Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
Philippe

Hiver 2015

Messages recommandés

Petit retour sur le mois de décembre écoulé

Quels ont été les records ponctuels ?

Les stations à longue série (50 ans ou plus)

Les stations dont une longue série est disponible sont les suivantes :

Beitem (depuis décembre 1953)

Deurne (depuis décembre 1953)

Chièvres (depuis décembre 1953)

Uccle (depuis juillet 1886)

Beauvechain (depuis décembre 1953)

Bierset (depuis décembre 1953)

Dourbes (depuis octobre 1965)

Kleine Brogel (depuis décembre 1953)

Eeklo et Rochefort disposent aussi d’une longue série, mais les données de décembre 2015 ne sont pas encore disponibles.

Les données de la station de Mont-Rigi ont pu être complétées par celles de la Baraque Michel et du Centre Nature de Botrange, ce qui ne constitue qu’une très faible discontinuité dans l’homogénéité.

Coxyde, avec une série débutant en 1967, a presque 50 ans d’observations disponibles.

Dans ces stations, des records ont été battus lors de la 2e décade de décembre à :

Beauvechain avec 16,5°C le 17 (ancien record : 16,0°C le 16/12/1989)

Kleine Brogel avec 16,4°C le 17 (ancien record : 16,3°C le 16/12/1989)

Dourbes avec 16,2°C le 17 (ancien record : 15,7°C le 16/12/1989)

Bierset avec 16,0°C le 17 (ancien record : 15,6°C le 16/12/1989)

À Beauvechain, il s’agit même d’un record de décembre toutes décades confondues, avec un précédent record de 16,3°C datant du 04/12/1953.

À Bierset, le record de décembre toutes décades confondues (du 04/12/1953) a été égalé.

D’autres stations n’ont pas été très loin du record, comme :

Deurne avec 15,9°C (record : 16,1°C le 16/12/1989)

Coxyde avec 14,7°C (record : 15,3°C le 11/12/1994)

Beitem avec 14,6°C (record : 15,3°C le 16/12/1989)

Uccle avec 16,0°C (record : 16,7°C le 16/12/1989)

Les stations à série plus brève (environ 30 ans)

Il s’agit de stations dont les données sont disponibles le plus souvent à partir de janvier 1984, quelques-unes un peu avant ou un peu après.

Pour la deuxième décade de décembre, cela ne change rien puisque toutes les douceurs extrêmes de décembre sont récentes (et datant le plus souvent du 16 décembre 1989).

Voici les records :

Koersel : 16,7°C (ancien record : 16,3°C le 16/12/1989)

Kruishoutem : 15,8°C (ancien record : 15,4°C le 16/12/1989)

Les stations suivantes ont été proches du record :

Gosselies : 15,7°C (record : 16,0°C le 16/12/1989)

Gorsem : 15,8°C (record : 16,2°C le 16/12/1989)

Sint-Katelijne-Waver : 16,7°C (record : 17,4°C le 16/12/1989)

Zaventem : 16,4°C (record : 17,2°C le 16/12/1989)

Hastière : 16,0°C (record : 16,8°C le 16/12/1989)

Florennes : 15,0°C (record : 15,8°C le 16/12/1989)

Parmi ces stations, un record a même été battu pour la 3e décade de décembre à Middelkerke, avec 14,2°C à Middelkerke le 22 (précédent record : 14,1°C le 25/12/1997). Cependant, si la série avait été plus longue, il est certain que la température a été plus élevée durant la nuit du 23 au 24/12/1977 (observations synoptiques de cette nuit-là : 15°C à 20h, 00h et 06h – hélas données disponibles uniquement au degré près, sans décimales).

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+++ Un rapport sera fait très prochainement sur le conflit de masses d'air et les contrastes de vents et de températures juste au nord de nos régions +++

Sans doute d'ici le week-end....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une curieuse image radar de l'IRM lors de la nuit du Nouvel-An : (source RTL info)

5718208.gif

On y voit un front pluvieux approcher par l'Ouest, rien de vraiment intéressant. Mais pile à minuit, une multitude de points viennent "parasiter" l'observation. Qu'est-ce qui explique ce phénomène ?

D'après cet article il s'agirait de milliers d'oiseau effrayés par les divers feux d'artifice et autres pétards lancés à ce moment ! Ce n'est donc pas un événement climatique mais il faut avouer que c'est assez flagrant :scared:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effrayés à ce point ?

Comment font-ils alors pour supporter chaque année les flashs aveuglants et le vacarme des orages ? :huh:

Tiens, ça me rappel les radars aux USA qui donnaient des échos en forme de soucoupes. Il n'a pas fallu longtemps pour que des illuminés prêchent le stationnement de vaisseaux aliens sur le sol Américain :lol:

Modifié par passiion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un bulletin des neiges... Tiens ! Il y avait longtemps.

Hier 7 janvier 2016, quelques chutes de neige ont été observées sur les hauteurs. Elles ont donné lieu à un enneigement dans les Hautes-Fagne. À Mont-Rigi et Botrange, une fine couche était bien présente l'après-midi. À la Baraque de Fraiture, l'enneigement a été plus temporaire et n'a duré que deux petites heures en début d'après-midi. À Wirtzfeld, des chutes de neige ont certes été observées, mais sans donner d'enneigement. Quelques flocons de neige fondante ont également été signalés ici et là même à plus basse altitude, comme notamment à Spa et à Saint-Hubert.

Le matin du 8 janvier, tout a fondu partout.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le matin du 8 janvier, tout a fondu partout.

Je confirme les propos de Cumulonimbus en précisant que pendant cette courte 'période neigeuse', la température était bien positive autour de +4°C.

Ce matin par contre, avec une température légèrement négative et le passage de bancs de brouillard, il vous faut sortir la raclette à gratter ...

post-16760-1452245881_thumb.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pendant près d’une semaine, des conditions hivernales sévères étaient à nos portes…

La situation de blocage qui nous a valu le temps exceptionnellement doux en décembre avec une quasi-constance de courants méridionaux a fini par évoluer en fin de mois sous la forme d’un net « splitting » des hautes pressions situées sur le continent européen, avec un anticyclone de type chaud centré en moyenne sur la Suisse et un autre anticyclone se développant sur la Scandinavie et ouvrant enfin la porte à des arrivées d’air froid.

À Hambourg, où les températures maximales étaient constamment supérieures à 10°C du 16 au 27 décembre (14,2°C le 26), un premier refroidissement, encore modeste, se fait sentir le 28 au matin avec des températures proches de 0°C et un vent tournant à l’est. Ce froid modéré, avec des températures de 5-6°C en journée et parfois proches du gel la nuit va persister jusqu’au 1er janvier 2016, avant l’arrivée d’un froid plus sévère durant la journée du 2 janvier, poussé par un vent d’est insupportable soufflant par rafales, initiant une période de 4 jours de gelées permanentes, avec des valeurs de –6 à –8°C la nuit et de –4 à –6°C le jour.

Ce froid atteindra les Pays-Bas dans la nuit du 2 au 3 janvier.

Voyons maintenant ce qui s’est passé au jour le jour.

1er janvier 2016

La présence de perturbations sur la Scandinavie fait reculer dans un premier temps l’anticyclone froid, qui s’installe sur le nord-ouest de la Russie où il se renforce cependant rapidement en préparant son retour vers la Scandinavie.

En Belgique

La Belgique se trouve à l’avant d’un flux très perturbé associé à une dépression virulente se dirigeant vers le sud-ouest de l’Angleterre. Mais le temps est encore calme et surtout assez doux, même si la douceur est désormais bien moins extrême qu’en décembre.

Le vent, d’abord orienté au sud-ouest, s’oriente rapidement au sud-est, mais l’air reste humide. Le ciel est généralement voilé de cirrus/cirrostratus/altostratus. Par endroit, on note aussi quelques stratocumulus, ou alors du brouillard se formant temporairement. Ce brouillard est toutefois très persistant en Ardenne, tandis que le sud du pays voit son brouillard évoluer en stratus et stratocumulus.

Même si d’aucuns ont peut-être eu un premier frisson, les températures ont encore été douces pour la saison, avec 7 à 9°C en Basse et Moyenne Belgique, 4 à 5°C sur les hauteurs et 5 à 6°C en Gaume.

Aux Pays-Bas

Les Pays-Bas partageaient encore avec la Belgique la même relative douceur, avec des vents s’orientant toutefois vers l’est en soirée et la nuit.

2 janvier 2016

L’anticyclone reprend position sur la Scandinavie tandis qu’une dépression traverse le sud de l’Angleterre. Les perturbations, bloquées dans un premier temps près de la frontière entre l’Allemagne et la Pologne, commencent à reculer et à butter sur d’autres perturbations continuant à progresser depuis l’Atlantique.

En Belgique

Une occlusion a traversé notre pays le matin et est suivie par des éclaircies, avant d’une back-bent-occlusion n’affecte nos régions qu’en soirée.

Après des précipitations modérées tombées la nuit (le plus souvent entre 1 et 4 mm), le temps devient rapidement beau en matinée, avec des cumulus fractus se dispersant et quelques bancs d’altocumulus. L’après-midi connaît un mix de cumulus et stratocumulus avant que ces derniers ne reprennent le dessus pour donner un temps assez gris. Sur l’est et le sud du pays, le ciel met plus de temps à se dégager et les stratocumulus restent plus présents même dans les éclaircies.

Le soir, il se met à pleuvoir.

Il s’agit d’un temps hivernal océanique très normal pour nos régions, sauf que les vents continuent à souffler de sud à sud-est (air maritime quelque peu détourné), ce qui demeure le signe du blocage de la situation atmosphérique. Malgré cela, les températures restent très maritimes et remontent même, avec des maxima de 10 à 12°C en plaine et de 4 à 6°C sur les hauteurs.

Aux Pays-Bas

Le temps très doux, avec températures supérieures à 10°C, n’atteint plus que le sud du pays, le reste se trouvant dans une sorte de no man’s land avec des températures autour de 5°C. En soirée, le refroidissement se fait davantage sentir sur le nord-est du pays avec des températures se rapprochant de 0°C. Pendant ce temps, les températures descendent déjà à –10°C sur le nord-est de l’Allemagne.

Aux Pays-Bas, les vents ont déjà une composante plus orientale qu’en Belgique.

3 janvier 2016

L’anticyclone défend ses positions sur la Scandinavie tandis que la dépression anglaise se meurt en faisant du sur place. Mais une autre dépression, au large de l’Irlande, prend la relève et continue d’assurer un temps perturbé sur nos régions.

En Belgique

Une nouvelle fois, notre pays se retrouve entre deux perturbations, avec une occlusion qui s’en va vers l’est (sans aller très loin cependant parce bloquée par l’anticyclone) et une nouvelle occlusion qui nous arrive de l’ouest.

Le temps, donc, après la dispersion des stratocumulus, n’est pas désagréable, avec un petit voile de cirrus ne s’épaississant que graduellement en cirrostratus puis altostratus translucidus (et encore quelques cumulus/stratocumulus), avec des pluies seulement à la tombée du jour. Le littoral, comme d’habitude, voit la première perturbation s’éloigner plus vite et la seconde, s’amener plus tôt avec de pluies déjà en début d’après-midi.

Les relevés de précipitations du matin donnent des valeurs de 2 à 9 mm avec une pointe à 11,5 mm (Sivry). Les pluies du soir et de la nuit suivante seront plus abondantes.

Les températures, toujours douces pour la saison, ont été de l’ordre de 7 à 8°C en plaine et de 3 à 4°C sur les hauteurs. Les vents de sud-ouest, revenant au sud-est donnent à nouveau un cachet particulier à ce type de temps qui, autrement, serait tout à fait normal.

Aux Pays-Bas

Le froid y fait une entrée très remarquée. Le gel (qui sera permanent) sévit au nord-est d’une ligne s’étendant le matin de Leeuwarden à Emmen, puis reculant quelque peu en journée. Cependant, là où il sévit, le froid devient vite insupportable avec un vent soufflant par rafales et quelques précipitations qui rendent l’air particulièrement humide.

4 janvier 2016

La situation est bien bloquée à présent, avec un anticyclone installé sur le nord de la Scandinavie et une dépression faisant du surplace près de l’Irlande. Cette situation maintient sur notre pays un flux perturbé.

En Belgique

Une occlusion quitte lentement notre pays en fin de nuit tandis qu’une perturbation post-frontale aborde le littoral en soirée.

Les pluies de la nuit ont été abondantes, avec des relevés udométriques, le matin, souvent compris entre 8 et 15 mm. Quelques cotes plus importantes ont également été enregistrées, comme à Bièvre (19,8 mm), Buzenol (18,5 mm) et Passendaele (16,5 mm). Une très relative baisse des températures a donné des valeurs minimales proches de 0°C en Ardenne, avec comme conséquence des chutes de neige en Ardenne. Le synoptique de Mont-Rigi fait état de 3 cm de neige à 7h, alors qu’il reste encore 1 cm à 13h par temps de dégel. Des chutes de neige ont également été observées à Elsenborn, là souvent mêlées de pluie.

Le ciel, dans le pays, a souvent été fort chargé, avec essentiellement des stratocumulus, encore accompagnés de faibles précipitations intermittentes. Seul le littoral a pu bénéficier de quelques éclaircies, larges le matin. Les températures en journée, remontant à 7-9°C en plaine et à 3-4°C sur les hauteurs, n’ont à nouveau pas été vraiment hivernales, et l’épisode neigeux des Hautes-Fagnes a été de très courte durée.

Les vents, soufflant de sud à sud-ouest, ont eu une direction plus habituelle pour ce type de temps.

Aux Pays-Bas

C’est le chaos. Tout le nord du pays est en alerte pour le verglas. Des accidents sur la route, des courts-circuits et même des opérations postposées dans certains hôpitaux en raison de problèmes d’électricité.

htcq5k.jpg

Veendam (Groningen) le 4 janvier à 22h40. Source : Lenfra Fotografie via INFO Meteo

Comme on peut le voir sur la photo, outre les pluies verglaçantes, on a aussi observé des chutes de neige. Une fine couche de neige, certes discontinue, recouvrait tout le nord-est des Pays-Bas et, localement, la couche était même complète, notamment entre Emmen et Groningen, du côté de Drachten et, localement, jusqu’à la côte et certaines îles de la Frise (épaisseur maximale : 3 cm, au nord d’Emmen). Cette neige, contrairement à celle de la Haute Belgique, restera au sol plusieurs jours.

Le froid aussi est mordant. À Groningen, le vent d’est continue à sévir, avec une température de –3°C le matin qui continue à descendre lentement jusqu’à –4°C le soir, le tout étant accompagné de faibles chutes de neige alternant avec de la pluie verglaçante. À Terschelling (île de Frise), les températures sont un peu moins basses (–1 à –2°C), mais le vent fort et l’humidité augmentent fortement l’impression de froid.

C’est d’ailleurs le 4 janvier au soir que le froid atteint une première fois son extension maximale aux Pays-Bas.

21ew56a.png

Source : Infoclimat

Comme nous révèle l’image, le sud des Pays-Bas continue à partager avec la Belgique la douceur hivernale.

Une consultation des sondages atmosphériques n’est pas inintéressante. L’on constate qu’au-dessus des îles de la Frise, la couche d’air froid ne dépassait pas 300 à 400 mètres d’épaisseur, mais présentait une forte instabilité et turbulence de basses couches en raison du passage sur des eaux chaudes. Juste au-dessus de l’inversion, la température était tantôt un peu au-dessus de 0°C, tantôt un peu en dessous, ce qui explique l’alternance de neige et de pluie verglaçante dans certaines régions. Plus au sud par contre, la structure de l’atmosphère était celle des hivers doux et pluvieux, avec une relative stabilité et un isotherme de 0°C assez haut, autour des 1100 mètres d’altitude.

5 janvier 2016

Les pressions baissent sur la Scandinavie, mais le régime y reste anticyclonique dans un environnement particulièrement froid. De l’autre côté, sur les îles Britanniques, le régime demeure dépressionnaire avec des perturbations qui tournent en rond. Le temps reste doux en Belgique, avec un froid qui recule temporairement sur les Pays-Bas.

En Belgique

Le temps est très nuageux avec des stratocumulus et de rares éclaircies, à l’exception du littoral, où les trouées laissent apparaître des coins de ciel bleu, parfois voilé par des cirrus. Un peu de pluie ou de bruine est observé par place l’après-midi. Les températures se situent entre 7 et 9°C en plaine et entre 3 et 4°C sur les hauteurs.

Les vents soufflent de sud, avant de reprendre une tendance sud-est le soir.

Aux Pays-Bas

Le froid recule un peu, mais reste bien présent sur le nord, avec encore des pluies verglaçantes et un vent qui continue à souffler de l’est. En outre, le froid se remet à avancer en soirée.

L’enneigement, en gros, demeure inchangé par rapport à la veille. Mais :

« Le verglas pose de gros problèmes dans le nord du pays. Il y a eu des dizaines d’accidents et les écoles, en raison des conditions météorologiques extrêmes, ont décidé de ne pas faire venir leurs élèves.

Le KNMI était ce matin en alerte rouge pour les provinces de Groningen, Friesland et Drenthe, où le verglas pourrait persister jusqu’en fin de matinée. Le code orange vaut pour les îles de la Frise et le nord de l’Overijssel et de Flevoland.

Une épaisse couche de glace recouvre les routes et il y fait particulièrement glissant – dit M. Martijn Vander Zande, journaliste à la NOS – « Nous sommes certes habitués à bien des choses ici au nord, mais après l’hiver très doux que nous avons connu, l’effet de surprise est maximal. Il est en outre étrange que seul le nord doive affronter cette offensive hivernale. Nous sommes un petit pays et pourtant nous connaissons bien 13°C de différence entre le nord et le sud. »

6 janvier 2016

L’anticyclone scandinave, bien que faiblissant, tient bon. Sur l’Atlantique se trouve un vaste complexe dépressionnaire dont les perturbations ne nous atteignent pas encore. En contrepartie, une perturbation s’est bien structurée sur le continent à la limite entre l’air froid et l’air doux.

En Belgique

La situation de notre pays entre les différents systèmes perturbés donne un temps qui n’est pas mauvais, avec des stratocumulus discontinus, doublés de cumulus et se déchirant parfois en de belles éclaircies. Le sud du pays connaît aussi du brouillard le matin.

Les températures sont du même ordre que la veille, voire un brin plus douces, avec 8 à 9°C en plaine et 3 à 4°C sur les hauteurs. Le vent souffle en moyenne du sud.

Aux Pays-Bas

Pas du tout la même situation !

Le nord du pays est déjà paralysé pour la troisième journée consécutive par le verglas. Des écoles ont dû rester fermées et de nombreux accidents de circulation sont à nouveau signalés. En outre, le vent d’est amène du smog de l’Allemagne, avec de fortes concentrations de particules fines.

Les sondages révèlent toujours une inversion vers 300-400 mètres d’altitude, et même si les basses couches sont turbulentes, l’épaisseur de la couche est bien trop faible pour évacuer efficacement la pollution.

Le temps est donc particulièrement désagréable, avec des températures ne dépassant pas les –3°C dans le nord-est, avec une seconde avancée maximale de l’air froid en début de soirée.

10nti04.png

Source : Infoclimat

7 janvier 2016

Alors que l’anticyclone se décompose sur la Scandinavie, une dépression secondaire, traversant le sud de l’Angleterre et associée à une dépression mère au sud-ouest par rapport à l’Islande, nous envoie une perturbation particulièrement active, qui traversera par la suite les Pays-Bas.

En Belgique

Des éclaircies encore à l’est, avec des altocumulus, puis ciel couvert de stratocumulus, devenant rapidement très pluvieux , puis éclaircies réapparaissant dès l’après-midi, avec cumulus fractus tendant à se développer en gros cumulus avec petite tendance aux averses. Les précipitations totales sont le plus souvent comprises entre 8 et 12 mm, avec quelques cotes plus élevées comme par exemple à Middelkerke et à Deurne avec 14 mm, Stabroek avec 13 ,8 mm ou encore Mont-Rigi avec 13,5 mm.

Dans cette dernière station, en raison d’un petit refroidissement de l’air, de la neige a été observée avec une fine couche persistant l’après-midi, tout comme à Botrange, tandis que l’enneigement a déjà été plus temporaire à la Baraque de Fraiture, pourtant située à peine plus bas.

En effet, bien que l’air fût doux avec des maxima dépassant parfois même les 10°C, la température a temporairement baissé sous les (assez) brèves mais fortes précipitations, suffisamment bas en Haute Belgique pour permettre ces chutes de neige.

Les vents, encore orientés au sud-sud-est en matinée, ont tourné à l’ouest au littoral et au sud-ouest à l’intérieur des terres, en y soufflant temporairement de l’ouest aussi et surtout en devenant très forts en soirée.

Voici quelques valeurs de rafales :

Middelkerke : 101 km/h

Zeebruges: 90 km/h

Coxyde : 86 km/h

Gosselies : 79 km/h

Uccle : 76 km/h

Beitem: 72 km/h

Bierset : 72 km/h

Aux Pays-Bas

Là, la neige persiste au sol pour le quatrième jour consécutif dans le nord-est du pays. En outre, l’alerte rouge pour verglas n’est pas encore levée. Le froid pourtant recule sous la poussée de la perturbation active précitée, avec un vent tournant au sud-ouest ou à l’ouest en se renforçant.

Le matin, la ligne séparant l’air froid de l’air doux s’étire encore de Lemmer à Enschede, tandis que l’après-midi, le froid a déjà reculé à l’est de Groningen avant de quitter le pays en soirée, avec un dégel généralisé.

En attendant, cet épisode de verglas aura été responsable de pas moins de 610 blessés qui ont dû être transportés à l’hôpital.

8 janvier 2016

Un bien étrange beau temps a concerné tant les Pays-Bas que la Belgique, très étonnant pour la masse d’air maritime post-frontale avec une influence anticyclonique faible.

En Belgique, le ciel a même été quasi serein, avec de rares altocumulus, quelques stratocumulus maritimes au littoral et, au sud du pays, quelques cirrus, ainsi que des cumulus humilis l’après-midi (et du brouillard en matinée en Ardenne).

Aux Pays-Bas, le ciel a été un peu plus nuageux, mais globalement, le temps y a été beau aussi. Avec des températures de 8 à 9°C en plaine (belge et néerlandaise) et de 3 à 4°C en Ardenne, on peut même presque parler d’une journée printanière.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens sont arrivés les relevés de décembre 2015 dans le monde ?

Je sais qu'au 16-17 décembre c'était la folie furieuse, qu'en était-il au 31 décembre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belles images satellites de ce front très convectif qui aborde l'ouest de nos régions :

ya09-msg-1200-uk.JPG

ya09-msg-1500-uk.JPG

138 km/h relevés à Ouessant et 131 à Camaret au passage du front orageux. Infos Keraunos.

CYR9sLsWkAA6eTC.png

Modifié par passiion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mini-bulletin des neiges

En ce matin du 13 janvier 2016, avec des températures de +1°C environ sur les plus hauts points de la Belgique, un peu de neige a réussi à tenir au sol à Mont-Rigi et à Botrange. Par contre, cela n'a pas réussi à la Baraque de Fraiture (là où se situe la Webcam de MB).

À Montjoie (DE), quelques traces de neige étaient visibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bulletin des neiges du 14 janvier 2016

Cette fois-ci, l’hiver est bien arrivé, tout au moins pour celles et ceux qui vivent à plus de 250 mètres d’altitude. Les altitudes indiquées sont celles des stations météo.

Comme mesure officielle, nous avons Mont-Rigi (671 m), avec 7 cm de neige au sol à 13h.

La neige est arrivée le plus souvent en fin de matinée ou vers midi.

Voici la situation dans quelques lieux de Belgique :

À Botrange (670 m), nous avons également une couverture complète. Un peu de neige était déjà préexistante ce matin (couverture incomplète), ensuite les nouvelles neiges sont arrivées vers 10h40 avec rapidement une couverture neigeuse complète au sol. Ensuite, entre 12 et 13h, cette couche a eu l’occasion de bien s’épaissir.

À Fraiture (580 m), la neige a commencé à tenir au sol à partir de 11h, puis le sol a surtout bien blanchi entre 12 et 13h pour arriver à un bel enneigement.

À Bovigny (495 m), la neige a commencé à accrocher peu après midi, pour rapidement donner une couverture complète.

À Frassem (390 m), la neige a commencé à tenir peu avant 12h30 avec, là aussi, un paysage bien hivernal.

À Rossignol (350 m), la neige est arrivée vers 11h40 et a commencé à tenir vers 11h50. Paysage à présent bien blanc aussi.

À Courrière (270 m), la neige est arrivée plus tôt, vers 10h, et elle a réussi à tenir aussi, sous forme de mince couche.

À Cerfontaine (233 m), les conditions étaient juste insuffisantes. Une neige mouillée a commencé à faire son apparition peu après 10h avec un relatif blanchiment du paysage entre 11h et 12h environ. Ensuite fonte et disparition de la neige vers 14h.

De la neige a également été signalée en de nombreux endroits, parfois même à basse altitude mais là, elle tombait sous forme de neige fondante sans tenir au sol.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bulletin des neiges du 15 janvier 2016

D’abord les mesures officielles :

Mont-Rigi (671 m – 4 h) : 10 cm

Charleroi (187 m – 7 h) : 7 cm

Beauvechain (105 m – 7 h) : 7 cm

Humain (294 m – 7 h) : 6 cm –> près de 10 cm à 9 h

Florennes (279 m – 7 h) : 3 cm

Bierset (186 m – 7 h) : 2 cm

Zaventem (55 m – 7 h) : 1 cm

On mesurait aussi près de 10 cm à 9 h à Wideumont.

La situation d’ensemble à 9 h : on peut dire que près de la moitié de la Belgique est enneigée, au sud-est d’une ligne courbe qui passe non loin de Liège, puis file vers le nord de Bruxelles avant de s’incurver et de descendre vers le Hainaut entre Mons et Charleroi. Quelques irrégularités liées au relief sont cependant à noter sur cette ligne (une dénivellation de 50 mètres, dans cette zone limite, pouvant déjà faire toute la différence).

La situation dans certains lieux (toujours à 9h).

Cerfontaine : fine couche de neige, presque complète

Uccle : quelques centimètres de neige, mais fondante, lourde et de mauvaise qualité

Braine-L’Alleud : en grande partie blanc

Liers (près de Liège) : neige plutôt fondante, couvrant presque tout le sol

Vaux-sous-Chèvremont : fine couche de neige

Gembloux : plutôt neige fondante

Jodoigne : couverture de neige complète

Andenelle : mince couche de neige

Wirtzfeld : belle couverture neigeuse

Witry : belle couverture neigeuse

Frassem : belle couverture neigeuse

Frahan : un rêve hivernal (déjà de par sa situation géographique)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La neige est idéale pour faire des bonhommes. Quel plaisir en perspective pour les enfants de tout âge !

Mais celle qui tombe encore est très lourde, proche de la fonte...

post-973-1452856698_thumb.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Neige ou pluie, les précipitations ont souvent été fort abondantes sur notre pays.

Voici quelques relevés ce matin à 8 h :

Stree (Huy) : 30,4 mm

Sint-Katelijne-Waver : 28,0 mm

Zaventem : 26,0 mm

Uccle : 24,7 mm

Deurne : 23,0 mm

Stabroek : 20,8 mm

Le vent a aussi fait parler de lui la nuit dernière. Voici quelques rafales maximales :

Zeebruges : 104 km/h (entre 1 et 3 h du matin)

Middelkerke : 101 km/h (entre 22 et 23 h hier soir)

Coxyde : 90 km/h (entre 21 et 23 hier soir)

Beitem : 83 km/h (entre 0 et 1 h du matin)

Gand-Zelzate : 79 km/h (entre 3 et 5 h du matin)

Florennes : 76 km/h (entre 4 et 5 h du matin)

Uccle : 72 km/h (entre 4 et 5 h du matin)

Situation de la couverture neigeuse à 10 h :

Données officielles :

Mont-Rigi : 13 cm

Beauvechain : 7 cm

Humain : 7 cm

Florennes : 6 cm

Bierset : 6 cm

Gosselies : 3 cm

Source : IRM

Données de particuliers (vers 11 h) :

Saint-Hubert : 19 cm

Grand-Halleux : 16 cm

Ohey (au SW de Huy) : 15 cm

Sart-Tilman (Liège) : 13 cm

Grâce-Hollogne (Liège) : 10 cm

Bioul (entre Namur et Florennes) : 10 cm

Boninne (au NE de Namur) : 10 cm

Wasseige : 9 cm

Halanzy (Gaume) : 4 cm

Eupen : 1 cm (!)

Herstal (Liège) : rien

Dalhem (près de Visé) : rien

Visé : rien

Source : INFO Meteo

De très grandes différences, donc, en région liégeoise.

Modifié par cumulonimbus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Reprise marquée de la neige ici en Moselle Nord avec de fortes intensités et un blanchissement généralisé à nouveau de quelques centimètres ( quelques rafales de vent mêlées à tout ça ):

160115010833260258.jpg

Modifié par passiion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×