au cours des dernières heures, une augmentation assez significative (tout en restant relativement faible) du tremor volcanique. (Sources : INGV Catania).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Quelqu'un aurait-il sous la main un site permettant de suivre l'évolution de l'éruption du Bardarbunga en temps réel?

Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a pas mal de séismes pour le moment en-dessous de ce volcan. Des inquiétudes ou non à se faire ?

On peut le suivre avec des webcams sur le lien de Dada

N'hésitez pas à nous faire partager vos découvertes.

EDIT :

pour ceux qui ont facebook : https://www.facebook.com/jardvis/posts/937845456229919

Modifié par Philippo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a pas mal de séismes pour le moment en-dessous de ce volcan. Des inquiétudes ou non à se faire ?

Bah la présence de séismes indique que le magma continue d'affluer dans la chambre magmatique. Celà dénote que le volcan est toujours en activité et qu'une éruption est toujours possible surtout si l'origine des séismes remonte vers la surface.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bah la présence de séismes indique que le magma continue d'affluer dans la chambre magmatique. Celà dénote que le volcan est toujours en activité et qu'une éruption est toujours possible surtout si l'origine des séismes remonte vers la surface.

D'après diverses webcams, on a à faire à de la fumée qui serait surtout de la vapeur (va différencier ce nuage de vapeur avec les nuages qui refusent de se barrer de la région).

Dans ce cas, cela nous laisse croire que de la lave semblerait couler dans un cours d'eau (ou lac ?).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors que l'activité éruptive semblait s'être calmée dans le courant de l'après-midi et en soirée de ce lundi 1 septembre, vers 1h20 du matin, les jets de lave ont soudainement repris leur activité. Tout ceci s'est très vite mis en place puisqu'en à peine quelques minutes, de hautes colonnes verticales de lave se distinguaient nettement sur les webcams. Impressionnant à observer en live !

En témoignent les deux prinscreens suivants pris vers 1h40.

Par ailleurs, Simon Redfern, Professeur en physique des minéraux à Cambridge, vient de twiter sur son compte l'information selon laquelle les colonnes de lave verticales s'étendent sur 150 m de hauteur soit un ratio de 2 à 3 fois supérieur à celui des jets de la nuit précédente !

Webcam1

Webcam2

Edit 2h45 : Les images de la webcam1 deviennent de plus en plus impressionnantes :

Webcam1

Modifié par Futururgentiste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×