Aller au contenu
Les Forums de MeteoBelgique
Philippe

A propos du réchauffement climatique

Messages recommandés

Oui... Depuis quelques annés la nasa n'en parle jamais mais elle c'est que le courant atlantique nord ralentie de plus en plus vite.

Les scientifiques, Sirpa Hãkkinen (NASA Goddard Space Flight Center) et Peter Rhines (université de Washington, Seattle) pensent que le ralentissement de ce courant océanique est un indicateur des changements dramatiques du climat du nord de l'Océan Atlantique. C'est a dire que? ça restera bien inconnue............

L'évaluation de l'impact du climat sur l'Arctique (ACIA), préparée par plus de 250 scientifiques pour le Conseil de l'Arctique, fournit la preuve que le changement climatique se produit dans l'Arctique et qu'il s'accentuera rapidement à moins que les émissions de CO2 soient stoppées.

Selon une étude réalisée au cours d'une période de quatre ans par des scientifiques de plusieurs pays, l'Arctique est la partie du monde où le réchauffement est près de deux fois plus rapide que dans le reste du monde et où les gaz à effet de serre dus à l'activité de l'homme vont accentuer encore plus ce réchauffement à l'avenir, indique un communiqué de presse diffusé le 8 novembre par les responsables de l'Evaluation de l'impact du changement climatique dans l'Arctique (ACIA).

Il est probable qu'au moins la moitié de la glace marine de l'Arctique en période estivale fondra avant la fin de notre siècle et qu'une partie importante de l'inlandsis du Groenland fondra également étant donné qu'on prévoit une augmentation de 4 à 7 degrés Celsius de la température dans cette région d'ici à 2100.

Modérateur : message déplacé dans le sujet existant

Modifié par Patrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

réflexions à propos des changements climatiques autrement que par des spéculations dites "scientifiques" en me servant de mes expériences dans le domaine de l'agriculture avec ses retombées sur le choix des cultures pour compenser les augmentations du taux de CO² ( un hectare de châtaigniers peux emmagasiner ( on dit séquestration...et il y a des enjeux économiques énormes pour se faire payer pour séquestrer le CO² en industries chimiques de pointe...comme les USA l'envisagent...si on baisse le taux de CO² c'est autant de ressources qu'ils ne pourrant retirer de cette industrie en cours de développement...je pourrais préciser mes sources : voir Michel Lenoir dans:" Climat de panique" ...) 3000 tonnes de carbone...ou 6000 tonnes de bois contenant 3000 m³ d'eau...)et il faudrait planter par exemple 8 à 10 fois la surface de la France pour stocker tout le pétrole encore à extraire (connu et imaginé) ceci est mesuré sur un site contenant des châtaigniers cubés et visitable...donc fait scientifique...j'ai lu sur un article prétendu scientifique (qui sont extrêmements répandus ), qu'on ne peut envisager que 50 tonnes de séquestration à l'hectare !

je pense qu'on parle, dans le domaine des probabilités et autres modèles, que de possibles scénarios du hasard...je pense différemment car l'homme est, avec sa raison, capable de décider de cultiver des arbres sans attendre que le hasard vienne les lui planter, arroser et desherber à sa place...je ne crois pas que ce soit une évolution ( pour les adeptes de l'évolutionnisme...) , mais une décision qui changera quelque chose...Je crains que les gens changeront de mode de vie que quand cela leur sera imposé par les faits ( guerre ou pénurie ) sauf éducation...à faire...

on peut avoir pourtant le même confort sans pétrole ( attention: quand on en aura plus puisqu'il faudra faire pousser les châtaigniers avant et avoir des châtaignes à la place de blé...)

il faudra stocker en géothermie la chaleur de l'été dans le sol où seront nichées en partie nos habitations à une température fixe de 20 ? 25? °C selon le choix...le stockage de la chaleur l'été ( et si on veut pour des frigos, un autre lieu de stockage de froid l'hivers...)

c'est vérifié...Jean Luc Perrier a réussi dans les années 70 un stockage de 200m³ d'eau dans une sorte de piscine enterrée et isolée dans le sol...avec l'énergie résiduelle d'une centrale solaire de 50 KW de puissance avec laquelle il produisait de l'hydrogène et ... il arrivait à la limite de l'ébulition ( 100°C ) en 20 jours ( l'énergie résiduelle est la vapeur que les centrales ordinaires jettent...cogénération quoi..) seulement...et conservait la chaleur jusqu'en hivers avec seulement 10% de perte...Il avait à sa disposition plus de 20 jours d'ensoleillement ...cela lui permettait de chauffer sa maison tout l'hivers...pour une ensemble de plusieurs maison, on peut stocker économiquement plusieurs années grâce à l'effet d'échelle...la surface de déperdition croît au carré alors que la réserve croît au cube..

pour les éoliennes, il existe un projet ( François Carré http://tleboucher.free.fr/fc/introduc.html ) d'éoliennes pour les zonnes sans réseau de distribution (en espérance de développement !! ) qui peuvent produire 80% du temps au lieu de 10% du temps pour nos éoliennes de riches..parce qu'elles sont prévues pour profiter des basses vitesses de vent ( pleine puissance à 4m/s au lieu de démarrer seulement à 8m/s pour les nôtres...) et en régime tempête ( comme au dessus de 4m/s donc) elles se mettent en drapeau pour conserver la vitesse de rotation optimum "croisière"... s'effaçant ainsi, la structure a besoin d'une résistance de seulement la puissance optimum ...elle est donc réduite et économique..un autre aspect de ces éoliennes c'est de toujours produire la bonne intensité de courant à la sortie ( 220 ou 380 mono ou triphasé selon l'installation..quelle que soit la vitesse de rotation des pales ( de 1 à 4m/s...) autrement il faut des redresseurs ou ondulateurs qui coûtent plus cher que les éoliennes !..

souvent on reproche aux éoliennes particulières un coût au KW installé 3 fois supérieur au grosses collectives...ici, par le fait de se servir des vents faibles et de tendre vers 80% du temps, on obtient un coût de production du KWH bien moindre ...

Je suis sur le point de participer à la construction des prototypes de ces éoliennes avec l'inventeur ( ma formation, outre l'agriculture, pépinière fruitière, pépinière forestière, l'animation de groupe...et le tournage fraisage conventionnel et numérique...me donne une vision d'ensemble pratique...avec des arguments tirés d'expériences multiples qui n'ont rien à envier aux "spéculations" scientifiques...

j'ai 8 enfants dont un enfant handicapé adopté...

mes questions sont donc:

pourquoi de l'énergie: pour l'agriculture et nourrir mes enfants et leurs enfants...; loger mes enfants et leurs enfants et leurs enfants...les éduquer, leur trouver du travail ( contruire des pompes, des frigos, des écoles où ils apprendront à réaliser des stockages thermiques des maisons troglodytiques, des cultures vivrières sur place...en un temps le plus court possible afin de dégager un espace de "convivialité" créative et inventive ...Je suis par exemple animateur en technique de cirque...il y a plus d'émotion qu'à jouer sur des jeux d'artifices par ordinateur...

si on a une finalité dans la vie, c'est plus facile d'y voir clair..et d'oser avancer sans geindre...hem !

on recherche un atelier qui pourrait être mis à disposition...

je suis bien sûr disposé à faire partager plus avant les pistes ouvertes dans cet exposé...mais il faudrait plusieurs jours de vive voix pour décortiquer tous les possibles...s'il y en a qui se demandent quoi faire? depuis la multiplication des Châtaigniers, leur diffusion ( même gratuite...on peut toujours espérer le prix nobel de la paix en plantant des arbres censés nourrir l'humanité quand il n'y aura plus de pétrole...donc plus d'engrais...plus d'agriculteurs voulant et sachant cultiver à la main...{je prétend que l'on peut nourrir + ou - 40 personnes à l'hectare en culture intensives manuelles...même sans engrais chimiques..et durablement...puisque je l'ai réalisé sue...( sur! c'est un pléonasme ! ) un grand jardin...mais il y a bien sûr des contraintes...} )

soit par courrier forum, ou mieux: conférences de gens motivés pour passer à l'acte...Je pourrais même être pris en charge par la DGAC de ma province à certaines conditions...

Bon courage à tous ceux qui ont une graine d'espoir...Il faut la planter pour ne pas "se planter"...et la planter avant que le germe soit périmé...je veux dire l'audace d'entreprendre...et il n'y a pas d'âge; j'ai appris à jongler à 49 ans...et maintenant je suis animateur en technique de cirque ...c'est possible aussi pour vous; je ne suis pas exceptionnel...j'étais le dernier à l'école pendant une époque du primaire...aprés j'ai eu la chance qu'on me pousse un peu pour me rendre compte que je n'étais pas si nul que ça...il y a beaucoup de chômeur, de désoeuvrés qui peuvent s'y mettre ...

Daniel Gélin

PS

au fait une question subsidiaire et provoquante: combien la planète peut-elle nourrir de personnes en considérant que l'on peut nourrir 40 personnes hectare...quasiment partout ( pour preuve, j'ai eu l'occasion de voir une étude de la NASA qui avait envisagé de faire une station d'auto suffisance alimentaire sur la lune... selon des expérimentations de plantes sélectionnées et soumises au cycle lunaire de 300 heures de jour et 300 heures de nuit...il faudrait seulement 100 m² pour nourrir une personne en recyclant tout: eau, excréments, chaleurs stockées la journée pour être rendue la nuit...avec l'avantage sur la lune de ne pas avoir de nuages...donc photosynthèse assurée...à ce rythme on peut tout aussi bien cultiver sur l'Everest !?? NON ? ...et s'il s'agissait de ma survit si toute la terre était habitée, il me resterait à faire une île flottante...avec l'avantyage d'aller là où il fait le climat propice à ma culture...des bananes par ex. et quand elles sont mûres à point je viens à un port européen et je vends mes bananes mûres sur pied...ce goût que les européens qui n'ont pas voyagé ne connaissent pas...bon on peut rêver...avec ma famille, il me faut une surface flottante de 2500m²...sans compter la pèche...et les pêches...ça donne la pêche non ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
( un hectare de châtaigniers peux emmagasiner ( on dit séquestration...et il y a des enjeux économiques énormes pour se faire payer pour séquestrer le CO² en industries chimiques de pointe...comme les USA l'envisagent...si on baisse le taux de CO² c'est autant de ressources qu'ils ne pourrant retirer de cette industrie en cours de développement...je pourrais préciser mes sources : voir Michel Lenoir dans:" Climat de panique" ...) 3000 tonnes de carbone...ou 6000 tonnes de bois contenant 3000 m³ d'eau...)et il faudrait planter par exemple 8 à 10 fois la surface de la France pour stocker tout le pétrole encore à extraire (connu et imaginé) ceci est mesuré sur un site contenant des châtaigniers cubés et visitable...donc fait scientifique...j'ai lu sur un article prétendu scientifique (qui sont extrêmements répandus ), qu'on ne peut envisager que 50 tonnes de séquestration à l'hectare !

Alors là, j'ai rien compris : stocker les réserves d'hydrocarbure dans des chataigniers !!

Faut que tu m'expliques !

Mes amitiés

tu dis : "j'ai lu sur un article prétendu scientifique (qui sont extrêmements répandus ), qu'on ne peut envisager que 50 tonnes de séquestration à l'hectare !"

Le pseudo scientifique n'est pô celui qu'on croit, surtout dans notre société moderne. Les gens croient que toute nouvelle étude est entachée de la perfection!! Vous avez déjà remarqué que ces études là sont toujours réalisée "aux USA", loin de chez nous, dans des universités que si on grattait un peu, elle n'existent même pas !!Celà se produit déjà pour les méthodes de soins new age, kinésio etc...

Alors méfiance et prudence !!

Pour revenir à nos moutons, on oublie souvent que la terre ne réagit pas comme un vulgaire cailloux !! La mer qui le recouvre en majeure partie a ses mécanismes d'absorbtion (co2) d'échange de T°...ET c'est pour celà que le gulfsream s'affaiblit à ce point et que si toute cette eau douce fond, on est bon pour l'arrête du gulf et une belle glaciation; voilà comment la terre peut réagir !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là, j'ai rien compris : stocker les réserves d'hydrocarbure dans des chataigniers !!

Faut que tu m'expliques !

Mes amitiés

toutes les énergies fossiles viennent d'êtres qui ont été vivants ( arbres, animaux...) le CO² peut-être absorbé par les arbres ...ils prennent le Carbone et libèrent l'oxygène grâce à la photosynthèse...en sommes les arbres "séquestrent" le Carbone...certains injectent même du CO² dans des serres hermétiques pour accélérer la végétation...( je ne dis pas si c'est une bonne ou une mauvaise idée ! )..les hydrocarbures qui brûlent dégagent du CO² que les arbres ensuite récupèrent pour grandir..et toute cette matière fossile redevient vivante pour reconquérir les déserts ( à condition que l'homme décide d'irrguer ...Il faut 3% du budget militaire mondial...ou d'un budget qui est équivalent: celui de la mafia ...ou les crèmes glacées consommées pendant un an par les "Américaïns" ...)

dans les déserts réhabilités, les arbres évaporant de l'eau, ils climatisent la zone...ils aspirent l'eau de la mer par de nouveaux équilibres climatiques...

la séquestration est le moyen de piéger le CO² ...si j'ai choisi les châtaigniers, c'est parce que ce sont des arbres "fruitiers" qui ont déjà permis de passer certaines famines...mais on peut aussi mettre des cèdres, des chênes...ou ce qui vouis chante...les études à ce sujet essaient de nous faire croire qu'il n'y a pas de solution autres que les recherches des grands trusts en ce domaine...

Le genre de bruits que j'ai entendu lors d'une émission sur l'énergie hydrogène, c'est qu'une voiture qui serait équipée d'un moteur hydrogène ( fourni par four solaire...) aurait tellement de condensation d'eau au pot d'échappement qu'il y aurait un brouillard qui empêcherait la circulation...officiel !

une autre bourde relevée: les fours solaires qui suivent la courses du soleil absorbent pour leur rotation plus d'énergie que ne peut en produire le four...en réalité, il faut moins d'une petite pile ronde par jour pour assurer la rotation d'un four qui dégage 50KW pendant 6 à 8 heures d'été...

l'intérêt des remarques, c'est d'essayer de peser les informations...

en pratique, j'ai des Châtaigniers à donner...et aussi des châtaignes...bon, faut aussi apprendre à greffer, savoir comment sélectionner pour éviter les maladies...

A suivre

Daniel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

toutes les énergies fossiles viennent d'êtres qui ont été vivants ( arbres, animaux...) le CO² peut-être absorbé par les arbres ...ils prennent le Carbone et libèrent l'oxygène grâce à la photosynthèse...en sommes les arbres "séquestrent" le Carbone...certains injectent même du CO² dans des serres hermétiques pour accélérer la végétation...( je ne dis pas si c'est une bonne ou une mauvaise idée ! )..les hydrocarbures qui brûlent dégagent du CO² que les arbres ensuite récupèrent pour grandir..

Pour une végétation qui n'a pas encore atteint son climax mais pour une végétation en équilibre, l'absorption de CO2 est égal au rejet de CO2 (photosynthèse = respiration)

dans les déserts réhabilités, les arbres évaporant de l'eau, ils climatisent la zone...ils aspirent l'eau de la mer par de nouveaux équilibres climatiques...

la séquestration est le moyen de piéger le CO²

Origine de ce CO2?

Le genre de bruits que j'ai entendu lors d'une émission sur l'énergie hydrogène, c'est qu'une voiture qui serait équipée d'un moteur hydrogène ( fourni par four solaire...) aurait tellement de condensation d'eau au pot d'échappement qu'il y aurait un brouillard qui empêcherait la circulation...officiel !

Si c'est officiel, pourrait-on en connaître la source ?

une autre bourde relevée: les fours solaires qui suivent la courses du soleil absorbent pour leur rotation plus d'énergie que ne peut en produire le four...en réalité, il faut moins d'une petite pile ronde par jour pour assurer la rotation d'un four qui dégage 50KW pendant 6 à 8 heures d'été...

l'intérêt des remarques, c'est d'essayer de peser les informations...

L'information a sans doute été mal répercutée : c'est la construction d'un four solaire qui demande plus d'énergie que celle qu'apportera ce four solaire au cours de sa vie. Je ne dénigre pas par cette remarque l'utilisation de l'énergie solaire. Mais comme précisé, il faut peser les informations et surtout la vulgarisation qui n'est pas toujours à la hauteur de l'information.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour une végétation qui n'a pas encore atteint son climax mais pour une végétation en équilibre, l'absorption de CO2 est égal au rejet de CO2 (photosynthèse = respiration)

je suppose que le Le terme"climax" signifie végétation optimum adulte ?

donc selon mes mesures 6000 tonnes ha dont ( en gros...) 3000 tonnes d'eau ( sève..) et 3000 tonnes de matières sèches dont l'élément principal est le carbone..

à partir du stade adulte, il y a deux solutions: ou on en reste là et on laisse la forêt redevenir sauvage et on laisse pourrir ce qui est trop vieux...ce n'était pas la peine de peiner à cultiver pour ne pas profiter du "salaire"...je crois qu'il est mieux de débiter le bois pour faire des meubles, des toitures, des chalets...et reconditionner le bois pour lui donner une valeur noble...la forêt comblera ce qui a été enlevé d'à nouveau 6000 tonnes de nouveau bois, mettons tous les 50 à 100 ans..

QUOTE

dans les déserts réhabilités, les arbres évaporant de l'eau, ils climatisent la zone...ils aspirent l'eau de la mer par de nouveaux équilibres climatiques...

la séquestration est le moyen de piéger le CO²

Origine de ce CO2?

la combustion du pétrole qui nous inquiète tant...

QUOTE

Le genre de bruits que j'ai entendu lors d'une émission sur l'énergie hydrogène, c'est qu'une voiture qui serait équipée d'un moteur hydrogène ( fourni par four solaire...) aurait tellement de condensation d'eau au pot d'échappement qu'il y aurait un brouillard qui empêcherait la circulation...officiel !

Si c'est officiel, pourrait-on en connaître la source ?

une émission sur les énergies à France Inter ...j'avais moi même téléphoné pour demander pourquoi ils ne parlaient pas du vecteur "Hydrogène" pour stocker l'énergie solaire et la transférer ensuite dans le secteur automobile...

on m'a répondu cette niaiserie...à savoir que les brouillard générés seraient trop denses...ce qui est ridicule...je n'ai jamais vu un nuage de vapeur derrière la voiture de Jean Luc Perrier..une goutte de temps en temps et c'est tout..

Je re-cite Jean Luc Perrier qui a réalisé une voiture tournant à l'hydrogène issu de son four solaire...Il prévoyait que cet hydrogène pourrait être envoyé dans le réseau gaz de ville ...EDF avait déjà fait des projets de production d'hydrogène en ce sens pour utiliser le courant des centrales en heure de nuit et injecter le gaz produit dans le réseau du gaz dz Lacq épuisé...Il y a des réserves naturelles immenses qui peuvent être réhabilitées...et le relais nucléaire peut être pris par des centrales solaires construites ( en France ) dans le secteur de Lacq...voilà la principale manière de stocker l'énergie..aussi bien solaire qu'éolienne d'ailleurs..

QUOTE

une autre bourde relevée: les fours solaires qui suivent la courses du soleil absorbent pour leur rotation plus d'énergie que ne peut en produire le four...en réalité, il faut moins d'une petite pile ronde par jour pour assurer la rotation d'un four qui dégage 50KW pendant 6 à 8 heures d'été...

l'intérêt des remarques, c'est d'essayer de peser les informations...

L'information a sans doute été mal répercutée : c'est la construction d'un four solaire qui demande plus d'énergie que celle qu'apportera ce four solaire au cours de sa vie. Je ne dénigre pas par cette remarque l'utilisation de l'énergie solaire. Mais comme précisé, il faut peser les informations et surtout la vulgarisation qui n'est pas toujours à la hauteur de l'information.

Ben non, c'est bien cette information qui avait été donnée à un ami qui voulait construire un four solaire ...il en avait été dissuadé...alors qu'il est professeur dans une école technique et qu'il a a son palmarès 4 courses marathon Shell dont la traversée de l'Australie en voiture solaire ( 3ième dans sa catégorie) ...donc un prof pratique...après l'information corrigée, il a entrepris de réaliser une maison avec 0% d'apport énergétique extérieur...il vient d'entreprendre ce chalenge en prenant une année sabbatique...Il habite près d'Arcachon ( Biganos)

La construction d'un four ne coûte pas plus d'énergie que sa production...à observer les USA qui optent massivement pour les centrales solaires sous la forme de champs d'héliostats dont chaque concentrateur a son propre foyer pour éviter les bévues de la centrale Française Super Thémis avec des miroirs à 500 m du foyer ...l'angle de renvoi de l'image solaire par un miroir donne un écart d'un mètre tous les 100 m...avec un miroir d'un m² au départ on obtenait un renvoi de 6x6m à l'arrivée.( difficile de parler de concentration dans ce cas là..!)..et déjà une turbulence proche du foyer escamotait une grande partie de la chaleur avant qu'elle pénètre dans le foyer..La centrale Française a "réussi" 7% de rendement un 24 Juin à midi ( quand tous les miroirs étaient dans leur position maxi...sinon il reste toujours un"biais" préjudiciable le matin et le soir qui ne permet pas de renvoyer toute la surface du miroir..) alors que l'installation de Jean Luc Perrier approchait, avec la cogénération astucieuse intersaisonnière, les 90%...

...à suivre, c'est tout pour aujourd'hui

Daniel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voici un extrait d'article relevé dans le web...

"Le climat, principal facteur de répartition des espèces, entraînera "un déplacement des groupes d'essences méridionaux vers le nord et l'est" tandis que les groupes montagnards et continentaux auront tendance "à régresser fortement", conclut le document."

Cette évolution, avertit l'INRA, pourrait se produire avant même la fin du siècle, "dans un laps de temps de 50 ans, inférieur à la durée de révolution de la plupart des espèces forestières concernées".

Elle pourrait avoir des conséquences considérables pour la sylviculture car la production de bois d'un arbre rabougri du midi n'a rien à voir avec celle d'un chêne normand, note-t-il.

Mais ces scénarios catastrophe sont tout sauf sûr, tempère un des responsables de l'étude, Jean-Luc Dupouey (INRA-Nancy), dans un entretien avec l'AFP. Il s'agit d'aires de répartition "potentielles", insiste-t-il, modélisées avec des outils d'analyse empiriques. De surcroît, l'action de l'homme, le forestier par exemple, pourra changer la donne.

Quand même

mes calculs qui valent ce qu'ils valent...Je n'ai pas d'autres sources que ma pertinence...vérifiez avec la vôtre ...je dispose d'éléments visibles à visiter...

Les surfaces au niveau séquestration, je viens de faire un calcul des surfaces qu’il faudrait planter en arbres à production alimentaire selon le résultat des 2800 tonnes de matières sèches carbonnées potentielle par hectare…arrondissons à 3000 pour faciliter le calcul..

Les réserves prouvées d’énergie fossile selon Perrier (p31)

Gaz : équivalent 71 500 millions de tonnes

Pétrole 91 000 « « « ( connues et imaginées maxi..)

Charbon 6 641 200 ‘ ‘ ‘ ‘’

Soit un total de 7 000 000 000 000 de tonnes d’énergie fossile dégageant du CO² + ou –

On divise par 3000 tonnes ha et on obtient le nombre d’hectares à planter pour absorber le tout…

Soit 2 330 000 000 hectare ou, pour être plus lisible 23 300 00

[/u] 23 300 000 km² soit 40 fois la France…ou le Sahara…les terres émergées représentent 80 000 000de km²…les terres en zones tropicales ont des potentiels largement supérieurs en stock de bois…( la photosynthèse y a un rendement de 3% alors que chez nous seulement 0.3% à cause de l'hivers, la température...)et à l’âge adulte rien n’empêche les constructions en bois ( meubles, chalets, charpentes…ce qui revient à séquestrer deux à 5 fois la quantité de bois sec…diviser d’autant la surface finale à planter…quelque 10 fois la France…bien sûr cela implique de changer de paysage, construire sous végétation…Je n’ai pas compté la surface maritime, le plancton, les algues, poissons…qui permet à la mer de pouvoir séquestrer davantage que la terre…(ce qui est envisagé par les projets de séquestration Américains)…donc il y a la surface…Il manquerait même du Carbone qu’il faudrait aller chercher dans les sédiments calcaires comme le carbonate de chaux …les calcaires de nos sous sols pour réussir à tout régénérer dans les déserts de notre monde…

Bien sûr il s’agit de l’inventaire des possible…pas forcément des souhaitables…Pas forcément à rejeter non plus pour satisfaire à des opinions fallacieuses

Dans cette perspective, il faut considérer que le charbon représente les 6/7 du total ; il ne sera pas mis en œuvre rapidement ; il convient donc de diviser par 7 la surface à planter dans l’immédiat c'est-à-dire 6 fois la France…On est loin de replanter le Sahara !..

voilà de quoi envisager l'avenir avec espoir...( je ne dis pas que j'ai confiance ..!)on peut toujours protester contre les émissions de CO²...Mais mes protestations n'ont guère de poids...

L’exemple à suivre est celui de la Kenyane Wangari Maathai prix Nobel de la paix ...je veux bien lui emboîter le pas...qui se porte volontaire ?

au fait j'ai déjà abordé le sujet par un courrier personnel du 2 septembre en réagissant à propos de votre site...www.manicore.com !! comme on se retrouve...

Salut à plus loin, il faut que je finisse d'emballer mes haricots pour les répartir à ceux qui manquent de semences...

point trop de discussions, mais une question répétée inlassablement...combien as tu personnellement planté d'hectares d'arbres...combien en auras tu planté à la fin de ta vie...combien de plantation auras tu provoqué ...Mais ici ce sera délicat de discerner..

alors au lieu d'écrire FORUM on pourra peut-être écrire "FORT HOMME" ou For Home ( loin de moi cette perspective ) ...ou faut Rhum ( buvons tant qu'il est encore temps )..

Daniel Gélin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une correction et une précision à propos de la surface de la terre

Surface d'une sphère : A = 4.Pi.R2

terre: 6366km de Rayon : 4x3.1416=12.566xR²= environ 500 000 000 km²

la surface des terres émergées serait donc de 2/5 soit 200 000 000 Km² et non 80 millions.comme je l'avais indiqué..ce qui permet de souligner qu'il faudrait planter 10% des terres émergées ( cultivées de façon intensive avec irrigation, maîtrise des plantes adventices ...)

si on répartissait tout Les Hydrocarbures fossiles sur la surface du globe, cela recouvriraient la planète de 140 tonnes par hectares soit 14 cm…10 ? de carbone ?...si toute l'atmosphère était liquide, il y aurait aussi 2m d’oxygène et 8 m d’azote…( 1 bar de pression atmosphérique = 10 m de liquide..)

soit 1% maximum de CO²...ce sont des mesures pour se repérer visuellement...

il faut donc planter partout afin d’obtenir 280 tonnes de bois en végétation ha en moyenne ou le dixième de la surface ..à 2800 tonnes..et combien dans la mer ???là je n'ai pas de repères...alors je rentre dans mon repaire...salut

une autre solution pour utiliser le CO² de façon intensive, ce serait de développer les pompes à chaleur au CO² ..cela permet d'avoir un gaz pas si cher et avec un bon rendement pour dégager du chaud et du froid puisqu'il est classé parmis les frigorigènes...au départ de l'énergie dégagée par les éoliennes, cet usage multiplierait par 5 à 10 le rendement thermique des installations en engrangeant la chaleur de l'été dans le sous sol pour la récupérer à sa remontée naturelle l'hivers.....Je vais essayer de réaliser cette installation dans une serre qui est libre dans la région de Tournai...

Pour me contacter directement:

<paindevie.fayt@easynet.be>

mais je trouve que tout le monde peut profiter des réponses...

Salut à tous

Daniel Gélin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Patrick

Extrait de l'article paru dans l'édition de ce jour de la DHNet et confirmant la tendance au réchauffement climatique : http://www.dhnet.be/index.phtml?content=ht...phtml?id=109964

Frileux sur la question pendant des années, l'IRM est aujourd'hui persuadé que le climat se réchauffe bel et bien. «Maintenant, nous avons des preuves statistiques», confie M. Vandiepenbeek.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

réchauffement global de l'atmosphère = ok

reste à voir si le tapis roulant de l'atlantique Nord ne va pas être freiné, alors là, chez nous il ferait plus froid

paradoxe intéressant

Jeanpy

rolleyes.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans cette étude, où intervient le ralentissement du gulf-stream et ses conséquences ? On parle de réchauffement d'un côté et d'un refroidissement de l'autre ..... ???

L'état de la terre n'est pas immuable! Il ne faut pas se leurrer, la terre, ça bouge, ça évolue! On ne peut garder un statu quo! Quand un morceau de notre planète est détruite par une éruption volcanique, qui est en le responsable ? Un nouveau biotope se crée, trouve son équilibre et redémarre... Ceci n'est qu'un exemple.

Nous en avons encore eu la preuve ces derniers jours malheureusement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le méthane, oui, le méthane, c'est aussi un gaz à effet de serre? Je demande à tous de se retenir, et tuons toutes les vaches qui peuplent la terre.

Je veux dire par là que le processus d'arrêt de l'augmentation de l'effet de serre ne doit pas se faire à coup de solutions ou faciles, ou utopiques.

La solution, pour moi, arrivera en retard, mais elle arrivera par la disparition des combustibles organiques, tels : le pétrole, le bois, le charbon... Mais comment faire alors pour nous chauffer les mimines l'hiver, comment chauffer notre nouriture et nous déplacer, comment fabriquer nos gsm, nos tv, nos autos, nos fringues, nos lunettes,

hé hé, c'est pô facile!!

Quand y aura plus tout çà, comment fabriquer nos vélos pour nous déplacer, comment fabriquer nos chaussures quand il n'y aura plus de vélo, comment commercer, comment troquer... ?

Vous croyez vraiment que diminuer les gaz à effet de serre, c'est possible ?

Tous est bien, tout va bien; tout es......

Allez, il y a une soution, commençons par faire un petit effort chacun, trier, composter (mince, çà produit des gaz çà); vous voyez, c'est pas facile !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Un article intéressant pour le débat en cours dans "Le Monde" d'aujourd'hui.

Lien pour l'article : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...6-392632,0.html

Lien direct du blog dont question dans l'article :

http://www.realclimate.org/

De quoi éclairer ou relancer le débat!

A plus tard,

Hendrik

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A DanielGelin et autres amateurs de ce sujet,

Concerne la séquestration:

Lors de sa croissance, le végétal consomme du CO². Il l'accumule dans sa structure.

Ce CO² est libéré lors de la combustion du végétal ou de sa décomposition à l'air.

Le charbon, le pétrole et le gaz naturel (toutes les énergies fossiles) sont le résultat d'une conservation du CO² de végétaux qui n'ont été ni brûlés ni décomposés. Par exemple en étant enfouis sous des couches de sédiments, à l'abri de l'air, donc sans possibilité de décomposition ni de combustion. Après des siècles et des siècles, et par des processus chimiques et/ou physiques qui (me) sont inconnus, ces végétaux se sont transformés en combustibles fossiles, ils ont conservé leur quantité de CO² potentiel qui sera libéré lors d'une réaction chimique qui s'appele combustion.

En brûlant, ce dernier siècle, et sur un siècle seulement, ces combustibles fossiles créés et accumulés au fil de ces derniers millénaires, pendant lesquels il n'y a pas eu (ou moins) de libération de CO², il est normal de récupérer, en une période très courte, ce qui a été accumulé pendant des millénaires.

Nous récupérons de la sorte l'investissement de Dame Nature en CO² avec les intérêts!

Il serait peut-être sage, si c'est possible, de séquester autant de CO² que nous en libérons par la combustion des énergies fossiles, pour avoir un bilan CO² nul.

Ce qui revient à ne plus utiliser aucune énergie fossile, ou à enfouir (à l'abri absolu de l'air) l'équivalent BOIS (ou de tout autre solution de SEQUESTRATION de CO²) de notre consommation d'énergie fossile.

Est-on prêt à cela? C'est peut-être une question de survie de nos petits enfants!

Quelle est l'alternative?

A bientôt, sur MB, bien sûr!

Hendrik

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce qui revient à ne plus utiliser aucune énergie fossile, ou à enfouir (à l'abri absolu de l'air) l'équivalent BOIS (ou de tout autre solution de SEQUESTRATION de CO²) de notre consommation d'énergie fossile.

Est-on prêt à cela? C'est peut-être une question de survie de nos petits enfants!

Quelle est l'alternative?

l'alternative?

pour moi ( mais je ne détient pas les clés! ) c'est de tout brûler et de planter en masse pour mettre à disposition les matériaux de bases de la vie ..

Si possible sous forme d'arbres porteurs de fruits...ce qui donnera la contrepartie en vie animale intense, dont l'homme, car je ne compte pas sur les animaux pour replanter...

une fois tout en place, brûler un peu de bois pour se chauffer n'aura aucune conséquence néfaste car le volume d'arbres cherchant du carbone sera tel que celui ci sera absorbé quasi instantanné...

là je vais plaisanter, mais !:

imaginons que je décide et parvienne à tout planter en gardant la propriété des arbres que j'aurais mis en oeuvre...je soupçonne que j'aurais une puissance financière supérieure à tous les producteurs de pétrole et de charbon réunis...Bill Gates... un pieux souvenir...

prenons garde que quelques états malins ne confisquent l'avenir des prochaines générations de l'humanité en s'appropriant la gestion du bien commun qui doit normalement être accessible à chaque personne pour sa vie...Une sorte de cadeau de naissance inaliénable de disposer de + ou - 400 m² de terres cultivables par individu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

réchauffement global de l'atmosphère = ok

reste à voir si le tapis roulant de l'atlantique Nord ne va pas être freiné, alors là, chez nous il ferait plus froid

paradoxe intéressant

Jeanpy

rolleyes.gif

oué et se qui m'interpel le plus a l'heure quil est , se sont les diferents icebergs qui se se detachent d'annees en annees un peu com ]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout-à-fait jeanpy.

Depuis quelques années, on constate que nous sommes essentiellement influencé par des flux de Nord et de Sud (méridiens ?). Les flux d'ouest (zonal ?)semblent nous bouder depuis plusieurs années. La continuité des flux majoriataires actuels (N et S) nous apporterait-il des étés plus chauds ... mais des hivers également plus froids et nettement plus rigoureux ?

Au risque de me tromper bien sûr, je ne suis pas climatologue ... j'essaie juste d'apporter ma réflexion à l'édifice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien vrai que le flux Zonal nous boude depuis quelques temps.

Les prévisions sont d'ailleurs, de plus en plus difficiles à établir sur le long terme d'après mon expérience. Car un flux zonal peut rester bloquer sur l'Islande ou près de l'Angleterre et c'est facile!

Mais avec des centres d'actions qui bougent sans arrêt, du Nord-Sud comme tu le dis, un simple grain de sable peut tout changer, en exagérant bien sûr!

Comme j'en parlais récement avec Océanic, il est loin le temps des anticyclones à 1040 hPa, qui pouvaient protéger la Belgique pendant plus de 2-3 jours. Maintenant, il faut aller au Groënland ou en Sibérie pour trouver de telles valeurs.

J'ai l'impression que les pressions s'alignent bien plus qu'avant: les anticyclones tenaces et bénéfiques pour nous ne dépassent plus la valeur de 1020/1025 hPa. Ils sont de plus en plus étendus en espace (ils prennent plus de "place" si on peut dire) et ramènent plus facilement de l'air très chaud, comme le week-end dernier.

On a l'impression qu'ils ne font plus que jouer leur rôle, c'est-à-dire protéger des dépressions, basta. Enfin, là je m'évade!

thumbsup.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous n'auriez pas vu l'Anticyclone si fidèle au poste qu'est l'Anticyclone des Açores par hasard???D'ailleurs il faudrait peut-être le renomer en "Anticyclone de l'Atlantique Nord".

Je sais que la période observée représente une poussière pour en faire une généralité,mais il est incroyable de constater à quel point la HP est constamment fixée au même endroit,avec une grande capacité de reformation.

Il suffit,par exemple,d'aller voir les derniers runs jusqu'à h+384,c'est édifiant...

Modifié par Océanic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vous n'auriez pas vu l'Anticyclone si fidèle au poste qu'est l'Anticyclone des Açores par hasard???D'ailleurs il faudrait peut-être le renomer en "Anticyclone de l'Atlantique Nord".

Je sais que la période observée représente une poussière pour en faire une généralité,mais il est incroyable de constater à quel point la HP est constamment fixée au même endroit,avec une grande capacité de reformation.

Il suffit,par exemple,d'aller voir les derniers runs jusqu'à h+384,c'est édifiant...

Je me suis fait la même remarque : pas de trace à l'horizon de notre anticyclone si présent dans le passé, mais bien plus bas.... wink.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, histoire de relancer le débat mad.gif , je vous propose ceci ... vous avez probablement déjà dû en parler ou en entendre parler :

demande d'asile d'un état

Qu'en pensez-vous ? (à quand une demande officielle des Pays-Bas ?) blink.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

watch2 Ecrit le mardi 10 mai 2005, 11:00

demande d'asile d'un état
je crois que maintenant il va falloir à MB, instaurer une nouvelle loi. Avec un chemin il faudra mettre le nombre de pages et pour info le nombre d'heures de lecture....tu ne crois pas !!!!

Encore un truc dans Favoris, je n'ai regardé qu'un tout petit peu!!!! et j'étais déjà trop loin. Une question.....plus tu as de l'argent, et plus tu as peur des voleurs.....Ils ont sûrement plus de travail que moi!!!! sont-ils vraiment heureux!!!! crying.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article très intéressant, merci Watch2!

On parle du Bangladesh mais il y a aussi des régions plus proches de nous comme les Pays-Bas et même la côte belge dans une moindre mesure. Il suffit de rappeller que plus de 20% de la population mondiale (soit 1,5 milliard de personnes) vit à moins de 3 mètres d'altitude.

C'est grâve, vraiment grâve je trouve.

unsure.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×